Le blog de Malou : Influencer Marketing Food et visibilité pour les restaurants

Le blog de Malou

Le gaspillage alimentaire en restauration : quels enjeux et solutions ? 6 conseils pour agir

Depuis le projet de loi de lutte contre le gaspillage adopté, les entreprises ont l'obligation de réemployer, réutiliser ou recycler tous leurs invendus. Cette mesure, qui doit prendre effet entre 2021 et 2023, a pour objectif de lutter contre le gaspillage alimentaire. En France, la restauration est l’un des secteurs où le gaspillage alimentaire et les pratiques non-écologiques sévissent le plus. Chaque année, 10 millions de tonnes d'aliments consommables partent à la poubelle et 600 millions d'euros de produits non alimentaires neufs ou invendus sont jetés ou détruits. 

Des chiffres alarmants auxquels il existe des solutions à toutes les échelles, y compris celle de la restauration.  Alors réduire au maximum le nombre d’invendus grâce à une meilleure gestion des stocks, en favorisant l’économie sociale et solidaire à travers le don représente l'une des premières solutions à entreprendre.

gaspillage alimentaire restauration-restaurant-eco responsable-environnement-communication-économique-réseaux sociaux-google-relations presse-influenceurs-instagram-stories-référencement local-médias-déchets

Le gaspillage alimentaire concerne l'intégralité de la chaîne de consommation : du producteur au consommateur, tout le monde a sa part de responsabilité. Chaque Français gâcherait l'équivalent d'un repas chaque semaine. Les producteurs sont quant à eux coupables de 32% de la totalité du gaspillage alimentaire du pays. Les restaurateurs, enfin, en produiraient 14%.

Pour séduire et fidéliser une clientèle de plus en plus éco-responsable, certains restaurateurs favorisent des structures productives non-polluantes et durables. Le gouvernement prend part lui aussi dans cette mise au vert, et ce dès 2013. Le Pacte National de Lutte contre le Gaspillage alimentaire a ainsi fixé l’objectif de réduire de moitié les pertes en 2025.

Des mesures prises ces dernières années, comme l’interdiction de mettre à disposition de la vaisselle jetable plastique à usage unique, entrent en cohérence avec les attentes des citoyens Français. Près de 80% souhaitent voir la protection de l'environnement se hisser dans les priorités du gouvernement. Ces nouvelles pratiques éco responsables, imposées aux entreprises des différents secteurs, leurs sont bénéfiques que ce soit d'un point de vue économique et sociale, profitant ainsi d'une amélioration de leur image. Ces industries comblent en effet les attentes d'une clientèle en demande de changements puisque 60 % des Français sont inquiets de l’état de la planète et soulignent l’urgence d’agir.

Les restaurants ont eux aussi tout intérêt à se mettre au vert et à surfer sur ce mouvement anti-gaspillage. Suite à l'impact et aux conséquences du Covid-19 et du confinement, les acteurs du CHD ont du s'adapter, s'organiser et même se réinventer en lançant leurs services de commandes à emporter et en livraison.

Très prisés par les Français, ces services représentent une nouvelle source de pollution. Alors la secrétaire d'État à la Transition écologique et solidaire Brune Poirson a récemment annoncé que chaque acteurs de la livraison de repas à domicile, et plus particulièrement Uber Eat, Deliveroo, Frichti ou encore Sushi Shop, avaient jusqu'à octobre pour proposer "une stratégie zéro déchet".

Dans quelles mesures sont-ils touchés par ces nouveaux protocoles ? Pourquoi les restaurateurs ont tout intérêt à placer cette lutte au cœur de l'ADN de leur établissement ? Est-ce rentable pour ces derniers de lutter contre le gaspillage alimentaire ? Quels gestes simples les restaurateurs peuvent-ils s'approprier pour réduire le gaspillage de nombreuses denrées au quotidien ? Réponses dans cet article.

Un restaurant sans gâchis : le pari gagnant

La lutte contre le gaspillage alimentaire : un combat plus large qu'il n'y paraît

Le gaspillage alimentaire a, sur l’environnement, des impacts bien plus importants que l'on ne peut le croire. Il se traduit tout d'abord par le gaspillage de ressources naturelles. 28% des terres agricoles mondiales serait utilisées pour produire de la nourriture qui ne sera jamais consommée. Ne pas gaspiller c'est donc sauver des terres cultivables. Et ce chiffre devient d'autant plus alarmant lorsqu'on le ramène au nombre de personnes souffrant de malnutrition dans le monde : une personne sur 6.

gaspillage alimentaire restauration-restaurant-eco responsable-environnement-communication-économique-réseaux sociaux-google-relations presse-influenceurs-instagram-stories-référencement local-médias-déchets

Les impacts négatifs ne s'arrêtent pas là puisque la production et l'acheminement de produits alimentaires représentent à eux seuls 36% des émissions nationales de gaz à effet de serre. D’après l’ADEME, l’empreinte carbone annuelle du gaspillage alimentaire s'élève ainsi à près de 15,5 millions de tonnes de CO2 par an, et ce sur le territoire français seulement. Ainsi, si le gaspillage alimentaire devait être un pays il serait le troisième plus gros émetteur de gaz à effet de serre du monde.

Autre fait alarmant : on estime que c'est l'équivalent de 5 000 fois la consommation annuelle d'eau d'un Français qui est utilisé chaque année pour la production d'aliments non consommés. Et cette consommation d'énergie persiste tout le long du cycle de production car le recyclage de ces aliments coûte lui aussi de l'énergie.

Alors, lutter au quotidien contre le gaspillage alimentaire au sein de son établissement c'est s'insérer dans un combat plus général : celui de la préservation de l'environnement qui nous entoure, celui de la préservation de notre planète.

Un public de plus en plus réceptif aux bonnes pratiques environnementales

Et ce combat prend une place de plus en plus importante dans le cœur des Français qui sont 76% à être conscients que consommer responsable est un moyen de s'impliquer dans le développement durable. Ils sont même 64% à considérer que les marques agro-alimentaires ont un rôle à jouer dans le débat public et qu'elles ont le pouvoir de faire évoluer les habitudes des consommateurs.

Alors les bonnes pratiques sont de plus en plus courantes chez les Français. Soucieux de l’impact environnemental de leur consommation, c'est désormais un tiers des Français qui déclare être de plus en plus pointilleux lors de la sélection des marques qu'il consomme et du choix des établissements dans lesquels il se rend. 

gaspillage alimentaire restauration-restaurant-eco responsable-environnement-communication-économique-réseaux sociaux-google-relations presse-influenceurs-instagram-stories-référencement local-médias-local

77 % des Français aimeraient trouver des produits alimentaires locaux et bio en restaurants. Cependant, seulement 37 % en proposent. Pas de doute alors, les restaurants plaçant la lutte contre le gaspillage alimentaire comme l'une de leurs priorités quotidiennes trouveront un public réceptif et de plus en plus large. Les efforts quotidiens de ces établissements éco-responsables tendent à être récompensés par une clientèle de plus en plus locavore.

Un argument exploitable au cœur de sa communication

La lutte contre le gaspillage alimentaire peut être un axe communicationnel particulièrement intéressant pour les établissements de restauration. En plaçant ce combat au cœur de l'ADN de son restaurant, le restaurateur s'offre la possibilité de profiter d'un nouvel argument de fidélisation et d'acquisition de clients. Bien entendu, cet engagement doit être sincère et se refléter dans les pratiques quotidiennes du restaurant. Mais si tel est le cas, le restaurateur a tout intérêt à valoriser ces valeurs.

Pour cela, il bénéficie de nombreux outils digitaux.

  • Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux, d'abord, qui sont d'excellents moyens de montrer les efforts quotidiens effectués dans le restaurant. Le format des stories, par exemple, a l'avantage de montrer l'envers du décor et le travail en cuisine. Ces publications éphémères sont un excellent levier pour montrer les équipes. Il est alors aisé d'y montrer les pratiques que le restaurant met en place en cuisine et d'expliquer pourquoi cela est important pour lui. Les posts représentent eux aussi d'excellents moyens de mettre l'emphase sur une action forte menée pour lutter contre le gaspillage.

Ainsi, en publiant régulièrement du contenu éphémère ou fixe valorisant son implication dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, le restaurant s'assure l'acquisition de clients sensibles à ces questions.

  • Google

Les restaurateurs ont en leur possession un autre outil pertinent : leur fiche Google My Business qui leur donne la chance, si elle est bien optimisée, de se classer parmi les premiers résultats de recherche de nombreux clients potentiels et donc d'améliorer leur référencement local.

Plusieurs actions peuvent être mises en place par les restaurateurs sur cette fiche pour valoriser leurs actions environnementales. Ils peuvent tout d'abord publier des posts dédiés et des photos qui valoriseront ces gestes quotidiens. Ils peuvent par ailleurs insérer des mots-clés au sein de leurs descriptions et dans les réponses aux commentaires de leurs clients.

Ces petits gestes quotidiens peuvent par ailleurs être un excellent moyen pour faire venir des journalistes et des influenceurs dans son établissement. Ces derniers recherchent en effet souvent des restaurants se démarquant de ses concurrents. Curieux de découvrir un établissement éco-responsable, ces acteurs du monde médiatique découvriront ensuite sa cuisine et, s'ils sont conquis, la valoriseront au sein de leur média.

La lutte contre le gaspillage : un intérêt économique pour les restaurateurs

Ces actions en faveur de l'écologie représentent certes un moyen d'attirer de nouveaux clients mais permettent de faire des économies ! « On gaspille quatre fois plus en restauration collective et commerciale qu’au foyer, déclare en effet Laurence Gouthière, chargée de la lutte contre le gaspillage alimentaire à l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), soit 130 g par convive et par repas, contre 32 g chez les ménages. ».

Toujours selon l’Ademe, un restaurant servant 500 couverts par jour, jette en moyenne entre 15 et 20 tonnes de produits chaque année. Et ce chiffre revient à une perte économique de 30 000 à 40 000 euros.

gaspillage alimentaire restauration-restaurant-eco responsable-environnement-communication-économique-réseaux sociaux-google-relations presse-influenceurs-instagram-stories-référencement local-médias-food

Les mets non consommés, ceux produits en trop grande quantité ou encore ceux écartés lors de la phase de production sont alors mis en cause. Par déduction, le gaspillage alimentaire coûte cher aux établissements de restauration. 

Mais comment mettre son établissement au vert ? Quels petits gestes les restaurateurs peuvent-ils appliquer au quotidien pour agir à leur niveau contre le gaspillage alimentaire ? Voici 5 idées très faciles à mettre en pratique.

5 gestes simples pour lutter contre le gaspillage alimentaire au sein de son restaurant

1. Proposer systématiquement des doggy dags

La première source de gâchis au restaurant dépend du client. Impossible en effet pour un restaurateur de connaître le niveau d’appétit de chacun de ses convives. Nombreuses sont alors les assiettes qui reviennent encore garnies en cuisine.

S’il est bien évidemment impossible de servir les restes des assiettes aux autres clients, il est en revanche possible de proposer à la personne n’ayant pas réussi à venir à bout de son assiette de prolonger le plaisir culinaire chez elle.

gaspillage alimentaire restauration-restaurant-eco responsable-environnement-communication-économique-réseaux sociaux-google-relations presse-influenceurs-instagram-stories-référencement local-médias-plats

Cette proposition a plusieurs avantages : celui , d'abord, de participer à la lutte contre le gaspillage, mais également celui de faire plaisir à sa clientèle.

2. Miser sur la qualité et non sur la quantité de ses assiettes

Des assiettes non finies par les convives ne sont pas nécessairement synonymes de déception du client. Elles peuvent aussi être la preuve d’un repas trop copieux, difficile à terminer. Si les établissements peuvent faire le choix de portions généreuses que l’on rapporte ensuite jusque chez soi, il existe une autre alternative, très simple à appliquer : réduire la taille de ses assiettes.

gaspillage alimentaire restauration-restaurant-eco responsable-environnement-communication-économique-réseaux sociaux-google-relations presse-influenceurs-instagram-stories-référencement local-médias-Fanfan

Photo d'un plat de Julien Burbaud, Chef chez Fanfan

Les restaurateurs ont en effet tout intérêt à miser sur la qualité de leurs assiettes, plutôt que sur leur quantité : la satisfaction du client n’en sera que plus importante. Mieux vaut ainsi privilégier la qualité des produits, la présentation des plats plutôt que la quantité des portions dans l’assiette.

3. Cuisiner l’intégralité de ses produits

L’une des tendances food très prisées du moment consiste en l’utilisation de l’intégralité des produits cuisinés. Prenons l’exemple de la carotte.

gaspillage alimentaire restauration-restaurant-eco responsable-environnement-communication-économique-réseaux sociaux-google-relations presse-influenceurs-instagram-stories-référencement local-médias-légumes

Il est habituel d’utiliser le cœur du fruit une fois pelé et de jeter ses épluchures. Pourtant ces dernières sont riches en vitamines et peuvent être cuisinées de très nombreuses façons : séchées au four, en bouillon pour donner du goût, ou encore sous la forme de tempura.

4. Proposer une carte courte mais efficace

Rassurantes pour les clients, les cartes courtes sont gages de découvertes culinaires, et surtout de fraîcheur des produits. Réduire sa carte permet aux restaurateurs de travailler moins de produits, d’acheter ses aliments en plus petite quantité et donc de faire des économies !

5. Conserver ses produits

Victor Mercier chef du restaurant gastronomique FIEF (Fait Ici En France) valorise l'éco responsabilité. En plus de cuisiner des produits exclusivement cultivés en France métropolitaine issus de circuits courts afin de limiter son empreinte carbone, Victor Mercier utilise la technique de la la lacto-fermentation.

gaspillage alimentaire restauration-restaurant-eco responsable-environnement-communication-économique-réseaux sociaux-google-relations presse-influenceurs-instagram-stories-référencement local-médias-déchets-FIEF-lactoferm

Procédé de conservation ancestral, la durée de fermentation varie selon le goût qu’on veut donner aux légumes. Une astuce ingénieuse pour conserver des produits durablement.

6. Créer des partenariats avec des applications ou des associations

Mais, même avec tous ces gestes appliqués au quotidien, le risque de laisser de côté certains produits ne peut être réduit à 0. Il existe alors deux alternatives :

  • Avoir recourt aux applications de lutte contre le gaspillage, qui ont le vent en poupe. L’on pense notamment à TooGoodToGo qui propose à ses utilisateurs d’acheter à bas prix les invendus des restaurants et magasins partenaires. Cela permet ainsi aux restaurateurs de faire du profit en fin de soirée sur des plats qu’ils n’auraient pas vendus en dehors de l’application.
  • Créer un partenariat avec une association telle que Le Chaînon Manquant qui récupère les denrées non consommées auprès de professionnels de l’alimentation et les redistribue à un réseau d’associations pour une consommation le jour-même. Ce type de partenariat, qui prolonge son engagement, est particulièrement bien perçu par les consommateurs.

Conclusion

La lutte contre le gaspillage alimentaire se pratique à tous les niveaux : chez le consommateur, dans les grands groupes agro-alimentaires, dans les supermarchés mais aussi dans son restaurant ! 

S'engager dans ce combat c'est participer à un mouvement beaucoup plus large de préservation de notre environnement. Or, ce dernier prend de plus en plus d'ampleur : les Français y sont de plus en plus sensibles et prennent en compte de façon beaucoup plus rigoureuse qu'avant ces questions dans leurs choix de consommation.

Ainsi, mettre en place des pratiques participant à réduire le gaspillage de denrées alimentaires dans son établissement est fortement valorisé par les clients qui sont de plus en plus nombreux à opter pour des restaurants aux valeurs en cohérence avec les leurs. Lorsque ces valeurs sont bien mises en avant au sein de sa communication, un restaurant peut donc profiter de ces gestes quotidiens pour attirer de nouveaux clients, et les fidéliser.

Mais ce n'est pas le seul avantage pour ces établissements ! La lutte contre le gaspillage alimentaire leur permet aussi de réduire certaines pertes financières conséquentes. 

Big Mamma : la recette d'une communication réussie sur les réseaux sociaux

«Buongiorno ! », « Buena sera ! » c’est en chœur que chaque trattoria ouvre son service, toujours devant une longue file d’attente de clients patients. Big Mamma a réalisé puis répliqué le rêve de tout restaurateur : remplir sa salle à tous les services. Enfin, ses établissements puisque le groupe en comptabilise 14 établissements et vient même d'annoncer le lancement, le 10 juillet prochain, de Napoli Gang, son nouveau service de livraison.

Big mamma-restaurant-communication-réseauxsociaux-instagram-facebook-storytelling-photos-menus-clients-influenceurs-journalistes-livraison-mur

East Mamma, Ober Mamma, Mamma Primi, Biglove Caffè, Pizzeria Popolare, Pink Mamma, La Felicità, Libertino, No Entry, Popolare, La Bellezza à Lille, le Carmelo à Lyon mais aussi le Gloria et le Circolo Popolare à Londres ... chaque établissement du groupe Big Mamma affiche complet presque tous les soirs. Le secret du succès ? De très bons produits, une cuisine savoureuse, un personnel chaleureux, des restaurants agréables avec un vrai cachet ainsi qu'une stratégie efficace sur les réseaux sociaux.

