Le blog de Malou : Influencer Marketing Food et visibilité pour les restaurants

Le blog de Malou

Compte-rendu webinar : quelles mesures d'hygiène mettre en place pour son restaurant ?

Où aller chercher des sources de revenu face aux difficultés rencontrées depuis mi-mars ? Quelles nouvelles offres proposer ? Comment lancer ses services de commandes à emporter et de livraison lorsque l’on n’en a jamais fait ? Comment assurer une expérience de qualité à ses clients ? 

Nous vous avons conseillés avec Gwenaël Avertis - Co-fondatrice de Octopus HACCP - sur les pratiques à entreprendre pour rouvrir votre restaurant en préservant la santé de vos employés, de vos clients et livreurs, pour réorganiser opérationnellement vos cuisines et pour rassurer en ligne vos clients.

Un grand merci aux 300 inscrits, nous espérons que ce webinar a été instructif. Pour ceux qui n’ont pas pu y participer nous revenons ici sur les principaux points à retenir de ce webinar. 

Webinar-hygiène-mesures-HACCP-commande à emporter-livraison-référencement-plateformes-réseaux sociaux-influenceur-relations presse

Voir le replay avec les slides.

Les différents points évoqués : 

1) Rappel des bases de la méthode HACCP
2) Quels sont les bons gestes à adopter pour la vente à emporter et la livraison ? 
3) Comment rassurer en ligne ?
4) Comment booster ses ventes ?

1) Rappel des bases de la méthode HACCP

Quatre modalités doivent être respectées :  

  • La traçabilité :
    • Pour les contrôles à réception, vous devez conserver vos bons de livraison pour identifier les fournisseurs et les denrées livrées
    • Pour la traçabilité interne: découpez vos étiquettes ou prenez les en photo via un logiciel HACCP . L’objectif est de conserver le nom du produit, son numéro de lot et sa DLC ou DDM.

Webinar-hygiène-mesures-HACCP-commande à emporter-livraison-référencement-plateformes-réseaux sociaux-influenceur-relations presse-traçabilité

  • La température : vous devez garantir le maintien de la chaîne du froid. Contrôlez la température de vos enceintes froides quotidiennement avant le lancement de la production. Si vous effectuez des refroidissements rapides pour stocker vos produits ou pour les livrez, vous devez respecter le couple temps/température ! Passez les produits chauds de 63°C à 10°C en moins de 2 heures puis stockez les à 3°C.

Webinar-hygiène-mesures-HACCP-commande à emporter-livraison-référencement-plateformes-réseaux sociaux-influenceur-relations presse-température

  • La DLC et l’étiquetage :
    • En l’absence d’analyse microbiologique, la date limite de consommation maximum d’un produit est de trois jours après transformation ou conditionnement. Si plusieurs préparations sont assemblées, la DLC la plus courte s’applique.
    • En ce qui concerne l'étiquetage des plats à emporter, il est obligatoire d’exposer la date de péremption.
  • Le plan de nettoyage de désinfection :

Pour établir votre plan de nettoyage de désinfection en cuisine (PND), vous devez tout d’abord définir :

    • Les zones et les éléments dans chaque zone.
    • Les fréquences de nettoyage (jour, semaine, mois...).
    • La méthodologie (débrancher, frotter, laisser, agir, rincer, racler).
    • Le ou les produits d’hygiène (désinfectant, dégraissant etc.).

Pour se faire, munissez vous de deux documents :

    • Le plan de nettoyage et de désinfection.
    • Le relevé du PND.

En ce qui concerne vos produits d’hygiène, ils doivent être aptes au contact alimentaire, adaptés à vos surfaces et à la restauration (produits bactéricides, levuricides, virucides). 

Webinar-hygiène-mesures-HACCP-commande à emporter-livraison-référencement-plateformes-réseaux sociaux-influenceur-relations presse-température-PND

Vous pouvez télécharger toutes les fiches de relevés HACCP en vous inscrivant à formation gratuite en ligne Octopus Academy. Vous recevrez 1 email par jour pendant 10 jours avec de bons conseils, des rappels de la réglementation, des fiches pratiques et des tableaux de relevés HACCP à téléchargés, ainsi que de bons conseils pour communiquer auprès de vos clients !

2) Quels sont les bons gestes à adopter pour la vente à emporter et la livraison ?

En cuisine, il est obligatoire de : 

  • Porter un masque, une charlotte ou une toque.
  • Se laver les mains après chaque action contaminante.
  • Mettre une tenue de travail propre à chaque service. 
  • Respecter la distanciation sociale en créant des zones de travail et un parcours de circulation. 

Pour la livraison, il est recommandé de : 

  • Porter un masque et des gants, ou de se désinfecter les mains après chaque livraison.
  • Respecter un périmètre de sécurité lors de la livraison.
  • Exiger un paiement sans contact. Désinfecter le matériel ayant été en contact avant et après chaque livraison.

3) Comment rassurer en ligne  ?

Rappeler l’essentiel et prôner la santé de tous :

  • Montrer les mesures mises en place au sein de votre établissement pour protéger vos équipes, les livreurs et vos clients.
  • Expliquer vos nouvelles règles d’hygiène.
  • Expliquer le déroulement de la livraison sans contact.

Webinar-hygiène-mesures-HACCP-commande à emporter-livraison-référencement-plateformes-réseaux sociaux-influenceur-relations presse-température-EasySushi

Partager des informations sur l’état de votre business, la santé et le moral de vos équipes. 

Webinar-hygiène-mesures-HACCP-commande à emporter-livraison-référencement-plateformes-réseaux sociaux-influenceur-relations presse-température-PONZU-BIG MAMMA

4) Comment booster ses ventes ?

À l'heure où l'acquisition clients se joue en ligne il est indispensable d'être visible partout où les clients potentiels vont faire leurs recherches : les moteurs de recherche, les applications, les réseaux sociaux, les médias... 

En cette période, communiquez auprès de vos clients et de votre communauté sur vos services et votre offre est en effet indispensable !

  • Comment remonter en haut des résultats sur Google ?

Pour être visible sur Google auprès de vos clients - acquis ou futurs - vous devez activer quatre leviers : 

    • Les horaires, jours de fermeture, les menus et les prix : uniformisez l’information disponible en ligne et mettez la à jour régulièrement ! 
    • Les mots-clés : identifiez les mots-clés qui représentent le plus votre restaurant et diffuser les sur toutes les plateformes. 
    • Les avis clients : répondez aux avis que les clients vous laissent quotidiennement tout en insérant vos mot-clés les plus stratégiques afin de construire un lien, analyser leur retour et fidéliser ces derniers.
    • Les photos : prenez des clichés appétissants et renommer les avec vos mots-clés pour améliorer votre visibilité en ligne !

 

  • Les plateformes de livraison : grimper en haut des listes ! 

La concurrence est rude sur les différentes plateformes de livraison (UberEat, Deliveroo, Just Eat…). Pour ressortir sur les premières pages et acquérir de nouveaux clients, nous vous conseillons de : 

    • Être en cohérence avec ses horaires et ses menus.
    • Être opérationnel : temps de préparation optimal, accueil des livreurs, aucune annulation de commandes ou d’erreurs. 
    • Mettre en place des promotions sur les différentes plateformes où vous êtes présents et jouer le jeu des offres spéciales !

 

Êtes-vous ouvert ou fermer ? Avez-vous lancer vos services de commandes à emporter et/ou de livraison ? Assurez-vous la livraison avec vos équipes ou êtes-vous présents sur les plateformes tel Uber Eat, Deliveroo, Just Eat ? 

Vous l’avez compris, informer vos potentiels ou futurs clients est essentiel de nos jours ! Dès votre profil, ces informations primordiales doivent être visibles. Pour faciliter la prise de commandes, vous pouvez insérer le lien qui redirige vers le service de commandes en ligne.

Webinar-hygiène-mesures-HACCP-commande à emporter-livraison-référencement-plateformes-réseaux sociaux-influenceur-relations presse-température-Lapiadina

    • Rassurez et montrez ce que vous faites pour protéger vos équipes, les livreurs et vos clients. Soyez explicite sur la mise en place de vos nouvelles règles d’hygiène et sur le déroulement de la livraison sans contact. 
    • Donnez envie à vos clients en diffusant différents contenus : vidéos recettes, photos d’équipe, produits bruts et plats. 

Webinar-hygiène-mesures-HACCP-commande à emporter-livraison-référencement-plateformes-réseaux sociaux-influenceur-relations presse-température-Pazzi

  • Les influenceurs : du contenu partagé par un tiers de confiance 

Un influenceur est un particulier qui a rassemblé une audience de plusieurs milliers de personnes sur un ou plusieurs réseaux sociaux, et partage avec ses abonnés, son quotidien ou une partie.

Pour accroître l’audience de votre établissement et acquérir de nouveaux clients, nous vous conseillons de collaborer avec des derniers. Pour réaliser un partenariat optimal, vous devez d’abord identifier les influenceurs dont les comptes sociaux sont portés par des publications intéressantes pour votre restaurant. Est-il plutôt porté sur les lieux d'exception ? Sur un type d'alimentation précis : healthy food ou au contraire pornfood ? Favorise-t-il des assiettes soigneusement décorées ? Préfère-t-il les selfies ? 

Une fois que vous en avez choisi un ou plusieurs, vous devez réfléchir à votre approche. Est-ce que vous souhaitez un relais ponctuel ou une collaboration durable ?

Il est indispensable de soigner tant la forme que le fond avant d’aborder les journalistes. La rédaction et la mise en page du communiqué de presse sont des étapes clés pour mettre en valeur son restaurant. Ils donnent lieu à la première impression qu'auront les journalistes et influenceurs de votre établissement. Pour réaliser un communiqué de presse optimal, nous vous conseillons de : 

    • Structurer vos informations par ordre de priorité.
    • Raconter une histoire pour valoriser votre établissement, entraînez les journalistes dans votre univers. N'hésitez donc pas à incarner ce lieu que vous avez construit, à raconter votre histoire de créateur, votre démarche pendant cette période de confinement et les raisons qui vous ont amenées à développer ce lieu.
    • Ne pas négliger le visuel et le graphisme. Le communiqué de presse doit impérativement représenter l'identité visuelle pour laquelle vous avez opté pour votre restaurant. 
    • Laisser vos coordonnées à la fin (adresse, numéro de téléphone, mail).

Pour contacter de façon optimale les journalistes, vous devez : 

    • Identifier les médias pertinents pour votre restaurant : guides, presse féminine, quotidiens, magazines culturels, médias spécialisés, chroniques radiophoniques spécifiques…
    • Cibler les journalistes en fonction de leurs thématiques de prédilection et reconstruire leurs adresses e-mail.
    • Aborder les journalistes efficacement en leur expliquant votre démarche de façon concise et personnalisée. 

En bref,

Adopter les bons gestes, tenir compte des nouvelles règles d’hygiène et des modes de consommation représentent les challenges de demain pour les acteurs de l'écosystème. Afin de rassurer en ligne vos potentiels clients, booster vos ventes, et en savoir plus sur les étapes pour réussir son lancement en click and collect et en livraison, Octopus HACCP organise une formation gratuite spéciale vente à emporter et livraison !

Si vous avez des questions, vous pouvez nous les poser en commentaires sur ce blog, par mail à contact@malou.io. ou par téléphone sur notre ligne directe 01 70 62 93 83. La solidarité permet de sortir plus fort de ces crises, n'hésitez pas à nous solliciter !

15 conseils pour mettre en place une activité de vente à emporter et de livraison

Afin de maintenir l’activité pendant cette période de confinement, la vente à emporter a été autorisée par le gouvernement. Face aux inconnues quant aux conditions de réouverture des restaurants, les acteurs du CHD doivent s’adapter, se réinventer et s’organiser.

emporter et de livraison-services-restaurant-restauration-offre-carte-menu-clients-instagram-relations presse-influenceurs-agence-CM restaurant

Que ce soit pour la restauration rapide ou pour les restaurateurs, le seul moyen de maintenir leur activité reste la mise en place de services de commande à emporter et de livraison. 

Où aller chercher les sources de revenu aux abonnées absentes depuis mi-mars ? Quelles offres proposer ? Comment se lancer dans ces services lorsque l’on en a jamais fait ? Comment adapter son offre opérationnellement et proposer une expérience de qualité à ses clients ? 

Réponses dans notre article.

1) Définir une offre adaptée

Avant de lancer vos services de click and collect et de livraison, nous vous conseillons de revoir votre menu et de l’adapter à ce genre de service. 

D'après Téramène, votre sélection de plats peut s’établir en fonction de votre emplacement, de la demande des clients, de votre savoir-faire, des spécificités des plats et bien sûr de votre capacité en matière de production et d’organisation. 

Pour rendre votre offre optimale aux repas du midi et/ou du soir, vous devez travailler sur quatre points :

  • La longueur de la carte : les cartes longues ne rassurent pas le consommateur. Pour constituer une carte attractive, privilégiez un nombre réduit de recettes simples, à base de produits frais et de saison.
  • La rotation des plats : plus votre carte sera courte, plus il sera important de renouveler les recettes très régulièrement. Parfaite occasion de proposer des produits de saison...
  • Une carte tout en relief : innover tant au niveau des recettes que dans le choix des produits. Une carte ne doit pas être un alignement de plats mais doit donner envie.
  • Les offres à partager : elles sont particulièrement plébiscités par les consommateurs, notamment le soir et les week-end. En cette période, les familles confinées peuvent apprécier un moment d'échange autour d'un plat. 

Pour en savoir plus, vous pouvez suivre la formation gratuite de Téramène "Vente à emporter et livraison".

2) Se positionner de façon optimale sur son secteur

La fixation des prix va déterminer votre positionnement. C'est une décision stratégique qui dépend des contraintes et des objectifs que vous vous fixez. Il vous faudra être cohérent avec votre positionnement et mettre en valeur l’image de votre établissement, vos valeurs ainsi que vos produits, de sorte à ce qu'ils se démarquent de la concurrence auprès de vos clients.

Si votre restaurant est gastronomique, des prix à emporter trop bas risquent de dévaloriser votre image de marque. A l'inverse, si vous pratiquez des prix d'ordinaire abordables, des prix à emporter trop élevés feront fuir vos clients potentiels.

Connaître les offres concurrentes et les prix pratiqués vous aidera à définir votre offre. Pour attirer une clientèle le midi, il est important de connaître la valeur moyenne de dépense d'un client pour son déjeuner. Les Français dépensent 10€ en moyenne pour leur pause-déjeuner. Pour la restauration rapide le panier moyen est à 9,70€ par repas, et pour la restauration traditionnelle il représente 13,50€ par repas.

3) Calculer ses food costs pour anticiper les frais de livraison

Pour que votre offre à emporter soit rentable, vous devez calculer au préalable vos coûts. En moyenne, le coût des ingrédients d’un plat représente entre 25 % et 35 % de sa valeur totale. La méthode dite du “coefficient multiplicateur” consiste donc à appliquer au coût matière d’un plat un coefficient multiplicateur permettant d’obtenir le prix de vente final (coût matière du plat X coefficient multiplicateur = prix de vente final).

La vente à emporter demande moins de charges de personnel (service, plonge..), mais augmente les charges d’emballages. Après avoir pris en compte les différentes charges, vous devez adapter ce coefficient multiplicateur. Si il vous est difficile de calculer les charges du personnel engagé dans une activité de vente à emporter, vous pouvez ajouter au coût matière du plat le coût des emballages et diminuer le coefficient multiplicateur initialement appliqué en service à table.

La marge brute dégagée devra être suffisante pour couvrir vos autres charges (main d’œuvre, loyer…) et ainsi dégager du résultat. Habituellement, les restaurateurs visent un taux de marge aux alentours de 70% sur les denrées alimentaires et de minimum 75% sur la vente de boissons. Pour calculer votre marge brute, il vous suffira de soustraire le coût de matière au prix de vente. 

Ces informations sont tirées de la formation de Téramène qui vous explique en détails comment procéder de façon optimal au calcul de vos food costs !

 4) Adapter son packaging

Comment maintenir l'expérience d'un restaurant tout en mettant en œuvre un service de commande à emporter et de livraison ? Quelles solutions d'emballage existent pour réduire la quantité de plastique lors du transport des plats pendant leur livraison ? 

Vous devez vous poser ce type de questions avant de choisir le packaging de vos emballages. En plus de représenter vos valeurs, le packaging doit être optimal pour la vente à emporter et la livraison.  

Dans un souci financier et d’alternative écologique, nous vous conseillons de choisir des packagings réutilisables, biodégradables et issus de matériaux renouvelables. Sur ce terrain là, Solia, développe une large gamme de solutions d’art de la table ! 

emporter et de livraison-services-restaurant-restauration-offre-carte-menu-clients-instagram-relations presse-influenceurs-agence-CM restaurant-SOLIA

5) Choisir le bon support pour la commande en ligne

La commande en ligne doit être la plus fluide possible pour le client. Pour cela, la carte doit être facile à consulter. Si vous disposez d'un site Internet, la carte peut être intégrée à une page du site ou mise sous forme de fichier PDF à télécharger. 

