Chiffres du jour & Infographies - Malou

Chiffres du jour & Infographies

La communication, essentielle en restauration, encore plus en livraison !

La livraison et le click and collect ne peuvent plus être considérés comme des innovations tant ils sont ancrés dans les habitudes des Français.  La communication est essentielle en restauration, encore plus en livraison !

Afin de maintenir l’activité de restauration pendant la période de confinement, le gouvernement a autorisé la vente à emporter et la livraison. Les acteurs du CHD se sont alors adaptés, organisés et même réinventés. Ce sont même de grands noms de la gastronomie française qui ont annoncé se lancer dans la livraison à domicile. Ainsi, ces services ont représenté un moyen pour les restaurateurs de ne pas totalement subir cette sombre période.

Pour ceux n’ayant pas encore développé ces services, lancer son système de commande à emporter et de livraison peut sembler compliqué : définition d’une offre adaptée, calcul des foodcosts, des frais de packaging et de livraison, optimisation de la prise de commande, choix des bons canaux de distribution… Les détails ne peuvent être laissés au hasard ! Mais ces services sont pour autant de réelles opportunités pour capter de nouveaux clients. 

Cependant, avec la multiplication des restaurants qui proposent un service de livraison, avoir une présence en ligne ne suffit pas à être réellement visible des internautes et à les convertir en clients. Il devient donc primordial d’optimiser sa visibilité en communiquant spécifiquement sur son offre et son service de livraison ou de vente à emporter. 

Comment se lancer dans ces services lorsqu’on en a jamais fait ? Comment adapter sa communication autour de son offre et valoriser ses services ? 

Réponses dans notre infographie.

Zones d'alerte maximale Paris, Lyon, Grenoble, Lille, Saint Etienne, Guadeloupe : protocole sanitaire et cahier de rappel gratuit les restaurants

Pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, de nouvelles mesures sanitaires sont entrées en vigueur dans les zones placées en alerte maximale le mardi 6 octobre puis jeudi 8. Sont concernés, les établissements de restauration de Paris, Aix-Marseille, la Guadeloupe, Grenoble, Lyon, Lille et Saint Étienne. Ces mesures se fondent sur les recommandations sanitaires construites avec les représentants de la restauration pour s'assurer de leur faisabilité. Comment s'y retrouver ? On a simplifié le protocole et vous détaille les points à retenir.

Si vous souhaitez de l'aide pour mettre en place un cahier de rappel, nous avons développé un outil simple, digital et gratuit. Pour le mettre en place, il suffit de vous inscrire sur ce lien

Nous avions étudié les conséquences de la crise sanitaire sur les restaurants, un des premiers secteurs touchés. La solidarité permettra à tous de surmonter les épreuves, si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à nous écrire à contact@malou.io. Bon courage à tous !

Les enjeux de la réservation en ligne

Les réservations en ligne au restaurant permettent à la fois de fluidifier le service et de "garantir "du chiffre d'affaires. Pourtant, de plus en plus d'établissements refusent d'en prendre. Pourquoi ? Certains pointent du doigt la difficulté du "no show" ce phénomène des réservations prises mais non honorées qui bloquent des tables et privent les restaurateurs de clients. D'autres, à l'image de Big Mamma expliquent que leur stratégie repose sur "du volume" et qu'en ne prenant pas de réservation, ils parviennent à réaliser 2 à 3 services deux fois par jour. Car en effet, si les réservations se font généralement autour de 13h pour le déjeuner, et 20h/20h30 pour le dîner, elles empêchent alors réaliser deux services sur un repas.
Quels enjeux gravitent autour de la réservation ? Quels acteurs permettent de l'aborder au mieux ? Réponses dans notre dernière infographie réservation au restaurant. 

Les enjeux de la FoodTech en 2020

Longtemps resté à l’écart de la vague de transformations digitales de la FoodTech, le secteur de la restauration prend aujourd’hui sa revanche grâce à des acteurs qui innovent, de la fourche à la fourchette.