Ingrédient n°1 : Un storytelling efficace avec des visuels qui montrent l’envers du décor italien

La promesse d’un repas dans un des restaurants Big Mamma, c’est de voyager en Italie. Dès l’entrée dans l’établissement, l’accent chantant des serveurs, l’odeur des cuisines et la carte annoncent ce voyage. Mais pour convaincre les clients de patienter puis de franchir la porte du restaurant, les fondateurs font débuter l’expérience italienne avant sur les réseaux sociaux.

La première des force de Big Mamma, c’est de servir des produits exclusivement importés de petits producteurs italiens, le tout cuisiné maison par des chefs italiens. Et on le sait avant même de goûter leurs plats : sur le site internet on est accueilli par une vidéo des coulisses de l'approvisionnement de la mozzarella directement depuis le petit producteur italien.

Sur les réseaux sociaux, la vidéo de la confection de gnocchi fait maison par un des chefs de l'enseigne pendant le confinement renforce l'authenticité de l'expérience Big Mamma. La vidéo a été vue plus de 100 000 fois sur Instagram !

Big mamma-restaurant-communication-réseauxsociaux-instagram-facebook-storytelling-photos-menus-clients-influenceurs-journalistes-livraison-vidéos gnocchi

Le voyage en Italie se poursuit grâce à la sympathique squadra :

Ingrédient n°2 : Une communication décalée autour de la squadra l’équipe italienne, atypique et sympathique

Big mamma-restaurant-communication-réseauxsociaux-instagram-facebook-storytelling-photos-menus-clients-influenceurs-journalistes-livraison-team

Larges sourires, accents chantants, et hospitalité à l’italienne, c’est ainsi que chaque client est accueilli par le staff de Big Mamma. Sur les 300 employés, 280 sont Italiens. Les membres de la squadra (moyenne d'âge : 25 ans) représentent des atouts de charme pour renforcer l’expérience Big Mamma mais également pour communiquer efficacement. Ils font ainsi l’objet de nombreux portraits attachants et vidéos drôles diffusés sur les réseaux sociaux. Pour l'ouverture de La Bellezza à Lille l'équipe italienne a ainsi été mise en scène pour répéter des expression ch'ti avec leurs accents et pour goûter du Maroilles, le fameux fromage du Nord... Résultat : la vidéo a été vue plus de 30 000 fois sur Instagram, elle fait sourire et renforce la sympathie que l'on peut éprouver à l'égard de la squadra.

Big mamma-restaurant-communication-réseauxsociaux-instagram-facebook-storytelling-photos-menus-clients-influenceurs-journalistes-livraison-vidéos-Lille

Le côté italien du staff est régulièrement mis en avant sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, un« cours » de français a été filmé partagé pour toujours, faire sourire et placer les membres de la squadra comme les sympathiques copains qu'on aimerait avoir.

Big mamma-restaurant-communication-réseauxsociaux-instagram-facebook-storytelling-photos-menus-clients-influenceurs-journalistes-livraison-squadraIls sont drôles, légers, et prennent la parole aux moments opportuns : pour la fête des mères, ils ont ainsi célébré leur mamma avec humour sur les réseaux sociaux du groupe :

Big mamma-restaurant-communication-réseauxsociaux-instagram-facebook-storytelling-photos-menus-clients-influenceurs-journalistes-livraison-fêtesdesmères

C'est également la squadra qui est mise en avant - comme une joyeuse bande d'amis - pour annoncer l'ouverture du Carmelo à Lyon !

Big mamma-restaurant-communication-réseauxsociaux-instagram-facebook-storytelling-photos-menus-clients-influenceurs-journalistes-livraison-Lyon

Ingrédient n°3 : S'exprimer sur les comptes de l'enseigne avec un ton drôle et léger « con molto amore »

La communication du groupe est maniée avec beaucoup de finesse et d’humour, au restaurant comme sur les réseaux sociaux. Un moyen facile de renforcer le lien avec leurs clients !

Big mamma-restaurant-communication-réseauxsociaux-instagram-facebook-storytelling-photos-menus-clients-influenceurs-journalistes-livraison-cuisine

Sur la carte de la Bellezza, on sourit ainsi à la lecture de la "Broco Sifredi" ou à la "Tell me truffe" :

Big mamma-restaurant-communication-réseauxsociaux-instagram-facebook-storytelling-photos-menus-clients-influenceurs-journalistes-livraison-trattoria

Ingrédient n°4 : Créer le lien avec son audience, lui partager les actualités et l'engager sur chaque publication

Le ton sur les réseaux sociaux est drôle et chaleureux, comme si chaque client ou abonné était un membre de l'équipe Big Mamma. La squadra s’adresse ainsi à ses « beach boys », « amis », ou « Bee Gees » pour annoncer un nouveau menu, une ouverture ou pour lancer un concours :

Big mamma-restaurant-communication-réseauxsociaux-instagram-facebook-storytelling-photos-menus-clients-influenceurs-journalistes-livraison-trattoria-personnes

Sur Facebook, Big Mamma rassemble une audience de 33 000 personnes sur Facebook. Sur Instagram l'enseigne comptabilise 242 000 followers ! Pour parvenir à réunir autant de personnes, le groupe applique une stratégie assez classique : les abonnés sont souvent invités à taguer un "bon pote" avec lequel ils partageraient un festin Big Mamma. Attention, pas de jeu concours seulement une incitation à commenter la publication :

Big mamma-restaurant-communication-réseauxsociaux-instagram-facebook-storytelling-photos-menus-clients-influenceurs-journalistes-livraison-clickandcollect

Ce sont aussi les actualités du désormais célèbre Groupe Big Mamma qui sont partagées sur leurs réseaux sociaux. Ainsi, tout en rassurant sur l’hygiène et la sécurité, Big Mamma informe sa communauté du lancement en click and collect de certains de ses établissements... Bien entendu toujours en valorisant l'équipe et en optant pour un ton décalé. 

Big mamma-restaurant-communication-réseauxsociaux-instagram-facebook-storytelling-photos-menus-clients-influenceurs-journalistes-livraison-équipe

Ingrédient n°5 : Des contenus qualitatifs générés par les clients et diffusés sur les réseaux

La décoration du restaurant, la table, la vaisselle, les fameuses casseroles de pâtes ont un cachet propre à Big Mamma. Une photo prise dans une des trattorias est ainsi immédiatement reconnaissable.

Big mamma-restaurant-communication-réseauxsociaux-instagram-facebook-storytelling-photos-menus-clients-influenceurs-journalistes-livraison-plats

La difficulté à obtenir une table - qui s'explique en partie parce que la plupart des établissements ne prennent pas de réservation - renforce cet effet de mode et encourage les clients à se photographier, eux ou leurs assiettes dans l'une des trattorias et à partager sur leurs réseaux sociaux. Sur Instagram, on compte plus de 50 000 mentions des établissements du groupe Big Mamma, c'est par exemple le double des mentions #BigFernand.

Ingrédient n°6 : Des ouvertures médiatisées et un engouement soutenu grâce aux influenceurs

Les influenceurs Food et Lifestyle continuent d'affluer vers les établissements de Big Mamma et de partager leurs photos particulièrement instagrammables (merci l'identité visuelle, la belle vaisselle, et les tablées toujours gourmandes). Les influenceurs dits "les plus influents" se font en effet inviter pour partager leur expérience sur les réseaux sociaux. Les plus "petits influenceurs" peuvent simplement obtenir une table sur réservation (les établissements refusent les réservations), mais doivent régler leur addition. La puissance de la marque Big Mamma est telle qu'elle est capable d'attirer des influenceurs presque naturellement.

Un mois avant l'ouverture de Londres (22 février 2019) le compte Instagram français a annoncé la nouvelle avec une courte vidéo (16 000 vues) et lancé un jeu concours pour faire gagner un weekend à Londres. Ce jeu dont une des conditions était de suivre le compte bigmamma.uk a permis de constituer une première base de communauté pour le compte qui en 3 mois a dépassé les 20 000 abonnés. Aujourd'hui 64 700 personnes suivent le compte !

Big mamma-restaurant-communication-réseauxsociaux-instagram-facebook-storytelling-photos-menus-clients-influenceurs-journalistes-livraison-uk

Ingrédient n°7 : Une communication globale cohérente du groupe mais une adaptation locale

Pour tous ses établissements français, Big Mamma s'exprime sur Instagram avec un seul compte. À l'occasion de la première ouverture à Londres, un nouveau compte a été créé : toujours les 6 mêmes ingrédients, mais on oscille désormais entre l'anglais et l'italien sur les contenus. L'adaptation locale va plus loin : si à Paris le groupe est connu (et parfois détesté) pour ne pas prendre de réservation, il a fallu s'adapter aux pratiques Lilloises et à la concurrence Londonienne pour s'assurer le succès. Vous pouvez donc réserver au service de votre choix à La Bellezza (Lille). À Londres, où le groupe certainement est moins connu, vous pouvez réserver du dimanche au jeudi pour dîner, pour le petit déjeuner la semaine et pour le brunch le weekend.

Ingrédient n°8 : La diversification, clé de la réussite

L'enseigne à dû s’adapter aux contraintes liées à la crise du Covid-19. Dès la fin du mois d’avril, Big Mamma a testé le click and collect puis la livraison dans ses différents restaurants. Après avoir lancé ses services avec succès pendant le confinement, Victor Lugger et Tigrane Seydoux ont décidé de les pérenniser. Plus encore, les deux entrepreneurs ont créé une entité à part entière pour mener à bien leur livraison !

Big mamma-restaurant-communication-réseauxsociaux-instagram-facebook-storytelling-photos-menus-clients-influenceurs-journalistes-livraison-Napoli

A partir du 10 juillet 2020, Napoli Gang sera aux services des plus gourmands ! De nouvelles recettes conçues exprès pour la livraison seront préparées dans trois cuisines situées au nord, au centre et au sud de Paris (intra muros). Un soulagement pour les différentes trattorias qui ont repris du service.

Big mamma-restaurant-communication-réseauxsociaux-instagram-facebook-storytelling-photos-menus-clients-influenceurs-journalistes-livraison-ouverture

L'objectif ? Devenir la référence italienne à domicile et à des prix accessibles ! Soucieux de leur impact environnemental, les fondateurs ont opté sur un emballage 100% recyclé et recyclable de leurs produits.

Conclusion

Tigrane Seydoux et Victor Lugger, fondateurs de Big Mamma ont ainsi réussi à répliquer un modèle efficace, en gardant une spécificité propre à chaque établissement et en la partageant avec le ton juste, l'image alléchante, la vidéo amusante, au bon moment et sur le bon canal. Résultat, chaque restaurant génère près de 4 millions de chiffre d'affaires et continue de susciter l'engouement en salle et sur les réseaux sociaux. Brava la squadra ! Après 10 trattorias, le plus grand Food Court Européen, deux bars cachés dans trois villes, et un restaurant virtuel, jusqu’où ira  le duo d'entrepreneurs...?

La communication, essentielle en restauration, encore plus en livraison !

La livraison et le click and collect ne peuvent plus être considérées comme des innovations tant elles sont ancrées dans les habitudes des Français. 

Afin de maintenir l’activité de restauration pendant la période de confinement, la vente à emporter et la livraison ont été autorisées par le gouvernement. Les acteurs du CHD se sont alors adaptés, organisés et même réinventés. Ce sont même de grands noms de la gastronomie française qui ont annoncé se lancer dans la livraison à domicile. Ainsi, ces services ont représenté un moyen pour les restaurateurs de ne pas totalement subir cette sombre période de plein fouet et de garder la tête hors de l’eau. 

Pour ceux n’ayant pas encore développé ces services, lancer son système de commande à emporter et de livraison peut sembler compliqué : définition d’une offre adaptée, calcul des foodcosts, des frais de packaging et de livraison, optimisation de la prise de commande, choix des bons canaux de distribution… Les détails ne peuvent être laissés au hasard ! Mais ces services sont pour autant de réelles opportunités pour capter de nouveaux clients. 

Cependant, avec la multiplication des restaurants qui proposent un service de livraison, avoir une présence en ligne ne suffit pas à être réellement visible des internautes et à les convertir en clients. Suite à la réouverture des restaurants, il devient donc primordial d’optimiser sa visibilité en communiquant spécifiquement sur son offre et son service de livraison ou de vente à emporter. 

Comment se lancer dans ces services lorsqu’on en a jamais fait ? Comment adapter sa communication autour de son offre et valoriser ses services ? 

Réponses dans notre infographie.

Infographie-livraison restauration-restaurant-communication culinaire-influenceur food-referencement-seo local--réseaux sociaux-mots clés-photos-menus-promotions-influenceurs-journalistes-agence

Best case référencement : La Pizza d'Anita

Pour assurer le succès d'un établissement, il est essentiel de travailler son référencement afin que ses potentiels clients le trouvent lorsqu'ils cherchent un restaurant sur internet. Malou à aidé La Pizza d'Anita à remonter dans les résultats de recherches !

La pizza d’anita-restaurant-clients-référencement-annuaire-recherches-google-avis-sites-visibilité-image

7 Français sur 10 consultent les sites d’avis pour choisir leur restaurant (1).

Proposer une bonne cuisine, dans un joli cadre avec un service souriant et un bon rapport qualité prix ne suffit donc plus pour assurer le succès d’un restaurant : il est indispensable d’être visible en ligne pour attirer des clients.

Quentin Dubarry, propriétaire de la Pizza d’Anita l’a bien compris. Sûr de la qualité de son offre et conscient que gérer à la fois des fournisseurs, une cuisine et une salle constitue déjà un métier à temps plein, il a fait appel à Malou pour améliorer la visibilité de son restaurant et attirer plus de clients. 

Objectif : améliorer sa visibilité en ligne pour attirer plus de clients au restaurant

La Pizza d’Anita est un excellent italien dans le 16e arrondissement de Paris. Le restaurant a ses habitués comblés qui reviennent régulièrement pour déjeuner ou diner, mais il n'affiche quand même pas complet midi et soir et tourne ainsi en deçà de ses capacités.

Comment y remédier ? En décuplant le bouche à oreilles avec une communication efficace sur les bons canaux digitaux : Google, Tripadvisor, Yelp, La Fourchette... Le 1e mois nous avons commencé par prendre en charge les pages établissement du restaurant sur Tripadvisor et Yelp.

Le constat initial : un établissement invisible sur Tripadvisor et sur Yelp

Chez Anita, la cuisine italienne est savoureuse et copieuse, le rapport qualité prix très satisfaisant. Pourtant lorsque l'on recherchait un restaurant italien dans le quartier on ne trouvait pas la Pizza d'Anita, ni sur Tripadvisor, ni sur Yelp où elle ressortait à la 144e position, c'est-à-dire bien trop bas pour attirer des clients.

La pizza d’anita-restaurant-clients-référencement-annuaire-recherches-google-avis-sites-visibilité-Yelp

À la recherche de la meilleure pizza à proximité, La Pizza d'Anita ressortait en 14e position sur la seconde page. C'était bien trop loin pour attirer des clients car les internautes se contentent des informations présentes sur la 1e page qui recueille ainsi près de 90% des clics. Apparaître en page 1 est donc indispensable pour gagner des clients. 

La pizza d’anita-restaurant-clients-référencement-communication-en ligne-annuaire-recherches-google-avis-sites-visibilité-Yelp

Des optimisations et un travail soutenu pour devenir visible en ligne

Nous avons enrichi et optimisé les pages établissements de la Pizza d'Anita, choisi les catégories pertinentes dans lesquelles apparaître, complété tous les détails des services et de l'offre proposés. Nous avons rédigé une description optimisée de l'établissement en plaçant les mots clés stratégiques, l'avons publiée en français et en anglais. Nous avons également réalisé des photos et les avons partagées en les nommant judicieusement pour améliorer le référencement.

Nous avons également répondu à tous les commentaires de clients en insérant régulièrement des mots clés dans nos réponses pour renforcer la visibilité de La Pizza d'Anita sur les mots stratégiques.

La pizza d’anita-restaurant-clients-référencement-communication-en ligne-annuaire-recherches-google-avis-sites-visibilité-mots clés-Tripadvisor

Résultats après 1 mois : La Pizza d'Anita a gagné 80% de visiteurs sur ses pages et a effectué des bonds dans les classements

Sur Tripadvisor l'établissement a ainsi reçu près de 20% d'affichages supplémentaires et 80% de visiteurs en plus.

La pizza d’anita-restaurant-clients-référencement-communication-en ligne-annuaire-recherches-google-avis-sites-visibilité-performance-Tripadvisor

Les clics sur l'itinéraire ont doublés et l'affichages photos a augmenté de 133%.