6) Créer une carte complète et interactive

Pour être attractive et impactante, la carte doit être lisible, claire, courte et cohérente avec votre concept.
Plusieurs mentions sont obligatoires sur une carte de plats à emporter : 

  • Prix et "service compris" : une mention sur votre carte doit préciser les prix nets, incluant les taxes et services. Si c'est le cas vous pouvez indiquer les prix en TTC.
  • Les produits décongelés.
  • Les allergènes : les restaurateurs ont l'obligation depuis 2014 d'informer les clients de la présence d’allergènes dans leurs plats. 14 ingrédients allergènes doivent faire l’objet d’une déclaration obligatoire (les arachides, les fruits à coques, le gluten, les œufs, le soja, le lait, le céleri, la moutarde, le sésame, le lupin, les crustacés, les mollusques et le poisson).
  • L’origine des viandes.
  • "Boisson comprise" ou "Boisson non comprise".
  • L'utilisation du logo fait maison.

Une fois au point opérationnellement, il sera nécessaire de former vos équipes afin qu’elles soient prêtes à travailler dans ces conditions si particulières de crise sanitaire. 

7)  Sensibiliser ses équipes aux enjeux sanitaires

Formez vos employés aux nouvelles mesures d’hygiènes à respecter. Chaque jour, contrôlez la température de vos employés avant de les laisser travailler. Tout en maintenant les distances de sécurité, les gestes barrières (se laver très régulièrement les mains, tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir, utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter, saluer sans se serrer la main et sans embrassades) doivent être appliqués en permanence, par l’ensemble du personnel. 

emporter et de livraison-services-restaurant-restauration-offre-carte-menu-clients-instagram-relations presse-influenceurs-agence-CM restaurant-mesures

Si votre cuisine est petite, il sera nécessaire de réorganiser le travail. Une attention particulière doit être portée au nettoyage et à la désinfection de toutes les surfaces et ustensiles en contact avec la nourriture. N'oubliez pas de procéder au déballage des marchandises dans une zone éloignée de la cuisine.

Pour en savoir davantage, le ministère du Travail a mis à disposition un kit de lutte contre le COVID-19 expliquant les mesures à adopter pour la restauration collective et la vente à emporter.

8) Informer ses clients sur les règles à respecter pour la commande à emporter

Communiquer sur les procédures à suivre permet de vous protéger et de protéger vos clients. Soyez le plus clair et précis possible :

  • Indiquez la zone de récupération des commandes à emporter de façon visible et mettez des balises au sol pour délimiter les zones accessibles par vos clients.
  • Rappelez au téléphone les consignes, notamment pour l'encaissement, et placez une ardoise ou un panneau à l’extérieur de l’établissement pour rappeler la procédure à suivre (pas plus de deux personnes dans le restaurant, distance d'1m50 entre les clients, zone de récupération des plats…).

9) Sécuriser la remise de commande et la livraison

En temps normal,  la prise de la commande pour un plat à emporter en restauration se fait souvent à distance : en ligne sur votre site internet s'il est marchand, par téléphone ou via une plateforme de livraison (Deliveroo, UberEats, Just Eat…). Pendant cette période de confinement, peu de choses sont donc à changer.  

Pour ce qui concerne la remise de commandes, votre équipe doit être vigilante. 

  • Si le client vient chercher sa commande au restaurant, une zone de récupération des repas doit être aménagée afin d’assurer une remise de la commande sans contact. Déposez le repas correctement emballé, dans un sac fermé puis éloignez-vous d’au moins deux mètres avant que votre client ne le récupère. Nettoyez régulièrement cette zone de récupération.
  • Si c’est un livreur qui vient chercher la commande pour la livrer, assurez-vous que la procédure de la livraison sans contact soit connue et respectée par le livreur. Lors de la livraison du repas, le livreur doit prévenir le client de son arrivée puis s’écarter d’une distance de minimum 2 mètres de la porte, avant ouverture de cette dernière. L’objectif étant de ne pas se croiser.

Afin de prendre connaissance des normes, le gouvernement a publié un guide des précautions sanitaires à respecter dans le cadre de la livraison de repas à domicile. 

10) Mettre en place sa solution de click & collect

Pour vous faciliter la tâche, plusieurs startups vous proposent leur services :

  • Tasty Cloud, installe gratuitement, pendant cette période, leur solution de commande en ligne sur votre site et vos réseaux sociaux ! 

emporter et de livraison-services-restaurant-restauration-offre-carte-menu-clients-instagram-relations presse-influenceurs-agence-CM restaurant-TastyClou

  • Pulp, développe et fidélise votre clientèle gratuitement jusqu’au 15 juin. Grâce à son application, Pulp permet à vos clients de commander et de payer directement en ligne. Gagnez du temps et anticipez les commandes pour que vos clients puissent récupérer leurs plats lorsqu’ils se déplaceront à votre restaurant.
  • Innovorder vous aide à déployer votre service de commandes en ligne et de livraison.

emporter et de livraison-services-restaurant-offre-carte-menu-clients-instagram-relations presse-influenceurs-agence-CM restaurant-Innovorder

Lorsque vos équipes sont au point sur toutes ces étapes, vous pouvez valoriser votre démarche en ligne !

11) Travailler son référencement local

La première chose à faire est d’indiquer sur votre page Google My Business que vous proposez un service de commandes à emporter et de livraison. N’hésitez pas à l’ajouter à la description de votre établissement et à partager en plus un post Google My Business !  

Utiliser fréquemment les mots-clés “à emporter” et “livraison”, de plus en plus recherchés sur Google ces derniers jours, vous aidera à remonter en haut des résultats de recherche.

Avec +70% de navigation sur le web depuis mi mars, il devient essentiel d’être visible sur Google, partout où vos clients - acquis ou futurs - se trouvent. Pour cela vous devez impérativement : 

  • Mettre à jour vos horaires partout où vous êtes référencé en ligne. 
  • Identifier vos mots-clés pertinents et les diffuser sur toutes les plateformes. 
  • Répondre aux avis clients et y insérer vos mots-clés. N’hésitez pas à utiliser ces avis pour partager votre actualité et préciser votre nouvelle offre.
  • Prendre des photos pour donner envie à vos clients. Renommez ces dernières avec vos mots-clés pour améliorer votre visibilité en ligne ! 

12) Communiquer sur les réseaux sociaux

Informer vos clients est primordiale en cette période ! Quels services proposez-vous ? Sur quelles plateformes ? Vous devez répondre à leurs principales questions dès la description de votre profil. N'hésitez par ailleurs pas à insérer le lien qui redirige vers le service de commandes à emporter ou en livraison ! 

emporter et de livraison-services-restaurant-offre-carte-menu-clients-instagram-relations presse-influenceurs-agence-CM restaurant-Mio Posto-INKA

  • Rassurez et montrez ce que vous faites pour protéger vos équipes, les livreurs et vos clients. En cette période délicate, soyez explicite sur la mise en place de vos nouvelles règles d’hygiène et sur le déroulement de la livraison sans contact. 
  • Planifiez les événements à ne pas rater : fêtes du calendrier, sorties de films et séries, événements liés à votre cuisine...
  • Donnez envie à vos clients en diffusant différents contenus : vidéos recettes, photos d’équipe, produits bruts et plats. 

13) Faire de la sponsorisation locale

Sponsoriser vos posts pour améliorer votre visibilité devient plus utile encore en cette période de confinement :

  • Utilisez les outils adéquats comme Facebook Business Manager et Instagram Business.
  • Ciblez vos clients selon leur âge, leur sexe, leurs centres d’intérêts et leur localisation.
  • Définissez au préalable un budget et réitérez en analysant chaque campagne pour progresser.

14) Activer les relations presse

Générer de la notoriété et présenter votre offre grâce aux relations presse. Pour contacter de façon optimale les journalistes, nous vous conseillons de : 

  • Identifier les médias pertinents pour votre restaurant : guides, presse féminine, quotidiens, magazines culturels, médias spécialisés, chroniques radiophoniques spécifiques...
  • Cibler les journalistes en fonction de leurs thématiques de prédilection et se procurer leurs adresses e-mail.
  • Aborder les journalistes efficacement en leur expliquant votre démarche de façon concise et personnalisée. 

emporter et de livraison-services-restaurant-offre-carte-menu-clients-instagram-relations presse-influenceurs-agence-CM restaurant-EasySushi

15) Collaborer avec des influenceurs locaux 

Pendant le confinement, les personnes ne peuvent plus se déplacer mais restent connectées. Depuis le début du confinement, la consommation de Facebook et Instagram par les moins de 35 ans a augmenté de +40%. Si votre coeur de cible est jeune, mettre en place une campagne d’influencing vous permettra de toucher au maximum vos potentiels clients sur les réseaux sociaux. Pour collaborer avec les influenceurs nous vous conseillons de :

  • Identifier les plus pertinents, ceux qui se rapprochent le plus des valeurs de votre restaurant. 
  • Vérifier la nature des publications par l'influenceur : est-il porté sur les lieux d'exception ? Sur un type d'alimentation précis : healthy food ou au contraire foodporn ?
  • Choisir au préalable son approche : relais ponctuels ou collaboration durable ? 

En bref,

Nous avons organisé un webinar gratuit en collaboration avec Pascal Perriot, CEO Umameet et expert qui décrypte toutes les tendances pour France Snacking sur la mise en place d’un service de livraison et de click and collect. Vous pouvez accéder au replay ici. 

Pour en apprendre davantage sur la mise en place des services de ventes à emporter et de livraison, Teramene propose des formations en lignes et gratuites pour les restaurateurs et les métiers de bouches ! Si vous avez des questions, vous pouvez nous les poser en commentaires sur ce blog, par mail à contact@malou.io. ou par téléphone sur notre ligne directe 01 70 62 93 83. La solidarité permet de sortir plus fort de ces crises, n'hésitez pas à nous solliciter !

 

Compte-rendu webinar : comment lancer avec succès ses services de commande à emporter et de livraison ?

Où aller chercher des sources de revenu face aux difficultés rencontrées depuis mi-mars ? Quelles nouvelles offres proposer ? Comment lancer ses services de commandes à emporter et de livraison lorsque l’on n’en a jamais fait ? Comment assurer une expérience de qualité à ses clients ? 

Nous vous avons partagé avec Pascal PERRIOT - CEO d'UMAMEET et expert en décryptage de tendances pour France Snacking - nos recettes pour aider les restaurateurs à transformer cette crise en opportunité grâce au développement de nouveaux services.

Un grand merci aux 400 inscrits, nous espérons que ce webinar a été instructif. Pour ceux qui n’ont pas pu y participer nous revenons ici sur les principaux points à retenir de ce webinar. 

Webinar-restaurant-services-commande à emporter-livraison-clickandcollect-communication-FranceSnacking-Umameet

Voir le replay avec les slides.

1) Food facts 
2) Comment adapter son offre opérationnellement ?
3) Comment valoriser ses services en ligne pour atteindre ses clients ? 

1) Food facts

  • La livraison, le click and collect et le drive connaissaient une croissance annuelle de 20% avant la pandémie du COVID-19. Leur panier moyen était de 23€ (livraison incluse).
  • Les produits les plus commandés en 2019 étaient les :
    1/ Pizzas (27%),
    2/ Sushis (20%),
    3/ Burgers (17%),
    4/ Poke bowls (+ 402%),
    5/ Tacos (+ 62%).
  • Les millennials sont adeptes de la livraison : 62% des 18/24 ans et 52% des 25/34 ans utilisaient le click and collect et la livraison en 2019.
  • 40% de l’activité de certains restaurants est réalisée le dimanche soir et les veilles de jour férié.
  • 70% de l’offre de restauration est vendue en formules à plusieurs, allant de 2 à 6 personnes (plat, dessert et boissons incluses).
  • Le temps d’attente maximum pour être livré ou pour retirer sa commande est de 30 minutes en zone urbaine et de 45 minutes en région.
  • Depuis le début du confinement, on relève 120% de croissance pour le drive, la livraison, ou les GMS et 190% de croissance pour le click and collect, les boulangeries et les métiers de bouche.

2) Comment adapter son offre opérationnellement ?

Depuis 2018, la livraison, le drive et le click and collect ne sont plus une innovation en soi. Ces services ont réussi à s’implanter dans les habitudes des consommateurs et à s’imposer dans le quotidien des Français. 

Cette période de confinement peut alors apparaître comme une occasion pour ceux n’ayant pas encore développé ces services de se lancer à l’aventure. 

Pour le faire en s’assurant une réussite de son développement en click and collect ou livraison, voici nos 8 conseils :

  1. Assurez vos quantités. Go big or go home ! Le click and collect est un marché qui tire sa rentabilité sur les volumes, fondamental que l’on renvoie souvent au marché du snacking.
  2. Intégrez vos équipes dès le départ du projet et fixez-vous des objectifs ambitieux ! 
  3. Misez sur vos produits signatures, votre maîtrise opérationnelle et établissez des formules pour guider le consommateur lors de sa commande. 
  4. Analysez votre empreinte locale, vos concurrents et faites la différence par votre zone de chalandise.
  5. Misez sur une offre différente le midi et favorisez la commande groupée en entreprise.
  6. Intégrez tous les règlements et les tickets restaurant dématérialisés.
  7. Définissez un parcours opérationnel spécifique, voire investissez dans une dark kitchen ou un hub logistique pour favoriser et améliorer l’expérience dans votre restaurant.
  8. Investissez dans des produits épiciers et traiteur puis dans le merchandising pour capitaliser sur l’expérience du client !

3) Comment valoriser ses services en ligne pour atteindre ses clients ?

Quel que soit le type de restaurant que vous gérez, qu’il soit ouvert ou fermé, communiquez auprès de vos clients et de votre communauté sur vos services et votre offre. Tous les pans de sa stratégie de communication et de marketing restent en effet indispensables !

  • Le référencement :

Il est impératif d’être visible sur Google, partout où vos clients - acquis ou futurs - se trouvent. Pour cela vous devez impérativement : 

- Mettre à jour vos horaires partout où vous êtes référencé en ligne. 

- Identifier vos mots-clés pertinents et les diffuser sur toutes les plateformes. 

- Répondre aux avis clients et y insérer vos mot-clés. N’hésitez pas à utiliser ces avis pour partager votre actualité.

- Prendre des photos pour donner envie à vos clients. Renommer ces dernières avec vos mots-clés pour améliorer votre visibilité en ligne ! 

Webinar-restaurant-services-commande à emporter-livraison-clickandcollect-communication-référencement-FranceSnacking-Umameet

  • Les plateformes de livraison : quels critères pour remonter ?

La concurrence est rude sur les différentes plateformes de livraison (UberEat, Deliveroo, Just Eat…). Pour ressortir sur les premières pages et acquérir de nouveaux clients, nous vous conseillons de : 

- Être en cohérence avec ses horaires et ses menus.

- Être opérationnel : temps de préparation optimal, accueil des livreurs, aucune annulation de commandes ou d’erreurs. 

- Mettre en place des promotions sur les différentes plateformes où vous êtes présents et jouer le jeu des offres spéciales ! 

  • Les réseaux sociaux : quels messages et contenus, à quels moments ?

Informer vos clients est primordiale en cette période ! Quels services proposez-vous ? Sur quelles plateformes ? Vous devez répondre à leurs principales questions dès la description de votre profil. N'hésitez par ailleurs pas à insérer le lien qui redirige vers le service de commandes à emporter ou en livraison ! 

Webinar-restaurant-services-commande à emporter-livraison-clickandcollect-communication-réseauxsociaux-instagram-O'tacos-FranceSnacking-Umameet

- Rassurez et montrez ce que vous faites pour protéger vos équipes, les livreurs et vos clients. Soyez explicite sur la mise en place de vos nouvelles règles d’hygiène et sur le déroulement de la livraison sans contact.

- Planifiez les événements à ne pas rater : tournois sportifs, fêtes du calendrier…

- Donnez envie à vos clients en diffusant différents contenus : vidéos recettes, photos d’équipe, produits bruts et plats. 

Webinar-restaurant-services-commande à emporter-livraison-clickandcollect-communication-réseauxsociaux-Instagram-LaPiadina-posts-FranceSnacking-Umameet

  • Les influenceurs : du contenu partagé par un tiers de confiance 

Générez de la notoriété et présentez votre engagement en collaborant avec des influenceurs. Pour cela, nous vous conseillons de :

- Identifier les plus pertinents, ceux qui se rapprochent le plus des valeurs de votre restaurant.

- Vérifier la nature des publications par l'influenceur : est-il porté sur les lieux d'exception ? Sur un type d'alimentation précis : healthy food ou au contraire foodporn ?

- Choisir au préalable votre approche : relais ponctuels ou collaboration durable ? 

  • La sponsorisation : un coup de pouce non négligeable

Sponsoriser vos posts pour améliorer votre visibilité devient utile en cette période de confinement :

- Utilisez les outils adéquats comme Facebook Business Manager et Instagram Business.

- Ciblez vos clients selon leur âge, leur sexe, leurs centres d’intérêts et leur localisation.

- Définissez au préalable un budget et réitérez en analysant chaque campagne pour progresser.

Pour contacter de façon optimale les journalistes, nous vous conseillons de : 

- Identifier les médias pertinents pour votre restaurant : guides, presse féminine, quotidiens, magazines culturels, médias spécialisés, chroniques radiophoniques spécifiques…

- Cibler les journalistes en fonction de leurs thématiques de prédilection et reconstruire leurs adresses e-mail.

