Le blog de Malou : Influencer Marketing Food et visibilité pour les restaurants

Le blog de Malou

Service de livraison interne ou avec les plateformes pour son restaurant ?

3 commandes sont passées chaque seconde en ligne dans l’Hexagone ! Un chiffre qui devrait augmenter dans les mois à venir puisque 71% des français ont eu recours à la livraison de repas suite au confinement ! 

Service de livraison pour son restaurant – livraison – service – restaurants – plateformes – applications – commandes – en ligne – livreurs – avantages – inconv

Face aux inconnues quant aux conditions sanitaires et modalités de réouverture des restaurants, s’adapter, se réinventer et s’organiser devient plus que nécessaire pour le secteur de la restauration. 

La livraison et le click and collect ne sont plus une innovation en soi. Ces services ont réussi à s’implanter dans les habitudes des consommateurs et à s’imposer dans le quotidien des Français. Avec un panier moyen de 23€ (livraison incluse), 62% des 18/24 ans et 52% des 25/34 ans utilisaient le click and collect et la livraison en 2019.

Pour ceux n’ayant pas encore développé ces services, lancer son système de commande à emporter et de livraison peut sembler compliqué : définition d’une offre adaptée, calcul des foodcost, des frais de packaging et de livraison, optimisation de la prise de commande, choix des bons canaux de distribution… 

Une fois bien préparés opérationnellement, deux solutions s’offrent aux restaurateurs en ce qui concerne la livraison : mettre en place leur propre système de livraison (avec des prestataires comme  Olvo et Dishop) ou utiliser les plateformes de livraison comme UberEats, Deliveroo, JustEat, Glovo.

Alors pour quel choix opter ? La livraison et le click and collect sont-ils le futur de la restauration ? Mieux vaut-il mettre en place son propre service de livraison ou faire appel aux plateformes spécialisées ? Quels bénéfices en attendre ?

1) La livraison en propre

Mettre en place son système de livraison comporte autant d’avantages que d’inconvénients. Afin d’assurer une expérience culinaire rapide, personnalisée et pratique, vous devez prendre le recul nécessaire et choisir ce qui correspond le mieux à votre établissement et à votre offre. 

Les avantages d’une livraison en interne : 
  • L’indépendance. Vous établissez vous même la plage horaire où il est possible de se faire livrer. Vous êtes aussi libre de lancer quand vous le souhaitez des promotions !
  • L’ajustement de vos prix quand bon vous semble : si un plat ou un menu fonctionne mais que vous n’avez pas calculé au préalable une marge assez conséquente, vous pouvez changer facilement son prix.
  • La maîtrise de l'expérience client d’un bout à l’autre : de la prise de commande à la fidélisation en passant par la livraison.
  • L’amélioration la relation client. En proposant des repas à domicile, vous offrez à vos clients un certain confort, celui de manger vos plats sans avoir à se déplacer ! 
  • L’augmentation de votre rentabilité. Une fois le coût de la mise en place de vos services amorti, vous serez en capacité de dégager du résultat et d’améliorer votre chiffre d’affaires. 
  • La personnalisation de vos services pour fidéliser vos clients facilement : gratuité, bougie offerte, petit mot sur une carte à l’identité de votre établissement, points de fidélité, remises ...
  • L’obtention de commentaires et d’avis en demandant subtilement à vos clients d’exprimer leur ressenti après une livraison ! Cela vous permettra d’améliorer votre référencement local et de remonter sur les résultats des moteurs de recherche naturellement. 
Les inconvénients de la livraison propre : 
  • Le coûts de la mise en place de vos services : de l’embauche des livreurs à l’achat d’une flotte conséquente de véhicules (voitures, scooters, vélos…). L’investissement de départ reste assez onéreux. En parallèle, vous devrez déployer une stratégie de marketing et de communication pour atteindre vos futurs clients ! 
  • La gestion en termes de logistique est à prendre en compte. Lorsque vous êtes en plein rush en salle, vous devrez assurer la livraison en même temps. 
  • L’expertise : Vos livreurs sont-ils assurés ? Avez-vous un système de paiement fiable ? Prend-t-il en compte le sans contact et les titres restaurants dématérialisés ? Pouvez-vous stocker les plats dans une pièce aux normes HACCP ? Avez-vous mis en place une plateforme qui suit vos livraisons ? Vos emballages sont-ils adaptés à vos plats ?

2) La livraison avec les plateformes

La montée en puissance des plateformes de livraisons accroît la visibilité des restaurants qui les rejoignent. Néanmoins, la popularité de ces applications met directement en concurrence tous types d’établissements référencés sur ces services tiers de livraison.

Les avantages de léguer sa livraison à des plateformes externes : 
  • Aucune gestion opérationnelle. Ne vous souciez pas du service et des commandes mais seulement de la préparation ! 
  • Ces applications s’occupent de l’acquisition clients. 
  • L’amélioration de votre visibilité auprès des clients déjà séduits par la livraison ! 
  • La mise en place d’offres fréquemment. Les clients sont friands de ces petites promotions qui les incitent à commander ! 
  • La diversification de vos sources de revenus. Plutôt que de vous en remettre à une seule plateforme, travaillez avec plusieurs partenaires implantés localement.
  • L’automatisation des flux de commandes. Les services de livraison simplifient les processus de commandes et de tenue de registres : un gain de temps pour le personnel en salle qui ne perd pas d’énergie à répondre au téléphone ou à consulter le site web ! 
Les inconvénients :
  • La difficulté de se démarquer dans cet écosystème hyper concurrentiel.
  • La commission des plateformes de livraison sur vos prix est élevée. Elle varie de 20 à 30%. 
  • La précarité des livreurs. Les plateformes ne sont pas tellement transparentes quant aux conditions de travail des livreurs : rémunération, cycle de paiement, couverture, matériel à disposition, shifts... 
  • L’indépendance des restaurateurs en péril. La base de données de clients acquis au fur et à mesure appartient aux plateformes : confier 100% des livraisons revient aujourd’hui à confier 100% de votre fichier clients !
  • La fidélité des clients. Ces derniers choisissent de plus en plus d’abord leur plateforme de livraison avant de choisir le restaurant.
  • La perte de contrôle de l’expérience client. Lorsque les clients reçoivent une commande en retard, froide, mal présentée ou des mains d’un livreur malpoli, c’est vers le restaurant qu’ils se retournent pour se plaindre. 
  • La qualité du service ne peut pas être mesurée puis améliorée.

3) Quelles plateformes tierces choisir ?

  • Uber Eats : le géant américain 

Uber Eats est le service de livraison de plats de restaurants de la société Uber. Lancée en 2016, la plateforme est présente dans les grandes villes de France. Uber Eats assure le service de commande d’un plat auprès d’un restaurant et la livraison de celui-ci par un livreur indépendant. 

Service de livraison pour son restaurant-livraison-service-restaurants-plateformes- applications-commandes-en ligne-livreurs-avantages-inconvénients-Uber Eats

  • Just Eat : le pionnier de la livraison 

Just Eat, anciennement Allo Resto en France, est une entreprise britannique de livraison de plats cuisinés. C'est le numéro un de la restauration livrée en France suite à l'acquisition d'Allo Resto.

Service de livraison pour son restaurant-livraison-service-restaurants-plateformes- applications-commandes-en ligne-livreurs-avantages-inconvénients-JustEat

  • Deliveroo : la sélection la plus qualitative de restaurants

Deliveroo, plateforme de livraison de plats cuisinés, d'origine britannique a été fondée en 2015. Les commandes sont passées par le site web ou l’application auprès des restaurants partenaires et sont livrées par des coursiers indépendants.

Service de livraison pour son restaurant-livraison-service-restaurants-plateformes- applications-commandes-en ligne-livreurs-avantages-inconvénients-Deliveroo

  • Glovo : toutes vos envies livrables 

Glovo est une nouvelle application de livraison de repas à domicile. Cette start-up espagnole, fondée à Barcelone en 2015, offre un service de messagerie à la demande qui achète, récupère et livre les produits commandés via son application mobile. Elle s'est rapidement imposée sur son marché en Espagne et en Amérique du Sud. Glovo fait actuellement ses débuts en France, avec une disponibilité limitée à Paris pour le moment.

Service de livraison pour son restaurant-livraison-service-restaurants-plateformes- applications-commandes-en ligne-livreurs-avantages-inconvénients-Glovo

4) Des applications pour mettre en place son propre service de livraison

  • Dishop : la commande en un clic 

Obtenir sa propre application ou son site web de vente, c’est maintenant possible avec Dishop. La startup met à disposition des restaurateurs une solution clés en main de livraison et de click and collect, le tout sans aucun frais de lancement.

Service de livraison pour son restaurant-livraison-service-restaurants-plateformes- applications-commandes-en ligne-livreurs-avantages-inconvénients-Dishop

  • Stuart : la plateforme 

Créé en 2015, Stuart est le leader européen de la livraison à la demande. Cette plateforme de livraison révolutionne le transport de marchandises en ville. Opérant dans trois pays et 80 villes, Stuart propose aux commerces de toutes tailles, tous secteurs confondus, des livraisons plus rapides et plus pratiques pour offrir à leurs clients une expérience unique.
Service de livraison pour son restaurant-livraison-service-restaurants-plateformes- applications-commandes-en ligne-livreurs-avantages-inconvénients-Stuart

En bref,

Les plateformes de livraison de plats cuisinés à domicile sont, au fil du temps, devenus un confort moderne. 

La livraison en interne ou via des plateformes tierces comportent des avantages comme des inconvénients. Il n’y a pas de société de livraison apportant un meilleur revenu qu’un autre. Il faut simplement trouver la société qui vous convient le mieux. Avant de prendre une décision, assurez-vous de peser le pour et le contre pour déterminer quel type de livraison est la meilleure solution pour votre établissement. 

Best case Chipotle : comment surmonter la crise du Covid-19 ?

Comme ses concurrents, le géant américain du burrito Chipotle Mexican Grill a été contraint de fermer ses restaurants à partir de la mi-mars pour ne proposer désormais que de la vente à emporter et en livraison. 

chipotle mexican grill-concept-chiffre d’affaires-ventes-en ligne-digital-communication-livraison-drive-influenceurs-collaboration

Suite aux dernières évolutions du Coronavirus en France et le déconfinement du 11 mai, certaines chaînes de restauration, telles que Mcdonald’s ou Burger King, rouvrent leur service de click and collect et de drive. 

Avec des ventes trimestrielles soutenues par les commandes en ligne, Chipotle Mexican Grill a su limiter les dégâts de la crise et anticiper la reprise. Entre coup de communication et astuces opérationnelles, le fast-food spécialiste des burritos et tacos ressort plus fort de cette crise. 

Avec 3 commande passées chaque seconde dans l’hexagone, nous avons voulu savoir comment cette chaîne de restauration rapide haut-de-gamme américaine, spécialisée dans la cuisine tex-mex, a réussi à surmonter la crise du covid-19 ! 

I) Aux origines de Chipotle : un concept très fort

Une success story à l'américaine

Dans les années 90, Steve Ells, un jeune universitaire américain, remarque que les taquerias - établissements de restauration spécialisés dans les tacos pouvant également servir d'autres plats de la cuisine mexicaine - remportent un franc succès. Son plan original était d'ouvrir quelques restaurants mexicains pour ensuite lancer un restaurant plus gastronomique. Ce jeune entrepreneur calcule alors avec son père que, pour être rentable, il devait vendre un minimum de 197 burritos par jour. En 1993, Steve Ells, ouvre un seul restaurant à Denver, dans le Colorado. Après un mois, on peut dire que le jeune homme a réussi son pari : il vend quotidiennement plus de 1 000 tacos. Le fondateur et ancien président exécutif de Chipotle ouvre alors un second restaurant. Le succès ne se faisant de nouveau pas prier, Steve Ells décide de poursuivre l'aventure : ses quelques restaurants deviennent ainsi une véritable chaîne de restauration rapide - Chipotle Mexican Grill - désormais disponible au quatre coins du monde. 

chipotle mexican grill-concept-chiffre d’affaires-ventes-en ligne-digital-communication-livraison-drive-influenceurs-collaboration-ingrédients

Au 31 mars 2020, l’enseigne comptait ainsi plus de 2 600 restaurants aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en France et en Allemagne. Elle est par ailleurs la seule société de restauration de cette taille qui possède et exploite tous ses restaurants. Avec plus de 85 000 employés, Chipotle Mexican Grill s’est imposé depuis longtemps comme un leader et un innovateur de l'industrie alimentaire. La chaîne de restauration rapide s'est engagée non seulement à rendre ses produits alimentaires accessibles à tous mais à devenir également une marque à la pointe du digital, des nouvelles technologies et des pratiques commerciales durables. 

Un concept responsable et une identitée travaillée 

Chipotle Mexican Grill propose à ses clients 7 choix de repas : Burrito, Burrito Bowl, Crispy Corn Tacos, Soft Tacos, Salad, et Kid’s Menu. Pour presque chaque plat, le client est roi et peut choisir l’ingrédient de son choix : viande, féculents, légumes, et différentes sauces. À peu près tous les régimes et allergies alimentaires sont ainsi mis à l’honneur par l’enseigne.

Très vite les équipes de Chipotle ont compris que la transparence alimentaire représentait un atout de force auprès des consommateurs ! La chaîne de restauration à donc décidé d’afficher les calories pour chaque ingrédient sur leur site internet mais aussi dans leurs menus en point de vente. Le client a ainsi la possibilité de calculer les calories de sa commande mais aussi le poids de protides, lipides, cholestérol...

chipotle mexican grill-concept-chiffre d’affaires-ventes-en ligne-digital-communication-livraison-drive-influenceurs-collaboration-guide-nutrition

En plein développement, l’enseigne a adopté le slogan "food with integrity" pour décrire son approche en matière d'approvisionnement et de préparation des ingrédients. Chipotle préparait au quotidien tous les aliments frais sur place à partir d'ingrédients bruts, qui provenaient de producteurs ayant recours à des pratiques durables et humaines. D’après la marque, la viande servie provient d’animaux élevés dans des conditions correctes, tandis que les OGM sont bannis de leurs recettes. 

“Nous servons des produits qui ont du goût tout en respectant la chaîne alimentaire : ici, pas de poulets élevés en batterie. Nous entretenons une relation proche avec nos fournisseurs. Sur Paris, nous nous approvisionnons à Rungis. Nous considérons que notre mission est aussi d’avoir un impact sur la région.” explique Basile Lestringant,  directeur des opérations France de la chaîne.

En construisant une image de marque solide et en exprimant son positionnement, notamment avec la campagne "cultiver un monde meilleur", Chipotle Mexican Grill à réussi à construire une relation durable avec ses clients. Au cours des deux dernières années, le responsable de la direction marketing, Chris Brandt, et son équipe ont réussi à mettre en place la transformation digitale de Chipotle, nécessaire pour rivaliser avec des enseignes concurrentes telles que Burger King ou McDonald. 

Contribuant à restaurer la confiance dans la marque, en veillant à ce que la sécurité alimentaire et les produits frais ne soient plus un obstacle mais un point de différence, les équipes de Chipotle ont su s’adapter à la crise du Covid-19 apparue début mars 2020. 

