La livraison et le click and collect ne peuvent plus être considérées comme des innovations tant elles sont ancrées dans les habitudes des Français. 

Afin de maintenir l’activité de restauration pendant la période de confinement, la vente à emporter et la livraison ont été autorisées par le gouvernement. Les acteurs du CHD se sont alors adaptés, organisés et même réinventés. Ce sont même de grands noms de la gastronomie française qui ont annoncé se lancer dans la livraison à domicile. Ainsi, ces services ont représenté un moyen pour les restaurateurs de ne pas totalement subir cette sombre période de plein fouet et de garder la tête hors de l’eau. 

Pour ceux n’ayant pas encore développé ces services, lancer son système de commande à emporter et de livraison peut sembler compliqué : définition d’une offre adaptée, calcul des foodcosts, des frais de packaging et de livraison, optimisation de la prise de commande, choix des bons canaux de distribution… Les détails ne peuvent être laissés au hasard ! Mais ces services sont pour autant de réelles opportunités pour capter de nouveaux clients. 

Cependant, avec la multiplication des restaurants qui proposent un service de livraison, avoir une présence en ligne ne suffit pas à être réellement visible des internautes et à les convertir en clients. Suite à la réouverture des restaurants, il devient donc primordial d’optimiser sa visibilité en communiquant spécifiquement sur son offre et son service de livraison ou de vente à emporter. 

Comment se lancer dans ces services lorsqu’on en a jamais fait ? Comment adapter sa communication autour de son offre et valoriser ses services ? 

Réponses dans notre infographie.

Infographie-livraison restauration-restaurant-communication culinaire-influenceur food-referencement-seo local--réseaux sociaux-mots clés-photos-menus-promotions-influenceurs-journalistes-agence

Mon article vous a plu ? N'hésitez pas à en faire profiter vos proches en le partageant !

Clément Lhuillery