Les tea times feraient-ils partie de la solution pour renforcer l'offre Food & Beverage des établissements hôteliers ?

Les formules "tea time" dans les palaces mais également dans des hôtels plus modestes se sont multipliées, à Paris, mais pas uniquement. Elles se présentent comme une belle opportunité pour générer plus de revenus sur les temps creux, diversifier l'offre déjà proposée aux clients de l'hôtel, attirer une clientèle non hébergée et renforcer l'ancrage local des établissements.

1) Quels sont les avantages à développer une offre tea time ?

Créer de nouvelles occasions de consommation pour la clientèle hébergée

Proposer le tea time comme service supplémentaire permet aux hôtels de s'afficher comme de véritables lieux de vie, de proposer de nouvelles expériences et ainsi de réussir à mieux fidéliser leurs clients. Le Chess affiche ainsi son tea time au sommet des services proposés à la clientèle.

Il est intéressant de noter ici que l'établissement souligne que la clientèle extérieure est la bienvenue. Ouvrir l'offre Food & Beverage à la clientèle non hébergée permet ainsi aux hôtels de renforcer leur ancrage local.

Renforcer l’ancrage local et attirer une clientèle non hébergée

Pour de nombreux parisiens, s'il peut leur être compliqué de s'offrir une nuit dans un hôtel de luxe de la ville, un tea time reste plus accessible et leur permet de vivre l'expérience d'un palace. Tout comme les maisons de couture de luxe qui ont réussi à se rendre accessibles au grand public sans nuire à leur image de marque (notamment avec leurs gammes de produits cosmétiques), les palaces peuvent se démocratiser en ouvrant leurs portes pour le tea time.

L'hôtel La Réserve propose par exemple un tea time complet, à l'offre plutôt accessible : 75€ pour 2 personnes (49€ pour 2 jusqu'en 2017).

D'autres ont fait le pari de démocratiser les espaces luxueux des grands hôtels Parisiens. Le Duke's Bar de l'hôtel Westminster propose ainsi un tea time à 15 euros, avec une boisson chaude et une pâtisserie ou deux gâteaux de voyage. Bryan Esposito, le chef pâtissier de l'hôtel, a réussi à mettre en avant son offre sur Instagram, notamment en collaborant avec de nombreux influenceurs. Charlotte a ainsi partagé sur son compte suivi par près de 20 000 abonnés son expérience à l'Hôtel Westminster.

 

Générer du revenu sur les périodes creuses de l'offre F&B

Alors que les après-midis sont souvent calmes en restauration, attirer une clientèle extérieure à l'heure du thé permet aux hôtels de générer de nouveaux revenus. Les offres Tea Time peuvent s'avérer très rentables avec des formules qui dépassent la centaine d'euros.

2) Comment saisir l'opportunité ?

Les hôtels possèdent des atouts indéniables pour développer une offre tea time sans générer d'investissements trop lourds ou trop risqués.

Capitaliser sur les espaces disponibles

Les salons, les espaces lounge et les espaces de restauration des hôtels sont souvent décorés avec soin, agréables et... peu fréquentés les après-midi. Lors d'un tea time, les commandes se font en une fois seulement, et les clients restent généralement plutôt longtemps. Le personnel est donc bien moins sollicité pour un tea time que pour un déjeuner ou un dîner.

Miser sur la pâtisserie et choisir l'option la plus alignée avec ses objectifs

En fonction du positionnement et des objectifs de l'établissement, plusieurs options sont envisageables pour lancer une offre tea time alléchante :

  • Capitaliser sur l'offre existante des desserts à la carte pour limiter la logistique, c'est ce qu'a commencé par faire l'Hôtel Westminster
  • Collaborer avec un pâtissier extérieur et associer son image de marque à celle de l'établissement pour gagner plus vite en notoriété
  • Recruter un chef pâtissier dédié pour lancer un tea time d'exception, c'est ce que le Meurice a fait avec Cédric Grollet
Mettre en avant des talents diversifiés associés à l'hôtel de sorte à rajeunir son image

La pâtisserie est devenue un nouveau sujet très en vogue sur les réseaux sociaux (nous y consacrerons un article très prochainement). La boutique Fou de Pâtisserie, ou encore l'exposition médiatique des chefs pâtissiers tels que Christophe Michalak (355 000 abonnés) ou Philippe Conticini (215 000 abonnés) qui dépassent de loin celle des chefs étoilés, témoignent de cet engouement pour le sujet.