II) Chipotle entre réactivité et ingéniosité opérationnelle

Une baisse de chiffre d’affaires contrôlée face au Covid-19

Chipotle n'a pas échappé aux dégâts causés par le Covid-19 depuis mars. Les ventes de l’enseigne ont en effet chuté de 16% et ont atteint une baisse de 35% au cours de la semaine du 29 mars. Cela s’explique entre autre par le fait que la chaîne de fast food a dû fermer temporairement une centaine de restaurants, et ce principalement à l'intérieur des centres commerciaux et des galeries marchandes qui brassent une clientèle importante. Mais ces fermetures ne représentaient que 3,8% du nombre total de restaurants de l'entreprise. Les autres établissements Chipotle proposaient pendant le confinement des services de vente à emporter et de livraison. Pour ces restaurants, l’enseigne a pris la décision commerciale d’offrir les frais de livraison à tous les clients qui passaient une commande de plus de 10 dollars, ce qui a pesé in fine sur sa rentabilité.

Pourtant, Chipotle a continué à augmenter les ventes de ses établissements, et ce malgré le vent contraire de la mi-mars. Si bien que l’enseigne a finalement enregistré une augmentation de 3,3% de ses ventes sur l'ensemble du trimestre. Ainsi, les actions de Chipotle Mexican Grill ont grimpé de 34% en avril, selon les données fournies par S&P Global Market Intelligence - entreprise américaine spécialisée dans l'information et l'analyse financière. 

Alors, comment Chipotle a réussi à maintenir son activité pendant cette crise sanitaire ? Quels ont été les moyens et les actions déployés par l’enseigne pour survivre ?

Le levier du digital actionné

Afin de surmonter cette crise, la chaîne de fast food spécialisée dans la cuisine tex-mex, a directement consolidé son outil de commandes en ligne et de livraisons. Lancé en 2018, les avantages de cet outil se sont révélés considérables. 

En intensifiant rapidement ses activités de livraison et de commande à emporter durant la pandémie, Chipotle Mexican Grill a réalisé une croissance des ventes en ligne de 81% au premier trimestre 2020 - qui représentent 26% des recettes totales de l’enseigne. La majorité de ce bond s'est produit en mars, lorsque l'économie mondiale s’est arrêtée. La chaîne de restauration rapide a non seulement limité la casse mais a atteint un record de vente en ligne puisque ses ventes, permises par les différents outils digitaux, ont atteint 372 millions de dollars ! 

En France, Chipotle s’est directement adapté en collaborant avec Deliveroo, l'une des plateformes de livraison les plus connues, afin de proposer un service de livraison de qualité. 

chipotle mexican grill-concept-chiffre d’affaires-ventes-en ligne-digital-communication-livraison-drive-influenceurs-collaboration-deliveroo

Par ailleurs, en plus d’offrir des repas aux aides soignants pendant cette période difficile pour tous, Chipotle a mis en place plusieurs opérations de communication digitale : nouvelles campagnes digitales, événements virtuels, partenariats sur les réseaux sociaux, campagnes de hashtags… la chaîne de restauration rapide a su tirer parti de sa présence en ligne et renforcer sa notoriété en pleine crise !

III) Une communication taillée sur-mesure pendant la crise sanitaire

Le lancement de nouvelles recettes fortement valorisées

Après avoir mené une enquête en collaboration avec YouGov, Chipotle Mexican Grill a conclu qu'environ un tiers des Américains avait du mal à rester dans de bonnes conditions physiques en cette période de confinement et que 36% d’entre eux ont augmenté leur consommation de fast food et autres produits gras et sucrés. Une tendance qui se confirme dans l’hexagone puisque, depuis le début confinement, la prise de poids des Français représente environ 2,5 kg en moyenne.

En réponse à ces mauvaises habitudes, la chaîne de restauration mexicaine a lancé cinq nouveaux bowls. Surnommés les "Lifestyle Bowls", ces menus sains ont été élaborés pour les personnes confinées. Afin de proposer des recettes les plus complètes possible, le fast-food mexicain a eu recours aux conseils et préférences de commande de cinq influenceurs « bien-être ».

Chipotle Mexican Grill Bowls

Vendues entre 9 et 12 dollars, ce sont deux athlètes, un moniteur de cyclisme, un entraîneur de basket-ball et un expert en nutrition qui ont créé les recettes de ces nouveautés. 

Mais l’opération n’en reste pas là ! Les différents influenceurs ayant participé à leur élaboration sont apparus sur le Chipotle Together Wellness Live-Stream sur Instagram Live. Ce flux, conçu pour encourager les clients à rester à la maison et à s'entraîner, permet à ces derniers de maintenir leur condition physique.

A la suite de cette initiative, les actions de la société ont presque retrouvé le niveau qu'elles avaient atteint juste avant la pandémie et se négocient actuellement entre 6 et 7 % en dessous de leur pic du 20 février, qui était d'environ 927 dollars.

Une collaboration réussie avec le jeu vidéo Call of Duty Warzone

Chipotle s’est lancé sur les rings de sport virtuel, avec sa nouvelle série de Chipotle Challenger. Depuis le 30 avril, plusieurs célèbres joueurs d'e-sport regroupés par équipe s’affrontent. Les huit équipes les plus performantes, choisies lors des précédentes séries de qualification, auront l'occasion de se mesurer aux joueurs de Chipotle-fan dans les domaines du sport, de la musique et du divertissement. Des athlètes professionnels, des DJs et d'autres anciens de l'esport-thérapie devraient également faire une apparition.

Chipotle Mexican Grill Delivery-Home-Game-Enjoy

Les gagnants remporteront un an de burritos Chipotle et environ 25 000 dollars. L’événement dédiés aux fans du jeu Warzone et de Chipotle, s'adressait aussi à toutes les personnes condamnées à rester chez elles par le coronavirus. Plus de 25 000 dollars de dons ont été récoltés lors de cette initiative. 

L’organisation d’un bal virtuel de fin d’année

Précurseur et novateur en ce qui concerne les techniques digitales au sein des médias sociaux, Chipotle Mexican Grill s'est associé à des influenceurs et à d'autres marques pour créer un événement destiné aux lycéens dont les traditions annuelles ont été annulées en raison du Covid-19.

chipotle mexican grill-concept-chiffre d’affaires-ventes-en ligne-digital-communication-livraison-drive-influenceurs-collaboration-after party-david dobrik

La chaîne de restauration rapide cherche à apporter de la joie et de la normalité aux élèves qui passent à côté d'étapes importantes de leur expérience scolaire. Avec un filtre et une lentille spéciale Instagram et Snapchat, les participants pourront créer du contenu pour la marque. Un événement win-win puisque les étudiants qui assisteront à la soirée auront la possibilité de participer à un concours organisé là encore par l’enseigne, et d’avoir la chance de gagner une bourse de 25 000 dollars

Une promotion spéciale commémoration du 5 mai 

Le 5 mai, “Cinco de Mayo” célèbre l'héritage et la fierté des Mexicains. Cette fête typique commémore la victoire des forces du gouvernement républicain mexicain lors de la bataille de Puebla en 1862. En pleine période de confinement, Chipotle a profité de l’occasion pour mettre en place du 30 avril au 10 mai une opération de communication judicieuse.

Le 5 mai, et uniquement ce jour-là, toute commande comprise entre 10$ et 200$ passée en utilisant le code "QUESO55" permettait d’obtenir non seulement la gratuité de la livraison, mais également leur fameuse sauce au fromage blanc qui avait disparu depuis quelques temps sur leur carte. La réapparition (et gratuité !) de cet ingrédient phare de l’enseigne a fait parler d’elle sur les réseaux ! 

chipotle mexican grill-concept-chiffre d’affaires-ventes-en ligne-digital-communication-livraison-drive-influenceurs-collaboration-cinqodemayo

En parallèle, la chaîne de restauration rapide spécialisé dans le tex-mex a lancé le challenge #ChipotleSponsorMe sur TikTok avec le youtubeur David Dobrik. David décernera une carte de célébrité Chipotle à cinq fans qui auront montré pourquoi ils devraient être sponsorisés par Chipotle sur TikTok. Les gagnants seront les premiers fans de Chipotle à recevoir la célèbre “carte de célébrité”. Détenue par un petit groupe de célébrités, d’athlètes et de personnes influentes, cette carte donne accès à la gratuité de certains produits Chipotle. Pour participer, les fans ont du suivre @Chipotle sur TikTok, utiliser #ChipotleSponsorMe et #contest, puis poster une vidéo TikTok créative sur les raisons pour lesquelles le Chipotle devrait les sponsoriser. 

chipotle mexican grill-concept-chiffre d’affaires-ventes-en ligne-digital-communication-livraison-drive-influenceurs-collaboration-sponsorme-TikTok

En bref,

Chipotle Mexican Grill semble surmonter avec brio la crise actuelle. La chaîne de restaurants enregistre une dette nulle et des ventes comparables à celles en temps normal. Le creux causé par la pandémie à la mi-mars est ainsi bien loin des équipes de Chipotle. Grâce à des astuces opérationnelles et des coups de communication, Chipotle a ainsi témoigné de sa capacité à survivre à la crise du coronavirus et en sortira sans doute encore plus fort. 

 

Compte-rendu webinar : quelles mesures d'hygiène mettre en place pour son restaurant ?

Où aller chercher des sources de revenu face aux difficultés rencontrées depuis mi-mars ? Quelles nouvelles offres proposer ? Comment lancer ses services de commandes à emporter et de livraison lorsque l’on n’en a jamais fait ? Comment assurer une expérience de qualité à ses clients ? 

Nous vous avons conseillés avec Gwenaël Avertis - Co-fondatrice de Octopus HACCP - sur les pratiques à entreprendre pour rouvrir votre restaurant en préservant la santé de vos employés, de vos clients et livreurs, pour réorganiser opérationnellement vos cuisines et pour rassurer en ligne vos clients.

Un grand merci aux 300 inscrits, nous espérons que ce webinar a été instructif. Pour ceux qui n’ont pas pu y participer nous revenons ici sur les principaux points à retenir de ce webinar. 

Webinar-hygiène-mesures-HACCP-commande à emporter-livraison-référencement-plateformes-réseaux sociaux-influenceur-relations presse

Voir le replay avec les slides.

Les différents points évoqués : 

1) Rappel des bases de la méthode HACCP
2) Quels sont les bons gestes à adopter pour la vente à emporter et la livraison ? 
3) Comment rassurer en ligne ?
4) Comment booster ses ventes ?

1) Rappel des bases de la méthode HACCP

Quatre modalités doivent être respectées :  

  • La traçabilité :
    • Pour les contrôles à réception, vous devez conserver vos bons de livraison pour identifier les fournisseurs et les denrées livrées
    • Pour la traçabilité interne: découpez vos étiquettes ou prenez les en photo via un logiciel HACCP . L’objectif est de conserver le nom du produit, son numéro de lot et sa DLC ou DDM.

Webinar-hygiène-mesures-HACCP-commande à emporter-livraison-référencement-plateformes-réseaux sociaux-influenceur-relations presse-traçabilité

  • La température : vous devez garantir le maintien de la chaîne du froid. Contrôlez la température de vos enceintes froides quotidiennement avant le lancement de la production. Si vous effectuez des refroidissements rapides pour stocker vos produits ou pour les livrez, vous devez respecter le couple temps/température ! Passez les produits chauds de 63°C à 10°C en moins de 2 heures puis stockez les à 3°C.

Webinar-hygiène-mesures-HACCP-commande à emporter-livraison-référencement-plateformes-réseaux sociaux-influenceur-relations presse-température

  • La DLC et l’étiquetage :
    • En l’absence d’analyse microbiologique, la date limite de consommation maximum d’un produit est de trois jours après transformation ou conditionnement. Si plusieurs préparations sont assemblées, la DLC la plus courte s’applique.
    • En ce qui concerne l'étiquetage des plats à emporter, il est obligatoire d’exposer la date de péremption.
  • Le plan de nettoyage de désinfection :

Pour établir votre plan de nettoyage de désinfection en cuisine (PND), vous devez tout d’abord définir :

    • Les zones et les éléments dans chaque zone.
    • Les fréquences de nettoyage (jour, semaine, mois...).
    • La méthodologie (débrancher, frotter, laisser, agir, rincer, racler).
    • Le ou les produits d’hygiène (désinfectant, dégraissant etc.).

Pour se faire, munissez vous de deux documents :

    • Le plan de nettoyage et de désinfection.
    • Le relevé du PND.

En ce qui concerne vos produits d’hygiène, ils doivent être aptes au contact alimentaire, adaptés à vos surfaces et à la restauration (produits bactéricides, levuricides, virucides). 

Webinar-hygiène-mesures-HACCP-commande à emporter-livraison-référencement-plateformes-réseaux sociaux-influenceur-relations presse-température-PND

Vous pouvez télécharger toutes les fiches de relevés HACCP en vous inscrivant à formation gratuite en ligne Octopus Academy. Vous recevrez 1 email par jour pendant 10 jours avec de bons conseils, des rappels de la réglementation, des fiches pratiques et des tableaux de relevés HACCP à téléchargés, ainsi que de bons conseils pour communiquer auprès de vos clients !

2) Quels sont les bons gestes à adopter pour la vente à emporter et la livraison ?

En cuisine, il est obligatoire de : 

  • Porter un masque, une charlotte ou une toque.
  • Se laver les mains après chaque action contaminante.
  • Mettre une tenue de travail propre à chaque service. 
  • Respecter la distanciation sociale en créant des zones de travail et un parcours de circulation. 

Pour la livraison, il est recommandé de : 

  • Porter un masque et des gants, ou de se désinfecter les mains après chaque livraison.
  • Respecter un périmètre de sécurité lors de la livraison.
  • Exiger un paiement sans contact. Désinfecter le matériel ayant été en contact avant et après chaque livraison.

3) Comment rassurer en ligne  ?

Rappeler l’essentiel et prôner la santé de tous :

  • Montrer les mesures mises en place au sein de votre établissement pour protéger vos équipes, les livreurs et vos clients.
  • Expliquer vos nouvelles règles d’hygiène.
  • Expliquer le déroulement de la livraison sans contact.

Webinar-hygiène-mesures-HACCP-commande à emporter-livraison-référencement-plateformes-réseaux sociaux-influenceur-relations presse-température-EasySushi

Partager des informations sur l’état de votre business, la santé et le moral de vos équipes. 

Webinar-hygiène-mesures-HACCP-commande à emporter-livraison-référencement-plateformes-réseaux sociaux-influenceur-relations presse-température-PONZU-BIG MAMMA

4) Comment booster ses ventes ?

À l'heure où l'acquisition clients se joue en ligne il est indispensable d'être visible partout où les clients potentiels vont faire leurs recherches : les moteurs de recherche, les applications, les réseaux sociaux, les médias... 

En cette période, communiquez auprès de vos clients et de votre communauté sur vos services et votre offre est en effet indispensable !

  • Comment remonter en haut des résultats sur Google ?

Pour être visible sur Google auprès de vos clients - acquis ou futurs - vous devez activer quatre leviers : 

    • Les horaires, jours de fermeture, les menus et les prix : uniformisez l’information disponible en ligne et mettez la à jour régulièrement ! 
    • Les mots-clés : identifiez les mots-clés qui représentent le plus votre restaurant et diffuser les sur toutes les plateformes. 
    • Les avis clients : répondez aux avis que les clients vous laissent quotidiennement tout en insérant vos mot-clés les plus stratégiques afin de construire un lien, analyser leur retour et fidéliser ces derniers.
    • Les photos : prenez des clichés appétissants et renommer les avec vos mots-clés pour améliorer votre visibilité en ligne !