- Aborder les journalistes efficacement en leur expliquant votre démarche de façon concise et personnalisée. 

En bref,

Proposer de nouveaux services, modifier son offre, tenir compte des nouvelles règles d’hygiène et des modes de consommation représentent autant de défis qui attendent les acteurs de l'écosystème.

Pour en savoir plus sur les différentes étapes pour réussir son lancement en click and collect et en livraison et toute sa communication autour, nous avons réalisé en partenariat avec France Snacking deux infographies ! 

Si vous avez des questions, vous pouvez nous les poser en commentaires sur ce blog, par mail à contact@malou.io. ou par téléphone sur notre ligne directe 01 70 62 93 83. La solidarité permet de sortir plus fort de ces crises, n'hésitez pas à nous solliciter !

Les réseaux sociaux d'un restaurant : quelle stratégie suivre ?

Il y a une semaine, Malou participait à la table ronde "Être instagrammable ou ne pas être" organisée par le CESACOM, école de communication parisienne. Étaient alors présents Coline Desilans, journaliste au sein du média Le Bonbon, Anne-Sophie Martorana, architecte d'intérieur et Patrick Colpron, gérant des comptes Instagram TopParis. Ensemble, nous avons débattu et réfléchi à la place et aux rôles que tiennent les réseaux sociaux et notamment Instagram aujourd'hui au sein de la stratégie de communication d'un restaurant. L'outil est-il indispensable à la survie d'un établissement ? A sa naissance ? Voici les questions générales que nous nous sommes posées.réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux

1 Parisien sur 2 se rend au restaurant une fois par semaine et ils sont 80% à rechercher l'heureux établissement dans lequel ils se rendront sur Internet. Pour cela, plusieurs solutions s'offrent à eux : les recherches Google, les annuaires en ligne (tels que La Fourchette, Yelp, TripAdvisor...)... Et bien sûr, les réseaux sociaux. Facebook et Instagram devenus d'excellentes vitrines pour les restaurants qui souhaitant augmenter leurs chances de gagner de nouveaux clients.

Mais les fils d'actualité des internautes sont particulièrement chargés, si bien qu'il est très facile d'y disparaître et difficile de s'y imposer. De très nombreux exemples font pour autant mentir les pessimistes. Certains restaurants ont en effet réussi à faire leur succès grâce à la mise en place d'une stratégie réussie. L'on pense ainsi par exemple à Big Mamma qui se sert d'Instagram et de Facebook comme un outil pour présenter leurs décors photogéniques, leurs plats ensoleillés et l'atmosphère chaleureuse que l'on retrouve en passant la porte de l'établissement. Le groupe a réussi à s'imposer comme l'Acteur italien de la capitale et à créer des files d'attente de plusieurs dizaines de minutes devant leurs restaurants. PNY est également un excellent exemple d'un groupe de restauration ayant bâti leur réussite communicationnelle grâce aux réseaux sociaux.

Mais comment réussir à s'imposer sur ces plateformes extrêmement compétitives ? Comment toucher les bons prospects ? Les réseaux sociaux se suffisent-ils à eux-mêmes pour remplir son restaurant à chaque service ? Quelle est la place du social aujourd'hui dans la vie d'un restaurant ? Voilà les questions auxquelles répond cet article.

Une stratégie de community management est indispensable à la réussite d'un restaurant

Les restaurateurs le disent souvent, et ils ont raison : il est indispensable aujourd'hui pour un établissement de restauration d'être présent sur Instagram et sur Facebook. Et pour cause, la nourriture est l'une des thématiques préférées des socionautes. En 2017 ce ne sont pas moins de 208 millions de #food que l'on pouvait lire sur Instagram et l'on considère qu'1 personne sur 5 partage chaque mois au moins une photo de ce qu'elle mange avec ses proches. Si bien que montrer ce que l'on mange serait devenu une manière de revendiquer son identité au même titre que la musique ou la façon de s'habiller.

Les restaurateurs tirent évidemment profit de cette tendance #food. Les comptes de leurs établissements sont plus que jamais consultés. On estime ainsi qu'en France 300 000 personnes consultent au moins une page de restaurant chaque jour.

Mais comment optimiser sa présence sur les réseaux sociaux ? Quelles sont les stratégies et tendances à appliquer ? 

1) Rester en éveil

On le sait, pour qu'un compte social trouve sa cible il se doit d'être dynamique et de nourrir son flux de façon très régulière (c'est à dire plusieurs fois par semaine). Alors l'inspiration peut parfois manquer aux restaurateurs. Un conseil s'applique alors : regarder ce que produit la concurrence. Pour être efficace sur Instagram et sur Facebook il devient en effet indispensable de s'inspirer de ce que font les autres, de rester en éveil sur ce qu'il se fait de mieux autour de soi, et d'appliquer les bonnes pratiques à sa propre stratégie sociale. 

Pour pallier le risque de page blanche, il est également utile d'observer l'évolution des outils sur les réseaux sociaux qui changent à vitesse grand V. Les usages s'y transforment extrêmement vite : de très nombreuses nouvelles fonctionnalités sont régulièrement ajoutées par le groupe Facebook sur ses deux plateformes (Instagram et Facebook). Les internautes aussi font preuve de vitesse dans ce processus et s'approprient ces nouveautés presque instantanément. Or, ces nouveaux usages permettent de stimuler son imagination et de mettre en place de nouveaux formats, de créer du contenu différent.Réseaux sociaux restaurant-food-outils-communication-Instagram-Facebook-Snapchat-story-post-photoIl suffit de prendre l'exemple des stories : ce format social, à l'origine développé par Snapchat s'est imposé il y a quelques années déjà sur Instagram puis sur Facebook. Résultat de cet emprunt par la plateforme au départ dédiée à la photographie ? Le format évolue désormais 15 fois plus rapidement que les posts. Les utilisateurs se sont totalement emparés de cette nouvelle forme de contenu et l'ont très vite adoptée, si bien que ce contenu éphémère est aujourd'hui plus consommé que les posts.

Il est donc indispensable de rester en éveil sur ces évolutions qui s'imposent sur les plateformes sociales et de s'y adapter. Le format des stories a d'ailleurs lui aussi évolué depuis son apparition sur le réseau : possibilité d'inclure de la musiquen des sondages ou encore des GIF, d'être "fixées" au haut des profils... Se forme d'hier et de demain n'a rien à voir avec celle d'aujourd'hui.

Réseaux sociaux restaurant-food-outils-communication-Instagram-Facebook-Snapchat-story-post-swipe

Autre exemple probant de l'importance de rester en éveil sur l'évolution des usages sociaux : le format vidéo. Ce dernier connaît depuis quelques années un boom sur les réseaux sociaux. On estime que le temps consacré au visionnage de vidéos sur Instagram a augmenté de 80% entre 2017 et 2018. Là encore, ce format différent de celui pensé sur la plateforme initiale (qui mettait la photographie à l'honneur à ses débuts) permet de nombreuses nouvelles possibilités créatives.

Ainsi, s'inspirer est un impératif sur les réseaux sociaux : observer ses concurrents mais aussi les usagers et s'emparer des bonnes pratiques pour les appliquer à sa propre logique.

2) Connaître ses points forts et ses faiblesses

Pour autant, il n'est pas question ici de reproduction mais bien d'inspiration ! Il est en effet primordial d'appliquer ces bonnes pratiques à son propre objet.  Pour qu'une stratégie de Community management soit efficace il reste important, avant même de lancer le compte Instagram de son restaurant, de poser des mots sur l'identité singulière de son établissement. Quelles sont ses qualités ? Quelles sont ses faiblesses ? Qu'est-ce qui rend ce lieu unique ? Pourquoi aurait-on envie d'y passer la porte plutôt que d'une autre ? Voilà quelques unes des questions auxquelles il faut répondre avant de se lancer dans cette aventure sociale. Celles-ci permettent en effet de penser puis de mettre en oeuvre une stratégie efficace.

Reproduire à l'identique ce qu'il se fait autour de soi n'a donc que peu de sens. Cela permettra en effet de ne pas être à la marge, mais ne sera pas assez impactant pour émerger parmi l'océan de concurrents présents sur ces plateformes. S'inspirer pour trouver l'inspiration, mais cette inspiration devient piégeante si elle laisse de côté l'identité du restaurant. Le MOB HOTEL est pour cela un excellent exemple à suivre.

Réseaux sociaux restaurant-food-outils-communication-Instagram-Facebook-Snapchat-story-post-MobHotel

La plupart des hôtels et restaurants présents sur Instagram font le choix de mettre leur offre au centre de leur stratégie sociale. Le MOB HOTEL a, lui, pris le contre-pied de cette tendance. Se présentant plutôt comme un mouvement qu'un espace touristique, ce lieu de vie a fait le choix de valoriser ses valeurs et de mettre son intérieur et son restaurant au second plan. L'hôtel a donc décidé de ne publier que des photos évocatrices, originales qui représentent l'atmosphère qui se dégage de cet espace de rencontre. Et le pari est réussi ! Grâce à cette différenciation et son audace, le MOB réuni plus de 14 500 personnes sur son compte Instagram.

3) Observer les statistiques de ses actions

Mais l'application de ces principes n'aurait pas de sens sans le suivi régulier de ses retombées ! Les réseaux sociaux représentent un espace propice pour tenter, tester, prendre des risques, aussi. L'adage "C'est en tombant que l'on apprend à marcher" y est plus applicable encore qu'autre part. Mais il est pour autant indispensable de savoir ce qui fonctionne et ce qui au contraire, est moins efficace.

Réseaux sociaux restaurant-food-outils-communication-Instagram-Facebook-Snapchat-story-post-statistiques

Instagram et Facebook donnent pour cela de nombreux outils dont il serait dommage de se passer. Le nombre de likes sur ses posts n'est pas suffisant à analyser. Quelles publications ont été les plus efficaces ? Quelle a été la portée de ces publications ? Combien d'interactions ont été faites sur son compte ? Combien de personnes ont découvert son profil ? Combien de personnes ont appelé le restaurant, visité son site internet, envoyé un e-mail grâce à Instagram ? Qui sont les abonnés de son restaurant (âge, localisation, sexe...) ? Quelles sont les habitudes de sa communauté (quand se connectent-ils sur Instagram...)...

Autant d'informations auxquelles Instagram et Facebook donnent accès et qui permettent d'ajuster sa stratégie sociale, de reproduire des succès ou bien au contraire d'éviter de réitérer des échecs.

4) Appliquer sa stratégie de communication globale en ligne

Alors oui, il est indispensable de construire une stratégie sur les réseaux sociaux pour la réussite de son restaurant. Mais celle-ci n'aurait pas de raison d'être sans une stratégie de communication plus globale, intégrant de nombreuses autres activités ! Les réseaux sociaux ne doivent en effet pas être envisagés comme une fin en soit. Y être présent ne suffit pas à s'armer efficacement face à la concurrence, à toucher sa cible le plus efficacement possible et à remplir son restaurant à chaque service.

Nous le disions, 80% des Français recherchent leur restaurant sur Internet. Plusieurs canaux s'offrent à eux dans cette quête : Google, les médias traditionnels, les annuaires de référencement, les réseaux sociaux, le site Internet... La plupart d'entre eux ne se rendent plus au hasard dans un établissement. Ils sont de plus en plus nombreux à se renseigner de façon pointue avant de pousser la porte d'un restaurant. Et pour cela, rien de mieux pour eux que de multiplier les contacts et de croiser les sources !

Avant toute chose : travailler son référencement naturel sur Google !

Ainsi, avant même de penser sa présence sur Instagram et Facebook, il est important de mettre en place une stratégie de référencement efficace. Les réseaux sociaux sont en effet souvent une étape de validation pour les prospects qui font une recherche Google, puis se rendent sur Instagram ou Facebook pour vérifier la qualité de l'établissement.

Réseaux sociaux restaurant-food-outils-communication-Instagram-Facebook-Snapchat-story-post-GoogleRéfléchir aux mots-clés pertinents et se positionner dessus pour apparaître dans les premiers résultats Google est donc la première étape d'une stratégie de communication réussie.
Les annuaires de référencement tels que Tripadvisor, La Fourchette ou encore Yelp sont eux aussi d'excellents points de chute pour les internautes en recherche d'établissements. Optimiser sa présence sur ces sites pour apparaître dans les premières pages s'avère également être une priorité pour les restaurateurs (nous expliquions comment s'y prendre dans cet article).

Allier community management et marketing d'influence pour une stratégie sociale réussie !

La stratégie de community management arrive ainsi en deuxième étape. Mais pour qu'elle soit efficace, celle-ci doit être accompagnée d'une stratégie de marketing d'influence. Cela signifie que les restaurateurs ont tout intérêt à travailler aux côtés des professionnels d'Instagram les plus pertinents.

Réseaux sociaux restaurant-food-outils-communication-Instagram-Facebook-Snapchat-story-post-photo-plat

Collaborer avec des influenceurs food ou lifestyle aux valeurs proches des siennes, permet de toucher un public beaucoup plus large et d'utiliser Instagram comme un outil d'acquisition de clients et non comme une simple vitrine. Les influenceurs ayant passé un bon moment au sein de l'établissement partagent en effet des publications au sein de leurs réseaux sociaux, notamment sur Instagram (sous forme de stories ou de posts). Leur principale caractéristique est d'entretenir avec leur audience une relation de proximité et de confiance qui les place comme d'excellents ambassadeurs des marques ou des entreprises avec lesquelles ils collaborent. Obtenir du contenu sur les comptes Instagram de plusieurs instagrammeurs aux communautés proches de la sienne, permet d'étendre sa visibilité à des millions de prospects potentiels. Nous l'avons vu avec Pizzou, une pizzeria 100% française avec laquelle nous avons travaillé à son ouverture : nous avons organisé une soirée spéciale influenceurs un mois après son ouverture et le résultat a été sans appel. Le lendemain de cette soirée, le restaurant a enregistré son meilleur chiffre d'affaires, et ceux grâce au contenu dédié au restaurant publié par les influenceurs.

Être présent au sein des médias traditionnels.

Enfin, les médias traditionnels restent des relais particulièrement pertinents pour les restaurants. Établir une stratégie de relations presse permet de faire gagner son établissement en notoriété et en crédibilité.Réseaux sociaux restaurant-food-outils-communication-Instagram-Facebook-Snapchat-story-post-relations presseSolliciter la venue de journalistes est ainsi complémentaire à une stratégie de marketing d'influence. Mais ces deux approches ne sont pas les mêmes et doivent être pensées différemment pour qu'elles soient efficaces ! Nous expliquions dans cet article comment aborder ces professionnels des médias et les inviter à venir déguster sa cuisine et découvrir son lieu. Si la découverte de l'univers du restaurant les a conquis, ils rédigeront un article dédié à l'établissement au sein de leur média. Cela promet une visibilité particulièrement importante au restaurant, mais aussi une notoriété forte.

Quelles évolutions pour demain ?

Ainsi, les restaurateurs sont nombreux à penser qu'il est indispensable d'être présent sur les réseaux sociaux, et ils ont raison. Ils ont en revanche tort d'estimer que ces outils se suffisent à eux-mêmes ! Établir une stratégie de Community management réfléchie est important, mais elle ne peut être efficace seule. Elle doit être intégrée au sein d'une logique communicationnelle d'ampleur plus importante qui englobe référencement multi-canal, relations presse et marketing d'influence.

Par ailleurs, il est essentiel de rester en constant éveil sur ces plateformes sociales. Facebook et Instagram évoluent de manière permanente : les usages changent très vite, les tendances passent tout aussi rapidement et la concurrence y est rude. Constater les nouvelles fonctionnalités et les adopter permet ainsi de rester à la page et de se démarquer des autres comptes.

Enfin, si l'on ne parle ici que de Facebook et d'Instagram qui se sont imposés ces dernières années comme les deux géants des réseaux sociaux, il faut pour autant rester en alerte sur les apparitions externes à ces plateformes. N'oublions pas que Snapchat, créateur des stories, est déjà tombé dans l'oubli chez les plus de 25 ans, que Facebook a laissé sa place à Instagram sur le social pour se concentrer sur une utilisation plus professionnelle et que Tik Tok est en montée grandissante ces derniers mois auprès des plus jeunes... Quelle sera l'utilisation des réseaux sociaux d'aujourd'hui dans 3, 5, 10 ans ? Difficile de le savoir. Quels seront les nouveaux outils à disposition des restaurateurs ? Nous n'aurons ces réponses que grâce à une veille et une attention constante des nouveaux usages !

L’impact du Covid-19 sur la restauration : quelles conséquences et répercussions ?

À quand le déconfinement de la restauration ? 

Le flou quant à la réouverture des restaurants contraint les acteurs du CHR à s'adapter, se réinventer et prendre le temps de préparer une reprise meilleure : nouveaux services, réorganisation des conditions de travail en tenant compte des mesures d’hygiène à respecter, modification de leur offre, voire amélioration. En parallèle, de nombreuses initiatives se multiplient pour aider les restaurateurs à trouver des solutions pendant cette crise sanitaire alors qu’aucune date de déconfinement n’a été annoncée pour la branche.

La demande du grand public pour les restaurants reste forte et ne se matérialise pas par des réservations compte-tenu des fermetures d’établissement mais par une demande importante pour la vente à emporter et en livraison.