Sur Yelp, les positions de La Pizza d’Anita sur les requêtes stratégiques ont nettement progressé. Le restaurant est passé pour :

  • « Pizzeria » : 244e à la 20e place
  • « Restaurant Italien » : de la 144e à la 33e place
  • « Italien » : de la 35e place à la 6e en page 1
  • « Pizza » : 14e à la 2e place en page 1

La pizza d’anita-restaurant-clients-référencement-communication-en ligne-annuaire-recherches-google-avis-sites-visibilité-position-Yelp

La pizza d’anita-restaurant-clients-référencement-communication-en ligne-annuaire-recherches-google-avis-sites-visibilité-position-mots clés-Yelp

La pizza d’anita-restaurant-clients-référencement-communication-en ligne-annuaire-recherches-google-avis-sites-visibilité-position-mots clés-classement-Yelp

Grâce à ces progrès La Pizza d'Anita est désormais visible par les prospects susceptibles de chercher un restaurant italien à proximité. L'optimisation du référencement continue ce mois-ci pour faire que l'établissement apparaisse aux premières places de toutes les requêtes stratégiques et gagne ainsi davantage de clients.

L'impact sur le chiffre d'affaires sera bientôt mesurable, on vous tient au courant... mais jusque là, l'équipe de La Pizza d'Anita est ravie.

La pizza d’anita-restaurant-clients-référencement-communication-en ligne-annuaire-recherches-google-avis-sites-visibilité-mots clés-position-équipe

Sources : (1) Restauration digitale 2017- Paroles de professionnels et de convives.

Le renouveau de la boulangerie

Depuis quelques années, l’image de la boulangerie se modifie et s’éloigne de celle qu’elle a porté pendant des années. La frénésie de l’efficacité et de la surproduction additionnées à l’arrivée des franchises n’ont pas aidé à préserver la tradition des boulangeries artisanales. «À partir des années 1960 et surtout depuis les années 1980, le client s'est mis à acheter le même croissant, la même baguette à peu près partout en France», explique Thomas Teffri-Chambelland, pionnier du levain naturel qui a lancé plusieurs boulangeries, dont une sans gluten à Paris. Entre l’automatisation du processus, l’utilisation de surgelés ou de pâtes industrielles, le secteur avait besoin d’un retour aux sources. 

La boulangerie-locale-artisanale-renouveau-storytelling-facebook-instagram-chefs-brunch-restaurant-influenceurs-clients-image

Comment la boulangerie a su se réinventer ? Poussé par les changements d’habitudes et de modes de consommation, l'artisan boulanger a redécouvert le plaisir de l'innovation tout en perpétuant la mémoire et les gestes quotidiens des anciens. Proximité avec le client, traçabilité, naturalité des matières premières, variété des produits et des offres proposées, digitalisation des services et de la communication transforment ce secteur traditionnel. 

I) La boulangerie revient à l’essentiel

Suite au pic des boulangeries industrielles et à leur essoufflement à travers le pays, les boulangeries artisanales ont su retrouver leurs lettres de noblesse. 

  • Un retour des produits traditionnels 

La baguette de pain blanc, format individuel, homogène et consumériste, que l’on achète chaque jours, a contribué à la montée en puissance des boulangeries industrielles. Ainsi, le véritable combat des artisans boulangers a ces dernières années été de démontrer qu’aujourd'hui “dans 90% des boulangeries, c'est la machine qui pétrit, c'est la machine qui pèse et c'est la machine qui façonne le pain : la main du boulanger n'intervient presque plus, sauf pour appuyer sur des boutons et pour mettre la baguette au four.” explique Anthony Courteille dans sa nouvelle boutique, Le Sain, située proche du canal Saint-Martin.

Pour se détourner du type de pain référent pour la majorité des Français et marquer la rupture entre boulangeries industrielles et artisanales, la plupart des artisans boulangers ont décidé de se reconnecter à l’essentiel dans le choix de leurs matières premières mais aussi dans leurs façons de produire. 

Anthony Courteille emploie plusieurs anciennes variétés de blés, du levain naturel et de la farine complète bio, afin de proposer un pain léger, rond en bouche et sans acidité. Promulguer les saveurs d’antan et les ingrédients naturels c’est le défi du boulanger artisan : “mon pain aura donc sa personnalité, une signature qui ne sera pas forcément la même que celle d'un autre boulanger.”

La boulangerie-locale-artisanale-renouveau-storytelling-facebook-instagram-chefs-brunch-restaurant-influenceurs-clients-Sain

© Le Sain

Il n’y a pas de bon pain sans bonne farine. Opter pour des farines issues de céréales paysannes locales, rescapées de l’industrialisation de l’agriculture, permet d’obtenir des pains plus digestes, avec une belle typicité gustative. Leur teneur en gluten et leur indice glycémique demeurent plus faibles. En revanche, elles réclament un travail spécifique et artisanal : maniement d’un pétrin de hêtre en bois, élaboration d’un levain naturel de A à Z, temps de fermentation long. 

Outre la reconnexion avec le métier d’artisan et l’utilisation de produits naturels et authentiques, les acteurs de la boulangerie ont pris en compte la transition écologique qui fait désormais partie intégrante du paysage français. La tendance verte et locavore continue, d’année en année, de s’imposer au sein des modes de consommation qui évoluent vers une alimentation plus saine et écoresponsable. Les boulangeries l’ont bien compris et n’hésitent pas à en jouer.

  • Une tendance locavore 

À l’instar de la restauration, les méthodes de préparation et les pratiques de confection changent dans le secteur de la boulangerie. L’engouement pour les enseignes Paul ou la Brioche Dorée, offrant un service rapide et constant, tend à se tasser. Place aux boulangeries aux moeurs et aux pratiques éco-responsables et locales. 

Selon Vincent Biron, jeune entrepreneur qui a lancé la boulangerie PainPan avec Rémi Cerelosa, le secret pour retrouver des saveurs vraies réside dans l’utilisation de produits naturels. La qualité de la farine rend sa digestion facile pour les intolérants au gluten. 

Les convictions personnelles, les contraintes réglementaires et la sensibilité des clients aux enjeux écologiques renforcent la tendance verte de fond. D’après Vincent “notre génération est celle qui a redécouvert le local et le sain”, une génération attentive à la provenance des matières premières qui partage des valeurs éco responsables. Cette philosophie altruiste s’exprime autant par la proximité du boulanger avec ses clients, que par la préparation d’un aliment premier, indissociable des plaisirs de la table et de la communion du repas. 

La boulangerie-locale-artisanale-renouveau-storytelling-facebook-instagram-chefs-brunch-restaurant-influenceurs-clients-PainPan

© PainPan

La boulangerie Chambelland, a fait le pari d’ouvrir le fournil au public et de retrouver les vertus du pain d’autrefois. En panifiant et en pâtissant des recettes exclusives à base de farine de riz et autres céréales naturellement sans gluten (écrasées au moulin Chambelland), Nathaniel Doboin et Thomas Teffri-Chambelland proposent des pains divers et variés, du complet à la tourte de seigle en passant par les saisonniers. Tous certifiés AB par l’organisme Ecocert.

Ainsi l’artisan doit se positionner comme professionnel et reprendre la parole dans un environnement troublé, pour rassurer le consommateur et lui apporter des réponses concrètes et précises vis à vis de nombreux éléments du métier mis en cause dans l’opinion publique : qualité des farines, des blés et du gluten, fait maison, sélection des matières premières… tout en concentrant ses efforts au sein du lieu de vente.

Moulin des Gauthiers, dernier artisan meunier situé en Ile-de-France, propose une gamme de farines de céréales bio et conventionnelles (blé, épeautre, seigle, avoine, maïs, petit épeautre, sarrasin) et travaille avec différentes boulangeries de la région parisienne pour maintenir la tradition ancestrale. 

Bruno Mondet, s'inscrit dans cette tendance locavore avec sa boulangerie Épis et Pains installée dans la zone d'activité de Chavenay. Le meunier-boulanger a réussi, avec l’aide des agriculteurs Yvelinois, à ramener le pain dans une commune sans boulangerie. Bruno minimise les pétrissages pour toujours mieux respecter la matière première et propose une offre de qualité fait maison ! 

La boulangerie-locale-artisanale-renouveau-storytelling-facebook-instagram-chefs-brunch-restaurant-influenceurs-clients-Epis de Pains

© Epis et Pains

Ce retour aux sources fonctionne commercialement du fait de la tendance de fond locavore qui s’inscrit dans le paysage français. Le locavore et l'éco responsabilité valorisés sur les réseaux sociaux poussent les nouvelles boulangeries à revenir aux sources mêmes de la production et de la fabrication. Circus Bakery, piloté par l’équipe Fragments, est devenue  en quelques mois la boulangerie incontournable du 5ème arrondissement de Paris. Située rue Galande, Circus Bakery propose de délicieux roulés à la cannelle, un panel de pains maison au levain ou encore un café torréfié par Hexagone.

La boulangerie-locale-artisanale-renouveau-storytelling-facebook-instagram-chefs-brunch-restaurant-influenceurs-clients-circusbakery

© Circus Bakery

Derrière la façade en bois qui rappelle les boulangeries d’autrefois, Circus Bakery applique un storytelling léché sur les réseaux sociaux, et notamment sur Instagram. La maîtrise de leur communication, du travail de la pâte aux produits finaux en passant par la mise en forme pré cuisson leur permet de rassembler une communauté de gourmands, qui aujourd’hui s’étend à plus de 45k. 

II) La maîtrise du storytelling et des réseaux sociaux, nouvelle arme pour réussir ?

D’une démarche plus verte à une communication ultra travaillée, la boulangerie se réinvente. Les chefs redorent leur image, grâce aux réseaux sociaux, pour satisfaire le plus grand nombre de personnes.

  • Les grands chefs démocratisent la boulangerie de luxe

Communiquer que ce soit dans la presse ou sur les réseaux sociaux devient un atout de taille pour les chefs renommés. A l'image de Cédric Grolet, meilleur pâtissier du monde 2018 et chef pâtissier de l’hôtel Meurice, qui a ouvert sa pâtisserie-boulangerie. En un rien de temps, sa boutique devient le phénomène sucré le plus bankable de Paris. Sur Instagram, il affiche la vitrine 2.0 de sa collection fruits, ses pains au chocolat, croissants et sandwichs tradition. “Le beau fait venir, le bon fait revenir”, d’après Cédric Grolet. Une devise véridique puisque plus de 150 000 personnes le suivent sur les réseaux sociaux et de longues files d’attente se créent, chaque jour, sur le trottoir de la devanture. 

Le défi de Cédric Grolet s'étend non seulement à créer un véritable lien avec sa communauté mais également à rendre accessible ses produits, servis en quantité limitée et fabriqués à partir d’ingrédients de haute qualité – farine des Moulins d’Antoine, chocolat sur mesure et café Ducasse. Que ce soit grâce à ses créations particulièrement instagrammables ou à ses prix qui restent élevés mais abordables.

La boulangerie-locale-artisanale-renouveau-storytelling-facebook-instagram-chefs-brunch-restaurant-influenceurs-clients-circusbakery-Cédric Grolet

© Cédric Grolet

Thierry Marx, chef étoilé n’est plus à présenter. Avec la création de sa chaîne de boulangeries Thierry Marx Bakery, il tire un trait d’union entre deux métiers, réunis autour du pain ! Le chef utilise le mélange de l'univers du luxe et de la cuisine de rue pour promouvoir ses produits et son image. Dans chacune de ses boulangeries, Thierry Marx propose une street food aux multiples influences qui redonnent ses lettres de noblesse au pain sous toutes ses formes.

La boulangerie-locale-artisanale-renouveau-storytelling-facebook-instagram-chefs-brunch-restaurant-influenceurs-clients-Thierry Marx

© Thierry Marx

La baguette “La Loyale” et le “Breadmaki”, deux produits phares, symbolisent la célébration du pain dans sa tradition et dans sa modernité la plus totale. Plus qu’une boulangerie, chaque boutique propose un service complet : du petit-déjeuner au goûter en passant par le déjeuner, le brunch et l’apéro. D’après Thierry Marx “la cuisine se regarde, se médite et se mange”. Avec plus de 280 mille followers cumulés, Thierry Marx a réussi à marketer son image et celle de sa chaîne de boulangeries. 

L'avènement des réseaux sociaux, notamment Instagram, permet aux chefs de profiter d’une communauté large et hétéroclite. Avec un storytelling millimétré, les boulangers-pâtissiers peuvent mettre en lumière leur savoir-faire et leurs créations, produits d’une réussite certaine.

D’année en année, les réseaux sociaux ont poussé les modes de consommation à évoluer. Dans le secteur de la boulangerie-pâtisserie, certains et certaines ont fait le pari du mono-produit et de l’hypersegmentation. Un parti pris s’intensifiant aux vues des consommateurs et consommatrices qui se détournent des grandes-surfaces pour repeupler les échoppes artisanales. 

  • La boulangerie-pâtisserie monoconcept émerge grâce aux réseaux sociaux

De nos jours, le fait de se rendre dans une boutique spécialisée dans un seul produit retrouve son sens. À Paris et dans les grandes villes, l’intensification de la concurrence impose aux enseignes de se différencier. Pour ce faire, certaines boulangeries-pâtisseries proposent un produit décliné dans une multitude de recettes. Grâce à cette hypersegmentation, l’enseigne se positionne en experte sur un produit donné et arrive à rencontrer son public grâce à la créativité qu’elle déploie dans les recettes culinaires proposées. À la fois original et qualitatif, le concept de mono-produit, apparu il y a quelques années sur le marché français, touche autant le salé que le sucré. 

Côté sucré, il fait la part belle aux pâtissiers-chocolatiers qui réinventent les grands classiques de la pâtisserie française. A l’instar du bien nommé l'Éclair de génie, lancé en 2012, qui met à disposition toutes sortes de variations autour de l’éclair : des parfums chocolatés classiques aux saisonniers fruités. La pâtisserie de luxe de Christophe Adam frôle aujourd’hui la trentaine d’enseignes à travers le monde (Paris, Géorgie, Japon, Chine, Qatar). Cet engouement pour le mono-produit s’exprime pleinement dans le monde de la pâtisserie. 

Babka Zana, boulangerie levantine du 9ème arrondissement, propose quant à elle la fameuse et délicieuse brioche tressée au chocolat. Sarah et Emmanuel Murat, couple fondateur de l’enseigne, déclinent la babka en quatre saveurs et sous plusieurs formes. Une autre façon d’assouvir tous les besoins de leurs clients.

La boulangerie-locale-artisanale-renouveau-storytelling-facebook-instagram-chefs-brunch-restaurant-influenceurs-clients-babka zana

© Babka Zana

Ces boulangeries-pâtisseries mono-produit conçoivent aussi des collections éphémères, créent des événements ou font évoluer leurs recettes en fonction des produits de saison pour éviter de lasser leurs clients. Le mono-produit devient alors un concept non pas figé mais propice à la créativité, pour le plus grand bonheur des réseaux sociaux.

L’atelier Popelini, premier écrin à choux de Paris, offre en permanence une palette de vingt neufs couleurs et parfums différents dont six propositions éphémères. Lauren Koumetz, à la tête de la maison, a su réinventer ce grand classique.

La boulangerie-locale-artisanale-renouveau-storytelling-facebook-instagram-chefs-brunch-restaurant-influenceurs-clients-popelini

© Popelini

Pour les consommateurs, les enseignes mono-produit deviennent un indice de confiance et offrent une plus grande facilité de choix. Valeurs sûres, ces dernières permettent entre autre de découvrir des déclinaisons de ces ingrédients ou produits favoris.

Certaines de ces boulangeries-pâtisseries, fortes de leur succès, prolongent le plaisir de leurs clients en dédiant un espace dégustation au sein de leur boutique. À l’image de Profiterole Chérie qui propose un menu repas sur place ou à emporter. Le pâtissier Philippe Urraca et président de l'association des Meilleurs Ouvriers de France pâtissiers a imaginé des profiteroles non seulement sucrées mais aussi salées pour que ses clients puissent bénéficier d’une restauration le midi ou le soir. Ces créations sont fabriquées sur place et montées à la demande. La boutique spécialisée dans le profiterole surfe sur cette proximité et développe des corners lors d’événements.

Déclinable de façons multiples tant en sucré qu’en salé, tant froides que chaudes, le mono produit couvre différents moments de consommation et permet des évolutions pour éviter la lassitude du consommateur. Ce vecteur extrêmement efficace de communication et de presse, notamment en ligne où les articles affluent à chaque ouverture d’un nouvel établissement spécialisé. Avec une recherche de plus en plus appuyée d’ingrédients de saison et de cartes réduites, le concept d’enseignes monoproduits répond à une nouvelle demande. Parmi les établissements installés en France, quoi de plus rassurant et rapide que de se tourner vers celui qui est spécialisé dans l’envie que l’on a à un instant T ?

