Après une année 2017 au beau fixe et des chiffres records depuis 15 ans, les médias spécialisés l'annonçaient : 2018 devait être une année prometteuse pour le secteur de la restauration, et ils ne se sont pas trompés ! Alors que la crise avait poussé les Français à accorder une part de plus en plus restreinte de leur budget aux sorties, la tendance semble aujourd'hui s'être inversée et bénéficier aux restaurateurs. Les établissements traditionnels voient ainsi leur chiffre d'affaire, leur fréquentation et leur ticket moyen augmenter, ce qui ne s'était pas observé depuis 2011.

Mais à l'heure du bilan de fin d'année, un acteur particulier tire son épingle du jeu : le secteur du fast-food. Les maisons telles que McDonald, Burger King ou encore O'Tacos, qui répondent aux critères d'origine du fast-food, ne semblent pas perdre en popularité, tandis que de nouveaux acteurs du "Fast" apparaissent sur le marché et affirment une montée en puissance de deux tendances présentes depuis plusieurs années : le fast-casual et le fast-good. Ces dernières se démarquent des acteurs traditionnels du Fast en répondant à des critères différents et en cultivant de nouvelles valeurs.

Quelles sont donc les différences entre ces trois types de concepts ? Quels les chiffres marquent la montée en puissance du Fast en France ?

Retour en chiffres avec Malou :

Définition des tendances restaurants fast-foods fast-casuals fast-goods définitionsLa restauration rapide en pleine croissance en 2018Exemples de réussites de fast-foods fast-goods fast-casuals

Mon article vous a plu ? N'hésitez pas à en faire profiter vos proches en le partageant !

Valentine Cuzin

Responsable de la Stratégie Éditoriale
Malou - Food Influencer Marketing

Des questions ou des suggestions ? Laissez-moi un petit mot!