Quelles conséquences cette crise à la fois sanitaire, économique et sociale aura sur la restauration ? Quelles sont les perspectives et les solutions de demain ? 

Réponse en chiffres dans notre infographie.

Infographie-impact-conséquences-répercussions-Covid-19-restauration-clickandcollect-livraison-local-ecoresponsable-chiffred'affaires

Compte rendu webinar : préparer une reprise durable et la valoriser en ligne

L'actualité incertaine et l’annonce du prolongement du confinement jusqu'au 11 mai compromettent la survie de nombreux établissements. Les acteurs du CHR sont contraints de s'adapter et de se réinventer pour préparer la reprise. Proposer de nouveaux services, modifier son offre certes, mais en tenant compte des enjeux sociaux et écologiques, pour eux, et pour leurs clients… autant de défis qui attendent les acteurs de l'écosystème.

Pour apporter quelques réponses et donner les premières pistes pour préparer une reprise durable, et la valoriser en ligne, nous avons organisé un webinar avec Ecotable label, association et communauté au service d’une restauration durable.  Un grand merci aux  400 inscrits, nous espérons que ce webinar a été instructif.

Pour ceux qui n’ont pas pu participer, voici les principaux apprentissages à retenir du webinar. 

restaurant éco responsable-eco resto-restaurant responsable-restauration eco responsable-crise-reprise-axes-storytelling-engagement-influenceurs-jounralistes-plateformes-annuaires

Voir le replay avec les slides.

Les différents points évoqués : 

Quelques chiffres importants
1) Pourquoi aller vers une restauration plus écoresponsbale ? 
2) Les 8 axes clés pour entamer la démarche 
3) Comment valoriser son engagement en ligne ?
4) Comment générer une nouvelle notoriété ?

Quelques chiffres importants

  • 1 tiers de nos émissions de gaz à effet de serre provient de notre alimentation.
  • 1 repas sur 7 est pris hors foyer en France.
  • 91% des Français souhaitent voir plus de produits locaux, bio et de plats faits maison au restaurant.
  • 60% des restaurateurs sont convaincus d’avoir une part de responsabilité dans le développement durable.

1) Pourquoi aller vers une restauration plus écoresponsbale ?

Des obligations légales : 

  • Le recyclage des huiles et des bio déchets est déjà obligatoire.
  • Le Doggy bag sera imposé à partir du 1er juillet 2021.
  • La valorisation des biodéchets et leur recyclage seront exigés en 2023.
  • La vente de vaisselle plastique à usage unique a été interdite en 2020.

Un enjeux post crise dû aux attentes des consommateurs accrues sur certains axes :

  • Sécurité
  • Transparence
  • Qualité
  • Engagement et sincérité
  • “Made in France”

2) Les 8 axes clés pour entamer la démarche

Pour appréhender toutes les dimensions d’un restaurant durable, vous devez vous concentrer sur huit axes essentiels : 

restaurant éco responsable-eco resto-restaurant responsable-restauration eco responsable-crise-reprise-axes-storytelling-engagement-influenceurs-jounralistes-plateformes-annuaires-

3) Comment valoriser son engagement en ligne ?

Avant toute chose, vous devez référencer votre restaurant en ligne sur : 

Et bien choisir vos mots clés

  • restaurant végétarien” est recherché 100k fois par mois.
  • restaurant bio”, “restaurant biologique” et "restaurant vegan” sont recherchés 10k fois par mois.
  • restaurant local” est recherché 1000 fois par mois.
  • restaurant engagé “, “restaurant responsable “, “restaurant durable“ sont recherchés 100 fois par mois.
  • restaurant écoresponsable” est recherché 10 fois par mois.

Puis les insérer dans vos descriptions, vos réponses aux avis clients et vos noms de photos.

Dans un second temps, vous pouvez communiquer sur vos réseaux sociaux (Instagram, Facebook, Twitter)

  • Rassurer sur l’hygiène et la sécurité. 
  • Eduquer votre audience sur le respect des saisons et sur les déchets alimentaires.
  • Montrer votre engagement via des photos des backstages de votre recyclage, des posts sur vos labels et récompenses ou encore des stories de clients qui repartent avec des doggy bags...
  • Présenter vos fournisseurs et la qualité de leurs produits.

4) Comment générer une nouvelle notoriété ?

Travailler votre storytelling tant la forme que le fond :

  • Structurer vos informations.
  • Valoriser votre travail et votre engagement.
  • Ne pas négliger pas la qualité de vos photos.

Générer de la notoriété et présenter votre engagement grâce aux relations presse et influence.
Pour collaborer avec les influenceurs vous devez :

  • Identifier les plus pertinents, ceux qui se rapprochent le plus des valeurs de votre restaurant. 
  • Vérifier la nature des publications par l'influenceur : est-il porté sur les lieux d'exception ? Sur un type d'alimentation précis : healthy food ou au contraire foodporn ?
  • Choisir au préalable son approche : relais ponctuels ou collaboration durable ? 

Pour contacter de façon optimale les journalistes, nous vous conseillons de : 

  • Identifier les médias pertinents pour votre restaurant : guides, presse féminine, quotidiens, magazines culturels, médias spécialisés, chroniques radiophoniques spécifiques...
  • Cibler les journalistes en fonction de leurs thématiques de prédilection et reconstruire leurs adresses email.
  • Aborder les journalistes efficacement en leur expliquant votre démarche de façon concise et personnalisée. 

En bref,

Quel que soit le type de restaurant que vous gérez, qu’il soit ouvert ou fermé, communiquer auprès de vos clients et votre communauté pour maintenir un lien reste primordial. 

Nous organisons un webinar gratuit en collaboration avec Pascal Perriot,  CEO Umameet et expert qui décrypte toutes les tendances pour France Snacking sur la mise en place d’un service de livraison et de click and collect. Vous pouvez vous inscrire ici. 

Si vous avez des questions, vous pouvez nous les poser en commentaires sur ce blog, par mail à contact@malou.io ou par téléphone sur notre ligne directe 01 70 62 93 83. La solidarité permet de sortir plus fort de ces crises, n'hésitez pas à nous solliciter.

 

Le coronavirus : quels impacts sur l’hôtellerie et la restauration en France ?

Depuis son apparition en décembre 2019 sur un marché de Wuhan, le coronavirus, rebaptisé Covid-19, a infecté plus de 40 000 personnes dans le monde et fait plus de 1 000 morts. Les informations sur la maladie liée au virus s’accumulent. Si l’épidémie impacte directement la santé des humains, il affecte l’industrie à l’échelle mondiale avec l’arrêt de nombreuses chaînes de production, mais aussi la restauration et l’hôtellerie.
La Chine comptait 150 millions de départs à l’étranger en 2018 selon l’Organisation mondiale du tourisme (OMT). Mais depuis la propagation du virus, le pays le plus peuplé de la planète, a déconseillé à ses ressortissants de se rendre à l’étranger avant de simplement suspendre plusieurs vols internationaux.
Un impact considérable puisque la France est la première destination européenne des touristes chinois (2,2 millions en 2018). Paris Île-de-France constitue la destination unique du séjour pour plus de la moitié des visiteurs (52,4 %). On attendait 2,4 millions de touristes pour 2019. “Ils consomment plus de 4 milliards d'euros pendant leur séjour en France", précise Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage. Le poids des touristes chinois dans les flux touristiques est colossal, décuplant significativement l’impact économique pour l'hôtellerie restauration. Moins de séjours et donc moins de clients : le chiffre d’affaires de l'hôtellerie sur le mois de janvier est en baisse. Dans le même temps, les commerces asiatiques installés en France subissent une méfiance et voient eux-aussi leurs chiffres d’affaires reculer.

Coronavirus restauration-impact-effets-tourisme-restaurants-hotels-communication-influenceurs-agence-avionSuspensions de vols (Shangai, Pékin, Wuhan), séjours décommandés, désertions des restaurants, préjugés envers la communauté asiatique et notamment chinoise : comment le secteur du CHR (Café Hôtel Restaurants) affronte cette épidémie internationale ? 

I) Des conséquences économiques pour le tourisme français

En 2018, les touristes chinois ont consommé plus de 4 milliards d'euros dans l’hexagone. Cela représente 7 % de la consommation touristique globale en France.
Un manque à gagner évident du côté de l’hôtellerie 

Plus de 9 séjours sur 10 ont lieu en hébergements marchands. Le principal type de logement réservé est l’hôtel à 75,6 % (49,1 % en 3 étoiles et 43,6 % en haut de gamme). 

Avec l’importante propagation du virus, “le taux d’annulations a atteint 80 % en janvier et près de 100 % en février pour la clientèle chinoise en groupes” révèle Jean-Virgile Crance, président du Groupement National des Chaînes Hôtelières (GNC).
Une première pour les hôtels de Paris Île-de-France qui commencent à pâtir du virus. Selon Didier Arino, directeur du cabinet Protourisme “il y a des chances que la situation perdure jusqu’en juillet, ce qui se traduirait par au moins un million de visiteurs chinois”. Un état des lieux inquiétant puisque “pour certains établissements, cela peut représenter jusqu'à un tiers du chiffre d'affaires parce qu'ils ont développé de façon importante une activité avec cette clientèle"

Ainsi, l’impact financier sur l'hôtellerie “pourrait s’élever à plus d’un milliard d’euros en moins de recettes directes”, indique Jean-Virgile Crance. À court terme, le GNC recommande “d’assouplir les conditions commerciales vis-à-vis de ces clients” en imposant aucun frais pour l’annulation ou le report de leur voyage.

Un contrecoup inattendu qui se répand aussi dans le secteur de la restauration. Selon l’Office du Tourisme et des Congrès, 56,3 % des touristes se consacrent à la découverte de la gastronomie française. L’annulation de leurs voyages engendre une baisse de chiffre d’affaires pour les restaurants.

Un double impact sur la restauration 

Les établissements traditionnels français, salués par les guides touristiques et blogs de voyage ont en effet perdu une partie de leur clientèle depuis la crise du coronavirus. Déjà affaiblis par les manifestations des gilets jaunes, puis par les grèves de décembre, ils peinent à reprendre un rythme d’affaires durable.

La désertion de la clientèle chinoise et française au sein de restaurants asiatiques pousse les sites de livraison tel que Uber Eat à proposer des réductions à ses clients.

Coronavirus restauration-impact-effets-tourisme-restaurants-hotels-communication-influenceurs-agence-ubereat

En effet, les établissements chinois en France accusent une baisse de fréquentation “Il y a eu une diminution du nombre de clients ces derniers jours, environ 40 %. [...] Mais, en ce moment, il n'y a plus personne à 21h30", affirme Chee-Minh Chow, cuisinier au restaurant Fleurs de Mai. 

II) Une méfiance à l’égard des restaurants chinois et par extension asiatiques

Le 25 janvier 2020, date de lancement du Nouvel an chinois et synonyme de festivité, a été reportée au printemps. Pour les restaurants qui réalisent pendant cette période une large partie de leur chiffre d’affaires à l’année, cette désertion a un impact économique majeur. En témoigne Pascal Corlier, gérant d’un restaurant vietnamien dans le 13e arrondissement qui a perdu 40 % de son chiffre d’affaires en plein Nouvel An chinois.

Entre phobie de la clientèle occidentale liée à l’idée d’une contamination et psychose de la communauté chinoise, la restauration accuse le coup en ce début d’année 2020. 

Des préjugés infondés pénalisent les établissements

Depuis le début de l’épidémie venue de Chine, les Français boycottent les produits chinois à commencer par les restaurants. Des idées reçues à la paranoïa autour du Covid-19, la désaffection des restaurants asiatiques bat son plein. Le restaurant chinois toulousains “Chez Riz” a perdu plus de 35 % de son chiffre d’affaires selon son gérant Monsieur Diao.
La communauté japonaise se plaint elle aussi de racisme à son encontre. Récemment, le restaurant japonais Yuki, situé à Boulogne-Billancourt, a retrouvé sa devanture vandalisée par le tag “Coronavirus, dégage”.

Coronavirus restauration-impact-effets-tourisme-restaurants-hotels-communication-influenceurs-agence-boulogne-

Les restaurants chinois du quartier de Belleville ont quant à eux été désertés, de peur d'une contamination au virus, pourtant impossible par la nourriture. Cependant, le plus surprenant vient de la part de la communauté chinoise elle-même, qui se confine chez elle : “les Chinois se mettent en quarantaine, ils ne sortent plus, ils s'enferment chez eux, ils subissent les informations venues de Chine", explique le restaurateur Alexandre Xu, propriétaire du WenZhou

Des restaurateurs asiatiques solidaires

Ces restaurateurs pris pour cible prennent la parole dans les médias à travers la presse, la radio ou les interviews à la télévision. Baoyan Zhao, à la tête de trois restaurants chinois (La Taverne de Zhao, Mr Zhao, Little Zhao) critiqué et insulté sur les réseaux sociaux a ainsi pris la parole au micro de Jean Jacques Bourdin afin de lutter contre le racisme. Xénophobie, méfiance ou ignorance ont provoqué une diminution de 60 % de son chiffre d’affaires.

Coronavirus restauration-impact-effets-tourisme-restaurants-hotels-communication-influenceurs-agence-mr-zhao

Les réseaux sociaux offrent aussi une tribune efficace pour sensibiliser et battre en brèche les idées reçues. Joohee, une particulière victime de ces préjugés, à créer le hashtag #JeNeSuisPasUnVirus sur Twitter pour dénoncer cette montée du racisme. 

Ce # permet à toutes les personnes victimes de cette vague de discrimination de recenser les différentes formes de racisme affichées visant les Asiatiques. Repris sur Instagram par plusieurs chefs, notamment @yannouze, le mouvement #JeNeSuisPasUnVirus veut mettre fin à la désinformation et soutenir les commerçants/restaurateurs asiatiques.

Coronavirus restauration-impact-effets-tourisme-restaurants-hotels-communication-influenceurs-agence-Yannouze

III) Comment limiter les effets économiques du virus sur l’hôtellerie et la restauration ?

Renforcer son ancrage local surtout pour l’hôtellerie

Au-delà de la baisse de touristes asiatiques en France, la concurrence d’Airbnb et d’autres alternatives d’hébergement affaiblit déjà l’hôtellerie depuis quelques années. Une des solutions ? Renforcer son ancrage local pour réaliser du chiffre d’affaires avec des personnes proches. Staycation en proposant des nuits d’hôtel le dimanche soir à prix cassé offre par exemple une alternative aux hôteliers de toucher des clients qui ne seraient pas venus autrement. 

L’offre F&B (Food & Beverage) permet aussi de saisir de très belles opportunités. Nous avions étudié le potentiel porté sur la restauration hôtelière dans une infographie. Ces concepts trendy permettent de se réinventer tout en étant rentable. Qu’il s’agisse de la restauration classique, des brunchs ou tea time, les hôtels ont tous les atouts pour bénéficier d’un ancrage local, rentable et durable. 

Éduquer et mobiliser sur les réseaux sociaux

À travers leurs propres réseaux sociaux, les restaurateurs asiatiques et plus particulièrement chinois essayent de rassembler et de sensibiliser leurs clients par des messages de soutien.  Avec du contenu propre à leurs établissements, ces derniers engagent leur communauté et désamorcent ce sujet pour le moins touchy. À l’image du restaurant Petit Baho, qui libère la parole et propage la bonne information.

Coronavirus restauration-impact-effets-tourisme-restaurants-hotels-communication-influenceurs-agence-baofamily

Avoir recours aux influenceurs permet aux restaurateurs de rassurer tout en communiquant sur leurs produits. Grâce au jeu concours promu par no_diet_club, le restaurant aux spécialités Hong Kongaise Panda Panda incite à la consommation et rompt la vague de panique soulevée par la propagation de ce virus. 

Coronavirus restauration-impact-effets-tourisme-restaurants-hotels-communication-influenceurs-agence-no diet club

En bref

L'industrie touristique, déjà affectée par les Gilets jaunes et les grèves, est frappée de plein fouet. Le Covid-19 impacte quant à lui brusquement le secteur de l'hôtellerie restauration. Pour pallier cette baisse de fréquentation des solutions axées sur la communication et des offres promotionnelles peuvent être mises en place. Une période compliquée, certes, mais qui tend à s'essouffler par la prise de conscience des Français et de la communauté asiatique sur cette épidémie virale. 

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez être accompagnés, n'hésitez pas à nous contacter !

Compte rendu webinar : communiquer en temps de crise et préparer la reprise

Alors que la crise a bouleversé l'activité économique les acteurs du CHR, de nombreux restaurateurs, managers F&B en hôtellerie, gérants de coffee shops, bars, salons de thé nous ont posé des questions. Après avoir réglé les soucis opérationnels, que faire en termes de communication ? Pendant la crise et après, comment préparer la reprise. 

Nous avons décidé d’organiser notre premier webinar pour y répondre. Nous remercions les 500 participants pour leur accueil chaleureux et espérons que ce webinar a été instructif.

Que retenir de nos propos ? Nous reprenons les points principaux dans ce compte rendu et invitons ceux qui ont d’autres questions à nous les poser par mail à contact@malou.io.

Communication restaurant-crise-reprise-restuarant-clients-relations presse-influenceurs-référencement-réseaux sociaux-livraison-emporter-offre-Facebook-Instagram-GoogleMyBusiness

Voir le replay avec les slides.

Les différents points évoqués : 

1) Identifier ses besoins et ses priorités
2) Comment communiquer pendant la fermeture ?
3) Comment lancer des services de commandes à emporter et de livraison en touchant le maximum de clients ?
4) Comment préparer la reprise pour revenir plus forts ?

D’abord quelques chiffres importants

  • 80% des Français choisissent leur restaurant ou hôtel en ligne.
  • Pendant le confinement, les personnes ne peuvent plus se déplacer mais restent connectées :
    +70% de navigation sur le web
    +40% de temps passé sur Instagram et Facebook pour les moins de 35 ans
    +60% de taux d’engagement sur les réseaux sociaux

1) Identifier ses besoins

Communication restaurant-crise-reprise-restuarant-clients-relations presse-influenceurs-référencement-réseaux sociaux-livraison-emporter-offre-Facebook-Instagram-GoogleMyBusiness-besoins2) Comment communiquer pendant la fermeture ?

Pour informer vos clients de votre situation et maintenir le lien avec, vous pouvez : 

  • Mettre à jour vos informations sur Google My Business (GMB). Puis, rédiger des posts GMB et répondre aux avis et questions des clients auxquels vous n’avez pas eu le temps de répondre.
  • Annoncer la fermeture temporaire de votre restaurant sur vos réseaux sociaux.
  • Envoyer des mails ou une newsletter hebdomadaire et publier de manière régulière, des stories et posts, sur vos réseaux sociaux.
  • Mettre en place un système de préventes pour limiter la casse. N’hésitez pas à proposer des bons d’achats sur votre site ou sur des plateformes de soutien (Sauve ton resto, J’aime mon bistrot, #quarantAIME)
  • Vous mobiliser pour la bonne cause en soutenant les personnes qui luttent tous les jours contre le Covid-19.

3) Comment lancer des services de commandes à emporter et de livraison en touchant le maximum de clients ?

Avant de s’occuper de la partie opérationnelle, vous devez :

  • Garantir la sécurité de tous (équipes, livreurs et clients)
  • Adapter votre offre, notamment le menu et les horaires de livraison. 

Lors de la mise en place de vos services, vous devez :

  • Choisir les bons canaux de distribution. Deux solutions s’offrent à vous : mettre en place votre propre système de livraison (avec des prestataires comme  Olvo et Dishop) ou utiliser les plateformes de livraison comme UberEats, Deliveroo, JustEat.
  • Communiquer sur votre offre et votre service. Le référencement, les réseaux sociaux et les relations presse et influence sont les 3 canaux de communication essentiels à un bon déploiement. 
  • Se montrer solidaires en soutenant ceux pour qui le confinement est un luxe (livraison gratuite, repas gratuit…)

4) Comment préparer la reprise pour revenir plus forts ?

Profitez de cette période de confinement pour :

  • Anticiper et adapter les mesures gouvernementales en rassurant vos clients (règles de nettoyage et d'hygiène, paiement sans contact jusqu’à 50 euros...). Vous pouvez aussi baisser la capacité d’accueil sur place et installer un service optimisé de livraison et/ou de click and collect.
  • Gagner du temps sur votre référencement en identifiant les mots clés pertinents sur les annuaires français. Nous vous conseillons de rédiger des posts et répondre à vos avis clients. Dans un second temps, vous pouvez travailler sur les annuaires étrangers et rechercher les mots adaptés aux langues des nationalités visées. 

Communication restaurant-crise-reprise-restaurant-clients-relations presse-influenceurs-référencement-réseaux sociaux-livraison-emporter-offre-Facebook-Instagram-GoogleMyBusiness-annuaires

  • Miser sur une clientèle locale, proche de votre établissement et enrichissez votre offre en créant de nouvelles occasions de consommation.
    Sponsoriser vos posts dans un périmètre de 0 à 3 km vous permettra de toucher de façon optimal vos clients. N’hésitez pas à collaborer avec la presse locale et les bons influenceurs pour mettre en avant votre offre et votre restaurant. 

En bref,

Quel que soit le type de restaurant que vous gérez, qu’il soit ouvert ou fermé, communiquer auprès de vos clients et sa communauté pour maintenir un lien reste primordial. 

Nous organisons un deuxième webinar gratuit en collaboration avec France Snacking sur la mise en place d’un service de livraison et de click and collect. Vous pouvez vous inscrire ici

Si vous avez des questions, vous pouvez nous les poser en commentaires sur ce blog, par mail à contact@malou.io ou par téléphone sur notre ligne directe 01 70 62 93 83. La solidarité permet de sortir plus fort de ces crises, n'hésitez pas à nous solliciter.

Les 10 éléments essentiels pour un site web de restaurant !

Aujourd’hui, 8 Français sur 10 utilisent internet pour rechercher un restaurant. Si l'acquisition se joue principalement grâce au référencement local  Soigner son site web est donc primordial pour donner envie aux internautes de découvrir un établissement et ainsi les convertir en clients.

Site de restaurant-restaurant-Internet-pages-informations-photos-tripadvisor-instagram-facebook-googlemaps-réservation-offre-menu-prix

Votre site web apparaît comme la vitrine virtuelle de votre restaurant. Vous devez y accorder une grande importance afin que les internautes qui le visitent en aient une bonne première impression. Le design ne suffit pas : votre site web doit être aussi utile, pratique et simple d’accès. Voici nos 10 conseils pour faire de son ergonomie une source de génération de clients pour votre restaurant.

1) Indiquer dès la première page les détails pratiques

Si 88% des Français utilisent Internet, ceux-ci ne sont pas sans défaut. Leur impatience constitue l’une de leurs principales caractéristiques, et cette faiblesse est à prendre en compte pour votre site web ! Toutes informations et détails pratiques doivent être mentionnés, et surtout bien mis en évidence, faute de quoi ils quitteront votre site en quelques secondes. Indiquez votre adresse, vos horaires d’ouverture, le numéro de téléphone et l’email du restaurant, l’accès (métro, bus…), comme l’a fait le restaurant  Teppan Daily.

Site de restaurant-restaurant-Internet-pages-informations-photos-tripadvisor-instagram-facebook-googlemaps-réservation-offre-menu-prix-La VILLA

De même, le restaurant havrais Happy Dock affiche les renseignements essentiels directement sur sa page d’accueil :

Site de restaurant-restaurant-Internet-pages-informations-photos-tripadvisor-instagram-facebook-googlemaps-réservation-offre-menu-prix-HappyDock

2) Mettre en avant le meilleur de votre établissement avec des photos de qualité

Le contenu visuel est toujours ce qui attire l’œil en premier. Montrez de belles photos de vos plats pour faire saliver vos prospects, mettez en valeur l’intérieur de votre établissement pour leur donner l’envie de le découvrir ! Par exemple, si vous visitez le site web de Happy Dock, vous y verrez de beaux clichés des différents mets proposés à la carte :

Site de restaurant-Internet-pages-informations-photos-tripadvisor-instagram-facebook-googlemaps-réservation-offre-menu-prix-HappyDock plats

Il en va de même pour Sardegna a Tavola qui en plus de présenter des photos de qualité, raconte l'histoire de ses plats :

Site de restaurant-Internet-pages-informations-photos-tripadvisor-instagram-facebook-googlemaps-réservation-offre-menu-prix-Sadegna a Tavola

3) Inclure un ou plusieurs widgets Tripadvisor pour renforcer votre e-réputation

Tripadvisor vous offre la possibilité d’ajouter des widgets sur votre site web, tels que “l’Attestation d’Excellence” si vous l’avez reçue, ou “Avis élogieux” qui fait défiler vos meilleurs commentaires. Nous vous expliquons ici comment installer ces widgets sur votre site web en quelques clics.

En ajoutant ces widgets sur son site, le restaurant Happy Dock rassure les internautes. Ceux-ci témoignent en effet de la confiance que lui accordent ceux qui y sont déjà venus :

Site de restaurant-restaurant-Internet-pages-informations-photos-tripadvisor-instagram-facebook-googlemaps-réservation-offre-menu-prix-avis

4) Ajouter les widgets réseaux sociaux pour faire grossir vos audiences

Nous recommandons vivement d’ajouter les widgets des comptes que vous possédez sur les réseaux sociaux : Facebook, Instagram, Twitter, Google Plus… N’hésitez pas à les mentionner, vous encouragez ainsi les visiteurs de votre site web à vous suivre sur ces réseaux !

5) Intégrer une carte Google Maps interactive pour faciliter la venue de vos clients

Comme l’a fait le restaurant algérien Le Vent de Sable, nous conseillons d’installer sur votre site web une carte Google Maps interactive, ainsi que le widget Citymapper pour les restaurants parisiens :

Site de restaurant-Internet-pages-informations-photos-tripadvisor-instagram-facebook-googlemaps-réservation-offre-menu-prix-le vent de sableSite de restaurant-Internet-pages-informations-photos-tripadvisor-instagram-facebook-googlemaps-réservation-offre-menu-prix-le vent de sable-bannière

Ils aident vos prospects à repérer l’endroit où vous vous situez. Ce gain de temps précieux peut achever de les convaincre ! De plus, ajouter ces widgets sur votre site permet d’améliorer votre référencement local. En effet, en repérant ces informations utiles, Google augmente la visibilité de votre site web dans les résultats de recherche des prospects se trouvant à proximité de votre établissement. Vous avez donc tout intérêt à les intégrer sur votre site !

6) Mettre en place un module de réservation en ligne pour générer des réservations directes - sans commissions

Aujourd’hui, 1 Français sur 2 réserve sa table avant d’aller au restaurant ! Le chiffre parle de lui-même : il est essentiel de disposer d’une plateforme de réservation en ligne sur le site web de votre établissement. Cette plateforme vous permet de faciliter et centraliser les réservations. De plus, elle donne la possibilité à vos clients de réserver même en dehors de vos horaires d’ouverture, ce qui n’est pas le cas pour une réservation par téléphone !

Pour vous assurer une table au restaurant L’enclos de Ninon, il suffit par exemple d’indiquer la date et l’heure de votre visite, ainsi que vos coordonnées sur le formulaire du site web :

Site de restaurant-Internet-pages-informations-photos-tripadvisor-instagram-facebook-googlemaps-réservation-offre-menu-prix-L'enclos de Ninon

7) Afficher clairement votre offre, le menu et les prix

L’un des critères décisifs dans le choix d’un restaurant dépend de la carte et des prix. N’oubliez pas d’indiquer votre menu permanent en PDF, pour que vos prospects aient une idée de la cuisine que vous proposez et de sa gamme de prix.

L’Enclos de Ninon donne accès à son menu et présente sur la même page le fonctionnement de sa carte. Ainsi, les internautes sont bien renseignés et n’ont pas de mauvaise surprise en arrivant au restaurant :

Site de restaurant-Internet-pages-informations-photos-tripadvisor-instagram-facebook-googlemaps-réservation-offre-menu-prix-L'enclos de Ninon-présentation

8) Présenter votre établissement et votre équipe

Décrire le restaurant et l’équipe permet d’humaniser cette vitrine virtuelle qu’est votre site web. Racontez l’histoire de votre établissement, présentez les membres de votre équipe, parlez de la conception que vous avez de votre cuisine… Ce contenu “backstage” plaît aux internautes et leur permet d’en savoir plus sur votre établissement. Le restaurant La Villa Marx l'a bien compris, il présente ainsi son chef Thierry Marx et son équipe :

Site de restaurant-Internet-pages-informations-photos-tripadvisor-instagram-facebook-googlemaps-réservation-offre-menu-prix-Thierry Marx

9) Faire attention à ce que le site soit responsive

Veillez à ce que votre site web soit responsive, c’est-à-dire qu’il soit adapté aussi bien à l’écran d’un ordinateur qu’à celui d’un téléphone portable ou d'une tablette. Vérifiez que toutes les photos soient visibles et que le menu en PDF soit lisible sur ordinateur, tablette et mobile.

10) Actualiser régulièrement les informations

Enfin, mettez régulièrement à jour les renseignements de votre établissement. Par exemple, n’oubliez pas de supprimer le menu de Noël une fois la fête passée ! Pensez aussi à actualiser tout changement concernant les informations pratiques de votre établissement (changement d’horaires d’ouverture, de menu etc), afin que vos prospects ne soient pas induits en erreur.

Aujourd'hui pour gagner de nouveaux clients, travailler son référencement local demeure une priorité. Lorsque l'on recherche un restaurant sur Google, le haut de la page est occupé par une Google Map puis 3 fiches établissements qui correspondent à des fiches Google My Business. Faire remonter sa fiche établissement sur ses mots clés permet de toucher de nouveaux clients. Plus bas sur la page, les premiers liens seront toujours ceux d'agrégateurs ou de médias (Tripadvisor, La Fourchette, TimeOut, Figaroscope etc.). Faire rivaliser le référencement de son site web de son restaurant avec un de leurs urls reste compliqué. Travailler son référencement local et mettre en ligne un site web simple mais complet et optimisé permettra de convertir les internautes en client !

Google Maps : 7 fonctionnalités pour les restaurants !

Google a récemment annoncé ou mis en place de nouvelles fonctionnalités pour sa célèbre application Maps. Le constat est sans appel : la plus célèbre des cartes prend l’allure d’un réseau social. Elle est en phase de devenir une plateforme plus indispensable que jamais pour les restaurants et les entreprises locales dans leur stratégie d’acquisition clients.

Google Maps restaurants-Google My Business-restaurants-clients-géolocalisation-Google Guide Connect-guide-avis-Facebook-Instagram

Aujourd’hui, ce sont 86% des personnes qui recherchent l’emplacement d’une entreprise sur Google Maps. Avec plus d’un million d’intégrations de ses Maps sur des sites tiers, Google a réussi à rendre son outil omniprésent sur la toile. Et ces chiffres risquent de devenir plus conséquents encore à l’avenir avec les modifications apportées par le géant du net.

Si la plus célèbre des cartes a longtemps été utilisée pour aider les internautes à se repérer et à se déplacer, elle connaît depuis plusieurs mois une mutation sans précédent et ajoute plusieurs cordes à son arc. Alors que Google vient d’annoncer la fermeture de Google+ aux particuliers, Google Maps prend de plus en plus des allures de réseau social. Pour s’imposer dans ce monde dominé par une poignée d’acteurs seulement (Facebook, Instagram, Twitter, Snapchat et LinkedIn), Google semblerait miser cette fois-ci sur un outil à l’audience déjà importante.

Ainsi, tandis qu'Instagram a développé une fonction shopping au sein de sa plateforme, et que Facebook a amélioré les pages d'entreprises locales et créé une plateforme permettant aux marques de trouver des influenceurs, Google Maps surfe sur cette tendance et travaille lui aussi à favoriser les échanges entre entreprises et potentiels clients. Son objectif ? Devenir la première plateforme sociale des entreprises locales.

Alors, quels sont ces changements annoncés ou déjà mis en place qui font de Google Maps une plateforme plus intéressante que jamais pour ce type d'établissements, et notamment les restaurants ? Quels codes empruntent-ils aux réseaux sociaux ? 

7 nouvelles fonctionnalités Maps ont été annoncées par Google. Elles affichent deux objectifs principaux : certaines d'entre elles ont pour but de faciliter la découverte de lieux par les internautes, et donc d'aider les restaurateurs à acquérir de nouveaux clients ; tandis que d'autres ont pour objectif de permettre aux clients de se tenir au courant des actualités de leurs lieux favoris, et donc, par la même occasion, d'aider les restaurants à fidéliser une clientèle déjà conquise.

I) Acquérir de nouveaux clients grâce aux nouvelles fonctionnalités de Google Maps

Avant de découvrir les actualités de Google Maps, revenons dans un premier temps sur son fonctionnement. Cet outil est utilisé par les particuliers mais également par les professionnels. Les particuliers ont accès directement à la carte sur laquelle ils peuvent naviguer avec facilité et sur laquelle ils ont la possibilité de trouver des entreprises géolocalisées près d'eux ou dans un quartier qu'ils prévoient de visiter, tels que des restaurants, des bars ou encore des magasins...

Pour que ces lieux soient visibles sur Google Maps, leurs gérants ont dû créer ce que l'on appelle une Fiche Google My Business, dans laquelle ils ont indiqué toutes les informations indispensables à un client : horaires d'ouverture, adresse, numéro de téléphone, photos, menu...Ce sont ces fiches que les internautes consultent, sans le savoir, lorsqu'ils cliquent sur un lieu présent sur la carte, tel que Les Pinces ci-dessous.

Google Maps restaurants-Google My Business-restaurants-clients-géolocalisation-Google Guide Connect-guide-avis-Facebook-Instagram-Les Pinces

Ces fiches ont plusieurs avantages : elles permettent aux entreprises d'être visibles sur la plus célèbre des cartes, mais elles permettent aussi, lorsqu'elles sont bien optimisées, d'apparaître dans les premiers résultats des requêtes Google associées à ses mots-clés. Ainsi, lorsqu'un internaute recherche un restaurant de tapas à San Francisco, le premier résultat qui s'affiche est la fiche Google My Business de notre client Bask. Pour comprendre cette logique de référencement, n'hésitez pas à consulter cet article.