  • La boulangerie lifestyle : la vraie gagnante

Imposer son propre storytelling, partager sur les réseaux sociaux ses créations aussi gracieuses qu’elles soient et s’inscrire d’une façon ou d’une autre dans le paysage de la boulangerie n’est pas commun. Les boulangeries dites lifestyles profitent de la montée en puissance de la #food sur Instagram et s’en servent à bon escient pour développer leur notoriété. 

Située dans le 11e, French Bastards représente la nouvelle boulangerie-pâtisserie, tant traditionnelle qu’actuelle. A la carte, pains rustiques qui comprennent un sourcing de farines bio, viennoiseries instagrammables et sandwicherie. Le tout dans une boutique aux codes urbains : murs en béton, musique qui dépasse les 100 décibels, néons rouges “French Bastards” !

Créée par deux anciens d’école de commerce et un boulanger-pâtissier, l’enseigne nouvelle génération s’est fait un nom dans le milieu grâce à son savoir-faire et à sa communication léchée.  Référencé sur les différents annuaires, French Bastards répond aux nouveaux modes de consommation de ses clients en étant disponible sur la plateforme de livraison Deliveroo. Une aubaine pour ceux qui adorent prendre le petit déjeuner au lit ! 

La boulangerie-locale-artisanale-renouveau-storytelling-facebook-instagram-chefs-brunch-restaurant-influenceurs-clients-french bastard

© The French Bastards

Suite à leur expérience professionnelle respective Victoria Effantin et Cécile Khayat ont ouvert Mamiche, boulangerie artisanale du 9e arrondissement. “On est parties du constat que de nombreux projets inventifs naissaient dans la restauration mais assez peu dans la boulangerie.” explique Victoria Effantin. Elles ont alors appliqué leur savoir-faire en terme de marketing et de communication : branding, image de marque, type de commerce, listing des produits à créer et à vendre...

La boulangerie-locale-artisanale-renouveau-storytelling-facebook-instagram-chefs-brunch-restaurant-influenceurs-clients-mamiche

© Mamiche

“80% des boulangeries vendent des produits surgelés. Alors, quand on a dit que l’on voulait tout faire maison, ils n’y croyaient pas.” affirme Cécile Khayat.

Être transparent, jouer sur le caractère mémorable de la marque et l’expérience proposée aux consommateurs (elles vous proposent, et sans gêne aucune, de "goûter à ces grosses miches”) le tout dans une ambiance joyeuse, a permis à Mamiche de bouleverser les codes de la boulangerie-pâtisserie et de respecter la saveur de la tradition !
La boulangerie-locale-artisanale-renouveau-storytelling-facebook-instagram-chefs-brunch-restaurant-influenceurs-clients-mamiche-affiche

Une boulangerie et 18 employés plus tard, le défi principal de se développer tout en continuant à tout faire à la main a été relevé ! En deux ans, cette boulangerie de quartier est devenue l’une des meilleures de tout Paris. 

Tout droit sortis de l'École française de Gastronomie et de Management hôtelier Ferrandi, Jean-François Bandet et Magali Szekula, les deux derrière la boulangerie “créative” BO&MIE, ont la même vision du métier. Connue pour proposer des pains uniquement à base de levain naturel et des viennoiseries-pâtisseries traditionnels revisités hauts de gamme, BO&MIE est devenue une véritable référence sur Paris grâce au travail et au talent de ses boulangers, pâtissiers et tourtiers !
Farines de qualité issues de producteurs locaux, produits réalisés et cuits sur place, la boulangerie-pâtisserie se retrouve sans cesse dans les articles Top des médias food lifestyle qui boostent facilement sa notoriété auprès de clients français et étrangers.   

La boulangerie-locale-artisanale-renouveau-storytelling-facebook-instagram-chefs-brunch-restaurant-influenceurs-clients-BO&MIE

© BO&MIE

Ce renouveau insufflé par ces boulangeries nouvelle génération place la tradition au coeur de leur stratégie. Ces dernières ont activé les trois formes complémentaires de communication digitale que sont le référencement local, les réseaux sociaux, les relations presse et influenceurs pour améliorer leur réputation, attirer de nouveaux clients et devenir un lieu de destination privilégié.

B.O.U.LO.M, la “boulangerie où l’on mange”, notamment connue pour son offre brunch et petit déjeuner, maîtrise à la perfection sa communication sur ses réseaux sociaux. Dépassant le concept de boulangerie en transformant son établissement en véritable lieu de restauration, Julien Duboué réussi à fusionner plusieurs modes de consommation. 

La boulangerie-locale-artisanale-renouveau-storytelling-facebook-instagram-chefs-brunch-restaurant-influenceurs-clients-boulom

© B.O.U.L.O.M

III) De la boulangerie au restaurant, plus qu’un pas ?

Les modes de consommation évoluent, la boulangerie aussi. Aujourd’hui, il est possible chez certaines d’entres elles d’acheter sa baguette et d’y manger un plat par la suite. Avec une communication bien rodée autour de ces offres, ce concept a tendance à se démocratiser. 

  • L’opportunité du brunch 

Une formule regroupant un peu tout à la fois - aliments traditionnellement assimilés au petit déjeuner (viennoiseries, pancakes, boissons chaudes, jus de fruits...) et un plat (souvent composé autour des œufs) - apparaît comme le nouveau rendez-vous hebdomadaire et convivial pour de nombreux Français. Le brunch offre des opportunités à de nombreux restaurants. Est-ce une tendance ou nouvelle habitude de consommation ?

Le développement de la gamme salée et "goûter" très instagrammable permet aux restaurants de capter une clientèle extérieure et de renforcer la notoriété de l'offre restauration.  Situé dans le 1er arrondissement de Paris, Olivier Stehly, chef pâtissier de renom a ouvert sa boutique pour que ses clients puissent profiter d’un tea time et d’un brunch de qualité. Accompagné sur les réseaux sociaux, le chef pâtissier rassemble plus de 45 000 personnes. 

La boulangerie-locale-artisanale-renouveau-storytelling-facebook-instagram-chefs-brunch-restaurant-influenceurs-clients-olivier brunch

© Olivierstehly

Bontemps, pâtisserie à l'esthétique rétro spécialisée en sablés et gourmandises artisanales, propose désormais une carte gourmande parfaitement équilibrée entre salé et sucré. Le chef dévoile ici ses qualités de cuisinier. Suite à l’ouverture de son salon de thé derrière sa pâtisserie et de trois formules, dont une pour les enfants, Bontemps attire autant les touristes du Marais que les familles du 1er arrondissement. 

La boulangerie-locale-artisanale-renouveau-storytelling-facebook-instagram-chefs-brunch-restaurant-influenceurs-clients-Bontemps

© Oubruncher

  • L’opportunité de la pâtisserie : 

Outre les recettes de pain (+ 625% de recherches sur Google depuis le 8 mars 2020) ou de levain : les Français passent de plus en plus de temps sur les comptes Instagram Food en général. Un lien réel s’est, au fur à mesure, tissé entre les influenceurs et les boulangeries au sens large. Nombreuses se diversifient pour attirer une clientèle plus large : des pâtisseries voient le jour à l’intérieur même des boulangeries.  

L’enseigne de boulangerie Paris & Co a collaboré avec l’influenceur dessert_parisian. Ce créateur de contenu et ce pâtissier émérite génère une audience de 26,5k d’abonnés et food lovers. Dernièrement, il a réalisé un flan vanille, “flan parisian”, disponible exclusivement dans les boulangeries de Paris & Co !

La boulangerie-locale-artisanale-renouveau-storytelling-facebook-instagram-chefs-brunch-restaurant-influenceurs-clients-boulangerieparisandco

French Bastards a réalisé des pâtisseries en collaboration avec l’influenceur Moulaye, élève de l’école Ferrandi. A cette occasion, l’autodidacte a proposé deux créations capsule mêlant son univers à celui des « Bastards », le roulé citron sarrasin et la tarte Black & Yellow ! 

La boulangerie-locale-artisanale-renouveau-storytelling-facebook-instagram-chefs-brunch-restaurant-influenceurs-clients-moulayefanny

Mêler boulangerie et pâtisserie représente un moyen intéressant de collaborer avec des influenceurs et de bénéficier de leur notoriété pour maximiser sa réputation et élargir sa clientèle. La corrélation existante entre le monde de la boulangerie et de la pâtisserie, prend encore plus de sens avec la foodosphere présente sur les réseaux sociaux. 

En bref,

La boulangerie se reconnecte à la tradition et aux savoirs d’autrefois. Davantage locales, artisanales et transparentes, les boulangeries françaises ont su se réinventer en appliquant un storytelling aiguisé. Grâce aux réseaux sociaux et à tout l’univers food qui en découle, les chefs de renoms démocratisent leurs créations. S’adaptant aux récents modes de consommation - brunch, offre salée, et salon de thé - la boulangerie nouvelle génération est-elle devenue l’eldorado ultime des meilleurs chefs pâtissiers ou cuisiniers ?

 

Best case réseaux sociaux : Les Pinces

Le restaurant de homard parisien Les Pinces nous a fait confiance pour la gestion de ses réseaux sociaux, et le résultat est sans appel. Ci-dessous, la preuve qu’une bonne visibilité sur ces canaux peut donner un vrai coup de pouce à votre restaurant !

Faute de temps, peu sont les restaurateurs qui établissent une stratégie réfléchie de communication sur les réseaux sociaux. Gérer l’e-réputation de son établissement est chronophage et pourtant, à en croire Les Pinces, cela vaut vraiment le coup d’y consacrer du temps.

Chers lecteurs, aviez-vous déjà entendu parler des Pinces, ce restaurant parisien tendance qui vous sert du homard dans un cadre chaleureux et convivial  ? Très présent sur Facebook et Instagram, c’est peut-être l’une de ses publications qui vous a donné un jour envie de découvrir ce concept amusant.

Voilà comment nous nous y sommes pris chez Malou pour lui assurer une visibilité maximale sur les réseaux sociaux.

Sur les réseaux sociaux, le restaurant fidélise sa clientèle en créant du lien avec ses abonnés

1) Des publications appétissantes

Avant même d'être bonne, sur les réseaux sociaux la cuisine doit être belle ! A l'heure où la tendance d’hyper-connectivité bat son plein et où le secteur food envahit Instagram et Facebook, il s'avère judicieux de savoir manier à la perfection ces supports clés de la communication. Nous publions donc sur les comptes Facebook et Instagram des Pinces des photos alléchantes des spécialités du restaurant. Ces publications mettent en appétit leurs abonnés qui les dévorent des yeux... avant de venir se régaler sur place.

Sur Instagram :

Community Management Les Pinces : exemple photos alléchantes sur Instagram

Sur Facebook :

Pour que vos publications aient l'impact souhaité et touchent un maximum de personnes, il est primordial que vous vous armiez de photos réussies. S'il n'est pas toujours possible de s'offrir les services d'un professionnel, il existe quelques astuces simples à exécuter, que nous vous donnions ici, pour s'assurer d'obtenir des photos alléchantes.

2) Une régularité dans les publications

Nous alimentons les réseaux sociaux du restaurant très régulièrement, car sur ces canaux régularité rime avec fidélité. Les résultats obtenus par le restaurant Les Pinces le prouvent : ce dernier obtient et maintient une excellente visibilité sur ses comptes sociaux. Chaque publication Facebook permet ainsi d’atteindre plusieurs milliers de personnes et fait l’objet de nombreuses interactions :

3) Une diversité dans les publications

Pour maintenir l'intérêt des abonnés et continuer de tisser un lien avec eux, nous nous attachons à publier un contenu varié et divertissant. De nombreuses études le prouvent : les contenus générant le plus d'interactions sont ceux porteurs d'émotions positives tels que ceux faisant rire. Nous alternons donc entre des photos de plats, des photos de l'équipe, des regrams de clients ou d'influenceurs, des devinettes ou des publications amusantes, comme ce clin d’œil le 1er avril nous ayant permis de toucher plus de 6 000 personnes, ou cette courte vidéo que nous avons publiée en l'honneur de l'arrivée du printemps :

Pour créer une complicité avec les fans du restaurant, nous n'hésitons pas à les remercier lorsque certains grands caps sont atteints. Ainsi, lorsque leur nombre d'abonnés a dépassé les 10 000 sur Facebook, nous avons organisé avec l'établissement un jeu concours, avec en récompense, un repas pour deux offert par la maison. Leurs abonnés s'en sont donnés à cœur joie, le post a suscité des centaines d'interactions  :

Le jeu concours, qui incite les internautes à aimer, commenter ou partager une publication, est un excellent moyen de garantir un bon taux d'engagement.

Comme évoqué dans la publication ci-dessous, le nom du gagnant a été révélé le 9 septembre 2018. Encore une fois, nous avons conservé un ton humoristique et publié une infographie racontant le concept des Pinces en mettant en valeur plusieurs chiffres décalés :



4) Une bonne réactivité aux messages

Enfin, pour encourager cette proximité avec les internautes et ne pas les décevoir, il est essentiel de se montrer réactif aux messages reçus, c'est pourquoi nous y répondons toujours dans les plus brefs délais. Demandes de réservation, précision sur les horaires, commentaires amusés... Tout message mérite sa réponse !

Le restaurant attire de nouveaux prospects grâce à des campagnes publicitaires optimisées

1) Des publications sponsorisées pour un retour sur investissement optimal

L'un des meilleurs moyens pour faire connaître son établissement au plus grand nombre est de mettre en place des campagnes publicitaires sur Facebook. Notre équipe de community managers prépare régulièrement des publications dites "sponsorisées", c'est-à-dire du contenu payé, pour qu'il apparaisse sur l'écran de leur public cible.

Plusieurs campagnes de publicité ont été mises en place, de manière à ce qu'un maximum de personnes potentiellement intéressées puissent découvrir Les Pinces sur leur fil d'actualité Facebook. Les campagnes ont été soigneusement paramétrées afin d'obtenir le meilleur retour sur investissement. Par rapport aux campagnes précédentes, nous avons ainsi réduit le CPM (coût pour 1000 impressions) de 30% et divisé par 3 le CPC (coût par clic).

Si vous êtes restaurateur et que vous souhaitez vous lancer vous-même dans la gestion de campagnes publicitaires, voici quelques conseils qui vous aideront à en tirer le meilleur bénéfice possible.

2) Organisation de jeux concours

Certains jeux concours sont sponsorisés afin de maximiser le nombre de prospects atteints. En septembre 2018, à l'occasion de la rentrée, le restaurant offrait un repas pour deux aux trois gagnants d'un tirage au sort. Résultat, plus de 30 000 internautes ont visionné le diaporama de photos et des centaines ont participé au jeu en taguant un ami. Un très bon moyen d'élargir son nombre de fans tout en leur faisant plaisir ! Ici pour 200€, plus de 60 000 personnes ont été atteintes, 32 000 d'entre elles ont regardé la vidéo pendant au moins 10 secondes, près de 400 personnes l'ont likée et plus de 400 l'ont commentée.   

Conclusion

Les réseaux sociaux ont le pouvoir de fédérer des communautés autour d'un projet. En prenant le temps de publier des contenus variés et de qualité régulièrement, en allouant à la gestion de vos réseaux sociaux un budget optimisé, vous aurez la garantie de toucher un public large et intéressé, et de convertir de très nombreux socionautes en clients.

Ces clichés vous ont ouvert l'appétit ? Si oui, Les Pinces vous attendent dans l'un de leurs trois établissements à Pigalle, à Saint-Germain ou dans le Marais. Leur concept vous intéresse ? Faites un tour ici sur leur site web... et plus si affinités !

Tiktok, une opportunité à ne pas manquer pour les restaurants !

Phénomène venu d’Asie, la plateforme TikTok a envahi les téléphones des jeunes générations du monde entier à une vitesse exponentielle et se place désormais comme la deuxième application la plus téléchargée en 2019, dans le monde. Avec plus de 1,25 milliards de téléchargements et 800 millions d’utilisateurs actifs en 2019, TikTok pourrait s’avérer devenir le nouvel El Dorado en termes de communication. La plateforme est alors en phase de devenir l’un des outils communicationnels de choix, notamment pour les restaurants.

Comment fonctionne la plateforme ? Quels sont les bons réflexes pour s’ancrer dans sa culture et pour adopter ses codes ? Pourquoi est-il impératif pour les restaurateurs de se lancer sur TikTok ? Quels types de contenus favoriser ? Nous répondons à toutes ces questions dans cet article. TikTok restaurants-communication-réseau social-vidéos-contenu-musique-challenges-viral-utilisateurs-influenceurs-followers-clients-engagement-instagram-logo

1) D’une application de karaoké à un réseau social mondial

Tiktok est une plateforme née de la fusion de deux autres applications, pas si jeunes que ça ! La première application Douyin, inventée en Chine en 2016 a été créée sur le modèle des karaokés, véritable phénomène en Asie et particulièrement appréciés de la jeune génération. L’autre plateforme Musica.ly, lancée en 2014, proposait à ses utilisateurs de créer du contenu vidéo divertissant sans nécessairement savoir monter des vidéos. Le rachat de cette dernière par l’entreprise chinoise en 2018, donne naissance au réseau TikTok tel que nous le connaissons aujourd’hui.