 

  • Les plateformes de livraison : grimper en haut des listes ! 

La concurrence est rude sur les différentes plateformes de livraison (UberEat, Deliveroo, Just Eat…). Pour ressortir sur les premières pages et acquérir de nouveaux clients, nous vous conseillons de : 

    • Être en cohérence avec ses horaires et ses menus.
    • Être opérationnel : temps de préparation optimal, accueil des livreurs, aucune annulation de commandes ou d’erreurs. 
    • Mettre en place des promotions sur les différentes plateformes où vous êtes présents et jouer le jeu des offres spéciales !

 

Êtes-vous ouvert ou fermer ? Avez-vous lancer vos services de commandes à emporter et/ou de livraison ? Assurez-vous la livraison avec vos équipes ou êtes-vous présents sur les plateformes tel Uber Eat, Deliveroo, Just Eat ? 

Vous l’avez compris, informer vos potentiels ou futurs clients est essentiel de nos jours ! Dès votre profil, ces informations primordiales doivent être visibles. Pour faciliter la prise de commandes, vous pouvez insérer le lien qui redirige vers le service de commandes en ligne.

Webinar-hygiène-mesures-HACCP-commande à emporter-livraison-référencement-plateformes-réseaux sociaux-influenceur-relations presse-température-Lapiadina

    • Rassurez et montrez ce que vous faites pour protéger vos équipes, les livreurs et vos clients. Soyez explicite sur la mise en place de vos nouvelles règles d’hygiène et sur le déroulement de la livraison sans contact. 
    • Donnez envie à vos clients en diffusant différents contenus : vidéos recettes, photos d’équipe, produits bruts et plats. 

Webinar-hygiène-mesures-HACCP-commande à emporter-livraison-référencement-plateformes-réseaux sociaux-influenceur-relations presse-température-Pazzi

  • Les influenceurs : du contenu partagé par un tiers de confiance 

Un influenceur est un particulier qui a rassemblé une audience de plusieurs milliers de personnes sur un ou plusieurs réseaux sociaux, et partage avec ses abonnés, son quotidien ou une partie.

Pour accroître l’audience de votre établissement et acquérir de nouveaux clients, nous vous conseillons de collaborer avec des derniers. Pour réaliser un partenariat optimal, vous devez d’abord identifier les influenceurs dont les comptes sociaux sont portés par des publications intéressantes pour votre restaurant. Est-il plutôt porté sur les lieux d'exception ? Sur un type d'alimentation précis : healthy food ou au contraire pornfood ? Favorise-t-il des assiettes soigneusement décorées ? Préfère-t-il les selfies ? 

Une fois que vous en avez choisi un ou plusieurs, vous devez réfléchir à votre approche. Est-ce que vous souhaitez un relais ponctuel ou une collaboration durable ?

Il est indispensable de soigner tant la forme que le fond avant d’aborder les journalistes. La rédaction et la mise en page du communiqué de presse sont des étapes clés pour mettre en valeur son restaurant. Ils donnent lieu à la première impression qu'auront les journalistes et influenceurs de votre établissement. Pour réaliser un communiqué de presse optimal, nous vous conseillons de : 

    • Structurer vos informations par ordre de priorité.
    • Raconter une histoire pour valoriser votre établissement, entraînez les journalistes dans votre univers. N'hésitez donc pas à incarner ce lieu que vous avez construit, à raconter votre histoire de créateur, votre démarche pendant cette période de confinement et les raisons qui vous ont amenées à développer ce lieu.
    • Ne pas négliger le visuel et le graphisme. Le communiqué de presse doit impérativement représenter l'identité visuelle pour laquelle vous avez opté pour votre restaurant. 
    • Laisser vos coordonnées à la fin (adresse, numéro de téléphone, mail).

Pour contacter de façon optimale les journalistes, vous devez : 

    • Identifier les médias pertinents pour votre restaurant : guides, presse féminine, quotidiens, magazines culturels, médias spécialisés, chroniques radiophoniques spécifiques…
    • Cibler les journalistes en fonction de leurs thématiques de prédilection et reconstruire leurs adresses e-mail.
    • Aborder les journalistes efficacement en leur expliquant votre démarche de façon concise et personnalisée. 

En bref,

Adopter les bons gestes, tenir compte des nouvelles règles d’hygiène et des modes de consommation représentent les challenges de demain pour les acteurs de l'écosystème. Afin de rassurer en ligne vos potentiels clients, booster vos ventes, et en savoir plus sur les étapes pour réussir son lancement en click and collect et en livraison, Octopus HACCP organise une formation gratuite spéciale vente à emporter et livraison !

Si vous avez des questions, vous pouvez nous les poser en commentaires sur ce blog, par mail à contact@malou.io. ou par téléphone sur notre ligne directe 01 70 62 93 83. La solidarité permet de sortir plus fort de ces crises, n'hésitez pas à nous solliciter !

15 conseils pour mettre en place une activité de vente à emporter et de livraison

Afin de maintenir l’activité pendant cette période de confinement, la vente à emporter a été autorisée par le gouvernement. Face aux inconnues quant aux conditions de réouverture des restaurants, les acteurs du CHD doivent s’adapter, se réinventer et s’organiser.

emporter et de livraison-services-restaurant-restauration-offre-carte-menu-clients-instagram-relations presse-influenceurs-agence-CM restaurant

Que ce soit pour la restauration rapide ou pour les restaurateurs, le seul moyen de maintenir leur activité reste la mise en place de services de commande à emporter et de livraison. 

Où aller chercher les sources de revenu aux abonnées absentes depuis mi-mars ? Quelles offres proposer ? Comment se lancer dans ces services lorsque l’on en a jamais fait ? Comment adapter son offre opérationnellement et proposer une expérience de qualité à ses clients ? 

Réponses dans notre article.

1) Définir une offre adaptée

Avant de lancer vos services de click and collect et de livraison, nous vous conseillons de revoir votre menu et de l’adapter à ce genre de service. 

D'après Téramène, votre sélection de plats peut s’établir en fonction de votre emplacement, de la demande des clients, de votre savoir-faire, des spécificités des plats et bien sûr de votre capacité en matière de production et d’organisation. 

Pour rendre votre offre optimale aux repas du midi et/ou du soir, vous devez travailler sur quatre points :

  • La longueur de la carte : les cartes longues ne rassurent pas le consommateur. Pour constituer une carte attractive, privilégiez un nombre réduit de recettes simples, à base de produits frais et de saison.
  • La rotation des plats : plus votre carte sera courte, plus il sera important de renouveler les recettes très régulièrement. Parfaite occasion de proposer des produits de saison...
  • Une carte tout en relief : innover tant au niveau des recettes que dans le choix des produits. Une carte ne doit pas être un alignement de plats mais doit donner envie.
  • Les offres à partager : elles sont particulièrement plébiscités par les consommateurs, notamment le soir et les week-end. En cette période, les familles confinées peuvent apprécier un moment d'échange autour d'un plat. 

Pour en savoir plus, vous pouvez suivre la formation gratuite de Téramène "Vente à emporter et livraison".

2) Se positionner de façon optimale sur son secteur

La fixation des prix va déterminer votre positionnement. C'est une décision stratégique qui dépend des contraintes et des objectifs que vous vous fixez. Il vous faudra être cohérent avec votre positionnement et mettre en valeur l’image de votre établissement, vos valeurs ainsi que vos produits, de sorte à ce qu'ils se démarquent de la concurrence auprès de vos clients.

Si votre restaurant est gastronomique, des prix à emporter trop bas risquent de dévaloriser votre image de marque. A l'inverse, si vous pratiquez des prix d'ordinaire abordables, des prix à emporter trop élevés feront fuir vos clients potentiels.

Connaître les offres concurrentes et les prix pratiqués vous aidera à définir votre offre. Pour attirer une clientèle le midi, il est important de connaître la valeur moyenne de dépense d'un client pour son déjeuner. Les Français dépensent 10€ en moyenne pour leur pause-déjeuner. Pour la restauration rapide le panier moyen est à 9,70€ par repas, et pour la restauration traditionnelle il représente 13,50€ par repas.

3) Calculer ses food costs pour anticiper les frais de livraison

Pour que votre offre à emporter soit rentable, vous devez calculer au préalable vos coûts. En moyenne, le coût des ingrédients d’un plat représente entre 25 % et 35 % de sa valeur totale. La méthode dite du “coefficient multiplicateur” consiste donc à appliquer au coût matière d’un plat un coefficient multiplicateur permettant d’obtenir le prix de vente final (coût matière du plat X coefficient multiplicateur = prix de vente final).

La vente à emporter demande moins de charges de personnel (service, plonge..), mais augmente les charges d’emballages. Après avoir pris en compte les différentes charges, vous devez adapter ce coefficient multiplicateur. Si il vous est difficile de calculer les charges du personnel engagé dans une activité de vente à emporter, vous pouvez ajouter au coût matière du plat le coût des emballages et diminuer le coefficient multiplicateur initialement appliqué en service à table.

La marge brute dégagée devra être suffisante pour couvrir vos autres charges (main d’œuvre, loyer…) et ainsi dégager du résultat. Habituellement, les restaurateurs visent un taux de marge aux alentours de 70% sur les denrées alimentaires et de minimum 75% sur la vente de boissons. Pour calculer votre marge brute, il vous suffira de soustraire le coût de matière au prix de vente. 

Ces informations sont tirées de la formation de Téramène qui vous explique en détails comment procéder de façon optimal au calcul de vos food costs !

 4) Adapter son packaging

Comment maintenir l'expérience d'un restaurant tout en mettant en œuvre un service de commande à emporter et de livraison ? Quelles solutions d'emballage existent pour réduire la quantité de plastique lors du transport des plats pendant leur livraison ? 

Vous devez vous poser ce type de questions avant de choisir le packaging de vos emballages. En plus de représenter vos valeurs, le packaging doit être optimal pour la vente à emporter et la livraison.  

Dans un souci financier et d’alternative écologique, nous vous conseillons de choisir des packagings réutilisables, biodégradables et issus de matériaux renouvelables. Sur ce terrain là, Solia, développe une large gamme de solutions d’art de la table ! 

emporter et de livraison-services-restaurant-restauration-offre-carte-menu-clients-instagram-relations presse-influenceurs-agence-CM restaurant-SOLIA

5) Choisir le bon support pour la commande en ligne

La commande en ligne doit être la plus fluide possible pour le client. Pour cela, la carte doit être facile à consulter. Si vous disposez d'un site Internet, la carte peut être intégrée à une page du site ou mise sous forme de fichier PDF à télécharger. 

6) Créer une carte complète et interactive

Pour être attractive et impactante, la carte doit être lisible, claire, courte et cohérente avec votre concept.
Plusieurs mentions sont obligatoires sur une carte de plats à emporter : 

  • Prix et "service compris" : une mention sur votre carte doit préciser les prix nets, incluant les taxes et services. Si c'est le cas vous pouvez indiquer les prix en TTC.
  • Les produits décongelés.
  • Les allergènes : les restaurateurs ont l'obligation depuis 2014 d'informer les clients de la présence d’allergènes dans leurs plats. 14 ingrédients allergènes doivent faire l’objet d’une déclaration obligatoire (les arachides, les fruits à coques, le gluten, les œufs, le soja, le lait, le céleri, la moutarde, le sésame, le lupin, les crustacés, les mollusques et le poisson).
  • L’origine des viandes.
  • "Boisson comprise" ou "Boisson non comprise".
  • L'utilisation du logo fait maison.

Une fois au point opérationnellement, il sera nécessaire de former vos équipes afin qu’elles soient prêtes à travailler dans ces conditions si particulières de crise sanitaire. 

7)  Sensibiliser ses équipes aux enjeux sanitaires

Formez vos employés aux nouvelles mesures d’hygiènes à respecter. Chaque jour, contrôlez la température de vos employés avant de les laisser travailler. Tout en maintenant les distances de sécurité, les gestes barrières (se laver très régulièrement les mains, tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir, utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter, saluer sans se serrer la main et sans embrassades) doivent être appliqués en permanence, par l’ensemble du personnel. 

emporter et de livraison-services-restaurant-restauration-offre-carte-menu-clients-instagram-relations presse-influenceurs-agence-CM restaurant-mesures

Si votre cuisine est petite, il sera nécessaire de réorganiser le travail. Une attention particulière doit être portée au nettoyage et à la désinfection de toutes les surfaces et ustensiles en contact avec la nourriture. N'oubliez pas de procéder au déballage des marchandises dans une zone éloignée de la cuisine.

Pour en savoir davantage, le ministère du Travail a mis à disposition un kit de lutte contre le COVID-19 expliquant les mesures à adopter pour la restauration collective et la vente à emporter.

8) Informer ses clients sur les règles à respecter pour la commande à emporter

Communiquer sur les procédures à suivre permet de vous protéger et de protéger vos clients. Soyez le plus clair et précis possible :

  • Indiquez la zone de récupération des commandes à emporter de façon visible et mettez des balises au sol pour délimiter les zones accessibles par vos clients.
  • Rappelez au téléphone les consignes, notamment pour l'encaissement, et placez une ardoise ou un panneau à l’extérieur de l’établissement pour rappeler la procédure à suivre (pas plus de deux personnes dans le restaurant, distance d'1m50 entre les clients, zone de récupération des plats…).

9) Sécuriser la remise de commande et la livraison

En temps normal,  la prise de la commande pour un plat à emporter en restauration se fait souvent à distance : en ligne sur votre site internet s'il est marchand, par téléphone ou via une plateforme de livraison (Deliveroo, UberEats, Just Eat…). Pendant cette période de confinement, peu de choses sont donc à changer.  

Pour ce qui concerne la remise de commandes, votre équipe doit être vigilante. 

  • Si le client vient chercher sa commande au restaurant, une zone de récupération des repas doit être aménagée afin d’assurer une remise de la commande sans contact. Déposez le repas correctement emballé, dans un sac fermé puis éloignez-vous d’au moins deux mètres avant que votre client ne le récupère. Nettoyez régulièrement cette zone de récupération.
  • Si c’est un livreur qui vient chercher la commande pour la livrer, assurez-vous que la procédure de la livraison sans contact soit connue et respectée par le livreur. Lors de la livraison du repas, le livreur doit prévenir le client de son arrivée puis s’écarter d’une distance de minimum 2 mètres de la porte, avant ouverture de cette dernière. L’objectif étant de ne pas se croiser.

Afin de prendre connaissance des normes, le gouvernement a publié un guide des précautions sanitaires à respecter dans le cadre de la livraison de repas à domicile. 

10) Mettre en place sa solution de click & collect

Pour vous faciliter la tâche, plusieurs startups vous proposent leur services :

  • Tasty Cloud, installe gratuitement, pendant cette période, leur solution de commande en ligne sur votre site et vos réseaux sociaux ! 

emporter et de livraison-services-restaurant-restauration-offre-carte-menu-clients-instagram-relations presse-influenceurs-agence-CM restaurant-TastyClou

  • Pulp, développe et fidélise votre clientèle gratuitement jusqu’au 15 juin. Grâce à son application, Pulp permet à vos clients de commander et de payer directement en ligne. Gagnez du temps et anticipez les commandes pour que vos clients puissent récupérer leurs plats lorsqu’ils se déplaceront à votre restaurant.
  • Innovorder vous aide à déployer votre service de commandes en ligne et de livraison.

emporter et de livraison-services-restaurant-offre-carte-menu-clients-instagram-relations presse-influenceurs-agence-CM restaurant-Innovorder

Lorsque vos équipes sont au point sur toutes ces étapes, vous pouvez valoriser votre démarche en ligne !