En d'autres termes, l'optimisation de cette Fiche est indispensable à une bonne visibilité sur Internet. Mais elle devient d'autant plus importante avec les changements que Google opère sur Google Maps, qui tendent à rendre l'outil plus utile que jamais pour les restaurants et qui rendra ces fiches encore plus visibles qu'elles ne le sont aujourd'hui. Voyons pourquoi :

1) Un nouvel onglet "pour vous" qui emprunte les codes de Tinder

L'application a redoublé d'efforts pour aider les utilisateurs à trouver des lieux correspondants à leurs attentes. Un nouvel outil fort intéressant a en effet fait son apparition : le bouton "for you". Ce nouvel arrivant sur Google Maps, permet aux internautes de s'assurer en un clin d’œil que le lieu qu'ils convoitent a des chances de leur plaire. Pour cela, Google Maps utilise le machine learning : la plateforme récolte des informations grâce aux commentaires / avis / notes laissés précédemment sur les lieux que l'internaute a visités, mais aussi grâce aux réponses à un questionnaire auquel le visiteur est invité à répondre à sa première utilisation. L'utilisateur doit alors donner son avis en un clic sur des lieux qui lui sont décrits (lui donnent-t-ils envie de s'y rendre, moyennement envie, pas du tout envie ?) et doit indiquer ses préférences gastronomiques (préfère-t-il la culture culinaire italienne, indienne, chinoise, japonaise, française ? Aime-t-il les fruits de mer ? Mange-t-il de la viande ? ...). Ces informations réunies permettent à Google Maps de se faire une idée des goûts de son utilisateur et de lui indiquer le potentiel de satisfaction de chaque restaurant dont il consulte la fiche.

Google Maps restaurants-Google My Business-restaurants-clients-géolocalisation-Google Guide Connect-guide-avis-Facebook-Instagram-onglet

En d'autres termes, Google Maps indique, comme on en a l'habitude sur les sites de rencontre, s'il y a "match" ou pas entre l'internaute et le lieu consulté. Sur l'exemple ci-dessus, il est indiqué à l'utilisateur qui consulte la fiche Google My Business du restaurant Souvia, que ce dernier a 98% de chance de satisfaire ses attentes. Il lui est même indiqué les raisons de ce taux élevé : d'après les informations récoltées par la plateforme, l'internaute aime la nourriture saine (healthy food) et la gastronomie grecque (greek).

Google Maps restaurants-Google My Business-restaurants-clients-géolocalisation-Google Guide Connect-guide-avis-Facebook-Instagram-Gary's bbq

Cette nouvelle fonctionnalité va plus loin encore : un bouton "for you" permet de consulter une liste de restaurants situés aux alentours qui ont des chances de répondre aux attentes de l'internaute. Sur l'exemple ci-dessus, on constate que l'internaute est invité à donner son avis sur la recommandation personnalisée faite par l'application : y est-il déjà allé (already been) ? Souhaite-t-il s'y rendre ultérieurement (want to go) ?  L'algorithme s'est-il trompé de match (not interested) ? Ces réponses permettent à Google Maps d'améliorer ses suggestions et de devenir plus performant.

En résumé, le bouton "for you" permet aux restaurateurs d'attirer des clients ayant d'ores et déjà des appétences pour le type de cuisine qu'ils proposent. En étant présents sur Google Maps et en optimisant correctement leur fiche Google My Business, les restaurateurs trouveront dans cet outil une possibilité supplémentaire de séduire leur cœur de cible (nous verrons pour autant à la fin de cet article que Maps ne peut pas se suffir à elle-même).

2) Partager sa wishlist avec ses amis et reproduire les codes de Spotify

Les internautes ont désormais plusieurs options sur Maps pour indiquer qu'un lieu les intéresse : lorsqu'ils cliquent sur le bouton "enregistrer", il leur est proposé de l'intégrer au sein d'une liste d'endroits "à visiter", au sein de leurs "favoris" ou bien au sein de listes personnalisées qu'ils ont préalablement créées. Une fois le lieu enregistré dans une de ces trois catégories, les utilisateurs peuvent, comme ils le feraient avec une playlist Spotify,  partager ces listes avec les personnes de leur choix. Ces dernières peuvent par ailleurs, en les consultant, ajouter les lieux qui les intéressent au sein de leurs propres listes. Il est également possible de rendre une liste publique, et ainsi de partager ses bonnes adresses avec tous les utilisateurs de la plateforme.

Google Maps restaurants-Google My Business-restaurants-clients-géolocalisation-Google Guide Connect-guide-avis-Facebook-Instagram-wishlists

Le partage, au cœur de la logique des réseaux sociaux, devient alors l'une des valeurs essentielles de Google Maps. Les internautes sont incités à échanger et à recommander leurs bonnes adresses auprès de la communauté Maps.

3) Les Local Guides : les influenceurs de Google Maps empruntant les logiques d'Instagram

Cette notion de communauté est plus actuelle que jamais sur Google Maps où l'on voit se développer des groupes d'influenceurs. Les listes d'adresses pouvant être rendues publiques, il est logique de voir apparaître des logiques d'influence sur Maps. Les personnes les plus actives sur la plateforme, c'est à dire celles donnant régulièrement leur avis ou rédigeant des commentaires sur les lieux qu'elles ont visités, créant des listes de recommandations, répondant aux questions d'internautes... Sont fortement valorisées par l'outil.

Google Maps restaurants-Google My Business-restaurants-clients-géolocalisation-Google Guide Connect-guide-avis-Facebook-Instagram-local

Comment ? La plateforme a mis en place un principe de certification et a développé un concept nommé les "Local Guides". Un système de points lui permet de reconnaître les personnes les plus productives sur la plateforme, et de les ériger comme guides Maps. Ainsi, comme indiqué ci-dessous, un avis rédigé vaut 10 points, une note vaut 1 point, la publication d'une photo vaut 5 points, celle d'une vidéo en vaut 7, l'ajout d'un lieu vaut 15 points et ainsi de suite...

Google Maps restaurants-Google My Business-restaurants-clients-géolocalisation-Google Guide Connect-guide-avis-Facebook-Instagram-note

Les différentes actions effectuées sur la carte ont donc une valeur, et leur comptabilisation permet aux utilisateurs de la plateforme d'atteindre des niveaux de certification. A l'image du petit "V" bleu octroyé sur Instagram aux comptes de personnalités reconnues, Google décerne des badges de grades différents (ressemblants étrangement à la certification Instagram) à ceux qui deviennent ses "Local Guides". Cela lui permet de leur donner une visibilité plus importante auprès de la communauté Google Maps : leurs avis sont ainsi poussés et ont un impact plus important que les autres auprès des utilisateurs de l'application.

Google Maps restaurants-Google My Business-restaurants-clients-géolocalisation-Google Guide Connect-guide-avis-Facebook-Instagram-points

Mais la plateforme est allée plus loin encore : une fois le pallier 4 atteint, les Local Guides se voient créer un espace ouvert au public ressemblant à un profil Facebook. Ils peuvent y rédiger des avis sur les lieux qu'ils ont visité, publier des photos... Ce sont donc de véritables mini-blogs intégrés qu'a créé Google Maps.

Google Maps restaurants-Google My Business-restaurants-clients-géolocalisation-Google Guide Connect-guide-avis-Facebook-Instagram-blog

Google a par ailleurs dores et déjà créé Google Guide Connect, un réseau social, nommé Forum par la plateforme, qui permet aux Local Guides d'échanger, de se rencontrer, de partager leurs bonnes adresses... Les utilisateurs sont invités à donner leur avis sur les publications des autres membres, en likant, commentant, votant pour leurs idées favorites... Des discussions sont également possibles entre les différents participants qui sont également invités à organiser des événements pour se rencontrer en dehors de la plateforme.

Google Maps restaurants-Google My Business-restaurants-clients-géolocalisation-Google Guide Connect-guide-avis-Facebook-Instagram-New Dehli

Alors, qui sait, d'ici quelques temps ces Guides seront peut-être rémunérés au même titre que les influenceurs sur Instagram. Peut-être que les restaurateurs seront poussés à les inviter à venir tester leurs restaurants et à partager leur expérience (positive ou négative) auprès de la communauté Google Maps. Affaire à suivre...

4) L'annonce de l'ouverture prochaine de lieux

Google Maps ne permettait jusqu'à maintenant pas aux entreprises d'y annoncer leur ouverture prochaine. Les lieux en construction devaient créer des Fiches Google My Business afin d'être référencé sur Google, mais étaient dans l'obligation d'indiquer qu'ils étaient fermés, ce qui n'était pas tout à fait juste.

La célèbre carte a désormais remédié à cela : il est possible de créer une Fiche pour un restaurant, en précisant que le lieu n'a pas encore ouvert ses portes. Cela permettra d'annoncer aux riverains qu'un nouvel espace sera bientôt disponible près de chez eux, et leur donnera la possibilité de s'abonner à lui s'ils souhaitent être tenus au courant de son ouverture (cf point 7).

II) Fidéliser la clientèle de son restaurant grâce à Google Maps

5) Des Hashtags semblables à la logique de Twitter et d'Instagram dans les avis

Google l'a annoncé au média Techcrunch il y a quelques jours seulement : il sera bientôt possible d'intégrer des hashtags au sein de ses avis Google. Ces hashtags cliquables permettront de faciliter la découverte de lieux. Si un internaute souhaite par exemple trouver une pizzeria, il pourra chercher le # le plus pertinent pour cette recherche, et découvrir tous les lieux qui ont été tagués dans cette catégorie.

Il est intéressant de noter que Google Maps prend ici le contre-pied d'Instagram qui souhaite, lui, cacher les hashtags intégrés au sein des posts des utilisateurs. Cela s'explique par la différence de logique entre les hashtags Instagram, qui sont le plus souvent postés par les auteurs des posts, tandis que ceux développés par Maps seront intégrés au sein de commentaires d'internautes. La différence tient ainsi dans le fait que les hashtags de Google Maps pourront être considérés comme plus authentiques, parce qu'ils catégoriseront du contenu dont le rédacteur ne sera pas l'auteur. 

6) Une messagerie à l'image de Messenger sur Google Maps

Un nouveau bouton "message" fera bientôt son apparition sur les fiches Google My Business des entreprises locales, aux côtés des onglets "appeler" ou encore "site web". Lorsque les internautes cliqueront sur un lieu, ils verront donc ce bouton apparaître au sein de la fiche de l'établissement qu'ils consultent.

Google Maps restaurants-Google My Business-restaurants-clients-géolocalisation-Google Guide Connect-guide-avis-Facebook-Instagram-Messenger

Cette nouveauté a pour principal objectif de permettre aux internautes d'entrer en contact directement avec les entreprises, tels que les restaurants, sans avoir à sortir de l'application. A l'image de Messenger, ils pourront poser les questions qu'ils souhaitent aux lieux qu'ils consultent et obtenir des réponses rapidement en toute simplicité. Les restaurateurs et autres gérants d'entreprises locales pourront répondre directement de leur compte Google My Business.

Si cette nouvelle fonctionnalité permettra de faciliter le dialogue entre les clients potentiels et les restaurants, elle demandera pour autant une forte rigueur à ces derniers qui devront s'assurer de ne pas laisser en suspens les messages qui leur seront envoyés.

7) L'apparition d'un bouton "suivre" semblable au "like" de Facebook

Les internautes peuvent désormais s'abonner à leurs lieux préférés pour en suivre l'actualité. Changements d'horaires, modifications du menu... Les utilisateurs qui suivront le restaurant seront au courant directement grâce à Google Maps.

Les posts publiés par les entreprises locales sur leur fiche Google My Business prendront donc une ampleur supplémentaire. En plus d'améliorer le référencement du restaurant, ils permettront d'entretenir le dialogue avec des clients déjà conquis.

III) Un outil indispensable... mais qui ne se suffit pas à lui-même

La mise à jour quotidienne de la fiche Google My Business devenue indispensable

L'optimisation de la fiche Google My Business d'un restaurant est donc plus importante que jamais. Elle permet de gagner en visibilité sur Google, d'attirer de nouveaux clients, mais aussi de fidéliser une clientèle déjà conquise. La mise à jour régulière des éléments présents sur cette fiche (horaires, menu...) est ainsi absolument primordiale pour atteindre les objectifs permis par Google Maps. Répondre quotidiennement aux avis laissés par les internautes, répondre le plus rapidement possible aux messages qui seront envoyés par des clients potentiels sont par exemple des réflexes que les restaurateurs se devront de prendre dans les semaines à venir.

Optimiser sa visibilité en capitalisant sa présence sur les autres supports

Pour autant, l'outil Google Maps ne peut se suffire à lui-même. Pour s'en convaincre il suffit de regarde la fiche Google My Business des restaurants. On observe par exemple sur celle de La Pizza d'Anita, la présence des notes d'autres plateformes telles que La Fourchette ou encore Facebook.

Google Maps restaurants-Google My Business-restaurants-clients-géolocalisation-Google Guide Connect-guide-avis-Facebook-Instagram-La Pizza d'Anita

Optimiser sa note Google ne suffira donc pas pour convaincre des clients potentiels qui s'attacheront également à vérifier les notes obtenues sur les principales plateformes de référencement.

Enfin, pour fidéliser sa clientèle et acquérir de nouveaux clients, il est important de placer son restaurant comme un acteur moderne et dynamique. Une présence active et réfléchie sur les réseaux sociaux complétera la logique sociale mise en place sur Google Maps.

Food et confinement : les 23 comptes Instagram à suivre

Depuis l’annonce du confinement, des restaurants, des chefs et des associations partagent sur les réseaux sociaux des contenus originaux, inspirants voire engagés.

Confinement-Instagram-comptes-restaurant-chef-journaliste-blogueur-influenceur-contenu-recettes-food-cuisine

Depuis le confinement, le temps passé sur le web a augmenté de 70% et l’engagement sur les réseaux sociaux de 61%. Au-delà de passer plus de temps connectés, les Français interagissent également beaucoup plus sur les contenus publiés sur les réseaux sociaux.  

Mais sur quels types de contenus s’attardent les Français ? Outre les recettes de pains (+ 625% de recherches sur Google depuis le 8 mars), de levain, ou de pâtes fraîches : ils passent de plus en plus de temps sur les comptes Food. Restaurateurs à l’arrêt ou en activité qui filment leur quotidien, professionnels de la gastronomie qui démocratisent des recettes compliquées ou collectifs et associations qui se mobilisent pour nourrir ceux qui doivent maintenir une activité professionnelle à l'extérieur, Instagram regorge finalement de comptes inspirants à suivre ! Nous vous partageons nos préférés dans cet article :

Les restaurants qui inspirent au quotidien

1)  Easy Sushi : livraison et actions de solidarité

Le restaurant japonais de l'aire toulonnaise a choisi de maintenir l’emploi de ses équipes en plaçant leur sécurité au coeur des préoccupations. Prises de température chaque matin, port de gants et de masques, respect des distances de sécurité, lavage des mains plusieurs fois par heure… Vincent le gérant veille au grain à ce qu’employés, livreurs et clients restent en bonne santé, tout en se régalant. Il nourrit également chaque jour : personnel soignant, policiers, SAMU… pour les soutenir. Sur Instagram, Easy Sushi partage certaines de ses actions.

Confinement-Instagram-comptes-restaurant-chef-journaliste-blogueur-influenceur-contenu-recettes-food-cuisine-easysushi

2)  Pokawa, soutient les hôpitaux et la ligne de ses abonnés

La chaîne a suivi une démarche similaire qu’Easy Sushi. En plus de livrer leurs clients et de soutenir les hôpitaux lors du confinement, Pokawa proposent des sessions de sports en direct avec des coachs sur leur compte instagram.

3)  Burger King, fermé au public, propose des recettes "confinement friendly"

Toujours sur le ton de l’humour, l’enseigne publie les recettes “spécial quarantaine” de ses burgers “en attendant l’original...”.
Le Whopper, le Steakhouse ou le Big King vous manquent ? Pas de souci, la marque vous montre comment les reproduire chez vous avec des produits de supermarché. Les plus belles reproductions seront relayées sur les stories et posts de Burger King.

4)  Season, fermé au public, lance des challenges à sa communauté 

Le célèbre restaurant parisien a décidé de publier quelques unes de ses recettes sur son compte. Season lance des concours comme #pancakeschallenge et #Frenchtoastchallenge qui consistent à reproduire leurs plats pour tenter de gagner des livres, un relooking Bash ou encore un tea time pour 2 personnes. Le restaurant propose aussi des lives sport régulièrement à ses abonnés avec des coachs.

Confinement-Instagram-comptes-restaurant-chef-journaliste-blogueur-influenceur-contenu-recettes-food-cuisine-season

5)  Père et Fish, fermé au public, divertit ses abonnés avec des jeux concours

Pour inciter les internautes à manger du poisson, l’équipe explique plusieurs de ses recettes en vidéo et les appellent à les reproduire à la maison, puis à les partager sur Instagram. Les fondateurs ont ainsi lancé deux concours : 

  • le #FishwithMe challenge. La mécanique ? Taguer le compte Instagram du restaurant dès que vous cuisinez du poisson.
  • le #patatechallenge. Le principe ? Dessiner sur une pomme de terre des personnages iconiques puis partager sa création en story pour tenter de gagner un bon de 100€ à utiliser dans leur restaurant.