TikTok constitue une plateforme de partage de courtes vidéos (15 à 60 secondes) dont l’engagement des utilisateurs se mesure par les likes, les commentaires et les partages. Jusqu’ici rien d’extraordinaire nous direz-vous, mais cette plateforme s’avère tout à fait différente par son contenu, son utilisation et sa communauté. 

TikTok restaurants-communication-réseau social-vidéos-contenu-musique-challenges-viral-utilisateurs-influenceurs-followers-clients-engagement-instagram-dance

Plutôt simple et accessible, l’utilisateur n’a même pas besoin de créer de compte pour consommer les vidéos publiées ; elles apparaissent sur l’écran d’accueil, permettant à tout utilisateur de les faire défiler verticalement. Si le contenu lui plaît, il peut suivre le compte proposant la vidéo, aimer, commenter ou partager celle-ci sur d’autres réseaux sociaux. Les vidéos qu’il aime s’enregistrent automatiquement dans un onglet dédié, ce qui lui permet de les retrouver facilement par la suite.

L’algorithme de l’application, se base sur la consommation de l’utilisateur (autrement dit le temps passé sur une vidéo) ainsi que sur son engagement (mesuré par les actions de likes, commentaires et partage). 

2) Un esprit jeune et décapant tout en musique

Les chiffres de Tiktok dans le monde parlent d’eux-mêmes. En France notamment, la tendance grandit avec plus de 4,4 millions d’utilisateurs actifs mensuels et 8,2 milliards de vues par mois en 2019 (c’était 5 milliards en 2018). Vous comprendrez donc tout notre engouement autour de ce nouveau réseau social !

Les plus gros utilisateurs de TikTok sont majoritairement des adolescents et jeunes adultes de 16-24 ans. Ils représentent 41% des consommateurs de la plateforme, qui a ainsi gagné le surnom de réseau social de la jeune génération

TikTok restaurants-communication-réseau social-vidéos-contenu-musique-challenges-viral-utilisateurs-influenceurs-followers-clients-engagement-instagram-teenagers

De ce fait, la culture TikTok reste assez juvénile pour l’instant. Le contenu y est pour le moins authentique, funPeu travaillé, il peut donner une impression « brut de décoffrage ». Vous pourrez ainsi voir des vidéos d’adolescents s’essayant à des danses rythmées, jouant des scénettes entre amis, ou encore réalisant des activités manuelles en tout genre. Bref, du contenu sans filtre, et surtout sans réelle logique, qui peut rendre très perplexe ceux n’ayant pas encore adopté les codes de la plateforme !

Mais de plus en plus d’adultes s’y inscrivent et, surtout, la plateforme va très probablement suivre une extension vers le haut comme pour beaucoup de technologies (d’abord adoptées par les plus jeunes suivis ensuite par les générations d’après comme pour Facebook, Instagram ...). 

En résumé, l’application encourage la créativité et l’humour grâce à des montages vidéo facilement réalisables et engage chacun à s’exprimer en toute spontanéité et à partager ses passions. 

3) Pourquoi se lancer sur TikTok et comment l’appliquer à son restaurant/sa marque ?

Pourquoi faut-il s’y lancer dès à présent ?

Pendant la période de confinement, l’utilisation des réseaux sociaux a déjà bondi de +61% par rapport au taux d’utilisation habituel (source Kantar). On l’a donc vu : les contenus sociaux étaient un moyen non négligeable pour conserver le lien durement tissé avec ses clients et potentiels clients. TikTok connaissant une montée en puissance fulgurante, il serait dommage de passer à côté d’une occasion de capter l’attention de nouveaux internautes et de convertir de nouvelles personnes en clients de son établissement. 

Or, il s’avère toujours beaucoup plus compliqué de se lancer sur un réseau social une fois que ce dernier devient concurrentiel, comme certains l’ont peut-être déjà remarqué sur Instagram ! Actuellement, très peu de restaurants ou de comptes reliés à la gastronomie existent sur TikTok, ce qui signifie que vous ferez partie des pionniers et donc que vous bénéficierez d’un avantage certain !

Votre contenu ne sera probablement pas parfait au début, mais vous pourrez vous améliorer avec le temps et créer une véritable communauté, ce qui impactera directement la notoriété de votre restaurant, puis sa fréquentation. Vous pourrez donc toucher un public jeune commençant à avoir un pouvoir d’achat, certes peu élevé mais existant, ainsi que bénéficier de leur influence sur les décisions d’achats de leurs aînés.

Enfin, Tiktok, plateforme encore très jeune, connaît également une portée naturelle très élevée. A titre d’exemple, nous accompagnons le restaurant O’Tacos Vavin, pour qui nous avons créé un compte TikTok récemment. Le profil comptabilise après seulement un mois d’existence, plus de 100k j’aime en 3 vidéos postées et près de 20k abonnés. 

TikTok restaurants-communication-réseau social-vidéos-contenu-musique-challenges-viral-utilisateurs-influenceurs-followers-clients-engagement-instagram-découvrir-o'tacos

Alors comment produire du contenu et engager les utilisateurs ?

Comme évoqué précédemment, il reste primordial de garder à l’esprit que le mot d’ordre sur TikTok est l’authenticité. Il s’agit alors d’oublier tout discours « institutionnel » ou trop lisse que l’on retrouve parfois sur les autres réseaux sociaux. Il faut à tout prix imaginer votre contenu selon un axe créatif, ce qui est la meilleure façon sur TikTok d’engager sa communauté. Autrement dit, vous devez attirer les gens vers votre contenu (pull), et non leur imposer un discours très marketing (push).

Pour vous aider, voici une petite sélection de comptes TikTok à suivre pour vous inspirer. Certains viennent du secteur de la restauration, d’autres, issus de secteurs différents, vous permettront tout de même de comprendre les codes à adopter sur la plateforme :

Les vidéos de Chipotle font ainsi figure d’exemple à plusieurs niveaux : 

  • La marque met en avant sa communauté dans ses vidéos, 
  • Elle lance des challenges comme la “Guac’dance” (la danse du guacamole, une de leur spécialité), 
  • Elle filme la préparation de ses recettes ou encore crée des filtres personnalisés tel que celui - devenu viral - permettant de savoir “Quel genre de client Chipotle tu es ”.

TikTok restaurants-communication-réseau social-vidéos-contenu-musique-challenges-viral-utilisateurs-influenceurs-followers-clients-engagement-instagram-chipotle

Une infinité de possibilités s’offrent alors à vous en termes de contenu : inspirez-vous par exemple des challenges en utilisant les hashtags et lancez des défis aux utilisateurs. Créez des filtres en mettant en avant les plats que vous proposez à la carte, partagez vos recettes de façon humoristique, montrez le restaurant, l’équipe dans leur quotidien, la carte etc… Un incroyable champ des possibles s’ouvre aux utilisateurs de TikTok ! 

Pour vous donner des idées, nous vous conseillons d’aller dans la rubrique “Découvrir” de l’application et de défiler parmi les tendances matérialisées par les hashtags. Vous trouverez une liste de challenges à la mode, de vidéos populaires ainsi qu’une classification par sujet (animaux, gaming, sport, talent, cuisine etc…).

TikTok restaurants-communication-réseau social-vidéos-contenu-musique-challenges-viral-utilisateurs-influenceurs-followers-clients-engagement-instagram-découvrir

En bref,

Vous l’aurez compris, TikTok offre une incroyable opportunité pour acquérir une communauté et de potentiels clients en ligne. C’est le moment opportun pour profiter de la nouveauté du réseau et de sa viralité. En adoptant les codes de la plateforme - basée sur l’authenticité et la spontanéité - vous gagnerez rapidement des followers, qui seront autant de personnes qui franchiront potentiellement la porte de votre établissement. Alors, n’hésitez plus et lancez-vous !

 

Burger King : quelle communication pour surmonter la crise du Covid-19 ?

Le n°2 du burger en France a annoncé la réouverture progressive de ses restaurants dès le lundi 27 avril, uniquement en drive et en livraison à domicile via les plateformes Uber Eats et Deliveroo. Quelle stratégie de communication la chaîne de fast-food Burger King a-t'elle déployé ? Comment l'enseigne s'est-elle adaptée pour préparer la reprise ?

Burger King communication-restaurants-drive-livraison-burgers-réseaux sociaux-Instagram-Facebook-Twitter-confinement-covid-19-communication-promotion-mesures-street marketing-réouverture-post-intro

Une communication ultra léchée, un sens de l'humour aiguisé, des clins d'œil réguliers à la concurrence et une proximité entretenue avec ses clients : Burger King a réussi à garder sa place en France. 

Après plusieurs semaines de fermeture suite à la pandémie du Covid-19, Burger King a su maintenir ce lien précieux avec ses clients et ainsi préparer son retour !
Cette réussite s’explique en grande partie par la stratégie de communication déployée par le roi du burger pendant cette période de crise : de l’humour, une articulation efficace entre digital et street marketing et un réel focus sur les réseaux sociaux.

I) Burger King : le roi de la com’ confinement ?

Burger King a été très réactif suite à l’arrivé du Covid-19 et ses impacts. En France, de nombreuses bannières ont été affichées devant les restaurants de la chaîne. La sécurité et le respect des règles instaurées par l’État ont été mis en avant de façon légère, incitant les clients à rester chez eux. 

Burger King communication-restaurants-drive-livraison-burgers-réseaux sociaux-Instagram-Facebook-Twitter-confinement-covid-19-communication-promotion-street marketing-réouverture-burger clean-enseigne

En Belgique, dès le début du confinement, tous les produits disponibles en temps normal sur le site ont été masqués par un message, aussi ingénieux qu’astucieux : “Drive reopening very soon. In the meantime, let’s avoid any frustration” - “Réouverture des drives très bientôt. En attendant, nous vous évitons toute frustration”. 

Burger King communication-restaurants-drive-livraison-burgers-réseaux sociaux-Instagram-Facebook-Twitter-confinement-covid-19-communication-promotion-mesures-street marketing-réouve-buzzman

Les amoureux du Whopper et les bacons lovers, confinés, ont dû attendre que la situation sanitaire s’améliore. L’agence Buzzman a poussé cette communication en cachant les visuels des sandwiches et en attisant la gourmandise des internautes par des phrases alléchantes. 

L’enseigne de fast food sait garder le lien avec ses clients. Pour ne pas priver les plus impatients et les plus fidèles, Burger King, Carrefour et Uber Eats ont collaboré ensemble afin de préparer leurs sandwichs favoris ! 

Burger King communication-restaurants-drive-livraison-burgers-réseaux sociaux-Instagram-Facebook-Twitter-confinement-covid-19-communication-promotion-mesures-street marketing-réouverture

II) Burger King devient Burger Klean !

A l’instar de la réouverture des restaurants en France, la chaîne de burgers était elle aussi très attendue par les français. Burger King a d’abord annoncé la mise en place de quatre actions au sein de ses restaurants. La commande de masques pour la sécurité de ses collaborateurs, l’installation de séparateurs en plexiglas pour protéger les clients et les employés, un marquage au sol permettant aux salariés de respecter les distances de sécurité et le lavage des mains pour les employés toutes les 30 minutes.

Burger King communication-restaurants-drive-livraison-burgers-réseaux sociaux-Instagram-Facebook-Twitter-confinement-covid-19-communication-promotion-mesures-street marketing-réouverture-gestes barrière

Bien préparé, Burger King a fait du Covid-19 non seulement une force mais surtout une occasion d'actionner une stratégie de communication forte en jouant avec les mots. L’enseigne s'est rebaptisée Burger Klean ("clean") en référence aux mesures de sécurité sanitaires mises en place pour la réouverture. 

Burger King communication-restaurants-drive-livraison-burgers-réseaux sociaux-Instagram-Facebook-Twitter-confinement-covid-19-communication-promotion-mesures-street marketing-réouverture-burger clean

Burger King s’est empressé de mettre à disposition un kit des pratiques entreprises par tous les employés !

Burger King communication-restaurants-drive-livraison-burgers-réseaux sociaux-Instagram-Facebook-Twitter-confinement-covid-19-communication-promotion-mesures-street marketing-réouverture-mesures

Aucun client ne pourra entrer dans le restaurant. Alors le drive, aussi important qu’il soit, a lui aussi pu être relancé grâce à des protocoles sanitaires drastiquement renforcés ! 

Burger King communication-restaurants-drive-livraison-burgers-réseaux sociaux-Instagram-Facebook-Twitter-confinement-covid-19-communication-promotion-mesures-street marketing-réouverture-

Burger King explique aussi les mesures prises pour la livraison. Toujours en gardant un ton décalé, signature de sa communication !  

Burger King communication-restaurants-drive-livraison-burgers-réseaux sociaux-Instagram-Facebook-Twitter-confinement-covid-19-communication-promotion-mesures-street marketing-réouverture-mesures hygiène

Pour insister de nouveau sur les mesures sanitaires prises, la chaîne de fast food pousse sa communication en installant des masques au niveau des micros et haut-parleurs utilisés pour le Drive, seul moyen de commande utilisé avec le click and collect et la livraison !

Burger King communication-restaurants-drive-livraison-burgers-réseaux sociaux-Instagram-Facebook-Twitter-confinement-covid-19-communication-promotion-mesures-street marketing-réouverture-clean

III) Burger King gère la réouverture : entre promotion et street marketing

Du sundae frais au double cheeseburger en passant par les nuggets, Burger King offre un large choix de produits à prix bas (“Les Deals”) pour inciter ses clients à recommander ses produits :  “Juste de quoi vous remplir le ventre sans vider votre portefeuille.” 

Burger King communication-restaurants-drive-livraison-burgers-réseaux sociaux-Instagram-Facebook-Twitter-confinement-covid-19-communication-promotion-mesures-street marketing-réouvertur-deals

Afin de faire parler de soi, Burger King va aller plus loin que la promotion. Lors du déconfinement, le BK situé dans le quartier de l’Opéra à Paris a pris la parole. Avec l’aide de l'agence Buzzman, ils transmettent un message clair et attaquent avec subtilité l’enseigne concurrente McDonald’s

Burger King communication-restaurants-drive-livraison-burgers-réseaux sociaux-Instagram-Facebook-Twitter-confinement-covid-19-communication-promotion-mesures-street marketing-réouverture-tweet

Sur les réseaux sociaux, le roi des burgers reste fidèle à sa réputation : simple, drôle et efficace !

En Italie, l’enseigne conseille le whopper avec des oignons pour maintenir les distances de sécurité. En Allemagne, c’est avec des couronnes de roi que la distanciation sociale se fait ! 

Burger King communication-restaurants-drive-livraison-burgers-réseaux sociaux-Instagram-Facebook-Twitter-confinement-covid-19-communication-promotion-mesures-street marketing-réouverture-posts-

En France, la livraison est promue par une photo très explicite d’un packaging de livraison : “Allez moins chez Burger King, laissez Burger King venir chez vous.”

Burger King communication-restaurants-drive-livraison-burgers-réseaux sociaux-Instagram-Facebook-Twitter-confinement-covid-19-communication-promotion-mesures-street marketing-réouverture-post

De belles synergies entre street marketing et digital pour exploiter le sentiment de rareté, Burger King soigne sa communication locale pour le plus de clients possibles !

Ce lien entretenu avec ses clients, bien mis en scène pour générer du buzz, est au coeur de la stratégie média pour maximiser la notoriété de marque ! Burger King utilise chaque réseau social différemment pour en tirer le plus de profit. Une constante demeure : "une forte personnalité de marque : il y a toujours une certaine arrogance et un second degré pour ne pas se prendre en sérieux." explique Marine Dupas, Community Manager de Burger King.

Twitter est utilisé pour marquer le ton de la marque, en ligne en interagissant avec ses abonnés ou dans la rue en imprimant les tweets et leurs réponses sur les bâches de chantiers.

"Sur Instagram, ce sont les consommateurs qui animent le compte Burger King". La marque mise en effet sur le User Generated Content c'est-à-dire qu'elle regram (ou partage) les contenus créés par les abonnés. Cela permet non seulement de limiter les coûts de création de contenus, mais aussi de susciter davantage d'interactions.

Sur Facebook, Burger King utilise une stratégie très différente de celle de McDonald’s dont la page est utilisée pour partager de l'information.

Le Community Manager est très réactif pour répondre aux commentaires, il a une mission fonctionnelle qu'il remplit souvent avec humour.

En bref, 

Le roi du burger continue d’asseoir sa domination en France avec une stratégie de communication efficace, un ancrage local et une utilisation astucieuse des réseaux sociaux. 