Fluidifier les process d'approvisionnement, limiter le gaspillage, trouver ses clients en ligne... les outils de la FoodTech soulagent les restaurateurs tout au long de la chaîne. 

Contraints de s'adapter, de se réinventer pour préparer une reprise meilleure les restaurateurs ont adapté leurs organisations de travail, leurs offres et lancé de nouveaux services.La digitalisation et les événements récents ont fortement bouleversé les habitudes de consommation des clients qui ressemblent de moins en moins à ceux de la génération précédente. Ils expriment aujourd'hui de nouvelles exigences et attentes qui obligent les restaurateurs à repenser leurs modes de fonctionnement. Comment alors, les startups de la FoodTech les accompagnent pour répondre alors, - aux nouveaux enjeux de la restauration ? 

 

 

 

L’impact du Covid-19 sur la restauration : quelles conséquences et répercussions ?

À quand le déconfinement de la restauration ? 

Le flou quant à la réouverture des restaurants contraint les acteurs du CHR à s'adapter, se réinventer et prendre le temps de préparer une reprise meilleure : nouveaux services, réorganisation des conditions de travail en tenant compte des mesures d’hygiène à respecter, modification de leur offre, voire amélioration. En parallèle, de nombreuses initiatives se multiplient pour aider les restaurateurs à trouver des solutions pendant cette crise sanitaire alors qu’aucune date de déconfinement n’a été annoncée pour la branche.

La demande du grand public pour les restaurants reste forte et ne se matérialise pas par des réservations compte-tenu des fermetures d’établissement mais par une demande importante pour la vente à emporter et en livraison.

Quelles conséquences cette crise à la fois sanitaire, économique et sociale aura sur la restauration ? Quelles sont les perspectives et les solutions de demain ? 

Réponse en chiffres dans notre infographie.

Infographie-impact-conséquences-répercussions-Covid-19-restauration-clickandcollect-livraison-local-ecoresponsable-chiffred'affaires

Plan d'action pour les restaurants : limiter l'impact de la crise

Si la crise touche tout le monde, les restaurants et hôtels franciliens, fermés depuis le 15 mars minuit par arrêté préfectoral la subissent de plein fouet. Cette crise à la fois sanitaire, économique et sociale amène de nombreuses interrogations, tant pour préserver sa santé et celle de ses proches, que pour sauvegarder son entreprise et les emplois de ses équipes. Nous avons tâché de répondre aux premières interrogations formulées par nos restaurateurs pour d'une part limiter les dommages, et anticiper la reprise. Reculer pour mieux sauter, c'est comme ça que nous abordons cette crise chez Malou. Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à nous les poser en commentaires sur ce blog, par mail à contact@malou.io ou par téléphone sur notre ligne directe 01 70 62 93 83. La solidarité permet de sortir plus fort de ces crises, n'hésitez pas à nous solliciter.

Liens utiles :

  • https://activitepartielle.emploi.gouv.fr.
  • https://www.urssaf.fr/portail/home/votre-urssaf/urssaf-ile-de-france.html
  • https://www.impots.gouv.fr/portail/files/media/1_metier/2_professionnel/EV/4_difficultes/440_situation_difficile/modele_demande_delai_paiement_ou_remise_impots_covid19.pdf

 

infographie-crise-coronavirus-restaurants-impact-solution-gestes-digital

Recruter pour son restaurant : quelles difficultés et comment les surmonter ?

En 2019, la restauration comptait 960 000 actifs. Quels enjeux et opportunités en matière de recrutement ? 

recrutement restauration hôtellerie

La restauration fait figure de locomotive de l’économie française et crée de nouveaux emplois chaque année. Entre 2005 et 2017, le nombre d’emplois à pourvoir dans le secteur a enregistré une forte progression, de plus de 25%, selon une étude réalisée par Pôle Emploi. Pourtant, la restauration souffre depuis quelques années d’une pénurie de personnel qualifié puisque plus de 100 000 postes n’ont pas trouvé preneurs en 2017.

