Les Français accordent de plus en plus de temps aux sorties culinaires. Et ils sont de plus en plus nombreux à souhaiter vouloir profiter de ces instants au restaurant en famille (les sorties familiales représentent en effet 30% du total des visites en restauration commerciale). Les enfants deviennent des moteurs importants dans le choix du restaurant. On estime que 43% des visites familiales sont influencées par eux. Pourtant, rares sont encore les restaurants pensant aux plus petits.

Les sorties au restaurant sont souvent conçues par les Français comme des instants hors de leur quotidien, des moments de détente pour profiter de leurs proches. Entre amis, mais aussi souvent en famille, ils partagent un repas dans un cadre qu'ils souhaitent convivial, adapté à leurs envies. Mais, malheureusement, les restaurants dits kids friendly, c'est à dire accueillants pour les enfants, sont souvent estimés comme trop peu nombreux en France. Les menus proposés sont très souvent pensés exclusivement pour les adultes, les enfants devant se contenter d'un classique steak-frites, unique option à leur goût à la carte. Les espaces ne sont quant à eux pas conçus pour les bébés ou enfants en bas-âge, le matériel nécessaire aux parents répond souvent absent... Nombreux sont donc les efforts sur lesquels les restaurants peuvent jouer et nombreuses sont les attentes des parents qui pourraient facilement êtres comblées. Voici ainsi nos 10 conseils pour devenir un restaurant kids friendly en 2020 et pour attirer les parents et leurs enfants dans son établissement.

1.Proposer un menu enfant réfléchi

Lorsque les parents se rendent au restaurant, ils ont, certes, envie de se régaler et de passer un bon moment entre adultes, mais ils souhaitent également offrir à leurs enfants un repas sain et adapté à leurs envies. Il est ainsi important de réfléchir à une offre faite pour les plus petits dont les goûts ne sont pas encore affinés et restent plus basiques que les adultes. Mais le (très) classique steak-frites a de quoi lasser les parents qui se rendent au restaurant. Penser un menu spécialement pour les enfants en prenant en compte leurs goûts souvent classiques tout en osant leur faire découvrir de nouvelles saveurs serait un très bon point pour les parents en recherche d'un restaurant où se rendre avec leurs tout-petits. Pourquoi alors ne pas détourner les frites de pommes de terre en frites de patates douces, ou bien les ordinaires coquillettes-jambon en un plat plus élaboré mais aux saveurs similaires ? Les idées peuvent être multiples et gâter les papilles de nombreux de petits convives.

2. Penser aux (tout) petits

Les jeunes parents sont nombreux à trouver les sorties au restaurant complexes pour leur organisation. Et pour cause : poussette, biberons, couches ou encore petits pots... sont autant de détails auxquels ils doivent penser avant de sortir et autant d'accessoires à porter à chacune de leurs escapades. Le restaurant Fan de Carotte a décidé d'alléger ces parents en proposant à sa carte... Des petits pots maison !

Faits sur place à partir de produits frais, leurs petits pots sont disponibles à toutes heures de la journée (au petit déjeuner, déjeuner, goûter et au brunch). De quoi ravir les jeunes parents qui peuvent faire découvrir de nouvelles recettes à leur bébé, mais qui peuvent aussi se rendre au restaurant l'esprit (et le sac !) plus léger(s).

3. Adapter son espace aux besoins des parents

Malheureusement, cette organisation que nous venons d'évoquer ne s'arrêter pas lorsque le pas de la porte du restaurant est passé. Les parents, notamment de jeunes enfants et de bébés, font souvent face à des lieux qui ne sont pas adaptés à leurs besoins.

Crédits photo : @parisianavores

Pour s'adapter à eux et les inciter à pousser la porte de son établissement, il est important de penser à quelques détails pratiques tels qu'une table à langer, des chaises hautes, des espaces pour garer les poussettes, qui faciliteront grandement la venue des familles !

4. Occuper les enfants pour que les parents puissent profiter le plus longtemps possible de leur repas

L'attention d'un adulte n'est évidemment pas la même que celle d'un enfant. