Selon un sondage réalisé par Opinion Way pour La Fourchette, 45% des Français estiment qu'un bon restaurant se définit en premier lieu par sa convivialité. Ce n'est donc pas simplement une cuisine de qualité que recherchent les clients lorsqu'ils mangent en dehors de chez eux, ils cherchent avant tout à vivre une expérience unique, à se rendre dans un lieu à l'atmosphère particulière pour passer un bon moment. Mais comment améliorer ce moment que les clients vivent au sein de son établissement ? Comment le rendre unique de sorte à inciter sa clientèle à revenir et à la fidéliser ? Pour répondre à cette question, nombreux sont les restaurateurs à chercher des concepts avant d'ouvrir un établissement. Et pour cause : se démarquer de sa concurrence et sortir du lot en proposant à ses visiteurs un moment unique permet d'attirer les curieux et d'augmenter son nombre de visiteurs. Cela permet également de gagner en visibilité : les journalistes et influenceurs que vous souhaiteriez voir dans votre restaurant reçoivent des dizaines de propositions par jour. Noyés sous les sollicitations, ils sont plus enclins à se pencher sur un projet novateur que sur un établissement au concept identique à de nombreux autres.

Pour s'en convaincre, il suffit de prendre l'exemple de 3 pizzerias à succès ayant ouvert ces derniers mois dans Paris : Pizzou est une pizzeria 100% française, La Félicita se définit comme le plus grand restaurant d'Europe tandis que Magnà, qui a ouvert ses portes en janvier 2019, propose des pizzas... roulées ! Alors, si chacun de ces lieux a fortement fait parler de lui dans les médias ces derniers mois c'est grâce à leurs caractères uniques... En d'autres termes grâce à leur concept. Aucun doute alors : créer une identité forte à son restaurant aide à la construction de sa popularité.

Mais comment trouver l'idée qui fera la différence ? Tout ne repose pas nécessairement sur les produits et les plats proposés à sa carte. Le lieu et le décor d'un établissement peuvent par exemple être le moyen de se démarquer de sa concurrence. Dans cette mouvance émerge une tendance pour le moins étonnante depuis quelques années maintenant : les toilettes atypiques. Ces lieux d'aisance où le client se rend souvent sans avoir la moindre attente est en effet un excellent moyen de faire la différence. Pourquoi ? Parce qu'un lieu aussi banal et convenu que les toilettes ne peut qu'agréablement surprendre s'il est remarquable.

Avoir pensé l'expérience client jusqu'à leur passage aux toilettes est gage à leurs yeux d'un projet abouti et réfléchi. Certaines entreprises l'ont bien compris. C'est le cas de Trône, une start-up hébergée à Station F qui s'est spécialisée dans la confection de toilettes originales et qui a pour cela remporté plusieurs prix de l'innovation (Figaro et WeWork). La jeune pousse se donne en effet pour mission de faire de ces lieux anodins des endroits uniques au monde. En d'autres termes, Trône rend expérientiel le passage des clients aux toilettes.

Mais alors, pourquoi et comment rendre les toilettes de son restaurant uniques ? Comment transformer cet objet domestique à l'apparence pour le moins banal, le plus souvent blanc en porcelaine, en un phénomène mémorable pour sa clientèle ? Voici les toilettes de 13 restaurants inspirants qui ont misé sur ce lieu d'aisance pour améliorer l'expérience de leurs clients.

FAIRE ENTRER SES CLIENTS DANS SON UNIVERS

Créer un lieu unique en son genre est un excellent moyen pour attirer les curieux et augmenter sa clientèle. Les clients sont ravis d'entrer dans un univers étonnant. Lorsque le pari est réussi, le restaurant devient alors pour eux un espace placé en dehors du quotidien, un lieu de détente où les soucis sont laissés de côté. Pour y parvenir, aucun détail ne doit être laissé au hasard : du mobilier placé autour des tables jusqu'aux toilettes de son établissement, tout doit être réfléchi.

Car finalement, créer des toilettes dans la même tonalité que l'univers de son restaurant c'est empêcher le client de sortir de l'expérience qu'on lui propose. C'est transformer les portes du restaurant en une entrée dans un espace-temps différent dont on ne peut sortir qu'en quittant le lieu. Travailler les toilettes de son restaurant, c'est donc participer à la transformation de son établissement en un véritable espace, un univers unique aux codes spécifiques.

Enfin, c'est aussi prouver à son client que l'on a abouti son projet et pensé aux moindres détails. Chaque lieu raconte une histoire et les toilettes participent ainsi à cette histoire qui se tisse au travers du décor instauré.