11) Travailler son référencement local

La première chose à faire est d’indiquer sur votre page Google My Business que vous proposez un service de commandes à emporter et de livraison. N’hésitez pas à l’ajouter à la description de votre établissement et à partager en plus un post Google My Business !  

Utiliser fréquemment les mots-clés “à emporter” et “livraison”, de plus en plus recherchés sur Google ces derniers jours, vous aidera à remonter en haut des résultats de recherche.

Avec +70% de navigation sur le web depuis mi mars, il devient essentiel d’être visible sur Google, partout où vos clients - acquis ou futurs - se trouvent. Pour cela vous devez impérativement : 

  • Mettre à jour vos horaires partout où vous êtes référencé en ligne. 
  • Identifier vos mots-clés pertinents et les diffuser sur toutes les plateformes. 
  • Répondre aux avis clients et y insérer vos mots-clés. N’hésitez pas à utiliser ces avis pour partager votre actualité et préciser votre nouvelle offre.
  • Prendre des photos pour donner envie à vos clients. Renommez ces dernières avec vos mots-clés pour améliorer votre visibilité en ligne ! 

12) Communiquer sur les réseaux sociaux

Informer vos clients est primordiale en cette période ! Quels services proposez-vous ? Sur quelles plateformes ? Vous devez répondre à leurs principales questions dès la description de votre profil. N'hésitez par ailleurs pas à insérer le lien qui redirige vers le service de commandes à emporter ou en livraison ! 

emporter et de livraison-services-restaurant-offre-carte-menu-clients-instagram-relations presse-influenceurs-agence-CM restaurant-Mio Posto-INKA

  • Rassurez et montrez ce que vous faites pour protéger vos équipes, les livreurs et vos clients. En cette période délicate, soyez explicite sur la mise en place de vos nouvelles règles d’hygiène et sur le déroulement de la livraison sans contact. 
  • Planifiez les événements à ne pas rater : fêtes du calendrier, sorties de films et séries, événements liés à votre cuisine...
  • Donnez envie à vos clients en diffusant différents contenus : vidéos recettes, photos d’équipe, produits bruts et plats. 

13) Faire de la sponsorisation locale

Sponsoriser vos posts pour améliorer votre visibilité devient plus utile encore en cette période de confinement :

  • Utilisez les outils adéquats comme Facebook Business Manager et Instagram Business.
  • Ciblez vos clients selon leur âge, leur sexe, leurs centres d’intérêts et leur localisation.
  • Définissez au préalable un budget et réitérez en analysant chaque campagne pour progresser.

14) Activer les relations presse

Générer de la notoriété et présenter votre offre grâce aux relations presse. Pour contacter de façon optimale les journalistes, nous vous conseillons de : 

  • Identifier les médias pertinents pour votre restaurant : guides, presse féminine, quotidiens, magazines culturels, médias spécialisés, chroniques radiophoniques spécifiques...
  • Cibler les journalistes en fonction de leurs thématiques de prédilection et se procurer leurs adresses e-mail.
  • Aborder les journalistes efficacement en leur expliquant votre démarche de façon concise et personnalisée. 

emporter et de livraison-services-restaurant-offre-carte-menu-clients-instagram-relations presse-influenceurs-agence-CM restaurant-EasySushi

15) Collaborer avec des influenceurs locaux 

Pendant le confinement, les personnes ne peuvent plus se déplacer mais restent connectées. Depuis le début du confinement, la consommation de Facebook et Instagram par les moins de 35 ans a augmenté de +40%. Si votre coeur de cible est jeune, mettre en place une campagne d’influencing vous permettra de toucher au maximum vos potentiels clients sur les réseaux sociaux. Pour collaborer avec les influenceurs nous vous conseillons de :

  • Identifier les plus pertinents, ceux qui se rapprochent le plus des valeurs de votre restaurant. 
  • Vérifier la nature des publications par l'influenceur : est-il porté sur les lieux d'exception ? Sur un type d'alimentation précis : healthy food ou au contraire foodporn ?
  • Choisir au préalable son approche : relais ponctuels ou collaboration durable ? 

En bref,

Nous avons organisé un webinar gratuit en collaboration avec Pascal Perriot, CEO Umameet et expert qui décrypte toutes les tendances pour France Snacking sur la mise en place d’un service de livraison et de click and collect. Vous pouvez accéder au replay ici. 

Pour en apprendre davantage sur la mise en place des services de ventes à emporter et de livraison, Teramene propose des formations en lignes et gratuites pour les restaurateurs et les métiers de bouches ! Si vous avez des questions, vous pouvez nous les poser en commentaires sur ce blog, par mail à contact@malou.io. ou par téléphone sur notre ligne directe 01 70 62 93 83. La solidarité permet de sortir plus fort de ces crises, n'hésitez pas à nous solliciter !

 

Compte-rendu webinar : comment lancer avec succès ses services de commande à emporter et de livraison ?

Où aller chercher des sources de revenu face aux difficultés rencontrées depuis mi-mars ? Quelles nouvelles offres proposer ? Comment lancer ses services de commandes à emporter et de livraison lorsque l’on n’en a jamais fait ? Comment assurer une expérience de qualité à ses clients ? 

Nous vous avons partagé avec Pascal PERRIOT - CEO d'UMAMEET et expert en décryptage de tendances pour France Snacking - nos recettes pour aider les restaurateurs à transformer cette crise en opportunité grâce au développement de nouveaux services.

Un grand merci aux 400 inscrits, nous espérons que ce webinar a été instructif. Pour ceux qui n’ont pas pu y participer nous revenons ici sur les principaux points à retenir de ce webinar. 

Webinar-restaurant-services-commande à emporter-livraison-clickandcollect-communication-FranceSnacking-Umameet

Voir le replay avec les slides.

1) Food facts 
2) Comment adapter son offre opérationnellement ?
3) Comment valoriser ses services en ligne pour atteindre ses clients ? 

1) Food facts

  • La livraison, le click and collect et le drive connaissaient une croissance annuelle de 20% avant la pandémie du COVID-19. Leur panier moyen était de 23€ (livraison incluse).
  • Les produits les plus commandés en 2019 étaient les :
    1/ Pizzas (27%),
    2/ Sushis (20%),
    3/ Burgers (17%),
    4/ Poke bowls (+ 402%),
    5/ Tacos (+ 62%).
  • Les millennials sont adeptes de la livraison : 62% des 18/24 ans et 52% des 25/34 ans utilisaient le click and collect et la livraison en 2019.
  • 40% de l’activité de certains restaurants est réalisée le dimanche soir et les veilles de jour férié.
  • 70% de l’offre de restauration est vendue en formules à plusieurs, allant de 2 à 6 personnes (plat, dessert et boissons incluses).
  • Le temps d’attente maximum pour être livré ou pour retirer sa commande est de 30 minutes en zone urbaine et de 45 minutes en région.
  • Depuis le début du confinement, on relève 120% de croissance pour le drive, la livraison, ou les GMS et 190% de croissance pour le click and collect, les boulangeries et les métiers de bouche.

2) Comment adapter son offre opérationnellement ?

Depuis 2018, la livraison, le drive et le click and collect ne sont plus une innovation en soi. Ces services ont réussi à s’implanter dans les habitudes des consommateurs et à s’imposer dans le quotidien des Français. 

Cette période de confinement peut alors apparaître comme une occasion pour ceux n’ayant pas encore développé ces services de se lancer à l’aventure. 

Pour le faire en s’assurant une réussite de son développement en click and collect ou livraison, voici nos 8 conseils :

  1. Assurez vos quantités. Go big or go home ! Le click and collect est un marché qui tire sa rentabilité sur les volumes, fondamental que l’on renvoie souvent au marché du snacking.
  2. Intégrez vos équipes dès le départ du projet et fixez-vous des objectifs ambitieux ! 
  3. Misez sur vos produits signatures, votre maîtrise opérationnelle et établissez des formules pour guider le consommateur lors de sa commande. 
  4. Analysez votre empreinte locale, vos concurrents et faites la différence par votre zone de chalandise.
  5. Misez sur une offre différente le midi et favorisez la commande groupée en entreprise.
  6. Intégrez tous les règlements et les tickets restaurant dématérialisés.
  7. Définissez un parcours opérationnel spécifique, voire investissez dans une dark kitchen ou un hub logistique pour favoriser et améliorer l’expérience dans votre restaurant.
  8. Investissez dans des produits épiciers et traiteur puis dans le merchandising pour capitaliser sur l’expérience du client !

3) Comment valoriser ses services en ligne pour atteindre ses clients ?

Quel que soit le type de restaurant que vous gérez, qu’il soit ouvert ou fermé, communiquez auprès de vos clients et de votre communauté sur vos services et votre offre. Tous les pans de sa stratégie de communication et de marketing restent en effet indispensables !

  • Le référencement :

Il est impératif d’être visible sur Google, partout où vos clients - acquis ou futurs - se trouvent. Pour cela vous devez impérativement : 

- Mettre à jour vos horaires partout où vous êtes référencé en ligne. 

- Identifier vos mots-clés pertinents et les diffuser sur toutes les plateformes. 

- Répondre aux avis clients et y insérer vos mot-clés. N’hésitez pas à utiliser ces avis pour partager votre actualité.

- Prendre des photos pour donner envie à vos clients. Renommer ces dernières avec vos mots-clés pour améliorer votre visibilité en ligne ! 

Webinar-restaurant-services-commande à emporter-livraison-clickandcollect-communication-référencement-FranceSnacking-Umameet

  • Les plateformes de livraison : quels critères pour remonter ?

La concurrence est rude sur les différentes plateformes de livraison (UberEat, Deliveroo, Just Eat…). Pour ressortir sur les premières pages et acquérir de nouveaux clients, nous vous conseillons de : 

- Être en cohérence avec ses horaires et ses menus.

- Être opérationnel : temps de préparation optimal, accueil des livreurs, aucune annulation de commandes ou d’erreurs. 

- Mettre en place des promotions sur les différentes plateformes où vous êtes présents et jouer le jeu des offres spéciales ! 

  • Les réseaux sociaux : quels messages et contenus, à quels moments ?

Informer vos clients est primordiale en cette période ! Quels services proposez-vous ? Sur quelles plateformes ? Vous devez répondre à leurs principales questions dès la description de votre profil. N'hésitez par ailleurs pas à insérer le lien qui redirige vers le service de commandes à emporter ou en livraison ! 

Webinar-restaurant-services-commande à emporter-livraison-clickandcollect-communication-réseauxsociaux-instagram-O'tacos-FranceSnacking-Umameet

- Rassurez et montrez ce que vous faites pour protéger vos équipes, les livreurs et vos clients. Soyez explicite sur la mise en place de vos nouvelles règles d’hygiène et sur le déroulement de la livraison sans contact.

- Planifiez les événements à ne pas rater : tournois sportifs, fêtes du calendrier…

- Donnez envie à vos clients en diffusant différents contenus : vidéos recettes, photos d’équipe, produits bruts et plats. 

Webinar-restaurant-services-commande à emporter-livraison-clickandcollect-communication-réseauxsociaux-Instagram-LaPiadina-posts-FranceSnacking-Umameet

  • Les influenceurs : du contenu partagé par un tiers de confiance 

Générez de la notoriété et présentez votre engagement en collaborant avec des influenceurs. Pour cela, nous vous conseillons de :

- Identifier les plus pertinents, ceux qui se rapprochent le plus des valeurs de votre restaurant.

- Vérifier la nature des publications par l'influenceur : est-il porté sur les lieux d'exception ? Sur un type d'alimentation précis : healthy food ou au contraire foodporn ?

- Choisir au préalable votre approche : relais ponctuels ou collaboration durable ? 

  • La sponsorisation : un coup de pouce non négligeable

Sponsoriser vos posts pour améliorer votre visibilité devient utile en cette période de confinement :

- Utilisez les outils adéquats comme Facebook Business Manager et Instagram Business.

- Ciblez vos clients selon leur âge, leur sexe, leurs centres d’intérêts et leur localisation.

- Définissez au préalable un budget et réitérez en analysant chaque campagne pour progresser.

Pour contacter de façon optimale les journalistes, nous vous conseillons de : 

- Identifier les médias pertinents pour votre restaurant : guides, presse féminine, quotidiens, magazines culturels, médias spécialisés, chroniques radiophoniques spécifiques…

- Cibler les journalistes en fonction de leurs thématiques de prédilection et reconstruire leurs adresses e-mail.

- Aborder les journalistes efficacement en leur expliquant votre démarche de façon concise et personnalisée. 

En bref,

Proposer de nouveaux services, modifier son offre, tenir compte des nouvelles règles d’hygiène et des modes de consommation représentent autant de défis qui attendent les acteurs de l'écosystème.

Pour en savoir plus sur les différentes étapes pour réussir son lancement en click and collect et en livraison et toute sa communication autour, nous avons réalisé en partenariat avec France Snacking deux infographies ! 

Si vous avez des questions, vous pouvez nous les poser en commentaires sur ce blog, par mail à contact@malou.io. ou par téléphone sur notre ligne directe 01 70 62 93 83. La solidarité permet de sortir plus fort de ces crises, n'hésitez pas à nous solliciter !

Les réseaux sociaux d'un restaurant : quelle stratégie suivre ?

Il y a une semaine, Malou participait à la table ronde "Être instagrammable ou ne pas être" organisée par le CESACOM, école de communication parisienne. Étaient alors présents Coline Desilans, journaliste au sein du média Le Bonbon, Anne-Sophie Martorana, architecte d'intérieur et Patrick Colpron, gérant des comptes Instagram TopParis. Ensemble, nous avons débattu et réfléchi à la place et aux rôles que tiennent les réseaux sociaux et notamment Instagram aujourd'hui au sein de la stratégie de communication d'un restaurant. L'outil est-il indispensable à la survie d'un établissement ? A sa naissance ? Voici les questions générales que nous nous sommes posées.réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux réseaux sociaux

1 Parisien sur 2 se rend au restaurant une fois par semaine et ils sont 80% à rechercher l'heureux établissement dans lequel ils se rendront sur Internet. Pour cela, plusieurs solutions s'offrent à eux : les recherches Google, les annuaires en ligne (tels que La Fourchette, Yelp, TripAdvisor...)... Et bien sûr, les réseaux sociaux. Facebook et Instagram devenus d'excellentes vitrines pour les restaurants qui souhaitant augmenter leurs chances de gagner de nouveaux clients.

Mais les fils d'actualité des internautes sont particulièrement chargés, si bien qu'il est très facile d'y disparaître et difficile de s'y imposer. De très nombreux exemples font pour autant mentir les pessimistes. Certains restaurants ont en effet réussi à faire leur succès grâce à la mise en place d'une stratégie réussie. L'on pense ainsi par exemple à Big Mamma qui se sert d'Instagram et de Facebook comme un outil pour présenter leurs décors photogéniques, leurs plats ensoleillés et l'atmosphère chaleureuse que l'on retrouve en passant la porte de l'établissement. Le groupe a réussi à s'imposer comme l'Acteur italien de la capitale et à créer des files d'attente de plusieurs dizaines de minutes devant leurs restaurants. PNY est également un excellent exemple d'un groupe de restauration ayant bâti leur réussite communicationnelle grâce aux réseaux sociaux.