Chez Burger King, c'est la recherche de l'engagement qui compte : "Les réseaux sociaux nous permettent de créer une vraie communauté engagée, de faire de nos abonnés les ambassadeurs de la marque" résume Marine Dupas. Le Community Manager ne répond pas à tous les commentaires "uniquement aux commentaires pertinents où il peut marquer le ton de la marque".

Cette grande chaîne de restauration rapide américaine qui compte plus de 13 000 lieux de vente dans 88 pays réussit à survivre à la crise du coronavirus et en sortira sans doute encore plus forte. 

 

16 conseils de communication digitale pour attirer des clients vers son restaurant

Il est indispensable pour un restaurant d'être visible en ligne sur tous les supports susceptibles de lui faire gagner des clients. Pour améliorer sa e-réputation, attirer de nouveaux clients et devenir un lieu de destination privilégié, vous devez adoptez une stratégie de communication digitale optimale !

Communication digitale restaurant-google-horaires-annuaires-commentaires-clients-photos-Instagram-Facebook-jeux concours-influenceurs-site internet

Ci-dessous nos 16 conseils très concrets pour aider les restaurateurs :

1) Optimiser sa page Google My Business pour être mieux référencé

Trop de restaurateurs la négligent, par manque de temps surtout, parfois d'intérêt. Pourtant, il est très utile d'avoir une fiche Google My Business optimisée. Elle doit être complète, tenue à jour avec les horaires, les fermetures exceptionnelles et les évènements particuliers, partager de nombreuses photos et des posts réguliers. Nous avons par exemple optimisé la page établissement de Bask, un restaurant de tapas à San Francisco et désormais il ressort en 1e position pour la requête "tapas San Francisco" qui est la plus à même de lui apporter des clients.

Communication digitale restaurant-google-horaires-annuaires-commentaires-clients-photos-Instagram-Facebook-jeux concours-influenceurs-site internet-Tapas-San Fransisco

2) Veiller à ce que les horaires soient identiques et mises à jour partout où son établissement existe

Une des premières choses qui pénalisera votre référencement est l'incohérence des horaires affichés en ligne. Il est important de veiller à leur uniformité et à les mettre à jour régulièrement, en particulier les jours fériés !

Cet établissement par exemple, ne ressort jamais sur ses mots clés en partie parce que nombreuses incohérences nuisent à son référencement :

Communication digitale restaurant-google-horaires-annuaires-commentaires-clients-photos-Instagram-Facebook-jeux concours-influenceurs-site internet-pages jaunes-tripadvisor-privateaser-yelp-lafourchette

3) Référencer son établissement dans tous les annuaires pertinents

Inscrire son restaurant dans un maximum d'annuaires, de plateformes, de blogs ou de guides est utile à deux égards. D'abord, cela permet de multiplier les canaux de réservations et d'attirer plus de clients. Ensuite cela permet d'envoyer des liens entrants vers le site internet de l'établissement. Plus un site reçoit de liens d'autres sites auxquels Google fait confiance (ex : Tripadvisor ou Le Guide Michelin), plus son référencement naturel s'améliore et le site est mis davantage en avant dans les résultats de recherches. Voici nos 12 sites préférés sur lesquelles inscrire votre établissement.

4) Exister sur les annuaires utilisés par les touristes

La majorité des personnes lorsqu'elles cherchent un restaurant vont regarder en ligne : sur Google, Tripadvisor, Instagram ou Yandex pour les Russes, Dianping pour les Chinois, Kekanto pour les Brésiliens... Il est important d'apparaître en haut des résultats de recherche pour ses mots clés dans TOUTES les langues susceptibles d'être parlées par vos clients potentiels.

Le Wilson par exemple ressort en premier sur de nombreuses requêtes en anglais et en espagnol, cela lui permet de réaliser un beau chiffre d'affaires sur cette clientèle touristique. Vous trouverez dans cet article des informations précieuses concernant le référencement.

5) Répondre à TOUS les commentaires de clients

Qu'ils s'expriment sur Google My Business, sur Tripadvisor, sur La Fourchette, sur Yelp ou sur n'importe quelle autre plateforme, qu'ils soient positifs ou négatifs, nous vous conseillons de répondre à absolument tous les avis de clients. Cela permettra non seulement de fidéliser les auteurs, de recueillir des retours pour améliorer son service mais également d'améliorer son référencement. La plupart des algorithmes de classement des plateformes de restaurants réduisent en effet, la pondération des mauvaises notes, lorsque le restaurateur a pris la peine d'y répondre. Voici quelques conseils pour répondre au mieux aux avis de vos clients.

6) Publier des photos qualitatives

Le vieil adage "on mange d'abord avec les yeux" est plus que jamais d'actualité. Partager des photos de ses plats, de la salle et de ses équipes sur le site internet et sur les réseaux sociaux permet de créer le lien avec ses clients et de donner envie aux autres. Le Groupe Big Mamma réussit particulièrement bien cet exercice, nous avons analysé leur stratégie de communication ici. Nous avons également rédigé un article pour vous aider à réaliser les photos les plus avantageuses pour votre restaurant.

7) Créer un compte Instagram et y partager des contenus engageants

Instagram est l'un des réseaux sociaux les plus efficaces quand il s'agit de nourriture. La chaîne américaine Shake Shack l'a bien compris et compte aujourd'hui 660 000 abonnés à son compte Instagram. Elle y partage des photos de ses employés, de ses burgers mais aussi de la décoration des établissements. Pour aller un peu plus loin : nos 15 conseils pour améliorer ses performances sur Instagram.

Pour optimiser votre présence en ligne sur tous les réseaux sociaux, vous pouvez utiliser un outil de gestion comme Hootsuite !

8) Organiser des jeux concours pour gagner en notoriété et mobiliser ses abonnés

Les jeux concours - lorsqu'ils sont bien préparés - sont un formidable moyen de décupler votre audience sur les réseaux sociaux et de générer du trafic dans votre établissement. Avant de lancer un jeu concours, il faut bien identifier les personnes que l'on souhaite viser et ce qu'on veut qu'elles retiennent de son restaurant. Nous expliquons en détail la mécanique de jeu concours qui nous a permis de multiplier par 10 l'audience de O'Tacos Vavin.

9) Créer et alimenter une page Facebook en partageant les actualités du restaurant

Facebook est efficace pour maintenir quotidiennement le lien avec ses clients, partager les actualités de l'établissement, le menu du jour, une nouvelle carte etc. Il est également judicieux de partager des photos ou vidéos des coulisses de l'établissement, de montrer l'envers du décor : de l'achat des produits frais jusqu'à la cuisine - ce type de contenu authentique permet de renforcer la fidélité de ses clients. On vous partage plus de conseils pour maximiser votre visibilité sur Facebook ici.

10) Collaborer avec des influenceurs et des blogueurs Food

Collaborer avec des influenceurs sur les réseaux sociaux et des blogueurs Food permet d'augmenter sa notoriété efficacement. D'une part, les influenceurs qui ont rassemblé une audience de plusieurs milliers voire dizaine de milliers d'abonnés peuvent partager avec eux leur expérience dans le restaurant, en image voire en vidéo. D'autre part cela permet d'enrichir la page Instagram du réseaux sociaux car l'établissement peut partager, soit "regrammer" la publication sur son propre compte. Shake Shack le fait aussi très bien :

Communication digitale restaurant-google-horaires-annuaires-commentaires-clients-photos-Instagram-Facebook-jeux concours-influenceurs-site internet-Shake shack

Ce partage de la publication de la blogueuse californienne Kirbie a ainsi permis d'accumuler plus de 9000 likes. Nous avions consacré un article à nos influenceurs Food préférés de Paris, vous pouvez le retrouver ici pour vous inspirer ! Nous avons également partagé notre méthodologie pour assurer le succès du lancement de Pizzou, la première pizzeria 100% Made in France.

11) Inciter ses clients à partager du contenu depuis son établissement

Les clients d'un restaurant sont ses premiers ambassadeurs, c'est d'eux que peut provenir le buzz donc il faut leur préparer les outils pour le créer. Chez Paris New York, des milliers de selfies pris depuis les toilettes ont déjà été partagés sur les réseaux sociaux. Pourquoi ? Rudy Guénaire le fondateur nous explique ainsi : « Un jour un client a publié un selfie de lui dans nos toilettes, il y avait un effet sympa avec les néons rose et vert. Je l’ai regrammé et ça s’est enchaîné, de plus en plus de clients venaient faire leurs photos dans nos toilettes. On a même eu des gens qui venaient juste pour prendre leur selfie ! Depuis on a installé un mur de photos avec les meilleurs selfies. ». Si l’opération n’était pas préméditée elle a réussi à diffuser du contenu de marque pour Paris New York et confirme que l’originalité et la qualité de la décoration ou un détail incitent les clients à prendre des photos et à les publier sur leurs réseaux sociaux.

Communication digitale restaurant-google-horaires-annuaires-commentaires-clients-photos-Instagram-Facebook-jeux concours-influenceurs-site internet-PNY

On vous explique plus en détail la communication sur les réseaux sociaux de PNY ici.

12) Lancer des campagnes payantes sur Instagram et Facebook

Les campagnes dites sponsorisées sur Instagram et Facebook permettent de cibler assez précisément les prospects : âge, intérêts et localisation en particulier. Il est indispensable de lancer des campagnes avec des photos de qualité et d'y mettre en avant un "call to action" pertinent tels que "faites-vous livrer", "commandez" ou de proposer des promotions.

13) Créer un site internet responsive adapté à tous les écrans

Un site internet est le meilleur moyen de présenter son restaurant, donner envie aux internautes de s'y rendre et les inciter à réserver ou à commander en ligne. Depuis fin 2016, les recherches sur mobile ont dépassé celles sur ordinateur, il faut donc que le design du site internet s'adapte à l'écran sur lequel il est consulté. De plus, 70% des personnes qui possèdent un smartphone vont regarder le menu sur leur écran de téléphone.

14) Mettre à jour régulièrement son site !

Avoir un site internet responsive avec de jolies photos ne suffit pas. Il faut également le mettre à jour, et publier régulièrement les évènements et menus spéciaux. Un site internet qui présente le menu spécial du réveillon passé le mois de janvier n'est pas cohérent. Nous conseillons également de déléguer la maintenance pour qu'une panne technique ne reste jamais sans solution.

15) Installer un système de réservation en ligne sur son site internet

Une fois les bases du référencement acquises, il est d'intéressant d'installer un module de réservation sur son site internet pour générer des réservations sans passer par des tiers tels que La Fourchette qui prélèvent des commissions.

Si vous souhaitez augmenter votre chiffre d'affaires sur les commandes à emporter : nous vous conseillons également de proposer un service de commande en ligne sur votre site internet, ou même un système de Click & Collect pour permettre à vos clients de faire leur sélection en amont et de gagner du temps !

16) Ajouter une proposition d'itinéraire jusqu'au restaurant sur son site

Ajouter un bouton "comment y aller" ou "itinéraire "au sein même du site internet permet aux internautes - qui se connectent en majorité depuis leur mobile - de se rendre plus facilement vers l'établissement. Le plugin de Citymapper est particulièrement adapté aux restaurants Parisiens.

Communication digitale restaurant-google-horaires-annuaires-commentaires-clients-photos-Instagram-Facebook-jeux concours-influenceurs-site internet-CEDARS

La plupart des restaurateurs ont déjà beaucoup à faire dans leur établissement : gérer les fournisseurs, la cuisine, les stocks, l’équipe, les clients … si vous ne trouvez pas le temps d'appliquer tous nos conseils, laissez-nous un petit mot, nous pourrons vous aider !

Comment remplir son restaurant le jour de la fête des Mères ?

La fête des mères et celle des pères, qui se suivent à un mois près, ne perdent pas de leur popularité. 8 Français sur 10 déclarent célébrer la fête mettant les mamans à l'honneur cette année. Si la tendance est un peu moins importante pour la célébration des pères, ce sont tout de même 70% des Français qui songent à la fêter (sondage Ipsos). Ces moments de l'année sont l'occasion pour beaucoup de se retrouver en famille et de témoigner de l'affection qu'ils ont pour leurs parents. Les petites attentions sont alors de rigueur, si bien que les Français dépensent en moyenne 52€ pour ces événements.

la fête des mères restaurant-communication-kids friendly-menu-brunch-terrasse-goûter-concours-réseaux sociaux-référencement-livraison-annuaires-Facebook-

En France, 30% du total des visites au restaurant sont l'oeuvre de sorties en famille. Ce chiffre est plus important encore pendant les fêtes. Les célébrations de fin d'année incitent en effet les Français à se rendre en moyenne 10% de plus au restaurant en décembre que le reste de l'année. Les jours mettant la famille à l'honneur (fête des mères, fête des pères ou encore fête des grands-mères) sont naturellement eux aussi un terrain propice aux repas partagés en famille en dehors de chez soi.

Pour les foyers dont les enfants ont déjà pris leur envol, ces journées spéciales sont une occasion supplémentaire de se retrouver. Pour ceux dont les enfants sont encore jeunes, les fêtes familiales sont une excellente raison de partager un moment hors de leur quotidien, loin de leurs habitudes. En quête d'un moment de partage propice à la création de bons souvenirs, les familles sont alors en ces jours de fête à la recherche de lieux où partager un repas convivial et chaleureux.

Depuis la réouverture des restaurants le 2 juin, les restaurateurs ont tout intérêt à attirer l'attention de cette clientèle particulière et à faire l'effort de communiquer sur ces occasions spéciales. Cela leur permettra de faire salle comble le jour J, booster leurs livraisons et leurs commandes à emporter mais aussi de se faire connaître auprès d'une clientèle ayant tendance à consommer de façon plus importante que la moyenne. Ces fêtes sont ainsi l'occasion de conquérir une nouvelle clientèle, plus exceptionnelle mais propice à gonfler leurs dépenses.

Elles sont également un excellent moyen de démontrer le dynamisme de son établissement : une nouvelle expérience, de nouveaux menus ou tout simplement une nouvelle forme de communication pour fidéliser sa clientèle habituelle.

Mais comment se démarquer de ses concurrents et capter l'attention des familles ? Voici 8 exemples d'actions concrètes à mettre en place dans son établissement pour profiter de la fête des mères et des pères.

1) Proposer un menu spécial ou un met créé en l'honneur des mamans ou des papas

Pourquoi ne pas proposer un menu spécial fête des mères ou des pères ? Les clients habituels seront ravis de découvrir de nouveaux plats à la carte de leur restaurant préféré, tandis que ceux qui découvriront l'établissement pour la première fois seront ravis que l'établissement prenne en compte cette jolie fête.

Il est également malin de proposer une création pensée pour l'événement. Nadia Sammut et sa mère, Reine Sammut, cheffes de L’Auberge La Fenière ont mis en place une offre spéciale fêtes des mères.

la fête des mères restaurant-communication-kids friendly-menu-brunch-terrasse-goûter-concours-réseaux sociaux-référencement-livraison-annuaires-Nadia

2) Valoriser son offre brunch 

Pensées pour que les familles puissent être réunies, les fêtes familiales ont l'avantage de toujours tomber un dimanche. Jour de grasse-matinée et de farniente, le dernier jour de la semaine est aussi pour beaucoup synonyme de brunch hebdomadaire. Ce ne sont en effet pas moins de 10% des Français qui déclarent bruncher au moins une fois par mois. Friands de ces instants gourmands, nombre d'entre eux opteront le jour de la fête des mères ou des pères pour un brunch dominical en famille.

la fête des mères restaurant-communication-kids friendly-menu-brunch-terrasse-goûter-concours-réseaux sociaux-référencement-livraison-annuaires-brunch

Les restaurants proposant une offre brunch ont ainsi tout intérêt à la valoriser plusieurs jours avant la date-clé. Pour inciter les convives à opter pour son établissement, il pourrait par ailleurs être intéressant de penser à une offre spéciale fête des mères.  Raegan Steinberg et Alexandre Cohen propriétaires du Arthur’s Nosh Bar, brunch incontournable à Montréal, se remettent au travail pour préparer un menu de la fête des Mères d’inspiration juive : pâte à pancakes, de bagels, de saumon fumé, de latkes et de quelques biscuits colorés. À commander jusqu’au 4 mai à midi.

3) Gâter les heureux.ses élu.e.s

Les petites attentions sont à l'honneur lors de ces fêtes familiales. Ce sont en effet 79% des Français qui offrent un petit quelque chose à leur mère le jour de leur fête. Ces habitudes culturelles étant fortement ancrées, les clients seraient agréablement surpris si l'établissement dans lequel ils déjeunent ou dînent joue le jeu et gâte les mamans-convives le jour J. Une petite attention tels qu'une fleur ou une boite de chocolat plaisir aux heureuses élues ou heureux élus.

la fête des mères restaurant-communication-kids friendly-menu-brunch-terrasse-goûter-concours-réseaux sociaux-référencement-livraison-annuaires-fleurs

La Récolte Espace Local, restaurant qui vous fera découvrir une cuisine de récolte, bio locale et responsable tout à fait délicieuse, ajoute pour la fête des Mères à son excellent menu à emporter la possibilité d’inclure un mini-bouquet de fleurs locales signé Oursin fleurs. Une belle idée pour ensoleiller la journée de sa maman en cette étrange période !