Chaque jeu concours fait l'objet d’une story à la une et de nombreux repartages sur leur compte Instagram. 

6) Pazzi, fermé au public, fait preuve de solidarité et nourrit ses voisins contraints de travailler 

Le premier robot pizzaïolo au monde, né en Seine et Marne et installé dans le centre commercial Val d’Europe, n’accueille évidemment plus de clients, et ne les livrent pas non plus. En revanche, l’équipe accompagnée par Malou, se mobilise pour soutenir ceux qui permettent au pays de continuer à tourner, ceux qui combattent le virus et sauvent des vies en risquant la leur, ceux qui assurent l’intendance, ceux qui nous permettent de nous nourrir, ceux qui nous offrent le luxe de rester au chaud, pendant qu’ils s’exposent tous les jours. Tous les jours, le robot prépare une série de Pizza, qu’un Pazzo (petit nom des employés Pazzi), récupère et livre en toute sécurité aux travailleurs de la zone : personnel soignant, pompiers, pharmaciens, personnel d’entretien des hôpitaux, chauffeurs routiers, chauffeurs de bus, éboueurs, employés de supermarchés…

Confinement-Instagram-comptes-restaurant-chef-journaliste-blogueur-influenceur-contenu-recettes-food-cuisine-Pazzi

7) Big Mamma, fermés au public, fait preuve de générosité en révélant ses recettes du soleil

Les chefs italiens du groupe à succès s’activent aux fourneaux pour livrer de savoureux plats aux aides soignants des hôpitaux parisiens. En plus de leurs bonnes actions relayées sur les réseaux sociaux, ils dévoilent leurs meilleures recettes : tiramisu, gnocchis, pâtes à la carbonara… 

Confinement-Instagram-comptes-restaurant-chef-journaliste-blogueur-influenceur-contenu-recettes-food-cuisine-Bigmamma

8) Stéphanie Guillemette, cheffe à domicile healthy, nous permet de garder la ligne 

Stéphanie propose des recettes healthy mais gourmandes ! Elle s’associe à des marques comme Respire ou Funky Veggie pour réaliser des recettes en live.

9) IBRIK, fermé au public, partage au-delà du contenu alimentaire 

Cathy fondatrice de Ibrik et Ibrik Kichen, dévoile ses recettes gourmandes d’Europe de l’Est (à l’image du clibir, plat à base de yaourt aux oeufs) mais aussi son quotidien de confinée : musiques, école à la maison, lectures inspirantes…  Depuis le compte de son restaurant, elle prend la parole au-delà de la gastronomie.

Confinement-Instagram-comptes-restaurant-chef-journaliste-blogueur-influenceur-contenu-recettes-food-cuisine-ibrik

Les cuisiniers, journalistes culinaires ou blogueurs qui partagent des recettes accessibles et adaptées 

10) Victor Mercier, ancien de Top Chef, rend la cuisine facile 

Finaliste en 2018 et chef engagé de son restaurant FIEF (Fait Ici en France), Victor partage tous les deux jours une nouvelle recette en direct sur Instagram. Pain perdu, tortilla... il explique simplement comment les reproduire, les adapter au contenu de ses placards pour se régaler.

11) Cyril Lignac rassemble à la télévision

Tous les soirs à 18:45 sur M6, le chef partage en vidéo des recettes depuis son domicile ! L’opération débute sur son compte Instagram dès le matin où il liste les ingrédients nécessaires à sa recette du jour. En direct 5 particuliers et 1 ou 2 personnalités, à l’image de Ines Reg ou Noholita, se joignent à lui pour animer la session collective.
Cyril relaie en stories les réalisations de ses recettes par les internautes.

12) Cédric Grolet éduque sa communauté sur l’alimentation 

Le chef a lancé un concours de salade de fruits avec des fruits de saison. Il a partagé les 6 plus belles salades de fruits dans un post. Un bon moyen de divertir sa communauté pendant cette période compliquée.

13) Youmakefashion met à disposition des contenus gratuits

Margot, des comptes instagram Youmakefashion et Biendansmonslip propose un ebook gratuit à télécharger sur son blog. Un programme co-écrit avec sa diététicienne Sarah Marie-Maire. Vous y retrouverez  des conseils en alimentation équilibrée, des astuces grignotage, motivation, courses, beauté, des menus à la semaine, plus de 30 recettes et des listes de courses pour vous accompagner dans une hygiène de vie saine durant le confinement. Margot affiche quotidiennement ses repas et le sport qu’elle effectue sur son compte Instagram, ce qui permet à ses abonnés de rester motivés. Non seulement elle réalise des lives pour cuisiner ses recettes en même temps que vous, mais elle vous accompagne avec sa maman lors d’un podcast spécial sophrologie.

Confinement-Instagram-comptes-restaurant-chef-journaliste-blogueur-influenceur-contenu-recettes-food-cuisine-Biendansmonslip

14) Paulette Map repartage les meilleures recettes des comptes food

Le carrot cake de @Julya66, la pâte à cookie de @maud.chrr ou le naan façon pizette de @alia.rds sont partagés par Paulette sur Instagram. Le média invite des blogueurs en stories, tous les jours, pour qu’ils réalisent leurs recettes.

15) Estérelle Payany, journaliste food, explique les bases de la cuisine 

Critique gastronomique Télérama et France Inter, et auteure de livres de cuisine, Estérelle nous apprend à réaliser les bouillons parfaits, levain aériens et pommes duchesses fondantes. 

16) Géraldine Martens, photographe culinaire, révèle les secrets des meilleurs cookies 

Co auteure du livre Le cookie de nos rêves, Géraldine nous offre la recette de ses cookies dans sa story à la une “recettes”.

17) No Diet Club, blogueurs food, nous apprend à cuisiner de la foodporn 

Avec leurs “recettes de gros gros”, Claudia et Anthony livrent leurs meilleurs recettes. Pâtes bolo, arancinis pesto et mozzarella, fondant au chocolat au beurre salé… de quoi vous régaler pendant le confinement !

18 ) Julien Sebbag, chef du Chez Oim, partage plus que de simples recettes 

Sur le compte Instagram du chef Julien Sebbag, vous trouverez tous les jours le planning de sa journée. Au programme ? Ses albums du moment, des points culturels, ses préparations de plats pour les hôpitaux et, tous les jeudis, le partage d’une recette de son restaurant @creaturesparis.

En plus de communiquer sur ses journées en confinement, le chef est à l’initiative de la résistance des chefs.

Confinement-Instagram-comptes-restaurant-chef-journaliste-blogueur-influenceur-contenu-recettes-food-cuisine-JulienSebbag

Les initiatives solidaires qui soutiennent les travailleurs mobilisés pendant le coronavirus 

19) Parisianavores suggère de jolis gestes pour soutenir les autres professions mobilisées

Anaïs du blog Parisianavores nous partage sa vie de maman confinée. Danse, jeux et cuisine avec les enfants font désormais partie de son quotidien. Elle vous livre ses astuces et activités pour occuper ses bambins.

La blogueuse a décidé d’agir en faveur des éboueurs qui travaillent tous les jours pendant cette période de confinement. Pour les soutenir et les remercier, elle propose à sa communauté de mobiliser ses enfants pour réaliser des dessins, collages et réalisations ludiques pour soutenir entre autres, les éboueurs.

Confinement-Instagram-comptes-restaurant-chef-journaliste-blogueur-influenceur-contenu-recettes-food-cuisine-parisianavores

20) Les initiatives des chefs pour soutenir le personnel soignant 

Des initiatives solidaires ont été mises en place dès le début du confinement. Il s’agit de mouvements qui mettent en relation des chefs et des hôpitaux. Le principe est simple : les chefs qui le souhaitent peuvent participer et les soignants peuvent référencer leur hôpital pour recevoir des plats gratuitement. Pour suivre ces actions de solidarité, nous vous conseillons ces comptes Instagram : @laresistancedeschefs @leschefsaveclessoignants @culturefood.

Parmi les chefs mobilisés, vous pourrez retrouver Guillaume Sanchez, chef de Neso (1 étoile Michelin), Taku Sekine chef de Dersou et Cheval d’Or, Guillaume Gomez, chef des cuisines de l’Elysée ou encore Aurélien Braguier, chef de La trufferière.

Confinement-Instagram-comptes-restaurant-chef-journaliste-blogueur-influenceur-contenu-recettes-food-cuisine-leschefsaveclessoignants

21) FRICHTI orchestre une mobilisation pour les “oubliés du confinement” 

Cette crise sanitaire a également touché ces hommes et ces femmes de l'ombre : les sans-abris. Depuis la mise en place du confinement, les restos du coeur ont dû s'adapter pour faire face aux bouleversements engendrés par la pandémie. Le nombre de  bénévoles diminuent et distribuer des repas chauds dans la rue devient impossible. C’est pourquoi des sociétés comme FRICHTI ont décidé d’aider les plus démunis en leur fournissant des repas gratuitement.

En bref,

En cette période de crise, les restaurants, les chefs, les blogueurs et journalistes food se mobilisent sur les réseaux sociaux pour soutenir leurs communautés confinées ainsi que les personnes qui travaillent.

Si vous avez des questions, vous pouvez nous les poser en commentaires sur ce blog, par mail à contact@malou.io ou par téléphone sur notre ligne directe 01 70 62 93 83. La solidarité permet de sortir plus fort de ces crises, n'hésitez pas à nous solliciter.

RP et influenceurs : 20 conseils pour réussir sa stratégie

2 : c'est le nombre de restaurants parisiens qui disparaissent chaque jour. La concurrence est toujours plus accrue dans le monde de la restauration, les places sont chères pour entrer dans le cœur de la clientèle, et y rester. Pour trouver la recette du succès, les RP (relations presse) et le marketing d'influence font partie des ingrédients essentiels à utiliser. 

RP-communication-marketing-restaurant-influence-journaliste-influenceur-clients-presse-instagram-salon

Il est bien loin le temps où le bouche-à-oreille pouvait suffire à remplir son restaurant midis et soirs. Déployer une stratégie de communication, notamment avec les RP, et de marketing est désormais indispensable pour se démarquer de la concurrenceBig MammaPNYLes Pinces, Pizzou... sont autant d'exemples probants qui démontrent l'importance de ces outils pour la réussite et la longévité d'un établissement.

Les relations presse et influenceurs permettent aux entreprises de se faire connaître, de présenter leurs offres et de raconter une histoire qui retiendra l'attention des lecteurs ou internautes. Elles posent les premières briques de la réputation et donnent une réelle visibilité sur les médias et sur les réseaux sociaux, ce qui assure une première vague d'acquisition de clients. Toutes les dernières success stories de la restauration ont ainsi collaboré avec des agences de relations presse et influenceurs. C'est donc un sujet sur lequel les restaurateurs ont intérêt à se pencher pour augmenter leurs chances de réussite (même si évidemment cela peut difficilement compenser une mauvaise cuisine ou un service désagréable).

Pour autant, cela ne s'avère pas de toute simplicité. Les journalistes et influenceurs sont sur-sollicités et deviennent ainsi de plus en plus difficiles à atteindre et à convaincre. Alors comment se démarquer et réussir à intéresser un journaliste, un blogueur, un Youtubeur ou un influenceur à son sujet ? Comment entrer en contact avec ces professionnels du contenu ? Quelles relations entretenir avec eux ? Comment mesurer les résultats de la stratégie de relations presse et influenceurs de son restaurant ?

Voilà autant de questions auxquelles nous répondons dans cet article avec nos 20 conseils concrets à suivre pour la réussite de sa stratégie RP.

1) La clé d'une stratégie RP réussie : trouver le concept qui se cache derrière son restaurant

Un concept. Voilà un mot qu'on lit sur les lèvres de tous les spécialistes de la communication. Et pour cause : c'est ce qui garantit à un restaurant de faire parler de lui.

Mais qu'est-ce que cela signifie ? Est-ce qu'un concept doit nécessairement sortir de la norme ? Proposer une expérience extraordinaire ? Non. Chaque restaurant peut et même devrait trouver le concept qui se cache au coeur de son ADN.  Le concept d'un restaurant, c'est ce petit quelque chose qui le rend unique, et qui le différencie de son concurrent.

Pizzou par exemple, est une pizzeria située dans le 9ème arrondissement de la capitale. Une pizzeria dans Paris, quoi de plus banal nous direz-vous, il en existe après tout des centaines. Oui, mais Pizzou a une particularité : elle propose des pizzas 100% françaises à ses clients. La farine vient de Paris, la charcuterie est sourcée en Aveyron, les bières sont produites en Corse... Chez Pizzou, vous ne trouverez que du Made In France. Voilà un concept fort.

RP-communication-marketing-restaurant-influence-journaliste-influenceur-clients-presse-instagram-Pizzou

Restons dans le domaine de la pizza, mais penchons-nous cette fois-ci sur la Pizza d'Anita, une pizzeria pour laquelle nous travaillons également, qui est située dans le 16e arrondissement. Pas de produit français cette fois-ci, mais une décoration chaleureuse, une terrasse agréable en bord de Seine, une équipe souriante et une cuisine de qualité font de ce restaurant un lieu particulièrement apprécié par la clientèle. Mais comment faire ressortir la spécificité de cette pizzeria et inciter de nouveaux clients à venir y déjeuner ou dîner ? Eh bien, en valorisant l'une de leur principale qualité : la générosité ! La Pizza d'Anita fait en effet partie des rares établissements parisiens dans lesquels il est encore possible de déguster une burrata de 300 grammes.

Vous l'aurez donc compris, deux mêmes restaurants aux identités proches sont en mesure de valoriser deux concepts différents. Le tout est de trouver ce qui signe leur singularité. 

Alors, avant de déployer votre stratégie de communication et notamment de RP, il est important que vous vous demandiez ce qui rend votre établissement unique, ce qui fait qu'il ne ressemble à aucun autre.

2) Connaître chacune des dimensions de son projet

Lorsque l'on parle de concept, il est question de cette notion forte qui guide toute une stratégie de communication. Le concept est constitutif de l'ADN d'un restaurant, il est essentiel mais ne se suffit pour autant pas à lui même. Il est important de pousser l'analyse et d'aller plus loin, en se demandant quels sont les points forts de son établissement pour les mettre en lumière lors de votre stratégie RP. Ces derniers seront des armes supplémentaires pour convaincre vos interlocuteurs de parler de votre restaurant au sein de leur média.

Prenons l'exemple des Pinces. Le concept de ce restaurant est simple : proposer du homard à bas prix aux Parisiens. Mais d'autres atouts servent également sa communication : les clients y vivent une expérience originale où les bavoirs sont à l'honneur pendant la dégustation, le lieu a été décoré avec goût par un cabinet d'architecture de renom, les propriétaires et gérants sont des amis de longue date qui ont eu l'idée de fonder Les Pinces lors d'un voyage aux Etats-Unis, des cocktails signature sont proposés à la clientèle...

RP-communication-marketing-restaurant-influence-journaliste-influenceur-clients-presse-instagram-LesPinces

Autant d'atouts que les 4 fondateurs ont pu mettre à l'honneur lors de leur stratégie de RP, mais également au quotidien dans leur communication.

3) Utiliser sa plus belle plume pour un storytelling réussi

Il est indispensable de soigner tant la forme que le fond pour contacter les professionnels des médias. La rédaction et la mise en page du dossier de presse et du communiqué de presse sont des étapes clés pour mettre en valeur son restaurant. Ils donnent lieu à la première impression qu'auront les journalistes et influenceurs de votre établissement. Nous conseillons de passer par des professionnels qui ont l'habitude de rédiger des contenus accrocheurs et qui sauront mettre votre restaurant à l'honneur.

Quelle est la différence entre ces deux supports essentiels aux RP ?
  • Le dossier de presse est un document d'une dizaine de pages, qui présente l'univers du restaurant dans sa globalité. Créateurs, cuisine proposée, lieu, prix, menu, adresse, horaires... Tous les indicateurs faisant la spécificité de l'établissement sont passés au peigne fin, de sorte à représenter le restaurant avec le plus de précisions et de justesse. C'est LE document que les journalistes utilisent pour recueillir les informations dont ils ont besoin pour rédiger un article sur un établissement.
  • Le communiqué de presse est un document reprenant ces mêmes informations, mais de façon condensée. Il ne doit pas excéder une page, de sorte à ce que les journalistes puissent en un coup d’œil comprendre la singularité de l'établissement présenté.
Sur la forme : deux documents irréprochables qui font écho à l'univers du restaurant

Communiqué et dossier de presse doivent être impeccablement rédigés. Ils sont le reflet de votre restaurant, alors orthographe irréprochable et qualité du phrasé seront gages de la qualité de votre lieu. L'inverse risquerait de renvoyer une image négative de votre établissement, et de laisser croire aux professionnels des médias que vous ne vous efforcez pas à effectuer un travail soigné.

Enfin, il est important de penser le graphisme de ces documents. Ces derniers doivent impérativement représenter l'identité visuelle pour laquelle vous avez opté pour votre restaurant. Nous vous conseillons vivement de vous attacher les services d'un graphiste pour cette partie plus technique.