Mais comment réussir à s'imposer sur ces plateformes extrêmement compétitives ? Comment toucher les bons prospects ? Les réseaux sociaux se suffisent-ils à eux-mêmes pour remplir son restaurant à chaque service ? Quelle est la place du social aujourd'hui dans la vie d'un restaurant ? Voilà les questions auxquelles répond cet article.

Une stratégie de community management est indispensable à la réussite d'un restaurant

Les restaurateurs le disent souvent, et ils ont raison : il est indispensable aujourd'hui pour un établissement de restauration d'être présent sur Instagram et sur Facebook. Et pour cause, la nourriture est l'une des thématiques préférées des socionautes. En 2017 ce ne sont pas moins de 208 millions de #food que l'on pouvait lire sur Instagram et l'on considère qu'1 personne sur 5 partage chaque mois au moins une photo de ce qu'elle mange avec ses proches. Si bien que montrer ce que l'on mange serait devenu une manière de revendiquer son identité au même titre que la musique ou la façon de s'habiller.

Les restaurateurs tirent évidemment profit de cette tendance #food. Les comptes de leurs établissements sont plus que jamais consultés. On estime ainsi qu'en France 300 000 personnes consultent au moins une page de restaurant chaque jour.

Mais comment optimiser sa présence sur les réseaux sociaux ? Quelles sont les stratégies et tendances à appliquer ? 

1) Rester en éveil

On le sait, pour qu'un compte social trouve sa cible il se doit d'être dynamique et de nourrir son flux de façon très régulière (c'est à dire plusieurs fois par semaine). Alors l'inspiration peut parfois manquer aux restaurateurs. Un conseil s'applique alors : regarder ce que produit la concurrence. Pour être efficace sur Instagram et sur Facebook il devient en effet indispensable de s'inspirer de ce que font les autres, de rester en éveil sur ce qu'il se fait de mieux autour de soi, et d'appliquer les bonnes pratiques à sa propre stratégie sociale. 

Pour pallier le risque de page blanche, il est également utile d'observer l'évolution des outils sur les réseaux sociaux qui changent à vitesse grand V. Les usages s'y transforment extrêmement vite : de très nombreuses nouvelles fonctionnalités sont régulièrement ajoutées par le groupe Facebook sur ses deux plateformes (Instagram et Facebook). Les internautes aussi font preuve de vitesse dans ce processus et s'approprient ces nouveautés presque instantanément. Or, ces nouveaux usages permettent de stimuler son imagination et de mettre en place de nouveaux formats, de créer du contenu différent.Réseaux sociaux restaurant-food-outils-communication-Instagram-Facebook-Snapchat-story-post-photoIl suffit de prendre l'exemple des stories : ce format social, à l'origine développé par Snapchat s'est imposé il y a quelques années déjà sur Instagram puis sur Facebook. Résultat de cet emprunt par la plateforme au départ dédiée à la photographie ? Le format évolue désormais 15 fois plus rapidement que les posts. Les utilisateurs se sont totalement emparés de cette nouvelle forme de contenu et l'ont très vite adoptée, si bien que ce contenu éphémère est aujourd'hui plus consommé que les posts.

Il est donc indispensable de rester en éveil sur ces évolutions qui s'imposent sur les plateformes sociales et de s'y adapter. Le format des stories a d'ailleurs lui aussi évolué depuis son apparition sur le réseau : possibilité d'inclure de la musiquen des sondages ou encore des GIF, d'être "fixées" au haut des profils... Se forme d'hier et de demain n'a rien à voir avec celle d'aujourd'hui.

Réseaux sociaux restaurant-food-outils-communication-Instagram-Facebook-Snapchat-story-post-swipe

Autre exemple probant de l'importance de rester en éveil sur l'évolution des usages sociaux : le format vidéo. Ce dernier connaît depuis quelques années un boom sur les réseaux sociaux. On estime que le temps consacré au visionnage de vidéos sur Instagram a augmenté de 80% entre 2017 et 2018. Là encore, ce format différent de celui pensé sur la plateforme initiale (qui mettait la photographie à l'honneur à ses débuts) permet de nombreuses nouvelles possibilités créatives.

Ainsi, s'inspirer est un impératif sur les réseaux sociaux : observer ses concurrents mais aussi les usagers et s'emparer des bonnes pratiques pour les appliquer à sa propre logique.

2) Connaître ses points forts et ses faiblesses

Pour autant, il n'est pas question ici de reproduction mais bien d'inspiration ! Il est en effet primordial d'appliquer ces bonnes pratiques à son propre objet.  Pour qu'une stratégie de Community management soit efficace il reste important, avant même de lancer le compte Instagram de son restaurant, de poser des mots sur l'identité singulière de son établissement. Quelles sont ses qualités ? Quelles sont ses faiblesses ? Qu'est-ce qui rend ce lieu unique ? Pourquoi aurait-on envie d'y passer la porte plutôt que d'une autre ? Voilà quelques unes des questions auxquelles il faut répondre avant de se lancer dans cette aventure sociale. Celles-ci permettent en effet de penser puis de mettre en oeuvre une stratégie efficace.

Reproduire à l'identique ce qu'il se fait autour de soi n'a donc que peu de sens. Cela permettra en effet de ne pas être à la marge, mais ne sera pas assez impactant pour émerger parmi l'océan de concurrents présents sur ces plateformes. S'inspirer pour trouver l'inspiration, mais cette inspiration devient piégeante si elle laisse de côté l'identité du restaurant. Le MOB HOTEL est pour cela un excellent exemple à suivre.

Réseaux sociaux restaurant-food-outils-communication-Instagram-Facebook-Snapchat-story-post-MobHotel

La plupart des hôtels et restaurants présents sur Instagram font le choix de mettre leur offre au centre de leur stratégie sociale. Le MOB HOTEL a, lui, pris le contre-pied de cette tendance. Se présentant plutôt comme un mouvement qu'un espace touristique, ce lieu de vie a fait le choix de valoriser ses valeurs et de mettre son intérieur et son restaurant au second plan. L'hôtel a donc décidé de ne publier que des photos évocatrices, originales qui représentent l'atmosphère qui se dégage de cet espace de rencontre. Et le pari est réussi ! Grâce à cette différenciation et son audace, le MOB réuni plus de 14 500 personnes sur son compte Instagram.

3) Observer les statistiques de ses actions

Mais l'application de ces principes n'aurait pas de sens sans le suivi régulier de ses retombées ! Les réseaux sociaux représentent un espace propice pour tenter, tester, prendre des risques, aussi. L'adage "C'est en tombant que l'on apprend à marcher" y est plus applicable encore qu'autre part. Mais il est pour autant indispensable de savoir ce qui fonctionne et ce qui au contraire, est moins efficace.

Réseaux sociaux restaurant-food-outils-communication-Instagram-Facebook-Snapchat-story-post-statistiques

Instagram et Facebook donnent pour cela de nombreux outils dont il serait dommage de se passer. Le nombre de likes sur ses posts n'est pas suffisant à analyser. Quelles publications ont été les plus efficaces ? Quelle a été la portée de ces publications ? Combien d'interactions ont été faites sur son compte ? Combien de personnes ont découvert son profil ? Combien de personnes ont appelé le restaurant, visité son site internet, envoyé un e-mail grâce à Instagram ? Qui sont les abonnés de son restaurant (âge, localisation, sexe...) ? Quelles sont les habitudes de sa communauté (quand se connectent-ils sur Instagram...)...

Autant d'informations auxquelles Instagram et Facebook donnent accès et qui permettent d'ajuster sa stratégie sociale, de reproduire des succès ou bien au contraire d'éviter de réitérer des échecs.

4) Appliquer sa stratégie de communication globale en ligne

Alors oui, il est indispensable de construire une stratégie sur les réseaux sociaux pour la réussite de son restaurant. Mais celle-ci n'aurait pas de raison d'être sans une stratégie de communication plus globale, intégrant de nombreuses autres activités ! Les réseaux sociaux ne doivent en effet pas être envisagés comme une fin en soit. Y être présent ne suffit pas à s'armer efficacement face à la concurrence, à toucher sa cible le plus efficacement possible et à remplir son restaurant à chaque service.

Nous le disions, 80% des Français recherchent leur restaurant sur Internet. Plusieurs canaux s'offrent à eux dans cette quête : Google, les médias traditionnels, les annuaires de référencement, les réseaux sociaux, le site Internet... La plupart d'entre eux ne se rendent plus au hasard dans un établissement. Ils sont de plus en plus nombreux à se renseigner de façon pointue avant de pousser la porte d'un restaurant. Et pour cela, rien de mieux pour eux que de multiplier les contacts et de croiser les sources !

Avant toute chose : travailler son référencement naturel sur Google !

Ainsi, avant même de penser sa présence sur Instagram et Facebook, il est important de mettre en place une stratégie de référencement efficace. Les réseaux sociaux sont en effet souvent une étape de validation pour les prospects qui font une recherche Google, puis se rendent sur Instagram ou Facebook pour vérifier la qualité de l'établissement.

Réseaux sociaux restaurant-food-outils-communication-Instagram-Facebook-Snapchat-story-post-GoogleRéfléchir aux mots-clés pertinents et se positionner dessus pour apparaître dans les premiers résultats Google est donc la première étape d'une stratégie de communication réussie.
Les annuaires de référencement tels que Tripadvisor, La Fourchette ou encore Yelp sont eux aussi d'excellents points de chute pour les internautes en recherche d'établissements. Optimiser sa présence sur ces sites pour apparaître dans les premières pages s'avère également être une priorité pour les restaurateurs (nous expliquions comment s'y prendre dans cet article).

Allier community management et marketing d'influence pour une stratégie sociale réussie !

La stratégie de community management arrive ainsi en deuxième étape. Mais pour qu'elle soit efficace, celle-ci doit être accompagnée d'une stratégie de marketing d'influence. Cela signifie que les restaurateurs ont tout intérêt à travailler aux côtés des professionnels d'Instagram les plus pertinents.

Réseaux sociaux restaurant-food-outils-communication-Instagram-Facebook-Snapchat-story-post-photo-plat

Collaborer avec des influenceurs food ou lifestyle aux valeurs proches des siennes, permet de toucher un public beaucoup plus large et d'utiliser Instagram comme un outil d'acquisition de clients et non comme une simple vitrine. Les influenceurs ayant passé un bon moment au sein de l'établissement partagent en effet des publications au sein de leurs réseaux sociaux, notamment sur Instagram (sous forme de stories ou de posts). Leur principale caractéristique est d'entretenir avec leur audience une relation de proximité et de confiance qui les place comme d'excellents ambassadeurs des marques ou des entreprises avec lesquelles ils collaborent. Obtenir du contenu sur les comptes Instagram de plusieurs instagrammeurs aux communautés proches de la sienne, permet d'étendre sa visibilité à des millions de prospects potentiels. Nous l'avons vu avec Pizzou, une pizzeria 100% française avec laquelle nous avons travaillé à son ouverture : nous avons organisé une soirée spéciale influenceurs un mois après son ouverture et le résultat a été sans appel. Le lendemain de cette soirée, le restaurant a enregistré son meilleur chiffre d'affaires, et ceux grâce au contenu dédié au restaurant publié par les influenceurs.

Être présent au sein des médias traditionnels.

Enfin, les médias traditionnels restent des relais particulièrement pertinents pour les restaurants. Établir une stratégie de relations presse permet de faire gagner son établissement en notoriété et en crédibilité.Réseaux sociaux restaurant-food-outils-communication-Instagram-Facebook-Snapchat-story-post-relations presseSolliciter la venue de journalistes est ainsi complémentaire à une stratégie de marketing d'influence. Mais ces deux approches ne sont pas les mêmes et doivent être pensées différemment pour qu'elles soient efficaces ! Nous expliquions dans cet article comment aborder ces professionnels des médias et les inviter à venir déguster sa cuisine et découvrir son lieu. Si la découverte de l'univers du restaurant les a conquis, ils rédigeront un article dédié à l'établissement au sein de leur média. Cela promet une visibilité particulièrement importante au restaurant, mais aussi une notoriété forte.

Quelles évolutions pour demain ?

Ainsi, les restaurateurs sont nombreux à penser qu'il est indispensable d'être présent sur les réseaux sociaux, et ils ont raison. Ils ont en revanche tort d'estimer que ces outils se suffisent à eux-mêmes ! Établir une stratégie de Community management réfléchie est important, mais elle ne peut être efficace seule. Elle doit être intégrée au sein d'une logique communicationnelle d'ampleur plus importante qui englobe référencement multi-canal, relations presse et marketing d'influence.

Par ailleurs, il est essentiel de rester en constant éveil sur ces plateformes sociales. Facebook et Instagram évoluent de manière permanente : les usages changent très vite, les tendances passent tout aussi rapidement et la concurrence y est rude. Constater les nouvelles fonctionnalités et les adopter permet ainsi de rester à la page et de se démarquer des autres comptes.

Enfin, si l'on ne parle ici que de Facebook et d'Instagram qui se sont imposés ces dernières années comme les deux géants des réseaux sociaux, il faut pour autant rester en alerte sur les apparitions externes à ces plateformes. N'oublions pas que Snapchat, créateur des stories, est déjà tombé dans l'oubli chez les plus de 25 ans, que Facebook a laissé sa place à Instagram sur le social pour se concentrer sur une utilisation plus professionnelle et que Tik Tok est en montée grandissante ces derniers mois auprès des plus jeunes... Quelle sera l'utilisation des réseaux sociaux d'aujourd'hui dans 3, 5, 10 ans ? Difficile de le savoir. Quels seront les nouveaux outils à disposition des restaurateurs ? Nous n'aurons ces réponses que grâce à une veille et une attention constante des nouveaux usages !

L’impact du Covid-19 sur la restauration : quelles conséquences et répercussions ?

À quand le déconfinement de la restauration ? 

Le flou quant à la réouverture des restaurants contraint les acteurs du CHR à s'adapter, se réinventer et prendre le temps de préparer une reprise meilleure : nouveaux services, réorganisation des conditions de travail en tenant compte des mesures d’hygiène à respecter, modification de leur offre, voire amélioration. En parallèle, de nombreuses initiatives se multiplient pour aider les restaurateurs à trouver des solutions pendant cette crise sanitaire alors qu’aucune date de déconfinement n’a été annoncée pour la branche.

La demande du grand public pour les restaurants reste forte et ne se matérialise pas par des réservations compte-tenu des fermetures d’établissement mais par une demande importante pour la vente à emporter et en livraison.

Quelles conséquences cette crise à la fois sanitaire, économique et sociale aura sur la restauration ? Quelles sont les perspectives et les solutions de demain ? 

Réponse en chiffres dans notre infographie.

Infographie-impact-conséquences-répercussions-Covid-19-restauration-clickandcollect-livraison-local-ecoresponsable-chiffred'affaires

Compte rendu webinar : préparer une reprise durable et la valoriser en ligne

L'actualité incertaine et l’annonce du prolongement du confinement jusqu'au 11 mai compromettent la survie de nombreux établissements. Les acteurs du CHR sont contraints de s'adapter et de se réinventer pour préparer la reprise. Proposer de nouveaux services, modifier son offre certes, mais en tenant compte des enjeux sociaux et écologiques, pour eux, et pour leurs clients… autant de défis qui attendent les acteurs de l'écosystème.