Pour palier ce manque et l’important turnover qui sévit en restauration, des startups à l’image de Extracadabra, proposent des solutions digitales de mise en relation entre profils qualifiés et établissements en recherche. 

Quelle place occupe ainsi la restauration dans l’économie française ? Quelles sont les perspectives et les solutions de demain ? 

Réponse en chiffres dans notre infographie.

Les grandes tendances qui ont marqué la restauration en 2019

Que retenir des tendances dans la restauration en 2019 ? Retour en quelques chiffres ! 

5,6 milliards de repas sont consommés au restaurant en France en moyenne chaque année. Autant de repas qui reflètent successivement les nouveaux modèles de consommation.

Et l'année 2019 ne fait pas exception : elle a été riche en évolutions. De l’agriculture qui assure la qualité et la responsabilité de l’aliment, à l’équilibre produits animaux / végétaux dans l’assiette, jusqu’au mode de consommation (au restaurant ou à domicile en livraison) les questions que soulèvent les restaurateurs ont bien changé.  

Et les réseaux sociaux, loin de remplacer le travail du chef cuisinier ou du restaurateur apparaissent de plus en plus comme un outil à manier intelligemment pour le valoriser.

Nous partageons ci-dessous  notre analyse chiffrée de ces tendances que nous continuerons de suivre attentivement en 2020. 

 

Labels en restauration : lesquels viser ?

Les labels en restauration, gages de confiance, rassurent les clients devenus consommateurs exigeants quant à la qualité des produits qu’ils consomment. 77 % des Français déclarent d’ailleurs s’informer au quotidien sur les produits qu’ils achètent.

Travailler des produits frais, de saison, parfois même locaux ou biologiques, l’afficher et le certifier avec des labels, garantit ainsi une réputation honorable à un restaurant. L’appellation « label » fait obligatoirement l’objet d’une reconnaissance officielle, c’est-à-dire d’une publication au Journal Officiel (JO). Ils certifient l’expertise et l’excellence d’un établissement et, parfois, l’attachement à une certaine idée du savoir-vivre à la française. Mais alors, quels sont les labels spécifiques à la restauration ?

labels en restauration

La recherche locale : s'adapter pour convertir en ligne des clients plus qualifiés dans son établissement

La recherche locale affiche des volumes de recherches croissants et rend plus propice la conversion en ligne. Pourquoi ? Comment ? Réponses en chiffres :

recherche locale référencement restauration

Besoin de résoudre un problème immédiat ? D’acheter ou de consulter à proximité ? On demande de plus en plus à Google. Qu’on lui demande à l’oral ou à l’écrit, on lui formule fréquemment une requête locale. Qu’est-ce que c’est exactement ? Tout simplement, l’expression d’un besoin et d’une localisation pour le résoudre dans un environnement géographique proche. Exemple : restaurant avec terrasse + Paris 10. Les requêtes locales représentent en effet 1/4 des recherches effectuées sur le moteur de recherches. Quels enjeux portent-elles - notamment pour les restaurants ? Comment s’adapter pour tirer de plus grands profits de ces changements de comportements dans la manière de rechercher en ligne ?

recherches locales référencement

Le référencement local apparaît ainsi comme un outil indispensable à maîtriser pour les restaurateurs. Nous expliquions ici comment nous aidions nos partenaires à améliorer leur visibilité en ligne pour acquérir de nouveaux clients grâce à un référencement local efficace.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à m'écrire à louiza@malou.io.

Le snacking en France, un marché porteur !

Le snacking aussi appelé "restauration rapide" s'impose comme un mode de consommation de plus en plus répandu en France. À quel point ? Réponses en chiffres dans notre infographie ! 

Ce n’est plus la traditionnelle baguette que les français ont sous le bras mais un sandwich, un burger, un tacos ou même un lobster roll ! 60% des consommateurs français se rendent au moins une fois dans un lieu dédié au snacking durant la semaine.