4) Mettre sa terrasse en avant si le soleil est de la partie

Avec un peu de chance, le 6 juin, le soleil sera de la partie. Les restaurateurs possédant une terrasse ou, mieux encore mais plus rare, un jardin, ont tout intérêt à la valoriser sur l'ensemble de leurs canaux de communication. Nombreuses seront en effet les familles à la recherche de lieux où profiter du soleil pour dîner ou déjeuner.

la fête des mères restaurant-communication-kids friendly-menu-brunch-terrasse-goûter-concours-réseaux sociaux-référencement-livraison--Bien Fincelé

Il peut tout à fait être envisageable aussi de décorer sa terrasse pour l'occasion. Fleurir ses tables aurait en effet de grandes chances d'attirer le regard des passants curieux et de les inciter à se restaurer dans son établissement. 

5) Miser sur le goûter pour profiter des heures creuses

Pour la fête des mères, deux éléments ne peuvent être négligés :

  1. Il s'agit tout de même d'une fête durant laquelle les enfants ont une place de choix
  2. L'heure favorite des enfants est celle du goûter !

Cette année, Guy Krenzer, chef de la création Lenôtre, a confié la création de son entremets spécial fête des mères à Claire HeitzlerPour la Maison Lenôtre, la cheffe a imaginé un entremets très féminin : la Fleur de Fraisier. 

@ Sortir à Paris

La base de l’entremets est un biscuit sablé prenant la forme de la fleur de fraisier. Friable en bouche, il contraste avec l’onctuosité des palets blancs qui interprètent les pétales de la fleur. Composés d’une mousse à l’amande Valencia, chaque pétale enveloppe un biscuit moelleux à l’amande Valencia et une compotée de fraises.

Le 6 juin, certaines mamans foodies pourront rencontrer Claire Heitzler dans les boutiques Lenôtre Bastille (13h-17h) et Victor Hugo (10h-13h).

Considérant ces deux facteurs, il pourrait être pertinent de mettre en place une offre spéciale quatre-heures, qui comblera les enfants gourmands tout autant que les parents et qui permettra aux restaurateurs de combler les heures creuses ! Ce serait l'occasion pour les familles de faire une pause pendant leur balade dominicale ou de profiter d'un moment tous ensemble sans avoir à dépenser autant que pour un repas.

6) Valoriser toutes ces actions sur les canaux de communication pertinents

Une fois ces offres spéciales fêtes des mères ou des pères pensées, il ne faut pas oublier de les valoriser en amont auprès de sa clientèle potentielle. Elles doivent ainsi trouver leur place sur tous les canaux de communication pertinents plusieurs jours avant l'événement.

la fête des mères restaurant-communication-kids friendly-menu-brunch-terrasse-goûter-concours-réseaux sociaux-référencement-livraison-annuaires-communication

Il est ainsi important de faire la promotion de son offre sur :

  • son compte Google My Business, à l'aide d'un post habillé de photos alléchantes,
  • les annuaires sur lesquels l'établissement est référencé,
  • son site internet,
  • mais aussi sur ses réseaux sociaux sur lesquels il est possible de définir un petit budget afin que la publication touche un maximum de personnes.

Contacter des journalistes pertinents (travaillant sur le secteur de la gastronomie et pour des médias lus par sa clientèle) en les informant de l'offre proposée au sein de son établissement permettra par ailleurs de lui donner plus d'ampleur. Les journalistes intégreront probablement le restaurant au sein de leurs articles référençant les meilleures adresses où se rendre pour la fête des mères ou des pères.

7) Organiser un concours sur ses comptes sociaux

Enfin, il est possible d'organiser un concours sur ses comptes sociaux (Instagram et Facebook). Ceci permet de marquer les esprits et d'inciter les participants - y compris les perdants - à découvrir son offre le jour J. Les concours, qu'il est possible de sponsoriser afin qu'ils atteignent plus de personnes, sont l'occasion de se faire connaître auprès d'un public large, non habitué de l'établissement. Appréciés par les utilisateurs de Facebook et d'Instagram, ils reçoivent souvent de très fortes participations. 

la fête des mères restaurant-communication-kids friendly-menu-brunch-terrasse-goûter-concours-réseaux sociaux-référencement-Milano-Torino

8) Se présenter comme un restaurant kids friendly tout au long de l'année

Les fêtes familiales se célèbrent par définition... en famille. Et les parents n'attendent pas nécessairement que leurs enfants soient grands pour profiter de ces journées spéciales et se faire chouchouter. Il n'est alors pas rare que ce soit les parents eux-mêmes qui soient à l'origine des sorties prévues pour le jour J. Nombre d'entre eux favoriseront alors les établissements dits kidsfriendly, c'est à dire prenant autant en compte le bonheur des parents que celui des enfants.

la fête des mères restaurant-communication-kids friendly-menu-brunch-terrasse-goûter-concours-réseaux sociaux-référencement-livraison-annuairesMOB Hôtel

Certains établissements comme le MOB HOTEL ont placé cette qualité au cœur de leur ADN et la mettent en avant tout au long de l'année dans leur communication. L'hôtel-restaurant propose en effet tous les dimanches aux parents de profiter du brunch tranquillement et de laisser leurs marmots à un babysitter recruté pour l'occasion. Les adultes peuvent ainsi se délecter des mets au menu tandis que les enfants s'amusent en groupe dans la pièce d'à côté.

Le restaurant de l'hôtel met cet atout en avant régulièrement sur ses réseaux sociaux ou encore sur sa fiche Google My Business, ce qui lui permet de jouir d'une belle réputation auprès des parents parisiens. Il prend également le temps d'inviter des mamans ou papas influenceurs.ceuses afin qu'ils valorisent le brunch auprès de leur communauté. C'est ainsi qu'Anaïs du compte @parisianavore, la foodie maman de trois enfants, a placé le MOB sur son blog dans sa sélection de brunchs kidsfriendly.

En bref,

Les fêtes familiales sont une véritable opportunité pour les établissements de restauration de fidéliser leur clientèle, mais aussi de séduire de nouveaux clients. Elles font en effet partie de ces moments-clé dans l'année où les Français se rendent plus volontiers au restaurant, et s'y rendent en famille, ce qui augmente le ticket moyen des tablées.

Faire salle comble ces jours de célébrations n'est pourtant pas évident ! Les restaurateurs doivent se démarquer de leur concurrence pour s'imposer aux yeux de leur clientèle potentielle. Ils doivent ainsi faire un effort communicationnel : suggérer une nouvelle offre pour fidéliser ses clients habituels, propose une expérience nouvelle spécialement pour le jour J... Les opportunités de marquer les esprits sont nombreuses, indispensables et particulièrement efficaces si elles sont mises en avant de façon pertinentes !

 

Les 11 meilleures terrasses de restaurants à Paris en 2020 : quels effets sur le CA et comment les mettre valeur ?

Nombreux sont les restaurateurs à attendre le retour du soleil avec impatience. Et pour cause : les terrasses sont souvent synonymes pour leurs heureux propriétaires d'augmentation du chiffre d'affaires. Les Français sont nombreux à déclarer favoriser la période estivale pour leurs sorties et ils reconnaissent préférer dès les premiers rayons de soleil, les établissements disposant d’un extérieur. Alors, avoir une terrasse ou, mieux encore mais plus rare, un jardin est un atout non négligeable que les restaurateurs ont tout intérêt à exploiter pendant les beaux jours.

Terrasses restaurants paris-chiffre d’affaires-offres-services-terrasse-référencement-relations pr

"La terrasse représente environ 80 % de mon chiffre d'affaires" déclarait le propriétaire d'un bar à huître Nantais à La Dépêche en 2015. Les terrasses et les extérieurs sont des arguments indéniables pour attirer des clients, touristes et locaux, dans son restaurant. Lorsque les premiers rayons de soleil se manifestent, les Français sont de sortie à la recherche d'espace où profiter de la chaleur. Les restaurateurs y trouvent alors leur compte et boostent leur chiffre d'affaires.
Et pour cause, les restaurateurs qui disposent d'une terrasse peuvent jusqu'à doubler leurs nombre de couverts pendant la période estivale, et ainsi doubler leur chiffre d'affaires... Ces mois ensoleillés sont pour eux des périodes charnières, tout comme le sont les fêtes de fin d'année par exemple, qui permettent de consolider leur affaire et d'assurer la stabilité de leur entreprise pour l'année.
Mais alors, quelles sont les opportunités qui s'offrent aux restaurants disposant d'un espace extérieur ? Comment valoriser cet atout ? Et quelles sont les plus belles terrasses parisiennes ? Réponses dans cet article.

1) Les terrasses, alliées du chiffre d’affaires des restaurateurs, vraiment ?

Étendre sa capacité d'accueil
Le premier atout majeur d'une terrasse est tout simplement la possibilité offerte aux restaurateurs d'augmenter sa capacité d'accueil. Ouvrir son établissement sur l'extérieur, c'est aussi dans une certaine mesure en pousser quelque peu les murs et s'offrir la possibilité de recevoir un nombre plus conséquent de clients. Le restaurateur Nantais qui répondait en 2015 aux question de La Dépêche, lui disait d'ailleurs qu'il multipliait "par trois sa surface d'accueil".
Terrasses restaurants paris-chiffre d’affaires-offres-services-terrasse-référencement-relations
Plus d'espace est aussi synonyme de plus de couverts et donc d'une augmentation du chiffre d'affaires. Attention pour autant à ne pas négliger le travail supplémentaire que cela représente pour les équipes en salle et en cuisine. Il est important de penser, avant de n'ouvrir sa terrasse, à renforcer son staff pour cette période intense. De nombreuses solutions existent aujourd'hui sur le marché pour aider les restaurateurs en recherche de renfort.
Optimiser les temps creux de la journée

Les terrasses sont également un excellent moyen pour optimiser les périodes creuses d'une journée de service. Le matin, c'est sur le créneau du petit déjeuner que les restaurateurs peuvent miser avec leur terrasse : les Français, friands du traditionnel café-jus d'orange-viennoiseries sont à la recherche d'espace où profiter du soleil pour bien débuter la journée.

Terrasses restaurants paris-chiffre d’affaires-offres-services-terrasse-référencement-relations

L'après-midi, ce sont les boissons non-alcoolisées et les sucreries qui sont d'excellents atouts pour les restaurants. Elles sont les pauses douceurs attendues par les promeneurs et les vacanciers. Enfin, en fin d'après-midi, nombreux sont les clients à attirer pour un afterwork ensoleillé. Ces différents créneaux permettent aux restaurants possédant un espace au soleil d'optimiser les temps creux, et donc d'observer une forte augmentation de leur chiffre d'affaire.

L'occasion de mettre en place des actioens exceptionnelles et de nouvelles offres
Ces temps creux sont l'occasion de mettre en place des offres spéciales été très rentables. Les petits déjeuners et goûters (gâteaux, café gourmands) représentent des investissements particulièrement rentables pour les restaurateurs. Peu coûteux, ils leur permettent d'obtenir une marge intéressante.
Terrasses restaurants paris-chiffre d’affaires-offres-services-terrasse-référencement-cafés
Mais les terrasses sont également l'occasion d'attirer de nouveaux clients en lançant des offres spéciales atypiques. Pourquoi ne pas profiter de cet espace ensoleillé pour proposer un menu qui lui serait propre ? Les restaurants disposant d'espace assez important peuvent tout à fait imaginer de faire vivre à leurs clients sur la terrasse une expérience unique et estivale.
Terrasses restaurants paris-chiffre d’affaires-offres-services-terrasse-mama-shelter
C'est ce que propose par exemple le Mama Shelter qui ouvre son rooftop l'été et l'aménage de sorte à transporter ses visiteurs en bord de mer : des parasols sont disposés un peu partout, des tables de ping pong sont mises à disposition, un bar à Spritz s'offre aux convives. Son offre est également différente de celle du restaurant : l'hôtel met ainsi en valeur sa capacité à s'adapter à des publics aux attentes différentes. Les personnes souhaitant se délecter d'un véritable repas se rendent au restaurant, tandis que celles désirant déjeuner ou dîner sur le pouce mais profiter du soleil s'installent sur le rooftop.
Attirer les touristes

On le lit dans la plupart des guides touristiques : les touristes sont amoureux de nos terrasses parisiennes qui s'imposent aux quatre coins de rue. Alors la plupart d'entre eux cherche à vivre cette expérience typique de la capitale. Avoir une terrasse est donc un atout non négligeable pour les attirer au sein de son restaurant.Terrasses restaurants paris-chiffre d’affaires-offres-services-terrasse-référencement-touristes

Si l'établissement est situé dans un quartier touristique cet atout est double : les tables situées à l'extérieur permettent aux touristes de profiter du soleil et de profiter de chaque instant de la vue sur Paris.

Posséder une terrasse est donc un atout indéniable. Mais n'oublions pas pour autant que l'on compte à Paris 15 500 cafés ou restaurants disposent d’une autorisation de terrasse. Et ce chiffre n'est pas près de diminuer : on enregistre en effet chaque année plus de 1 600 nouvelles demandes de terrasses auprès de la mairie de la capitale. Si 25 % d'entre elles se soldent par un refus, la concurrence reste pour autant rude pour les autres plus chanceux. Alors comment attirer les touristes et Parisiens sur sa terrasse ? Comment profiter de cette opportunité ?

2) Comment mettre sa terrasse en valeur ?

Trouver ses atouts

Chaque terrasse est unique en son genre et répond à ses propres atouts. La première action communicationnelle à mener est d'établir la liste de ses atouts. Celle-ci permettra de valoriser la terrasse sur tous les supports de communication et d'inciter un maximum de clients potentiels à pousser la porte de son établissement.

Présenter sa terrasse sur tous ses supports digitaux

Afin d'obtenir une visibilité optimale, il est indispensable de se demander où ses clients potentiels cherchent leur restaurant. Réponse : 80% d'entre eux se rendent sur Internet pour le choisir. Différents canaux sont alors fortement utilisés par les internautes pour cela :Google My Business, les différents annuaires de référencement (TripAdvisor, La Fourchette, Yelp...), les réseaux sociaux ou encore les sites internet des établissements. Chacun de ces canaux peut être optimisé par les restaurateurs afin que leurs terrasses obtiennent une meilleure visibilité sur le digital :

  • Rédiger des posts consacré à sa terrasse sur Google My Business : cela permet de remonter dans les résultats apparaissant sous Google Map.
  • Mettre son extérieur en avant sur les annuaires de référencement pertinents grâce à des posts dédiés et des photos de qualité.
  • Publier des posts dédiés à la terrasse sur les réseaux sociaux, et leur consacrer un petit budget pour les sponsoriser.
  • Valoriser sa terrasse sur son site Internet.
Activer relations presse et influenceurs

Les relations presse et influenceurs permettent aux établissements d'assurer une première vague d'acquisition de clients. Les journalistes et professionnels de réseaux sociaux possèdent en effet de forts pouvoirs de prescription. Obtenir la recommandations de ces acteurs médiatiques permet alors aux restaurants de gagner en visibilité auprès de nombreux clients potentiels. Terrasses restaurants paris-chiffre d’affaires-offres-services-terrasse-relations presse

Plusieurs actions sont nécessaires pour obtenir intérêt des journalistes et des influenceurs :

  • Identifier les journalistes et influenceurs pertinents. Il est dans un premier temps indispensable d'identifier les bons contacts. Inutile en effet de contacter un journaliste spécialisé dans le cinéma lorsque l'on valorise son restaurant. De même, il ne serait pas avisé de s'adresser à un influenceur situé dans la région lyonnaise lorsque son établissement se situe à Paris.
  • Valoriser sa terrasse au sein d'un Communiqué de Presse travaillé et habillé de jolis visuels qui valorise la terrasse et la présente comme un lieu dans lequel se rendre pendant l'été.
  • Rédiger un e-mail personnalisé pour chaque influenceur et journaliste en présentant les principaux atouts de la terrasse.
  • Inviter les influenceurs et les journalistes à découvrir gratuitement la terrasse de son établissement.
Lancer la saison en organisant un événement dédié aux journalistes et influenceurs
Les Français attendent avec impatience les premiers rayons de soleil et sont à l'affût de bonnes occasions pour sortir et prendre l'air. Ils suivent alors souvent les recommandations faites par les médias et les influenceurs.
Pour maximiser ses chances d'apparaître au sein des articles consacrés aux meilleures terrasses de la ville ou sur les comptes Instagram des influenceurs les plus populaires du moment, il peut être intéressant d'organiser une soirée d'inauguration.
Ces soirées, consacrées aux journalistes et aux influenceurs, permettent aux établissements organisateurs de fortement gagner en visibilité et en notoriété en très peu de temps et de marquer le début d'une campagne de communication forte.
Les invités, triés sur le volet, qui répondent présents à l'invitation ont le réflexe, s'ils apprécient la soirée, d'honorer cette invitation en postant du contenu sur les réseaux sociaux ou en évoquant l'établissement au sein de leur média.