Pour apporter quelques réponses et donner les premières pistes pour préparer une reprise durable, et la valoriser en ligne, nous avons organisé un webinar avec Ecotable label, association et communauté au service d’une restauration durable.  Un grand merci aux  400 inscrits, nous espérons que ce webinar a été instructif.

Pour ceux qui n’ont pas pu participer, voici les principaux apprentissages à retenir du webinar. 

restaurant éco responsable-eco resto-restaurant responsable-restauration eco responsable-crise-reprise-axes-storytelling-engagement-influenceurs-jounralistes-plateformes-annuaires

Voir le replay avec les slides.

Les différents points évoqués : 

Quelques chiffres importants
1) Pourquoi aller vers une restauration plus écoresponsbale ? 
2) Les 8 axes clés pour entamer la démarche 
3) Comment valoriser son engagement en ligne ?
4) Comment générer une nouvelle notoriété ?

Quelques chiffres importants

  • 1 tiers de nos émissions de gaz à effet de serre provient de notre alimentation.
  • 1 repas sur 7 est pris hors foyer en France.
  • 91% des Français souhaitent voir plus de produits locaux, bio et de plats faits maison au restaurant.
  • 60% des restaurateurs sont convaincus d’avoir une part de responsabilité dans le développement durable.

1) Pourquoi aller vers une restauration plus écoresponsbale ?

Des obligations légales : 

  • Le recyclage des huiles et des bio déchets est déjà obligatoire.
  • Le Doggy bag sera imposé à partir du 1er juillet 2021.
  • La valorisation des biodéchets et leur recyclage seront exigés en 2023.
  • La vente de vaisselle plastique à usage unique a été interdite en 2020.

Un enjeux post crise dû aux attentes des consommateurs accrues sur certains axes :

  • Sécurité
  • Transparence
  • Qualité
  • Engagement et sincérité
  • “Made in France”

2) Les 8 axes clés pour entamer la démarche

Pour appréhender toutes les dimensions d’un restaurant durable, vous devez vous concentrer sur huit axes essentiels : 

restaurant éco responsable-eco resto-restaurant responsable-restauration eco responsable-crise-reprise-axes-storytelling-engagement-influenceurs-jounralistes-plateformes-annuaires-

3) Comment valoriser son engagement en ligne ?

Avant toute chose, vous devez référencer votre restaurant en ligne sur : 

Et bien choisir vos mots clés

  • restaurant végétarien” est recherché 100k fois par mois.
  • restaurant bio”, “restaurant biologique” et "restaurant vegan” sont recherchés 10k fois par mois.
  • restaurant local” est recherché 1000 fois par mois.
  • restaurant engagé “, “restaurant responsable “, “restaurant durable“ sont recherchés 100 fois par mois.
  • restaurant écoresponsable” est recherché 10 fois par mois.

Puis les insérer dans vos descriptions, vos réponses aux avis clients et vos noms de photos.

Dans un second temps, vous pouvez communiquer sur vos réseaux sociaux (Instagram, Facebook, Twitter)

  • Rassurer sur l’hygiène et la sécurité. 
  • Eduquer votre audience sur le respect des saisons et sur les déchets alimentaires.
  • Montrer votre engagement via des photos des backstages de votre recyclage, des posts sur vos labels et récompenses ou encore des stories de clients qui repartent avec des doggy bags...
  • Présenter vos fournisseurs et la qualité de leurs produits.

4) Comment générer une nouvelle notoriété ?

Travailler votre storytelling tant la forme que le fond :

  • Structurer vos informations.
  • Valoriser votre travail et votre engagement.
  • Ne pas négliger pas la qualité de vos photos.

Générer de la notoriété et présenter votre engagement grâce aux relations presse et influence.
Pour collaborer avec les influenceurs vous devez :

  • Identifier les plus pertinents, ceux qui se rapprochent le plus des valeurs de votre restaurant. 
  • Vérifier la nature des publications par l'influenceur : est-il porté sur les lieux d'exception ? Sur un type d'alimentation précis : healthy food ou au contraire foodporn ?
  • Choisir au préalable son approche : relais ponctuels ou collaboration durable ? 

Pour contacter de façon optimale les journalistes, nous vous conseillons de : 

  • Identifier les médias pertinents pour votre restaurant : guides, presse féminine, quotidiens, magazines culturels, médias spécialisés, chroniques radiophoniques spécifiques...
  • Cibler les journalistes en fonction de leurs thématiques de prédilection et reconstruire leurs adresses email.
  • Aborder les journalistes efficacement en leur expliquant votre démarche de façon concise et personnalisée. 

En bref,

Quel que soit le type de restaurant que vous gérez, qu’il soit ouvert ou fermé, communiquer auprès de vos clients et votre communauté pour maintenir un lien reste primordial. 

Nous organisons un webinar gratuit en collaboration avec Pascal Perriot,  CEO Umameet et expert qui décrypte toutes les tendances pour France Snacking sur la mise en place d’un service de livraison et de click and collect. Vous pouvez vous inscrire ici. 

Si vous avez des questions, vous pouvez nous les poser en commentaires sur ce blog, par mail à contact@malou.io ou par téléphone sur notre ligne directe 01 70 62 93 83. La solidarité permet de sortir plus fort de ces crises, n'hésitez pas à nous solliciter.

 

Le coronavirus : quels impacts sur l’hôtellerie et la restauration en France ?

Depuis son apparition en décembre 2019 sur un marché de Wuhan, le coronavirus, rebaptisé Covid-19, a infecté plus de 40 000 personnes dans le monde et fait plus de 1 000 morts. Les informations sur la maladie liée au virus s’accumulent. Si l’épidémie impacte directement la santé des humains, il affecte l’industrie à l’échelle mondiale avec l’arrêt de nombreuses chaînes de production, mais aussi la restauration et l’hôtellerie.
La Chine comptait 150 millions de départs à l’étranger en 2018 selon l’Organisation mondiale du tourisme (OMT). Mais depuis la propagation du virus, le pays le plus peuplé de la planète, a déconseillé à ses ressortissants de se rendre à l’étranger avant de simplement suspendre plusieurs vols internationaux.
Un impact considérable puisque la France est la première destination européenne des touristes chinois (2,2 millions en 2018). Paris Île-de-France constitue la destination unique du séjour pour plus de la moitié des visiteurs (52,4 %). On attendait 2,4 millions de touristes pour 2019. “Ils consomment plus de 4 milliards d'euros pendant leur séjour en France", précise Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage. Le poids des touristes chinois dans les flux touristiques est colossal, décuplant significativement l’impact économique pour l'hôtellerie restauration. Moins de séjours et donc moins de clients : le chiffre d’affaires de l'hôtellerie sur le mois de janvier est en baisse. Dans le même temps, les commerces asiatiques installés en France subissent une méfiance et voient eux-aussi leurs chiffres d’affaires reculer.

Coronavirus restauration-impact-effets-tourisme-restaurants-hotels-communication-influenceurs-agence-avionSuspensions de vols (Shangai, Pékin, Wuhan), séjours décommandés, désertions des restaurants, préjugés envers la communauté asiatique et notamment chinoise : comment le secteur du CHR (Café Hôtel Restaurants) affronte cette épidémie internationale ? 

I) Des conséquences économiques pour le tourisme français

En 2018, les touristes chinois ont consommé plus de 4 milliards d'euros dans l’hexagone. Cela représente 7 % de la consommation touristique globale en France.
Un manque à gagner évident du côté de l’hôtellerie 

Plus de 9 séjours sur 10 ont lieu en hébergements marchands. Le principal type de logement réservé est l’hôtel à 75,6 % (49,1 % en 3 étoiles et 43,6 % en haut de gamme). 

Avec l’importante propagation du virus, “le taux d’annulations a atteint 80 % en janvier et près de 100 % en février pour la clientèle chinoise en groupes” révèle Jean-Virgile Crance, président du Groupement National des Chaînes Hôtelières (GNC).
Une première pour les hôtels de Paris Île-de-France qui commencent à pâtir du virus. Selon Didier Arino, directeur du cabinet Protourisme “il y a des chances que la situation perdure jusqu’en juillet, ce qui se traduirait par au moins un million de visiteurs chinois”. Un état des lieux inquiétant puisque “pour certains établissements, cela peut représenter jusqu'à un tiers du chiffre d'affaires parce qu'ils ont développé de façon importante une activité avec cette clientèle"

Ainsi, l’impact financier sur l'hôtellerie “pourrait s’élever à plus d’un milliard d’euros en moins de recettes directes”, indique Jean-Virgile Crance. À court terme, le GNC recommande “d’assouplir les conditions commerciales vis-à-vis de ces clients” en imposant aucun frais pour l’annulation ou le report de leur voyage.

Un contrecoup inattendu qui se répand aussi dans le secteur de la restauration. Selon l’Office du Tourisme et des Congrès, 56,3 % des touristes se consacrent à la découverte de la gastronomie française. L’annulation de leurs voyages engendre une baisse de chiffre d’affaires pour les restaurants.

Un double impact sur la restauration 

Les établissements traditionnels français, salués par les guides touristiques et blogs de voyage ont en effet perdu une partie de leur clientèle depuis la crise du coronavirus. Déjà affaiblis par les manifestations des gilets jaunes, puis par les grèves de décembre, ils peinent à reprendre un rythme d’affaires durable.

La désertion de la clientèle chinoise et française au sein de restaurants asiatiques pousse les sites de livraison tel que Uber Eat à proposer des réductions à ses clients.

Coronavirus restauration-impact-effets-tourisme-restaurants-hotels-communication-influenceurs-agence-ubereat

En effet, les établissements chinois en France accusent une baisse de fréquentation “Il y a eu une diminution du nombre de clients ces derniers jours, environ 40 %. [...] Mais, en ce moment, il n'y a plus personne à 21h30", affirme Chee-Minh Chow, cuisinier au restaurant Fleurs de Mai. 

II) Une méfiance à l’égard des restaurants chinois et par extension asiatiques

Le 25 janvier 2020, date de lancement du Nouvel an chinois et synonyme de festivité, a été reportée au printemps. Pour les restaurants qui réalisent pendant cette période une large partie de leur chiffre d’affaires à l’année, cette désertion a un impact économique majeur. En témoigne Pascal Corlier, gérant d’un restaurant vietnamien dans le 13e arrondissement qui a perdu 40 % de son chiffre d’affaires en plein Nouvel An chinois.

Entre phobie de la clientèle occidentale liée à l’idée d’une contamination et psychose de la communauté chinoise, la restauration accuse le coup en ce début d’année 2020. 

Des préjugés infondés pénalisent les établissements

Depuis le début de l’épidémie venue de Chine, les Français boycottent les produits chinois à commencer par les restaurants. Des idées reçues à la paranoïa autour du Covid-19, la désaffection des restaurants asiatiques bat son plein. Le restaurant chinois toulousains “Chez Riz” a perdu plus de 35 % de son chiffre d’affaires selon son gérant Monsieur Diao.
La communauté japonaise se plaint elle aussi de racisme à son encontre. Récemment, le restaurant japonais Yuki, situé à Boulogne-Billancourt, a retrouvé sa devanture vandalisée par le tag “Coronavirus, dégage”.

Coronavirus restauration-impact-effets-tourisme-restaurants-hotels-communication-influenceurs-agence-boulogne-

Les restaurants chinois du quartier de Belleville ont quant à eux été désertés, de peur d'une contamination au virus, pourtant impossible par la nourriture. Cependant, le plus surprenant vient de la part de la communauté chinoise elle-même, qui se confine chez elle : “les Chinois se mettent en quarantaine, ils ne sortent plus, ils s'enferment chez eux, ils subissent les informations venues de Chine", explique le restaurateur Alexandre Xu, propriétaire du WenZhou

Des restaurateurs asiatiques solidaires

Ces restaurateurs pris pour cible prennent la parole dans les médias à travers la presse, la radio ou les interviews à la télévision. Baoyan Zhao, à la tête de trois restaurants chinois (La Taverne de Zhao, Mr Zhao, Little Zhao) critiqué et insulté sur les réseaux sociaux a ainsi pris la parole au micro de Jean Jacques Bourdin afin de lutter contre le racisme. Xénophobie, méfiance ou ignorance ont provoqué une diminution de 60 % de son chiffre d’affaires.

Coronavirus restauration-impact-effets-tourisme-restaurants-hotels-communication-influenceurs-agence-mr-zhao

Les réseaux sociaux offrent aussi une tribune efficace pour sensibiliser et battre en brèche les idées reçues. Joohee, une particulière victime de ces préjugés, à créer le hashtag #JeNeSuisPasUnVirus sur Twitter pour dénoncer cette montée du racisme. 

Ce # permet à toutes les personnes victimes de cette vague de discrimination de recenser les différentes formes de racisme affichées visant les Asiatiques. Repris sur Instagram par plusieurs chefs, notamment @yannouze, le mouvement #JeNeSuisPasUnVirus veut mettre fin à la désinformation et soutenir les commerçants/restaurateurs asiatiques.

Coronavirus restauration-impact-effets-tourisme-restaurants-hotels-communication-influenceurs-agence-Yannouze

III) Comment limiter les effets économiques du virus sur l’hôtellerie et la restauration ?

Renforcer son ancrage local surtout pour l’hôtellerie

Au-delà de la baisse de touristes asiatiques en France, la concurrence d’Airbnb et d’autres alternatives d’hébergement affaiblit déjà l’hôtellerie depuis quelques années. Une des solutions ? Renforcer son ancrage local pour réaliser du chiffre d’affaires avec des personnes proches. Staycation en proposant des nuits d’hôtel le dimanche soir à prix cassé offre par exemple une alternative aux hôteliers de toucher des clients qui ne seraient pas venus autrement. 

L’offre F&B (Food & Beverage) permet aussi de saisir de très belles opportunités. Nous avions étudié le potentiel porté sur la restauration hôtelière dans une infographie. Ces concepts trendy permettent de se réinventer tout en étant rentable. Qu’il s’agisse de la restauration classique, des brunchs ou tea time, les hôtels ont tous les atouts pour bénéficier d’un ancrage local, rentable et durable. 

Éduquer et mobiliser sur les réseaux sociaux

À travers leurs propres réseaux sociaux, les restaurateurs asiatiques et plus particulièrement chinois essayent de rassembler et de sensibiliser leurs clients par des messages de soutien.  Avec du contenu propre à leurs établissements, ces derniers engagent leur communauté et désamorcent ce sujet pour le moins touchy. À l’image du restaurant Petit Baho, qui libère la parole et propage la bonne information.

Coronavirus restauration-impact-effets-tourisme-restaurants-hotels-communication-influenceurs-agence-baofamily

Avoir recours aux influenceurs permet aux restaurateurs de rassurer tout en communiquant sur leurs produits. Grâce au jeu concours promu par no_diet_club, le restaurant aux spécialités Hong Kongaise Panda Panda incite à la consommation et rompt la vague de panique soulevée par la propagation de ce virus. 

Coronavirus restauration-impact-effets-tourisme-restaurants-hotels-communication-influenceurs-agence-no diet club

En bref

L'industrie touristique, déjà affectée par les Gilets jaunes et les grèves, est frappée de plein fouet. Le Covid-19 impacte quant à lui brusquement le secteur de l'hôtellerie restauration. Pour pallier cette baisse de fréquentation des solutions axées sur la communication et des offres promotionnelles peuvent être mises en place. Une période compliquée, certes, mais qui tend à s'essouffler par la prise de conscience des Français et de la communauté asiatique sur cette épidémie virale. 

