Quelles aides à la restauration pour supporter confinements et couvre-feux ? - Malou

Quelles aides à la restauration pour supporter confinements et couvre-feux ?

Pour soutenir les restaurants en difficulté, l’Etat et les collectivités territoriales ont mis en place de nombreuses aides à la restauration.

aides restauration fermé malou

Les aides à la restauration pour soutenir le secteur fragilisé par la crise

La perte de chiffre d'affaires s’élève à 55% pour la filière CHR en 2020. Les difficultés économiques liées à la fermeture continuent de peser pour les restaurateurs. L’annonce d’un troisième confinement n’améliore pas leur situation économique. Les acteurs publics ont mobilisé des aides à la restauration en déployant des subventions à l’échelle locale, régionale et nationale, afin de limiter la casse et préparer la reprise. Le digital fait partie des réponses. Alors pour le rendre accessible aux milliers de restaurateurs en France : une majeure partie des subventions concernent sa prise en charge.

Les aides pour se digitaliser en restauration 

zelty aides restauration malou

Seules 30% des TPE françaises disposent d’un site internet à la fin de l’année 2020. Mettre en place de nouveaux outils numériques représente un investissement qui retient certains restaurateurs à passer le pas. Mais le digital joue plus que jamais un rôle important, dans le gain d’efficacité opérationnelle mais aussi le gain de clients. Alors pour aider les professionnels à rebondir malgré la période difficile, l’Etat et les collectivités mettent en place des aides dédiées à la digitalisation.  

Depuis novembre 2020, l’Etat verse un chèque numérique de 500€ à tout établissement fermé administrativement. Ce chèque a pour but de financer l’acquisition de solution digitale pour une activité de vente à distance. Une demande à l’Agence de Service et de Paiement de l’Etat, accompagnée d’une facture de prestation web, suffit pour en bénéficier.

Entre soutien national (500€ pour le chèque France Num) et les initiatives locales et régionales, il devient compliqué d’identifier toutes les aides auxquelles on est éligible. Nous avons fait ce travail pour vous. Gagnez du temps et connaissez la liste et le montant de vos subventions, avec notre simulateur.

malou simulateur

Les aides à la restauration pour se former et développer ses compétences

La crise sanitaire a obligé de nombreuses entreprises à diminuer les effectifs salariés. Le secteur de la restauration demeure le secteur le plus longuement touché depuis le début. Pour maintenir le développement des compétences malgré la situation, l’Etat finance des formations professionnelles avec le dispositif FNE-Formation. Cet accompagnement permet de maintenir l’employabilité des salariés à l’issue de la crise. En 2020, 366 000 employés ont profité du dispositif de formation. Alors si vous n’en avez pas encore profité pour votre établissement, n’attendez plus.

Car l’ensemble des entreprises ayant des salariés hors contrat d’apprentissage et de professionnalisation, ou entreprises en difficulté face à la crise, sont éligibles. Peu importe la taille ou le secteur d’activité. Seul le taux de prise en charge des coûts pédagogiques varient en fonction du nombre de salariés. Pour les entreprises aux effectifs inférieurs à 300, l’Etat couvre 100% des frais. 

malouacademy malou

La MalouAcademy répond aux besoins des restaurateurs de se digitaliser et ce, gratuitement avec le FNE. Dans un format dynamique et interactif, les restaurateurs bénéficient de 18h de formation au marketing digital par nos experts. Ils disposent a posteriori des connaissances nécessaires pour la gestion de leur référencement local, référencement sur les plateformes pertinentes, e-réputation, réseaux sociaux et influence marketing. Plus d’informations sur la MalouAcademy ici.

Les autres aides

Le Fonds de Solidarité s'élargit à tous les secteurs interdits d’accueillir du public, quelle que soit la taille de l’établissement. Une aide destinée aux établissements fermés ou répertoriés dans les secteurs S1 et S1bis, soit les restaurants, s’élève jusqu’à 10 000€ ou une indemnisation de 15 à 20% du chiffre d’affaires. La somme est plafonnée à 200 000€ mensuel. Pour être éligible, les modalités de calcul se basent sur le CA réalisé par rapport à 2019 ou 2020 selon la date d’ouverture du restaurant. Les conditions en détails ici. Et un nouveau formulaire simplifié est disponible sur votre compte via impots.gouv.fr. 

L’Etat renforce le soulagement des couts fixes pour les restaurateurs. Avec plus de 50 employés, l’Etat couvre 70% des pertes d’exploitation et 90% pour les entreprises de moins de 50 salariés. 

ouverture malou aides restauration

Des aides qui seront maintenues après la réouverture. L'Etat continue de prendre en charge 84% du salaire net des employés en chômage partiel et le reste demeure à charge nulle pour les employeurs. Des indemnisations qui persisteront pour une durée limitée après la réouverture. Les saisonniers et contrats courts tels que les extras bénéficient désormais d’une aide de 900€ par mois pour compenser l’absence de travail. 

Conclusion 

Avec l’annonce d’un nouveau confinement, la situation ne se facilite pas pour les restaurateurs. Mais tenez bon, la fin approche et l’accès aux aides financières se simplifie. Alors en préparation aux jours meilleurs, ne passez pas à côté des subventions disponibles pour vous aider à préparer cette réouverture. 

Mon article vous a plu ? N'hésitez pas à en faire profiter vos proches en le partageant !
Avatar

Valentine HOUSSIN

/

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

On vous écoute

Vous êtes *