3) Nos 11 meilleures adresses où profiter du soleil à Paris

Maison Maison : une terrasse au bord de la seine (Paris 1)

Installé sur les quais de la rive droite dans un ancien local technique, Maison Maison est un restaurant et mini bar à vins idéal pour admirer le soleil couchant. Situé à quelques pas du Pont-Neuf, banquettes et tables en bois habillent cette guinguette gourmande.

Terrasses restaurants paris-chiffre d’affaires-offres-services-terrasse-référencement-relations-maison-maison

Avec des produits frais et locaux, la chef Adriana propose des assiettes à partager, des tapas à la française et quelques inspirations du monde.

Le Malakoff : la terrasse sur la place centrale du Trocadéro (Paris 16)

Dotée d'une terrasse avec vue sur le Trocadéro, cette grande brasserie traditionnelle sert des plats français classiques. Un lieu parfait pour les touristes qui souhaitent profiter de l'esplanade !

Terrasses restaurants paris-chiffre d’affaires-offres-services-terrasse-référencement-relations-Malakoff

Bien Ficelé : une terrasse végétale conviviale (Paris 11)

La terrasse de Bien Ficelé est particulièrement propice à la convivialité. Conjuguant tradition et fondamentaux de la bistronomie, ce restaurant spécialisé dans les viandes prolonge l'expérience du partage avec sa nouvelle terrasse végétale.Terrasses restaurants paris-chiffre d’affaires-offres-services-terrasse-référencement-Bien Ficelé

Les plantes suspendues au plafond envahissent avec élégance les parois vitrées et offrent gaieté et fraîcheur aux repas en plein air. On vient y déguster un brunch gourmand ou y dîner ou déjeuner entre amis.

Le Perchoir : le rooftop le plus tendance de la capitale (Paris 11)
Avec les journées qui s'allongent, les Français attendent avec impatience la réouverture des rooftops parisiens.
Terrasses restaurants paris-chiffre d’affaires-offres-services-terrasse-référencement-
Siroter un Mojito ou déguster une bière sous le ciel étoilé ou ensoleillé n'a en effet pas de prix pour ceux qui cherchent en permanence de nouveaux lieux atypiques où se restaurer.
Le Perchoir est l'un de ces lieux que le tout Paris s'arrache. Niché en haut du BHV, il donne une vue imprenable sur la capitale dans un décor boisé, tout aussi tendance que chaleureux.
Mito Levallois : la terrasse Milanaise (Levallois-Perret)

Alliant saveurs anciennes et goûts contemporains, cette pizzeria traditionnelle revisitée s'est inspirée du cocktail Milano Torino pour trouver son nom. L'endroit parfait pour déguster un aperitivo pendant la periode estivale !

Terrasses restaurants paris-chiffre d’affaires-offres-services-terrasse-référencement-relations-MiTo
Le Wilson : une vue imprenable sur la Tour Eiffel (Paris 16)
Situé sur la place du Trocadéro, le Wilson bénéficie d’un atout non négligeable : une vue imprenable sur le monument favori des touristes, la Tour Eiffel.
Terrasses restaurants paris-chiffre d’affaires-offres-services-terrasse-référencement-Le Wilson
Que l'on soit de passage dans la capitale ou Parisien, on ne se lasse pas d'y déjeuner ou d'y dîner et de se régaler tout autant de son plat que de la magnifique vue.
L'Hôtel Grand Amour : la terrasse cachée plus si cachée (Paris 10)

Sa vigne dégoulinante donne le ton de cette terrasse atypique. On vient y siroter un verre de vin rouge après sa journée de travail et y déguster quelques plats typiquement français parfaitement réalisés.

Terrasses restaurants paris-chiffre d’affaires-offres-services-terrasse-référencement-GrandAmour

Ce jardin caché dévoile aussi ses secrets aux plus couches-tard d'entre nous pour des soirées animées.  Mais elle ne fait pas de jaloux et s'offre aussi aux lèves-tôt qui peuvent venir y déguster un petit-déjeuner à la française.

Le Klay Saint-Sauveur : une terrasse boisée et végétale (Paris 2)

La nouvelle salle de sport la plus tendance de Paris s'appelle le Klay-Saint-Sauveur. Et pour cause, ce n'est pas une salle comme les autres : on vient s'y défouler dans les cours organisés ou sur les machines mises à disposition, avant de filer assister à une séance de cinéma ou d'y dîner en amoureux.

Terrasses restaurants paris-chiffre d’affaires-offres-services-terrasse-référencement-Le Klay Saint Sauveur

Ce lieu plein de charme a en effet tout pour combler les âmes romantiques : ses plantes éparpillées, sa lumière tamisée et ses murs originaux lui donne un charme sans précédent.

BB Blanche : la terrasse profiter du soleil sans les bruits urbains (Paris 9) 

De la même famille que le Klay, le BB Blanche dévoile pour autant une terrasse qui lui est propre et qui n'a rien à envier à sa cousine.Terrasses restaurants paris-chiffre d’affaires-offres-services-terrasse-référencement-BB Blanche

L'atmosphère y est plus posée, plus ensoleillée. Son atmosphère très épurée est pensée pour plaire au plus grand nombre et pour que chaque visiteur s'y sente bien. 

Le Limon : Le rooftop proche des Champs-Elysées le plus intimiste (Paris 8)

Dans le 8ème arrondissement de la capitale, on découvre le Limon, un hôtel particulier aux atouts indéniables. Notamment, à son sommet, un splendide rooftop donnant un vue imbattable sur la dame de fer.Terrasses restaurants paris-chiffre d’affaires-offres-services-terrasse-référencement-Le Limon

Ce charmant espace, moins connu que le Perchoir et donc plus calme, est l'endroit idéal pour se reposer en fin de journée. On y sirote volontiers l'un des nombreux cocktails originaux proposés à la carte.

Sardegna a Tavola : la terrasse la plus authentique (Paris 12)

Sardegna a Tavola est certainement l'une des meilleures adresses italiennes de Paris. Monica Bellucci est l'une des premières (mais non des moindres !) ambassadrices de ce lieu authentique. Elle le désigne comme son restaurant préféré de la capitale. Et pour cause : les produits proposés y sont de première qualité et les recettes cuisinées typiquement de Sardaigne.

Terrasses restaurants paris-chiffre d’affaires-offres-services-terrasse-référencement-Sardegna

L'authenticité est le maître-mot de ce petit restaurant tenu par Tonino, un italien à l'accent fort chantant. A l'intérieur : les casseroles et les saucissons de son pays pendent au plafond. A l'extérieur : on s'assoit sur des tables en bois brut postées juste devant la charmante devanture peinte aux couleurs de l'établissement. La petite rue profite le soir de l'atmosphère tranquille de la Place d'Aligre, située juste à côté, tandis que le midi, on se retrouve à deux pas de l'agitation du marché couvert.

Compte-rendu webinar : comment communiquer pour la reprise de son activité ?

Pour les restaurants, bars et cafés situés en zone verte une réouverture a été envisagée à partir du 2 juin par le gouvernement. Lors de ces trois mois de fermeture, nous vous avons donné des conseils pour communiquer en temps de crise, préparer une reprise durable et la valoriser en ligne mais aussi pour mettre en place des mesures d’hygiène dans son restaurant et lancer avec succès ses services de commandes à emporter et en livraison

Lors de ce webinar, nous vous avons cette fois-ci conseillé sur les façons de communiquer lors de votre réouverture pour rassurer en ligne vos clients. Un grand merci aux 315 inscrits, nous espérons que ce webinar a été instructif. Pour ceux qui n’ont pas pu y participer nous revenons ici sur les principaux points à retenir de ce webinar. 

communiquer-reprise-restaurants-referencement local-avis clients-photos-réseaux sociaux-posts-stories-instagram-facebook-influenceurs-sponsorisation-médias-journalistes-intro

Voir le replay avec les slides.

Les différents points évoqués : 

  • Rassurer, protéger : le point de départ de toute action marketing 
  • Repenser son offre et choisir les bons canaux de distribution
  • Optimiser son référencement pour remonter en haut des résultats de recherche 
  • Construire sa notoriété sur les réseaux sociaux et les médias

1) Rassurer et protéger : le point de départ de toute action marketing

Protégez vos employés, et montrez-le ! 

  • Respectez les gestes barrières : lavage des mains régulier, port de masque et charlotte.
  • Nettoyez et désinfectez toutes les surfaces et ustensiles en contact avec la nourriture.
  • Procurez-vous des tenues de travail propres à chaque service.
  • Marquez la distanciation sociale : créez des zones de travail et un parcours de circulation.

Protégez vos clients et vos livreurs :

  • Organisez de façon optimale les commandes, le paiement et la livraison sans contact.
  • Fermez soignement les sacs contenant les repas.
  • Aménagez une zone de récupération des repas distincte de la cuisine : le livreur dépose son sac ouvert et le personnel du restaurant place le repas directement dans le sac.

Anticipez la reprise du service à table :

Communiquez sur vos services, votre offre et votre engagement grâce aux réseaux sociaux (Instagram, Snapchat, Facebook, Tik Tok) :

  • 3 supports : stories, posts, liens
  • De nombreux formats : photos, vidéos, sondages, infographies, memes
  • Des prises de paroles : témoignages de vos équipes et de vos clients.

2) Repenser son offre et choisir les bons canaux de distribution

Connaître les spécialités appréciés en livraison : 

S’informer auprès de professionnels. D’après Deliveroo : 

communiquer-reprise-restaurants-referencement local-avis clients-photos-réseaux sociaux-posts-stories-instagram-facebook-influenceurs-sponsorisation-médias-journalistes-deliveroo

La livraison et la vente à emporter sont indispensables. Nous vous conseillons de : 

  • Redéfinir votre offre : des plats, des formats et des recettes qui tiennent la livraison, dans des packagings adaptés et respectueux.
  • Repenser les coûts et les prix pour croître sereinement.
  • Faire attention à la livraison. En effet, le livreur prend la main sur ce qui “constituait” votre service et votre accueil ! 

Transformer ses recettes sur place en kits de recette pour vos clients :

  • Les + : recréer une nouvelle expérience à domicile, replacer le produit au centre, limiter les “dégâts de la livraison”.
  • Les - : force de la proposition pour la personne qui commande ?

communiquer-reprise-restaurants-referencement local-avis clients-photos-réseaux sociaux-posts-stories-instagram-facebook-influenceurs-sponsorisation-médias-journalistes-big mamma-petit bao-mamie burger

Modèle d’épicerie traiteur : une alternative à envisager ?
Marché de producteurs, épicerie fine, traiteur… de quoi partager ses produits d’exception et sa cuisine à l’image de Pouliche (marché urbain) et Sardegna A Tavola qui ont réussi à maintenir leur chiffre d’affaires.

communiquer-reprise-restaurants-referencement local-avis clients-photos-réseaux sociaux-posts-stories-instagram-facebook-influenceurs-sponsorisation-médias-journalistes-pouliche-sardegna

Après avoir redéfini votre offre, vous avez plusieurs choix en terme de distribution : 

  • Click & collect : le client réalise sa commande en ligne puis la récupère soi même au restaurant. C’est ce qu’on appelle une “vente à emporter sans contact”.
  • Flash & collect : le client flash un QR code du restaurant pour commander son repas puis le récupère directement devant le restaurant.
  • Click & deliver : le client commande en ligne et se fait livrer à son domicile. 

Vous devez déterminer quel type de livraison est la meilleure solution pour votre établissement. 

communiquer-reprise-restaurants-referencement local-avis clients-photos-réseaux sociaux-posts-stories-instagram-facebook-influenceurs-sponsorisation-médias-journalistes-livraison-plateformes

3) Optimiser son référencement pour remonter en haut des résultats de recherche 

Les quatre points fondamentaux pour remonter sur Google : 

  • La cohérence des informations : mettez à jour vos horaires sur toutes les plateformes et annuaires où vous êtes présents.
  • L'identification, l’utilisation et la diffusion des mots-clés pertinents, ceux qui représentent le plus votre restaurant.
  • Le partage de photos, indispensable pour donner envie et convertir les potentiels clients ! N’oubliez pas de les renommer avec vos mots-clés.
  • Une existence multicanale : inscrivez-vous sur tous les annuaires susceptibles de vous apporter des clients ou de la visibilité !

Si vous respectez ces quatre règles primordiales, vous verrez votre établissement grimper au fur et à mesure en tête des résultats de recherche. Les avis clients sont une caractéristiques importantes pour du référencement local. Il devient nécessaire de :

  • Collecter le plus d’avis : demandez-en de vive voix à votre clientèle, ou alors subtilement avec une carte lors d’une livraison ou d’une fin de repas, un QR code…
  • Répondre aux nouveaux avis : sous 48h et avec les bons mots-clés pour gagner en visibilité !
  • Utiliser la réponse aux anciens avis pour faire découvrir l’offre à vos clients !

Les quatre fondamentaux pour remonter sur les plateformes de livraison : 

  • L’homogénéité des informations : mise à jour des horaires et des menus, allumage des tablettes sur tous les créneaux...
  • L’excellence opérationnelle : temps de préparation optimal, accueil des livreurs, aucune annulation de commandes ou d’erreurs.
  • L’importance des clients et de leurs avis : note moyenne, volumes de commandes, d’avis laissés, pertinence par rapport à leurs goûts.
  • La mise en place de promotion : sur les différentes plateformes où vous êtes référencés vous pouvez jouer sur des offres spéciales en fonction des fêtes calendaires, des jours fériés, des sorties de séries...

4) Construire sa notoriété sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont le reflet de votre restaurant. N’hésitez pas à : 

  • Présenter votre nouvelle offre : quels services sont disponibles ? Livraison en propre ou sur plateformes
  • Générer des commandes directement : click and collect via les publications, intégration du bouton “commander” par UberEats et Deliveroo. 

communiquer-reprise-restaurants-referencement local-avis clients-photos-réseaux sociaux-posts-stories-instagram-facebook-influenceurs-sponsorisation-médias-journalistes-commandes

Donner envie à vos anciens et futurs clients de manger chez vous :

  • Valorisez votre travail et votre engagement.
  • Partagez des photos de qualité ! 
  • Alternez vos contenus : produits bruts, plats - au format commande à emporter ou livraison - vidéo de vos équipes et des mesures de sécurité mises en place, jeux concours, recettes…

communiquer-reprise-restaurants-referencement local-avis clients-photos-réseaux sociaux-posts-stories-instagram-facebook-influenceurs-sponsorisation-médias-journalistes-bigmamma-click and collect

5) Générer de la visibilité dans les médias

Présentez votre engagement grâce aux relations presse et influence. Pour collaborer avec les influenceurs, nous vous conseillons de :

  • Identifier les plus pertinents, ceux qui se rapprochent le plus des valeurs de votre restaurant. 
  • Vérifier la nature des publications postées par l'influenceur : est-il porté sur les lieux d'exception ? Sur un type d'alimentation précis : healthy food ou au contraire foodporn ?
  • Choisir au préalable votre approche : relais ponctuels ou collaboration durable ? 

Parallèlement et pour améliorer la visibilité de votre établissement, vous pouvez utiliser la sponsorisation. Pour cela, nous vous conseillons de : 

  • Utiliser les outils adéquats comme Facebook Business Manager et Instagram Business.
  • Cibler vos clients selon leur âge, leur sexe, leurs centres d’intérêts et leur localisation.
  • Définir au préalable un budget et réitérer en analysant chaque campagne pour progresser.

Vous pouvez également travailler avec des journalistes. Contacter de façon optimale ces derniers n’est pas évident. Vous devez respecter ces étapes : 

communiquer-reprise-restaurants-referencement local-avis clients-photos-réseaux sociaux-posts-stories-instagram-facebook-influenceurs-sponsorisation-médias-journalistes-Liberty's Burger

  • Identifier les médias pertinents pour votre restaurant : guides, presse féminine, quotidiens, magazines culturels, médias spécialisés, chroniques radiophoniques spécifiques…
  • Cibler les journalistes en fonction de leurs thématiques de prédilection et reconstruire leurs adresses email.
  • Aborder les journalistes efficacement en leur expliquant votre démarche de façon structurée pour faciliter l’accès à l’information. 

En bref,

Être présent en ligne ne suffit pas à être réellement visible par des internautes. Lors de la réouverture de votre établissement, il sera primordial d’optimiser votre visibilité en communiquant sur votre offre et vos services. 

Si vous avez des questions, vous pouvez nous les poser en commentaires sur ce blog, par mail à contact@malou.io. ou par téléphone sur notre ligne directe 01 70 62 93 83. La solidarité permet de sortir plus fort de ces crises, n'hésitez pas à nous solliciter !