1. Sketch London : le précurseur des toilettes inoubliables

Sketch-London, le restaurant-concept londonien ouvert en 2003 par Mourad Mazzouz et Pierre Gagnaire, est pour le moins étonnant. L'ambition de ses créateurs était de concevoir un espace qui marie art et gastronomie dans une atmosphère baroque et loufoque. Pour cela, le moindre détail est réfléchi dans ce restaurant hors du commun : le rose teintant la plupart des meubles et des décors, les tapis verts reproduisant une prairie verdoyante et les dessins de l'artiste britannique David Shrigley tapissant les murs transportent le client jusque dans un monde enchanté à la fois girly et un peu fou.

Les créateurs ont pensé à tout pour faire voyager les visiteurs du restaurant au sein de leur univers qui ressemble quelque peu à celui de l'oeuvre de Lewis Caroll. Chez Sketch, il n'existe ainsi pas d'espace neutre. L'expérience client a été pensée jusqu'au bout et les toilettes n'ont ainsi pas été laissées de côté. Ici, pour faire ses besoins, on entre dans des œufs individuels colorés : un cocon gage de tranquillité et d'introspection qui a inspiré les créateurs de la start-up Trône.

2. Le Meurice - les plus technologiques

Le Meurice, le restaurant étoilé d'Alain Ducasse, est lui aussi un parfait exemple de réussite de création d'un univers. Lorsque l'on pénètre dans ce lieu hors norme, une évidence s'impose : il s'agit d'un espace luxueux et remarquable où il est difficile de poser son regard tant les détails se multiplient. Inspirée du Salon de la Paix du château de Versailles, la salle du restaurant se démarque par son raffinement classique : miroirs anciens, lustres en cristal, bronzes, marbres et fresques sont imposants.

Mais en 2016 le très grand architecte Philippe Starck y a mis son grain de sel et a décidé de casser les codes de cet établissement à la beauté traditionnelle en y insérant des touches de modernité. Dorures et mobilier d'époque se mêlent ainsi désormais aux matériaux et objets contemporains.  Le visiteur se retrouve baladé entre deux époques qui se marient merveilleusement bien. Les toilettes font elles aussi partie du voyage : marbrées, luxeuses et soignées elles font pour autant voyager dans une autre époque grâce à son équipement high-tech. Au Meurice les toilettes sont en effet équipées de technologies japonisantes : lunettes qui s'ouvrent automatiquement, jets d'eau intégrés... Le moderne et le traditionnel se mêlent donc avec brio jusqu'au petit coin.

3. Astair - les plus épurées

Astair c'est la nouvelle brasserie chic située Passage des Panoramas à Paris. Avec le mot "brasserie" arrivent souvent les termes "classiques" et "traditionnels". Pourtant, si Astair propose bien les grands classiques de la cuisine française, son Chef triplement étoilé Gilles Goujon a tout de même voulu en casser les codes et les mêler à la modernité.

Photo : Vincent Leroux

C'est à l'imagination du très grand Tristan Auer que l'on doit le décor de ce lieu d'exception. Ensemble, les créateurs ont souhaité faire d'Astair une ode au dîner festif des années 20. Ils ont voulu, disent-ils sur leur site, "redonner envie aux Parisiens d'aller manger des escargots en tenue de soirée, un cocktail à la main sur fond de jazz"

Les toilettes du lieu participent elles aussi à la poursuite de cette ambition et se caractérisent par leur charme unique. Pour ce faire, l'architecte a fait appel à la start-up Trône et lui a demandé de lui créer un modèle de toilette unique en son genre. 

PORTER SES VALEURS JUSQUE DANS SES TOILETTES

Certains lieux se créent autour d'une identité forte. Ils se définissent alors ou bien par le regard que leurs créateurs posent sur le monde ou bien comme des objets uniques en leur genre. Dans ces deux cas, le discours porté sur l'établissement est essentiel mais ne doit pas entrer en contradiction avec l'expérience que le client vit lorsqu'il s'y rend. Or, nous allons le voir, les toilettes peuvent tout à fait participer à l'affirmation d'un discours. Plusieurs restaurants ont en effet réussi à faire de ces espaces de soulagement des preuves supplémentaires de la crédibilité de leur projet.