Ainsi, le meilleur pâtissier du monde, et un des plus connu sur les réseaux sociaux, est celui de... l'hôtel Meurice ! Cedric Grollet (921 000 abonnés Instagram) a en effet réussi à nourrir et à rajeunir l'image du Meurice grâce à son talent, à la qualité de son tea time et à la communication efficace qu'il a déployée pour le mettre en avant. L'ouverture de sa pâtisserie a d'ailleurs suscité un grand intérêt à Paris, et de longues heures d'attentes pour espérer goûter une de ses œuvres !

3) Une fois que l’offre est créée, comment communiquer efficacement dessus pour attirer les clients ?

Mettre en avant l’offre de tea time sur le site de l’hôtel ou du restaurant

Première vitrine de l'offre du restaurant : le site web. Il est ainsi indispensable d'accorder au moins un encart au tea time sur le site de l'établissement. Les tea time qui marchent le plus l'ont bien compris : Chess Hotel, ou encore Le Meurice mettent ainsi très clairement en avant leur offre de tea time :  

Assurer un bon référencement local pour ressortir sur les résultats de recherche

L'offre doit avant tout être visible sur Google. Il est donc nécessaire de présenter le Tea Time avec une description optimisée sur Google My Business, mais il faut également se faire référencer dans tous les annuaires pertinents en cochant bien la catégorie "tea time" ou "goûter".

Créer du contenu de qualité, et publier de belles photos pour mettre en avant les produits

Pour valoriser l'offre, il est indispensable de la montrer sous son meilleur jour. Pour cela, nous vous conseillons de faire appel à un photographe professionnel qui saura valoriser vos produits comme ils le méritent. Les photos du décor, de la salle, de son atmosphère mais aussi des boissons, des mets salés et des pâtisseries de la formule "tea time" permettront aux clients potentiels de se projeter.

Partager du contenu de qualité sur les réseaux sociaux

Les photos du tea time doivent être utilisées non seulement sur le site web de l'établissement mais également sur les réseaux sociaux afin d'atteindre le maximum de prospects. Quand il s'agit de contenus Food, Instagram est très souvent indispensable.

Le Shangri La met ainsi habilement son offre et la qualité de ses pâtisseries à l'honneur sur son compte Instagram.

Collaborer avec des influenceurs pour mettre en avant l’offre sur les réseaux sociaux

Le Shangri La, précurseur dans l'offre tea time, a non seulement lancé le premier tea time de palace vegan de la capitale (nous consacrerons également un article aux lancements d'offres vegan en restauration et hôtellerie), mais a aussi su intelligemment collaborer avec les bons influenceurs pour le faire connaître. Tal Spiegel, que nous avions déjà présenté dans notre article sur les meilleurs influenceurs Food de Paris, a ainsi partagé son expérience culinaire avec ses 189 000 abonnés.

Bryan Esposito a également mis cette technique en pratique avec de nombreux influenceurs tels que PariswithCharlotte, MorganAbbou, ou encore dimples_man.

Lancer des campagnes de publicité efficaces

Pour augmenter sa notoriété et générer des réservations, les campagnes publicitaires sur Facebook, lorsqu'elles sont bien exécutées, sont des outils très performants qui permettent d'obtenir de bons retours sur investissements.

La pâtisserie mise en valeur dans une offre de tea time pourrait ainsi constituer une réponse aux enjeux de rentabilité Food & Beverage de nombreux hôtels. Une offre, aussi qualitative soit-elle, aura toujours besoin d'une communication aiguisée et efficace pour atteindre ses objectifs de performances et servir les intérêts de l'hôtel.

N'hésitez pas à nous écrire si vous avez des questions !

Mon article vous a plu ? N'hésitez pas à en faire profiter vos proches en le partageant !

Louiza Hacene

CEO
Malou - Food Influencer Marketing

Des questions ou des suggestions ? Laissez-moi un petit mot!