Être référencé comme le 1er burger Parisien sur tous les classements peut s'avérer très rentable, mais impossible d'y parvenir sans une communication performante.

Le retour de Burger King en France, l’ouverture des américains Blend puis Five Guys et le lancement de plusieurs chaines de burgers gourmets tels que Big Fernand ou le Camion qui fume mènent à la même conclusion : le burger a la côte en France.

Et si vous cherchez le meilleur burger de Paris sur internet, vous avez de grandes chances de tomber sur Paris New York. C’est Le Bonbon qui vous le dira, Le Figaro, Fast And Food et même Topito.

Dans un marché aussi concurrentiel qu’est ce qui permet de se hisser en haut de tous les classements ? De bons produits servis avec le sourire dans un joli cadre ? Oui c'est certain mais sans une communication en ligne efficace personne ne vient essayer le burger la première fois. Ci-dessous les principales leçons à tirer de la communication de Paris New York pour réussir ses services midi et soir :

Leçon numéro 1 : Montrer les coulisses à plusieurs niveaux : chez les fournisseurs, en cuisine et en salle

  • La viande des burgers de PNY provient du Ponclet, un fournisseur Breton très haut de gamme. L’histoire est belle : diplômé d’HEC, David a choisi de retourner sur la terre de ses grands-parents pour y produire les meilleures viandes et fonder la maison Ponclet. Il s'occupe de toute la chaîne : de la reproduction des bêtes jusqu’à la découpe. L'histoire est belle et le témoignage bien mis en avant sur le site. Ça fonctionne : la vidéo a été regardée plus de 400 000 fois.

  • La bonne ambiance en cuisine est relayée sur les réseaux sociaux et sur le site de Paris New York avec humour - et sans tabou.

 

  • Les équipes sont efficacement mises en avant. Comme Big Mamma qui donne la parole à sa joyeuse squadra italienne sur Facebook et Instagram, sur les comptes de Paris New York on sourit aux publications des équipes en salle de sympathiques hipsters, souriants et visiblement proches les uns des autres. « Chaque team dans un restaurant est une vraie bande de potes, c’est comme ça » nous confirme Rudy Guénaire le fondateur.

Leçon numéro 2 : Mettre la communication au premier plan et aintenir le lien avec son audience même avec les mécontents

  • Le ton utilisé sur les publications de Paris New York est léger, jeune et branché :

Dans la section Philosophy du site internet on trouve ainsi les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les clients. Toujours avec un ton léger et drôle :

  • Tous les Paris New York reçoivent de très bonnes notes sur les plateformes d'évaluation de restaurants (Google, Tripadvisor, La Fourchette, Yelp etc.), cela leur permet d'attirer plus de clients. Plus encore : répondre aux commentaires laissés par des clients sur ces plateformes permet aux établissements d'être naturellement mieux référencés et d'apparaître ainsi davantage sur les requêtes stratégiques telles que « Meilleur burger à Paris ». Les fondateurs prennent ainsi soin de répondre aux avis laissés sur leurs restaurants Avec Graffi, on répond toujours » nous confirme Rudy. Cette pratique permet de maintenir la réputation de Paris New York et de diminuer l'impact que peuvent avoir les mauvais commentaires sur les prospects

Leçon numéro 3 : Profiter de la visibilité offerte par les contenus publiés par les clients sur les réseaux sociaux

  • Le selfie toilettes : sur les comptes Facebook et Instagram de Paris New York, on retombe souvent sur des photos de selfies prises ... dans les toilettes du restaurant. D'où ça vient ? Rudy nous raconte : « Un jour un client a publié un selfie de lui dans nos toilettes, il y avait un effet sympa avec les néons rose et vert. Je l'ai regrammé et ça s'est enchaîné, de plus en plus de clients venaient faire leurs photos dans nos toilettes. On a même eu des gens qui venaient juste pour prendre leur selfie ! Depuis on a installé un mur de photos avec les meilleurs selfies. ». Si l'opération n'était pas préméditée elle a réussi à diffuser du contenu de marque pour Paris New York et confirme que l'originalité et la qualité de la décoration incitent les clients à prendre des photos et à les publier sur leurs réseaux sociaux.

  • Les contenus gourmands : le compte Instagram de Paris New York partage les photos des assiettes publiées par les clients. Ce sont d'ailleurs les contenus qui réalisent les meilleurs taux d'engagement de la page, le burger étant plutôt en position de force dans le mouvement foodporn, son hashtag a déjà enregistré plus de 9 millions de mentions sur Instagram.

Quelques mois après le lancement de Blend et de Big Fernand, Paris New York a ainsi réussi son pari en se hissant au sommet du podium des burgers parisiens.

La suite ? L'ouverture d'un lieu différent proche de Pigalle, les détails sont encore secrets. On peut en savoir plus ? « Il y aura une licence 4 et de la craft beer » nous annonce Rudy.

Affaire à suivre ...

Louiza

Mon article vous a plu ? N'hésitez pas à en faire profiter vos proches en le partageant !

Louiza Hacene

CEO
Malou - Food Influencer Marketing

Des questions ou des suggestions ? Laissez-moi un petit mot!