Le snacking est un mode de consommation qu’il faut différencier du grignotage.
Originaire des Etats-Unis, “snack” fait référence à un encas, une collation, il ne se pratique pas seulement entre les repas mais aussi à la place des repas. C’est l’un des marchés alimentaires le plus dynamique en France. Pas très étonnant vu ses arguments
fast and yummy que les acteurs du snacking avancent ! Du salé au sucré, du healthy au plus gras, chips, biscuits, salades ou encore pizzas, il y en a pour tous les goûts !

Aujourd’hui, le snacking s’installe confortablement dans le cœur des métropolitains (44% des ventes de snackings viennent d’Ile de France) qui optent de plus en plus pour une restauration expresse et mobile. Le snacking est une habitude alimentaire du 21ème siècle qui s’adapte parfaitement à notre rythme de vie toujours plus multitasking.

Le snacking permet un gain de temps, une praticité et une transportabilité pour le consommateur-type : jeune, de classe moyenne, célibataire ou avec des enfants. Un succès qui se retrouve 1 panier sur 5 contient au moins un produit de snacking.

Alors qui sont ces snackeurs et que snackent-t-ils ? Quels sont les principaux acteurs de ce marché qui ne cesse d’évoluer ? Quelles tendances feront le plus parler d’elles ?

 

snacking sandwich, burgers, salades, junk food, tendance France, marché

Les offres de restauration en hôtellerie : une opportunité à saisir ?

Restauration, brunch, petit déjeuner, tea time... les occasions pour générer du revenu sur l'offre F&B (Food & Beverage) ne manquent pas aux hôteliers. Et ils sont de plus en plus nombreux à essayer de réaliser du chiffre d'affaires avec une clientèle non hébergée. Cette tendance n’est pas nouvelle, en 1995, déjà, l’Hôtel Costes s’implantait au cœur de Paris avec son restaurant qui animait le quartier et la rue Saint-Honoré. L’Hôtel Amour a lui aussi offert un cadre chaleureux et convivial aux Parisiens en 2006. 

Ces concepts de restaurants d’hôtels se sont multipliés ces dernières années, favorisés par l’arrivée de nouveaux concurrents sur le marché de l’hébergement (Airbnb…) et par la saisonnalité de l’activité qui peut avoir des conséquences désastreuses sur le chiffre d’affaires des hôtels. A travers, le Food & Beverage, l’offre hôtelière cherche à se réinventer notamment en misant sur la singularité et l’intimité des lieux. Le référent français en la matière est le Mama Shelter créé en 2008 qui fort de son succès s’est exporté dans les grandes villes de France et à l’étranger (Los Angeles, Istanbul). 

Cette nouvelle génération d’hôtels parie sur le lifestyle afin d’offrir à ses convives de véritables moments de vie. C’est d’ailleurs ce que décrit Serge Trigano, à l’origine de l’enseigne Mama Shelter lorsqu’il qualifie ses hôtels de « restaurants avec des chambres au-dessus ». En plus d’animer son établissement au quotidien, ces services contribuent à dynamiser le quartier et ses alentours. En effet, la visibilité et l’ouverture du rez-de-chaussée des hôtels attisent une nouvelle clientèle locale qui vient se mêler aux touristes. Comme l’exprime Pierre Moussié, propriétaire de l’Hôtel Providence : « Quand elle entre dans un hôtel, la clientèle étrangère veut être baignée dans Paris, pas se retrouver entre touristes pendant le petit déjeuner ». Le restaurant ou le bar est un beau moyen de générer une clientèle à la fois diversifiée et locale. Le créneau du Food & Beverage semble être une véritable opportunité à saisir pour les hôteliers puisqu’elle élargit leurs sources de revenus et réinsuffle de la vie et de la bonne humeur à l’hébergement touristique. La preuve en chiffres :