Sur le fond : un récit qui plonge le lecteur au cœur de l'histoire du restaurant

Pour ce qui est du contenu de ces deux outils, un mot d'ordre : raconter une histoire à son lecteur. Pour valoriser votre établissement, rien de mieux que d'entraîner les journalistes dans votre univers. N'hésitez donc pas à incarner ce lieu que vous avez construit, à raconter votre histoire de créateur, votre démarche et les raisons qui vous ont amené à développer ce lieu.

4) Identifier les médias et les journalistes les plus pertinents pour son restaurant

Une fois ces deux documents rédigés et mis en page, vous voilà armés pour contacter les journalistes. Mais une étape reste encore à franchir pour réussir vos RP : celle du ciblage des professionnels à contacter.

Identifiez dans un premier temps les médias pertinents pour votre restaurant. Guides, presse féminine, quotidiens, magazines culturels, médias spécialisés, chroniques radiophoniques spécifiques... Il est important de passer du temps à décortiquer le champs médiatique français et à se demander quels sont les titres pertinents pour votre projet.

RP-communication-marketing-restaurant-influence-journaliste-influenceur-clients-presse-instagram-journaux

N'oubliez pas pour cela que les médias les plus importants ne sont pas les seuls intéressants. Ne négligez ainsi par exemple pas les médias locaux qui toucheront votre cible la plus directe : les habitants de votre ville ou de votre région.

Ôtez-vous par ailleurs de l'esprit que les publications papier sont le saint Graal des retombées presse. Les contenus publiés sur le web ont une longévité bien plus importante, et ont une portée bien plus conséquente, car ils peuvent être partagés plus facilement.

Enfin, gardez bien en tête que l'important reste pour vous le public B to C (business to consumer, c'est à dire vos clients potentiels). La presse spécialisée vous permettra d'obtenir la reconnaissance du monde professionnel mais aura bien moins d'impact qu'une publication d'un média consulté par le grand public.

Une fois que vous avez identifié les médias intéressants pour vous, penchez-vous sur les journalistes que vous devez contacter. Il n'est en effet pas question d'envoyer un mail à une adresse type, que tous les médias possèdent, telle que contact@media.fr. Les mails qui leur sont envoyés ont toutes les chances de n'être jamais lus, ni même ouverts. Inutile également de contacter un journaliste travaillant sur une thématique n'ayant aucun rapport avec le monde de la restauration. Vous pouvez être certains qu'il ne prendra pas la peine d'ouvrir votre mail et qu'il ne le partagera pas avec ses collègues potentiellement intéressés.

5) Ne pas négliger l'influence des blogueurs Food lors de vos RP

Aujourd'hui, les journalistes ne sont plus les seuls rois de la création de contenus. L'apparition des nouvelles technologies, et notamment des outils collaboratifs de création en ligne, a enrichi le paysage médiatique. De sorte que tout un chacun peut désormais créer son propre média. Les blogs se sont multipliés et nombre d'entre eux ont réussi à se forger une renommée, particulièrement dans le secteur de la gastronomie.

Il est important de ne pas négliger leur pouvoir de prescription : leurs communautés sont souvent très fidèles et engagées, ce qui rendront les publications qu'ils rédigeront en votre faveur toujours bénéfiques. Attardez-vous donc à décortiquer le web et à identifier les blogueurs influents et pertinents pour votre restaurant.

6) S'intéresser aux influenceurs Food les plus judicieux pour ses RP

Les influenceurs sont certainement les acteurs du monde des médias au pouvoir de prescription le plus en croissance ces dernières années. Leurs comptes Instagram comptant parfois plusieurs centaines de milliers d'abonnés sont de plus en plus puissants, et leurs communautés le plus souvent extrêmement engagées.

La gastronomie est l'une des thématiques les plus représentées sur Instagram. En 2017, 200 millions de hashtags "#food" ont été partagés. Alors forcément le nombre d'influenceurs se spécialisant dans le secteur de la gastronomie ne cesse de croître. Mais il est primordial d'identifier les bons contacts !

Une collaboration avec un influenceur non pertinent, parce qu'il ne travaille pas sur des thématiques proches de la vôtre, ou encore parce que sa communauté affichée ne correspond pas à celle qu'il possède réellement, peut s'avérer tout à fait contre productive.

RP-communication-marketing-restaurant-influence-journaliste-influenceur-clients-presse-instagram-influenceur

La première étape est donc d'identifier les influenceurs dont les comptes sociaux sont portés par des publications intéressantes pour vous : un influenceur mode qui ne publie jamais de photo de restaurant dans lequel il se rend n'aura que peu d'intérêt pour vous. Il publiera tout au plus une story qui ne sera visible que quelques heures par sa communauté.

A l'inverse, un influenceur spécialisé dans la recommandation de restaurants mais possédant une communauté que l'on qualifierait de moyenne (de 10 à 20 000 abonnés) n'est pas à mettre de côté ! Vous aurez d'une part de grande chance qu'il publie une photo de vos plats ou de votre lieu, et vous pouvez être sûr d'autre part que sa communauté sera réceptive à son post.

Pensez par ailleurs à vérifier la nature des posts publiés par l'Instagrameur. Est-il plutôt porté sur les lieux d'exception ? Sur un type d'alimentation précis : healthyfood ou au contraire pornfood ? Favorise-t-il des assiettes soigneusement décorées ? Préfère-t-il les selfies ? Ces quelques questions vous permettront de savoir si vous avez des chances de voir un post en l'honneur de votre établissement sur son compte Instagram. Si votre atout se trouve principalement dans vos assiettes, ne perdez par exemple pas de temps à entrer en contact avec un Influenceur valorisant des lieux parisiens exceptionnels.

7) Se méfier des faux influenceurs

Les faux influenceurs sont devenus le fléau des marques, des entreprises et des agences travaillant à la mise en place d'une stratégie RP et de marketing d'influence.

S'ils sont de plus en plus nombreux à gonfler facticement leurs communautés, il existe pour autant des solutions pour les reconnaître et s'assurer de travailler aux côtés des bons collaborateurs.

Vérifier la nature des commentaires postés, utiliser des outils pour mesurer l'évolution du nombre de leurs abonnés ou encore leur taux d'engagement, nous vous donnions toutes les astuces nécessaires dans cet article, alors n'hésitez pas à le consulter.

8) Connaître ses interlocuteurs et comprendre leurs attentes

À qui vous adressez-vous ? Avant d'entamer la rédaction de quelque mail que ce soit, il est impératif que vous sachiez avec qui vous entrez en contact : quelles sont les thématiques sur lesquelles il ou elle écrit, au sein de quel(s) média(s), sur quel ton, à quelle fréquence ? Tous ces indicateurs vous permettront de créer le mail qui aura le plus de chance d'être ouvert et lu avec attention par votre interlocuteur.

9) Oublier les envois groupés et laisser place à la personnalisation

Il n'est plus envisageable aujourd'hui d'envoyer des mails groupés, présentant un projet sous le même angle à une multitude de journalistes aux profils divers.

Les professionnels des médias sont aujourd'hui envahis de propositions en tout genre. Chaque jour, ce sont des centaines de mails qu'ils ont à traiter. Alors, nombre d'entre eux ne sont jamais ouverts, et laissés de côté. Pour avoir la chance de faire parti des heureux élus auxquels ils porteront attention, il est nécessaire de personnaliser son approche.

RP-communication-marketing-restaurant-influence-journaliste-influenceur-clients-presse-instagram-interlocuteur

Montrez donc à votre interlocuteur que vous vous êtes intéressés à son travail, que vous avez lu certains de ses écrits, et que c'est parce que vous pensez qu'il pourrait être intéressé par votre projet que vous le contactez. Cela montrera que vous comprenez ses attentes, et que vous n'envoyez pas des propositions à tout va.

Personnalisez votre approche pour chaque interlocuteur. Ne présentez pas toujours votre restaurant sous le même angle, mais adaptez votre storytelling ! Un magazine féminin aura par exemple plus de chance de s'intéresser à une atmosphère chaleureuse, girly, tandis qu'un média comme le Fooding sera plus en alerte si vous évoquez l'utilisation de produits d'exception. Utilisez donc l'analyse que nous vous conseillions de faire plus haut. Vous y trouverez des inspirations pour entrer au contact avec chaque journaliste.

10) Travailler l'objet de ses mails pour optimiser leur taux d'ouverture

Nous vous le disions, les journalistes ouvrent difficilement les mails qu'ils reçoivent chaque jour. Il est donc essentiel de le convaincre avant même qu'il ne l'ait ouvert.

Pour cela il existe un outil idéal : l'objet du mail. Soignez-le ! Faites-en sorte d'interpeller votre lecteur pour qu'il ait envie de vous lire et de se plonger dans votre mail. Étonnez-le, faites-le rire, utilisez les bons mots-clé... Il existe des multitudes de moyens de provoquer l'intérêt. Il suffit simplement encore une fois de bien comprendre ses attentes et d'agir en conséquence.

11) Inviter les journalistes, blogueurs et influenceurs à venir se faire une idée de son restaurant

Vous avez de la chance : être restaurateur c'est pouvoir faire vivre une véritable expérience à vos convives. C'est un métier qui permet de transmettre des émotions à ses clients, par la cuisine, le lieu, le partage... vous avez de nombreux atouts pour faire vivre un bon moment à vos convives.

Alors profitez-en ! Invitez les journalistes, blogueurs et influenceurs à venir découvrir d'eux-mêmes cet espace que vous avez créé. C'est le meilleur moyen pour qu'ils aient envie de lui rendre honneur et de publier du contenu à son sujet au sein de leur média. Chouchoutez-les, réservez leur la plus belle table, soyez aux petits oignons avec eux, assurez-vous qu'ils ne manquent de rien.

RP-communication-marketing-restaurant-influence-journaliste-influenceur-clients-presse-instagram-journaliste

Même si cette invitation, souvent valable pour deux personnes, représente un coût pour vous, ayez en tête que cet investissement vous sera rentable avec le temps ! Vos retombées médiatiques en seront bien plus importantes, et vous serez récompensés par la venue de nombreux clients, qui suivront sur les recommandations de ces journalistes et qui amortiront très vite ce que vous avez dépensé pour eux.

12) Entretenir des relations privilégiées avec ses contacts

Il est essentiel que vous entreteniez avec les journalistes, les blogueurs et les influenceurs des contacts privilégiés. Pour cela, n'hésitez pas à prendre un peu de temps pour vous poser à sa table lorsqu'il vient découvrir votre restaurant, échangez quelques mots avec lui, décrivez-lui le concept de vive voix. Cela viendra donner de l'épaisseur à votre projet sur lequel il ou elle pourra désormais poser un visage. N'hésitez ensuite pas à lui envoyer un mail pour le remercier de sa venue et lui demander ce qu'il ou elle a pensé de son expérience chez vous.

Ces quelques échanges vous permettront ensuite d'entrer plus facilement en contact avec lui lorsque vous aurez de nouveau besoin de communiquer sur votre établissement ou, qui sait, sur un nouveau concept que vous développez.

13) Savoir relancer sans exaspérer

Il n'est malheureusement pas rare d'avoir à relancer les professionnels des médias pour obtenir une réponse de leur part. Nous vous conseillons d'effectuer des relances par mail, deux semaines après les premiers envois.

Pensez bien à changer le corps de votre mail en précisant que vous avez déjà contacté votre interlocuteur, et que vous vous permettez de le relancer n'ayant pas reçu de réponse de sa part.

RP-communication-marketing-restaurant-influence-journaliste-influenceur-clients-presse-instagram-relances

Vous pouvez également, si vous avez leur numéro en votre possession, les appeler. Préparez dans ce cas correctement votre appel : il est impératif que vous ayez en tête un pitch rapide mettant en avant les atouts de votre restaurant, et les raisons pour lesquelles vous pensez que votre interlocuteur puisse être intéressé. Gardez à l'esprit que vous vous adresserez à quelqu'un possédant peu de temps et étant extrêmement sollicité : alors soyez concis !

14) Assurer un suivi régulier de ses prises de contacts

Il est plus que nécessaire de garder des traces des prises de contacts déjà effectuées. Nous vous conseillons de créer un fichier RP dans lequel vous renseignez les avancées de vos prises de contact. Le mail a t-il été ouvert ? Combien de fois ? La pièce jointe téléchargée ? Une réponse a t-elle été reçue ? Une relance a-t-elle été faite ? Un article a-t-il déjà été rédigé ?

Cela vous permettra de travailler correctement sur le long terme et de vous assurer de n'oublier aucun contact privilégié ou à l'inverse de ne surcharger aucun professionnel de mails.

15) Veiller les retombées, et remercier lorsqu'un contenu est publié

Assurez une veille régulière des retombées presse que vous obtenez. Cela vous permettra tout d'abord de mesurer l'impact de votre stratégie, et de l'adapter en conséquence : un mail type ne reçoit jamais de réponse positive ? Pensez à l'ajuster. Changer son objet, son contenu, son accroche, ou encore personnalisez-le d'avantage.

Pensez par ailleurs à toujours remercier les professionnels qui ont publié un contenu sur votre établissement. La reconnaissance de leur travail sera toujours apprécié, et vous garderez ainsi de bons contact avec eux, vous assurant de pouvoir les recontacter plus tard.

16) Partager les retombées avec sa communauté

N'hésitez pas à partager vos retombées avec votre communauté. Cela vous permettra d'obtenir une visibilité supplémentaire, et de vous assurer de fidéliser les clients que vous avez déjà acquis, qui seront fiers de voir qu'un établissement qu'ils ont découvert par eux-mêmes est reconnu par de grandes instances médiatiques. C'est ce que fait Pizzou que nous accompagnons dans sa stratégie RP et influenceurs : RP-communication-marketing-restaurant-influence-journaliste-influenceur-clients-presse-instagram-Pizzou-cuisine

Il est également possible de partager ses retombées presse sur les stories fixes Facebook ou Instagram, elles permettent de ne pas noyer le feed, mais de les valoriser tout de même. Les stories publiées par les influenceurs peuvent par ailleurs être partagées au sein de vos stories. Quant aux posts en votre honneur, n'hésitez pas à les liker et commenter, cela permettra d'améliorer leur visibilité.

17) Profitez du contenu créé par les influenceurs

Les influenceurs sont d'excellents photographes. Il serait donc dommage de ne pas profiter de leur talent lorsqu'ils mettent en valeur votre restaurant ! Pourquoi alors ne pas lier sa stratégie RP à celle de community management ? Partagez les photos publiées par des influenceurs en les taguant. Ils seront ravis que leur contenu soit remis en avant !RP-communication-marketing-restaurant-influence-journaliste-influenceur-clients-presse-instagram-influenceur-post

C'est ce que fait Pizzou régulièrement. Cela lui permet d'alimenter son feed Instagram à l'aide de photos de qualité, et de lier sa communauté à celle de l'influenceur l'ayant recommandé. Ici, le restaurant a publié une photo de l'instagrameuse sarahmodeee dont la communauté s'élève à près de 60 000 personnes.

18) Mesurer la valeur de ses retombées

Mesurer la valeur de ses retombées permet de s'assurer de l'efficacité de sa stratégie, de l'adapter en conséquence, et d'évaluer l'audience touchée jusqu'alors.

Pour cela, comme nous vous le disions plus haut, une veille régulière des retombées est importante. Mais elle ne suffit pas. Il est primordial de mesurer :

  • l'audience des médias dans lesquels les articles ont été publiés. Vous pouvez pour cela utiliser l'outil Similarweb qui calcule de façon précise l'audience moyenne mensuelle que reçoit le média.
  • la qualité de l'audience : qui est lecteur du média en question ? Cette cible correspond-t-elle la votre ?
  • la qualité du contenu publié : quelle place vous accorde-t-on au sein de la publication ? Est-ce un article qui vous est entièrement dédié ou fait-on seulement mention de votre établissement ?

19) Savoir quand focaliser son énergie

Les relations presse ne peuvent pas être entretenues en flux tendus mais certains moments clés doivent faire l'objet d'efforts plus intenses :  

  • À l'ouverture : il est important de mettre en place une stratégie de relations presse et influenceurs au moment du lancement de votre restaurant. Cela vous permettra de vous faire connaître, et vous aurez des chances supplémentaires de réussir à toucher les professionnels des médias qui seront intéressés par la création d'une nouvelle adresse et qui souhaiteront faire partie des premiers à en parler.
  • Lors des grands événements de l'année : Noël, Pâques, le début des vacances d'été... Voilà autant de moments durant lesquels les médias publient des suggestions de sorties telles que les restaurants. N'hésitez pas à mettre en place une stratégie de relations presse sur ces périodes importantes.
  • Lors de nouveautés au sein de votre établissement : changement de décoration, nouveautés à la carte, soirée exceptionnelle... Les médias seront intéressés par vos nouveautés... À condition qu'ils vous connaissent déjà et que vous ayez donc déjà effectué un travail de relations presse au préalable. N'hésitez par ailleurs pas à provoquer ces opportunités en créant des événements ou en ajoutant des cocktails, des desserts, des plats... à votre carte.

20. Se faire accompagner par des professionnels de la communication

Mais toutes ces actions sont très chronophages. Si vous manquez de temps, n'hésitez pas à vous faire accompagner par des agences spécialisées telle que Malou. Elles vous déchargeront lors des moments charnières de votre stratégie RP, et seront en mesure de vous indiquer chaque mois les évolutions de vos retombées grâce à leur travail régulier.