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez être accompagnés, n'hésitez pas à nous contacter !

Compte rendu webinar : communiquer en temps de crise et préparer la reprise

Alors que la crise a bouleversé l'activité économique les acteurs du CHR, de nombreux restaurateurs, managers F&B en hôtellerie, gérants de coffee shops, bars, salons de thé nous ont posé des questions. Après avoir réglé les soucis opérationnels, que faire en termes de communication ? Pendant la crise et après, comment préparer la reprise. 

Nous avons décidé d’organiser notre premier webinar pour y répondre. Nous remercions les 500 participants pour leur accueil chaleureux et espérons que ce webinar a été instructif.

Que retenir de nos propos ? Nous reprenons les points principaux dans ce compte rendu et invitons ceux qui ont d’autres questions à nous les poser par mail à contact@malou.io.

Communication restaurant-crise-reprise-restuarant-clients-relations presse-influenceurs-référencement-réseaux sociaux-livraison-emporter-offre-Facebook-Instagram-GoogleMyBusiness

Voir le replay avec les slides.

Les différents points évoqués : 

1) Identifier ses besoins et ses priorités
2) Comment communiquer pendant la fermeture ?
3) Comment lancer des services de commandes à emporter et de livraison en touchant le maximum de clients ?
4) Comment préparer la reprise pour revenir plus forts ?

D’abord quelques chiffres importants

  • 80% des Français choisissent leur restaurant ou hôtel en ligne.
  • Pendant le confinement, les personnes ne peuvent plus se déplacer mais restent connectées :
    +70% de navigation sur le web
    +40% de temps passé sur Instagram et Facebook pour les moins de 35 ans
    +60% de taux d’engagement sur les réseaux sociaux

1) Identifier ses besoins

Communication restaurant-crise-reprise-restuarant-clients-relations presse-influenceurs-référencement-réseaux sociaux-livraison-emporter-offre-Facebook-Instagram-GoogleMyBusiness-besoins2) Comment communiquer pendant la fermeture ?

Pour informer vos clients de votre situation et maintenir le lien avec, vous pouvez : 

  • Mettre à jour vos informations sur Google My Business (GMB). Puis, rédiger des posts GMB et répondre aux avis et questions des clients auxquels vous n’avez pas eu le temps de répondre.
  • Annoncer la fermeture temporaire de votre restaurant sur vos réseaux sociaux.
  • Envoyer des mails ou une newsletter hebdomadaire et publier de manière régulière, des stories et posts, sur vos réseaux sociaux.
  • Mettre en place un système de préventes pour limiter la casse. N’hésitez pas à proposer des bons d’achats sur votre site ou sur des plateformes de soutien (Sauve ton resto, J’aime mon bistrot, #quarantAIME)
  • Vous mobiliser pour la bonne cause en soutenant les personnes qui luttent tous les jours contre le Covid-19.

3) Comment lancer des services de commandes à emporter et de livraison en touchant le maximum de clients ?

Avant de s’occuper de la partie opérationnelle, vous devez :

  • Garantir la sécurité de tous (équipes, livreurs et clients)
  • Adapter votre offre, notamment le menu et les horaires de livraison. 

Lors de la mise en place de vos services, vous devez :

  • Choisir les bons canaux de distribution. Deux solutions s’offrent à vous : mettre en place votre propre système de livraison (avec des prestataires comme  Olvo et Dishop) ou utiliser les plateformes de livraison comme UberEats, Deliveroo, JustEat.
  • Communiquer sur votre offre et votre service. Le référencement, les réseaux sociaux et les relations presse et influence sont les 3 canaux de communication essentiels à un bon déploiement. 
  • Se montrer solidaires en soutenant ceux pour qui le confinement est un luxe (livraison gratuite, repas gratuit…)

4) Comment préparer la reprise pour revenir plus forts ?

Profitez de cette période de confinement pour :

  • Anticiper et adapter les mesures gouvernementales en rassurant vos clients (règles de nettoyage et d'hygiène, paiement sans contact jusqu’à 50 euros...). Vous pouvez aussi baisser la capacité d’accueil sur place et installer un service optimisé de livraison et/ou de click and collect.
  • Gagner du temps sur votre référencement en identifiant les mots clés pertinents sur les annuaires français. Nous vous conseillons de rédiger des posts et répondre à vos avis clients. Dans un second temps, vous pouvez travailler sur les annuaires étrangers et rechercher les mots adaptés aux langues des nationalités visées. 

Communication restaurant-crise-reprise-restaurant-clients-relations presse-influenceurs-référencement-réseaux sociaux-livraison-emporter-offre-Facebook-Instagram-GoogleMyBusiness-annuaires

  • Miser sur une clientèle locale, proche de votre établissement et enrichissez votre offre en créant de nouvelles occasions de consommation.
    Sponsoriser vos posts dans un périmètre de 0 à 3 km vous permettra de toucher de façon optimal vos clients. N’hésitez pas à collaborer avec la presse locale et les bons influenceurs pour mettre en avant votre offre et votre restaurant. 

En bref,

Quel que soit le type de restaurant que vous gérez, qu’il soit ouvert ou fermé, communiquer auprès de vos clients et sa communauté pour maintenir un lien reste primordial. 

Nous organisons un deuxième webinar gratuit en collaboration avec France Snacking sur la mise en place d’un service de livraison et de click and collect. Vous pouvez vous inscrire ici

Si vous avez des questions, vous pouvez nous les poser en commentaires sur ce blog, par mail à contact@malou.io ou par téléphone sur notre ligne directe 01 70 62 93 83. La solidarité permet de sortir plus fort de ces crises, n'hésitez pas à nous solliciter.

Les 17 podcasts food à déguster de toute urgence

La montée en puissance des émissions radiophoniques culinaires et des foodcasts, les podcasts food, en est une preuve supplémentaire : la nourriture représente de loin l’une des thématiques favorites des Français. 

Podcasts food-foodcasts-radio-emission-culinaire-gastronomie-restaurant-casque

Plus qu’un cliché, c’est une réalité : le Français moyen parle food à toute heure, même lorsqu’il a déjà les pieds sous la table. Et pour cause, la nourriture recoupe des sujets dépassant les frontières de nos assiettes. Santé, environnement, écologie, plaisir, représentation du corps... sont autant de thématiques diverses que peuvent s'approprier les émissions culinaires que nous dévorons. Alors, en cette période de confinement, nous avons voulu partager nos meilleures expériences sonores et gourmandes... Certaines nourriront vos débats, d'autres vous mettront l’eau à la bouche ou vous inspireront pour vos prochaines tentatives aux fourneaux.

Tour d'horizon des 17 podcasts food et émissions gastronomiques à écouter de toute urgence :

1) « A poêle », le podcast food qui déshabille les Chefs

Julie Gerbet, journaliste gastronomique (Le Fooding, Elle à Table, Pariscope…), s’affaire dans cette série à mettre les Chefs à nu. Ceux qui sont derrière les fourneaux et peu sur le devant de la scène abordent dans ces épisodes de près d’une heure chacun, leur passion, leurs sources d’inspiration, mais aussi leurs difficultés, leurs doutes et leurs peurs. Certains des Cheffes et Chefs les plus marquants de notre époque se livrent ici à cœur ouvert dans une conversation intime avec la journaliste, nous permettant ainsi de découvrir la femme ou l’homme qui se cache derrière la Cheffe ou le Chef.

Podcasts food-foodcasts-radio-emission-culinaire-gastronomie-restaurant-A Poêle

Crédits image : A Poêle, Julie Gerbet

Vous pouvez donc écouter le doublement étoilé Michel Sarran vous parler de Top Chef, dont il est jury depuis plusieurs années, du concours de sage-femme qu’il a passé avant de se dédier à la cuisine, ou encore de la douleur qui se trouve derrière toute création. Vous pouvez également écouter Julia Sedefdjian, qui, du haut de ses 21 ans, est la plus jeune Cheffe étoilée de France ou encore Victor Lugger et Ciro Cristiano, deux des fondateurs du groupe Big Mamma, qui, dans un tout autre registre, parlent de leur saga entrepreneuriale, de files d’attente, de marges et de pizza Margherita.

Vous l'aurez compris, avec A Poêle, on se balade telles de petites souris d’un univers culinaire à un autre, d’une intimité à une autre, pour découvrir des personnalités hautes en couleur, riches de leur différence.

2) Les Nouveaux Toqués, le podcast gourmand qui passe sur le grill celles et ceux qui secouent nos cuisines

Les Nouveaux Toqués, podcast diffusé un mercredi sur deux, invite des personnalités du monde culinaire. Entrepreneurs, restaurateurs, chefs, pâtissiers, boulangers, critiques et passionnés témoignent de leurs aventures, de leurs recettes ou encore de leurs adresses secrètes. 

Podcasts food-foodcasts-radio-emission-culinaire-gastronomie-restaurant-NouveauxToqués

Nicolas Paciello, chef pâtissier du Fouquet’s, Frenchs Bastards, boulangerie du moment ou encore Alexis Vaillant, fondateur d’Alterfood, laboratoire de l’innovation alimentaire naturelle sont passés devant les micros de ce foodcast inspirant.

3) Business of Bouffe, le podcast qui dévoile les coulisses des acteurs de la Food

Business of Bouffe, studio de stratégie et de développement, spécialisé dans le secteur Food et Lifestyle, accompagne ses clients de la conception à l’exécution.

Ils rencontrent chefs cuisiniers, pâtissiers, critiques culinaires, dirigeants et entrepreneurs de l’écosystème “Food” ou de la “Bouffe” comme ils préfèrent simplement l’appeler. Leurs échanges sont partagés dans des podcasts riches et interactifs. Chaque semaine leurs invités partagent tendances du marché, nouveaux enjeux, chiffres et visions. Ils ont déjà reçu Emmanuel Rubin du Figaro, Ezéchiel Zerah de l’Express, le chef Juan Arbelaez, le boulanger pâtissier Benoît Castel, Nicolas Allary gérant de Holybelly, Fanny Giansetto d’Ecotable, Julia et Quentin fondateurs de Frichti ou encore notre client Victor Mercier finaliste 2018 de Top Chef et chef de FIEF (Fait Ici en Franc).

Podcasts food-foodcasts-radio-emission-culinaire-gastronomie-restaurant-BusinessofBouffe

4) Chefs d’oeuvre, le podcast qui pose un regard aiguisé sur le travail des chefs et leur relation à la créativité

Disponible sur toutes les plateformes chaque 1er et 3ème vendredi du mois, Chefs d'oeuvre propose une rencontre avec un chef ou un artisan des métiers de bouche (cuisiniers, pâtissiers, barmen, maîtres de salle…) avec l’ambition de mettre en lumière leurs approches personnelles et instinctives. Marion Chatel-Chaix échange avec eux sur leur façon de travailler et d’appréhender la créativité. Les chefs Alexandre Gauthier, Pierre Hermé, mais aussi le barman Rémy Savage ont répondu aux questions de l'animatrice. 

Podcasts food-foodcasts-radio-emission-culinaire-gastronomie-restaurant-Chefsd'oeuvre

Si vous souhaitez rentrer l'espace d'un instant dans la tête des chefs et comprendre leurs secrets et méthodes de création, Chefs d’oeuvres est fait pour vous !

5) Plan culinaire, le podcast food qui répond aux questions culinaires que tout le monde se pose

Pourquoi fait-on la queue deux heures pour manger une pizza ? Pourquoi sommes-nous accros aux céréales au petit déjeuner ? Nous sommes sûrs que vous vous êtes déjà posés ces questions. Eh bien, Plan Culinaire, le nouveau podcast du groupe Louie Media, y répond avec brio ! Nora Bouazzouni et Mélissa Bounoua décortique, mensuellement, nos habitudes et comportements culinaires pour raconter notre société mais aussi décrypter le secteur actuel de la gastronomie.

Podcasts food-foodcasts-radio-emission-culinaire-gastronomie-restaurant-Plan Culinaire

Crédits image : Plan Culinaire de Louie Media

D’une interrogation en découle une autre... Résultat : on se questionne, on réfléchit, on se régale et l’on sort enrichi de ces épisodes de 20 minutes !

6) Patate, dites à ce podcast food ce que vous mangez, il vous dira qui vous êtes

Ce superbe podcast imaginé et réalisé par Alice Tuyet met en lumière l'importance de la nourriture dans notre société. La gastronomie n'est ici qu'un prétexte pour parler de sujets aussi divers qu'importants : représentation et rapport à notre corpsmilitantismesantéenvironnement... Voilà autant de thématiques qu'aborde Alice avec ses invités.Podcasts food-foodcasts-radio-emission-culinaire-gastronomie-restaurant-PatateEt quels invités ! Patate fait parler les assiettes de personnalités. Ce sont Yannick Agnel, double médaillé d'or olympique ; Mounir Mahjoubi, député et ex-Secrétaire d’Etat ; Guy Carlier, chroniqueur et écrivain ou encore Nina Métayer, pâtissière de l'année 2017 par Gault & Millau qui témoignent au micro de Patate... Des personnalités solaires, aux parcours inspirants qui se racontent au détour de leurs assiettes, exposent leurs aventures de vie, présentent leur rapport au monde... et à la nourriture !

7) "Bouffons", l’émission conviviale de l’estomac à l’oreille

Produit par Nouvelles Écoutes, le studio de production de podcasts des journalistes Lauren Bastide et Julien Neuville, Bouffons réunit, chaque mercredi, des passionnés de food autour d'un sujet actuel. "Pourquoi Bouffons ? C'était la balance parfaite entre le sujet et le ton qu'on voulait. Parler de bouffe, mais ne rien prendre au sérieux et rester détendu sur le sujet." explique les deux fondateurs. 

Podcasts food-foodcasts-radio-emission-culinaire-gastronomie-restaurant-Bouffons

Une fois par semaine, la présentatrice Emily Laystary décortique un nouveau sujet culinaire en compagnie de deux invités, professionnels et/ou passionnés. Surfant sur l'idée que la deuxième passion des Français après manger, c'est d'en parler, Bouffons exposent son regard sur des questions culinaires dans une ambiance conviviale.

8) Ceux qui nous lient, le délice audio qui mêle art et cuisine

Deux fois par mois, Camille Brachet fait le lien entre gastronomie et culture durant son podcast Ceux qui nous lient. L’enseignante-cherchante invite ses auditeurs et auditrices à s’interroger sur les répercussions qu'ont ses deux univers l'un sur l'autre et ce qu'ils racontent de notre société. 

Podcasts food-foodcasts-radio-emission-culinaire-gastronomie-restaurant-Ceux qui nous lient

Le podcast donne la parole à des personnalités très différentes : de l’artistes aux professionnels de la gastronomie, de l'alimentation et de l'œnologie (chefs, producteurs, restaurateurs, personnalités engagés) qui s’inscrivent par leurs actions et initiatives autour du mouvement éco responsable.

9) Coup de feu, le premier podcast food pensé par et pour les restaurateurs

Si l'on parle beaucoup cuisine, gastronomie, bons produits dans les podcasts dédiés à la food, il est étonnamment rarement question du quotidien des restaurateurs et de leurs déboires journaliers. C'est de ce constat qu'est partie Ombeline Choupin - fondatrice de Rainettes, le premier bar à cuisses à grenouilles de Paris, et réalisatrice de ce podcast.