4. Le MOB HÔTEL - les plus philosophiques

Le MOB HÔTEL, le dernier bijou pensé par le créateur du Mama Shelter, se définit non pas comme un hôtel-restaurant mais comme un mouvement. C'est un "lieu de vie (qui réunit un hôtel, un restaurant mais aussi de nombreux espaces prêts à accueillir une programmation culturelle riche) polymorphe pensé comme une oasis pour nomades curieux". Un espace qui valorise une éthique particulière (le bio et les circuits courts) mais qui assure aussi un certain regard sur le monde et notamment sur la culture. Le MOB se présente ainsi comme un lieu d'élévation, un lieu d'éducation et de réflexion sur les nouveaux paradigmes culturels.Dans les couloirs du MOB on peut alors observer des tableaux reproduisant le visage de Karl Marx, lire des inscriptions loufoques sur les murs, consulter l'un des quelques 7 000 livres de leur bibliothèque... Mais l'expérience ne s'arrête pas et se prolonge lorsque l'on se rend aux toilettes où l'on peut entendre des récitals de philosophie tout en contemplant ces mêmes étranges inscriptions que l'on observe partout dans l'hôtel. Eh oui, on fait ici ses besoins en compagnie de philosophes dont les mots sont diffusés au travers d'enceintes situées dans la pièce. Les toilettes ne sont pas prises à la légère au MOB où l'on considère qu'elles sont un lieu propice à la réflexion. Pour en convaincre ses visiteurs, l'hôtel-restaurant met à disposition le magazine FLUSH dont le sous-titre n'est autre que : "toilettes, culture et société", et convie même lors de certaines soirées une dame-pipi tireuse de bonne aventure.

5. La Félicità - les plus psychédéliques

La Felicità, le dernier né parisien du groupe Big Mamma, se définit comme le "plus grand restaurant d'Europe". Et pour cause, ce projet XXL réserve 1000 places assises à ses visiteurs, et s'étend sur 4 500 m² dont 1 000 m² de terrasse.  Pour répondre à ce flot de clients attendus mais aussi pour démontrer l'étendue de son univers, le groupe a demandé à la start-up Trône de lui proposer 8 toilettes aux atmosphères différentes. Cette multitude d'ambiances permet ainsi aux clients de vivre une expérience différente à chacun de leur passage au petit coin à la Félicità...

6. Le dernier bar - les plus geeks et ludiques

Le dernier bar, ou dernier bar avant la fin du monde, est le bar le plus geekos de Paris et de Lille. Celui où les fans de Star Wars, Marvels ou encore du Seigneur des anneaux se rendent pour siroter un Sakura ou un Pan Galactic. Bref, Le dernier bar est sans aucun doute the place to geek pour les Lillois et les Parisiens.Pour que l'expérience soit totale et pour ne pas pénaliser les buveurs de bière dans l'obligation de se rendre aux toilettes régulièrement, les créateurs du bar ont mis en place un système ingénieux : les pissotières et les toilettes y sont équipées d'écrans diffusant un jeu vidéo. Si les filles jouent à l'aide d'une manette mise à disposition, les pissotières sont elles équipées de capteurs qui guident le jeu en fonction du flux des garçons...

7. Absurde Imposture - les plus festives

A l'Absurde Imposture, ce bar situé dans le 18ème arrondissement de Paris, la bière coule à flot et la fête bat son plein. Pour prolonger cette ambiance festive et ne pas casser l'ambiance de ceux qui se ruent aux toilettes pour se soulager, les gérants y ont installé une boule à facettes. On peut donc dire que la fête est à l'honneur partout dans ce bar.

8. La Mutinerie - les plus engagées

La Mutinerie est un bar, un lieu festif, mais aussi et surtout un espace culturel et politique de lutte contre les oppressions faites aux personnes queers. Et pour cause : c'est l'un des lieux féministes les plus emblématiques de Paris où l'on peut se rendre pour trouver de la documentation féministe, assister à des ateliers mensuels et faire la fête dans un lieu proche de ses idéaux... Alors, c'est en toute logique que l'on peur trouver à la Mutinerie les uniques toilettes non genrées de Paris. Ici, pas de classiques pictogrammes "femme" et "homme" sur les portes du petit coin, mais un dessin représentant une personne mixte, portant une jupe d'un côté et un pantalon de l'autre. Mieux encore, si un urinoir est bien mis à disposition dans le bar, il est spécifié à l'aide d'une affiche que les femmes aussi peuvent l'utiliser. Un dessin explique cela très clairement : il suffit qu'elles demandent un verre au bar, qu'elles fassent leurs besoins dedans, et qu'elles les déversent dans l'urinoir. Ces deux panneaux très simples permettent à La Mutinerie d'affirmer son respect pour la diversité des identités et de renforcer son image féministe auprès de ses visiteurs.

FAIRE RIRE SA CLIENTÈLE : LA MEILLEURE DES ARMES DE FIDÉLISATION

L'humour est l'une des armes les plus convaincantes pour fidéliser une clientèle. Certains restaurants l'ont bien compris et en usent au quotidien dans leur stratégie de communication. Si les réseaux sociaux des restaurants sont d'excellents canaux pour faire rire sa communauté, il n'en est pas moins que la promesse d'une atmosphère détendue doit être tenue une fois sur place. Plusieurs établissements ont ainsi parié sur leurs toilettes pour faire sourire leurs visiteurs.

9. Belushi's - les plus anti-Trump

Le Belushi's est une auberge de jeunesse anglo-saxone à l'atmosphère très décontractée. Ici, les matchs de billard ou de ping-pong ponctuent les verres entre amis. Mais ce bar est aujourd'hui presque plus connu pour ses toilettes pour le moins étonnantes que pour ce qu'il offre à sa carte. Et pour cause ! Ses urinoirs ont de quoi attirer les curieux : ils sont inspirés par le “Tong and lips’” du groupe de rock The Rolling Stones.Ces toilettes sont l'oeuvre de l’artiste néerlandaise Meike van Schijndel. Ce n'est qu'il y a quelques années, en pleine campagne présidentielle américaine, que le minois de Donald Trump est venu la compléter grâce à l'aide de deux artistes californiens.

10. Maison burger - les plus conviviales

A la Maison Burger le partage et la convivialité sont les maîtres-mots. Et l'enseigne le prouve à ses clients jusque dans ses toilettes : chez eux, il est possible d'aller aux toilettes en duo et même de laisser un mot doux à la / aux personne(s) suivantes. 

Les clients s'en donnent à cœur joie et partagent allègrement leurs œuvres sur les réseaux sociaux. La preuve en est : même Guillaume Canet a visiblement été convaincu par la proposition.

11. OberMamma - les plus voyeuristes

Les créateurs d'OberMamma, l'une des adresses du Groupe Big Mamma, ont visiblement de l'humour et les visiteurs des toilettes du restaurant s'en rendent très vite compte. Le restaurant a en effet mis en place des toilettes aux vitres sans teint, ce qui signifie que la personne faisant ses besoins voit tout ce qu'il se passe à l'extérieur, mais que les personnes situées en dehors des toilettes voient, elles, une vitre noire. De quoi mettre mal à l'aise plus d'un client...  Mais aussi d'en faire rire de nombreux !

RENDRE LES TOILETTES MÉDIATIQUES

Certains restaurants vont encore plus loin pour faire parler d'eux : ils créent ces espaces atypiques qui attirent les clients et les incitent à en faire la promotion sur les réseaux sociaux.

12. PNY - les plus photographiées

Le célèbre restaurant de burgers PNY a ainsi transformé ses toilettes en un espace de selfies. Le fondateur du restaurant nous expliquait en effet que ce sont les néons verts et roses disposés dans les toilettes qui ont dans un premier temps poussé les clients à se prendre en photo et à les diffuser sur les réseaux sociaux.

Mais c'est surtout la communication du restaurant qui a accéléré le processus et qui a fait de ce lieu un véritable phénomène social. PNY relaie en effet systématiquement ces photos sur son compte Instagram. Le restaurant a même créé le hashtag #mercreditoilettes pour l'occasion, ce qui lui permet de retrouver rapidement les personnes qui publient leur portrait sur Instagram sans taguer le restaurant. Enfin, dernière bonne idée de PNY : l'impression de certains des meilleurs clichés pour les afficher dans les toilettes. Cela pousse les internautes à se photographier dans l'espoir de se retrouver sur les murs de leur restaurant préféré.

13. Ma Cocotte - les plus immaculées

Chez Ma Cocotte ce ne sont pas des néons qui attirent l’œil et la caméra des clients, mais la pureté qui se dégage de la décoration. Un blanc immaculé a spécialement été pensé pour permettre à tous les photographes en herbe de tirer leur portrait facilement. 

Là encore, le restaurant profite de ce contenu créé par sa clientèle pour le relayer sur les réseaux sociaux. Il lui arrive lui-même de poster des photos de ce lieu monochrome et de le relayer sur son compte Instagram.

CONCLUSION

Les toilettes d'un restaurant peuvent ainsi être utilisées comme le prolongement de l'univers créé par les restaurateurs dans leurs établissements. Elles deviennent alors une preuve supplémentaire de l'aboutissement d'un projet, mais aussi un objet de communication à part entière.

Si les deux derniers exemples montrent des toilettes pensées pour être spécifiquement relayées sur les réseaux sociaux, chacun des projets présentés ici permet d'être un appui pour la notoriété de son établissement. Des toilettes originales sont en effet, au même titre que n'importe quel concept, un point d'accroche pour entrer en contact avec de potentiels clients via ses comptes sociaux, mais également avec les journalistes et les influenceurs.

Mon article vous a plu ? N'hésitez pas à en faire profiter vos proches en le partageant !

Valentine Cuzin

Responsable de la Stratégie Éditoriale
Malou - Food Influencer Marketing

Des questions ou des suggestions ? Laissez-moi un petit mot!