Face aux difficultés de son métier de restauratrice et suite à la fermeture de son établissement, Ombeline dit s'être souvent sentie seule. Coup de feu fut pensé comme une réponse à cette solitude, qu'elle est loin d'être seule à ressentir. Il se veut alors fédérateur et se conçoit comme un appui moral à ces professionnels qui exercent en salle ou en cuisine : les restaurateurs prennent le micro et se racontent leurs aléas, leurs bonheurs, leurs réussites et leurs échecs, aussi.Podcasts food-foodcasts-radio-emission-culinaire-gastronomie-restaurant-CoupdeFeu

Pensé par et pour les restaurateurs, ce podcast a par ailleurs la particularité de s'adapter à leur quotidien : consciente du peu de temps à disposition de ces professionnels, la réalisatrices propose des épisodes qui durent entre 3 et 10 minutes seulement. Une écoute courte, mais intense que l'on recommande !

10) On va déguster, la cultissime émission de François-Régis Gaudry

Voici certainement l'émission gastronomique indémodable par excellence : On va déguster,  diffusée sur France Inter. De saison en saison, François-Régis Gaudry et ses chroniqueurs Elvira Masson et Dominique Hutin, ravissent nos oreilles et nous font saliver. Chaque dimanche, à l'heure de l'apéro, vous savez où nous trouver : devant notre radio, à écouter religieusement notre rendez-vous hebdomadaire.

Podcasts food-foodcasts-radio-emission-culinaire-gastronomie-restaurant-On va déguster-France Inter

Crédits Photo : France Inter, On va déguster

L’équipe de gourmands réussit avec brio à partager leur passion pour la cuisine. Ce sont les petits bruits du quotidien (casseroles frémissantes, bulles de champagnes, tournoiement de cuillères…) au cœur de l’expérience culinaire que l'on nous invite à écouter et non plus à entendre. Avec On va déguster, nous faisons l'expérience d'une cuisine totale qui s'apprécie tant par le goût, l'envie, la vue, les odeurs qui nous sont décrits que par l'ouïe dont on se délecte en direct.

11) L'adresse de François-Régis Gaudry, le carnet à bonnes idées de France Inter

François-Régis Gaudry ne s'arrête pas là. Ce journaliste culinaire aux multiples casquettes a plus d'un tour et d'une découverte gastronomique dans son sac ! Alors, pour notre plus grand bonheur, il ouvre son carnet d'adresses aux auditeurs de France Inter chaque dimanche et leur conseille les établissements à ne pas manquer. Meilleur œuf mayonnaise, plus belle crème glacée de Paris mais aussi plus gourmande soca niçoise (une galette de pois chiche typique de la région)... François-Régis offre ici ses plus belles trouvailles aux gourmands : une recette miracle anti-panne d'idées !

12) La Grosse Bouffe fait la sociologie de la gastronomie

Dans La Grosse Bouffe, podcast dédié à la nourriture et au boire sous toutes leurs formes, Thomas et Bertrand s’interrogent sur les liens entre la nourriture et notre quotidien de façon sociologique. Chaque 21 du mois, les deux animateurs abordent des sujets culinaires intéressants et répondent à des questions autant variées qu’intrigantes comme “les aliments aphrodisiaques existent-ils vraiment ?” et “qu’est-ce qu’on mangeait pendant la guerre de 14-18”.

Podcasts food-foodcasts-radio-emissi

13) Les Carencés, le 1er podcast qui traite la cause animale

Premier foodcast vegan et antispéciste, Les Carencés réunit une fois par mois une bande d’amis qui passent en revue l’actualité de la planète vegan via de nombreux sujets de société. Actualités, stratégies, argumentation, analyses de fond et partage d’idées, Les Carencés se veut informatif et pragmatique. 

Podcasts food-foodcasts-radio-emission-culinaire-gastronomie-restaurant-LesCarencés

Ce podcast expose les divers enjeux et perspectives autant environnementaux que sociétaires. Afin de présenter une multitude d’approches et de points de vue, Les Carencés diffusent, un épisode sur deux, des mini-chroniques envoyées par les auditeurs et auditrices. 

14) Les bonnes chosesl'émission gastronomique de France Culture qui nous parle du monde d'aujourd'hui

Tous les dimanches, de 12h à 12h30, Alimentation Générale - la plateforme pour les cultures du goût - s'associe à France Culture pour décortiquer les principales questions de société liées à la nourriture. "La cuisine est un fait culturel majeur, c’est un signe des temps, explique Caroline Broué, productrice de l'émission à la plateforme. Manger aujourd’hui est plus que jamais un enjeu global : affectif, intime, social, culturel, anthropologique, économique, écologique."

Podcasts food-foodcasts-radio-emission-culinaire-gastronomie-restaurant-LesBonnesChoses-FranceCultureChaque semaine, l'émission aborde une question sous la forme d'un dossier, d'un zoom mais aussi de portraits. Les nouveautés, les tendances, les débats... Rien ne passe au travers des mailles de ce gourmand filet intellectuel nourri par des historiens, des sociologues, des journalistes, des critiques gastronomiques...

15)  Les mittonages de Jacky Durant, le critique culinaire de Libération qui nous dévoile ses meilleures recettes

Ici, ce sont des recettes, des conseils de cuisine que l'on vient dégoter. Chaque samedi matin sur France Culture, c'est un nouveau produit qui est à l'honneur : du plus atypique, à celui que tout le monde a dans son frigo, Jacky Durant, critique culinaire de Libération, nous livre ses secrets les plus gourmands pour nous aider à ravir nos papilles et celles de nos convives.

16) La table des bons vivants, 1h30 d'escapades radiophoniques gourmandes sur Europe 1

Laurent Mariotte s'entoure de bons vivants pour une émission autour de la cuisine du quotidien. Chefs, artistes ou intellectuels se retrouvent le temps d'une émission pour partager pendant pas moins d'1h30 leur passion du bien manger. Des escapades radiophoniques gourmandes nous amènent à la rencontre de producteurs, de maraîchers qui nous confient leurs recettes favorites. Le secret de cette émission : des idées simples à reproduire des soi, des conseils pratiques, des connaissances précises sur des sujets concernant tous les auditeurs.

17) Culture Miam l’émission qui décèle les codes de la gastronomie

Produit par le studio Mukashi Mukashi et animé par Mia Assor, Culture Miam divertit ses auditeurs en révélant des informations incongrues et précises sur la gastronomie. La promesse de Mia Assor ? Faire découvrir aux auditrices et auditeurs “des choses que vous ne saviez peut-être pas sur ce que vous mangez surement”. Ce podcast de quinze minutes décrypte les plats mangés de tous : des spécialités locales aux innovantes recettes de chefs gastronomiques.

Podcasts food-foodcasts-radio-emission-culinaire-gastronomie-restaurant-CultureMiam

En bref,

L'été qui approche et la période de confinement deviennent des moments propice pour découvrir ou redécouvrir ces délices audio ! Idées de recettes, découvertes culinaires aux quatre coins du monde ou encore arguments pour les débats enflammés autour d'un repas... Ces émissions gastronomiques et ces podcasts food vous enrichiront à coup sûr !

Les 10 éléments essentiels pour un site web de restaurant !

Aujourd’hui, 8 Français sur 10 utilisent internet pour rechercher un restaurant. Si l'acquisition se joue principalement grâce au référencement local  Soigner son site web est donc primordial pour donner envie aux internautes de découvrir un établissement et ainsi les convertir en clients.

Site de restaurant-restaurant-Internet-pages-informations-photos-tripadvisor-instagram-facebook-googlemaps-réservation-offre-menu-prix

Votre site web apparaît comme la vitrine virtuelle de votre restaurant. Vous devez y accorder une grande importance afin que les internautes qui le visitent en aient une bonne première impression. Le design ne suffit pas : votre site web doit être aussi utile, pratique et simple d’accès. Voici nos 10 conseils pour faire de son ergonomie une source de génération de clients pour votre restaurant.

1) Indiquer dès la première page les détails pratiques

Si 88% des Français utilisent Internet, ceux-ci ne sont pas sans défaut. Leur impatience constitue l’une de leurs principales caractéristiques, et cette faiblesse est à prendre en compte pour votre site web ! Toutes informations et détails pratiques doivent être mentionnés, et surtout bien mis en évidence, faute de quoi ils quitteront votre site en quelques secondes. Indiquez votre adresse, vos horaires d’ouverture, le numéro de téléphone et l’email du restaurant, l’accès (métro, bus…), comme l’a fait le restaurant  Teppan Daily.

Site de restaurant-restaurant-Internet-pages-informations-photos-tripadvisor-instagram-facebook-googlemaps-réservation-offre-menu-prix-La VILLA

De même, le restaurant havrais Happy Dock affiche les renseignements essentiels directement sur sa page d’accueil :

Site de restaurant-restaurant-Internet-pages-informations-photos-tripadvisor-instagram-facebook-googlemaps-réservation-offre-menu-prix-HappyDock

2) Mettre en avant le meilleur de votre établissement avec des photos de qualité

Le contenu visuel est toujours ce qui attire l’œil en premier. Montrez de belles photos de vos plats pour faire saliver vos prospects, mettez en valeur l’intérieur de votre établissement pour leur donner l’envie de le découvrir ! Par exemple, si vous visitez le site web de Happy Dock, vous y verrez de beaux clichés des différents mets proposés à la carte :

Site de restaurant-Internet-pages-informations-photos-tripadvisor-instagram-facebook-googlemaps-réservation-offre-menu-prix-HappyDock plats

Il en va de même pour Sardegna a Tavola qui en plus de présenter des photos de qualité, raconte l'histoire de ses plats :

Site de restaurant-Internet-pages-informations-photos-tripadvisor-instagram-facebook-googlemaps-réservation-offre-menu-prix-Sadegna a Tavola

3) Inclure un ou plusieurs widgets Tripadvisor pour renforcer votre e-réputation

Tripadvisor vous offre la possibilité d’ajouter des widgets sur votre site web, tels que “l’Attestation d’Excellence” si vous l’avez reçue, ou “Avis élogieux” qui fait défiler vos meilleurs commentaires. Nous vous expliquons ici comment installer ces widgets sur votre site web en quelques clics.

En ajoutant ces widgets sur son site, le restaurant Happy Dock rassure les internautes. Ceux-ci témoignent en effet de la confiance que lui accordent ceux qui y sont déjà venus :

Site de restaurant-restaurant-Internet-pages-informations-photos-tripadvisor-instagram-facebook-googlemaps-réservation-offre-menu-prix-avis

4) Ajouter les widgets réseaux sociaux pour faire grossir vos audiences

Nous recommandons vivement d’ajouter les widgets des comptes que vous possédez sur les réseaux sociaux : Facebook, Instagram, Twitter, Google Plus… N’hésitez pas à les mentionner, vous encouragez ainsi les visiteurs de votre site web à vous suivre sur ces réseaux !

5) Intégrer une carte Google Maps interactive pour faciliter la venue de vos clients

Comme l’a fait le restaurant algérien Le Vent de Sable, nous conseillons d’installer sur votre site web une carte Google Maps interactive, ainsi que le widget Citymapper pour les restaurants parisiens :

Site de restaurant-Internet-pages-informations-photos-tripadvisor-instagram-facebook-googlemaps-réservation-offre-menu-prix-le vent de sableSite de restaurant-Internet-pages-informations-photos-tripadvisor-instagram-facebook-googlemaps-réservation-offre-menu-prix-le vent de sable-bannière

Ils aident vos prospects à repérer l’endroit où vous vous situez. Ce gain de temps précieux peut achever de les convaincre ! De plus, ajouter ces widgets sur votre site permet d’améliorer votre référencement local. En effet, en repérant ces informations utiles, Google augmente la visibilité de votre site web dans les résultats de recherche des prospects se trouvant à proximité de votre établissement. Vous avez donc tout intérêt à les intégrer sur votre site !

6) Mettre en place un module de réservation en ligne pour générer des réservations directes - sans commissions

Aujourd’hui, 1 Français sur 2 réserve sa table avant d’aller au restaurant ! Le chiffre parle de lui-même : il est essentiel de disposer d’une plateforme de réservation en ligne sur le site web de votre établissement. Cette plateforme vous permet de faciliter et centraliser les réservations. De plus, elle donne la possibilité à vos clients de réserver même en dehors de vos horaires d’ouverture, ce qui n’est pas le cas pour une réservation par téléphone !

Pour vous assurer une table au restaurant L’enclos de Ninon, il suffit par exemple d’indiquer la date et l’heure de votre visite, ainsi que vos coordonnées sur le formulaire du site web :

Site de restaurant-Internet-pages-informations-photos-tripadvisor-instagram-facebook-googlemaps-réservation-offre-menu-prix-L'enclos de Ninon

7) Afficher clairement votre offre, le menu et les prix

L’un des critères décisifs dans le choix d’un restaurant dépend de la carte et des prix. N’oubliez pas d’indiquer votre menu permanent en PDF, pour que vos prospects aient une idée de la cuisine que vous proposez et de sa gamme de prix.

L’Enclos de Ninon donne accès à son menu et présente sur la même page le fonctionnement de sa carte. Ainsi, les internautes sont bien renseignés et n’ont pas de mauvaise surprise en arrivant au restaurant :

Site de restaurant-Internet-pages-informations-photos-tripadvisor-instagram-facebook-googlemaps-réservation-offre-menu-prix-L'enclos de Ninon-présentation

8) Présenter votre établissement et votre équipe

Décrire le restaurant et l’équipe permet d’humaniser cette vitrine virtuelle qu’est votre site web. Racontez l’histoire de votre établissement, présentez les membres de votre équipe, parlez de la conception que vous avez de votre cuisine… Ce contenu “backstage” plaît aux internautes et leur permet d’en savoir plus sur votre établissement. Le restaurant La Villa Marx l'a bien compris, il présente ainsi son chef Thierry Marx et son équipe :

Site de restaurant-Internet-pages-informations-photos-tripadvisor-instagram-facebook-googlemaps-réservation-offre-menu-prix-Thierry Marx

9) Faire attention à ce que le site soit responsive

Veillez à ce que votre site web soit responsive, c’est-à-dire qu’il soit adapté aussi bien à l’écran d’un ordinateur qu’à celui d’un téléphone portable ou d'une tablette. Vérifiez que toutes les photos soient visibles et que le menu en PDF soit lisible sur ordinateur, tablette et mobile.

10) Actualiser régulièrement les informations

Enfin, mettez régulièrement à jour les renseignements de votre établissement. Par exemple, n’oubliez pas de supprimer le menu de Noël une fois la fête passée ! Pensez aussi à actualiser tout changement concernant les informations pratiques de votre établissement (changement d’horaires d’ouverture, de menu etc), afin que vos prospects ne soient pas induits en erreur.

Aujourd'hui pour gagner de nouveaux clients, travailler son référencement local demeure une priorité. Lorsque l'on recherche un restaurant sur Google, le haut de la page est occupé par une Google Map puis 3 fiches établissements qui correspondent à des fiches Google My Business. Faire remonter sa fiche établissement sur ses mots clés permet de toucher de nouveaux clients. Plus bas sur la page, les premiers liens seront toujours ceux d'agrégateurs ou de médias (Tripadvisor, La Fourchette, TimeOut, Figaroscope etc.). Faire rivaliser le référencement de son site web de son restaurant avec un de leurs urls reste compliqué. Travailler son référencement local et mettre en ligne un site web simple mais complet et optimisé permettra de convertir les internautes en client !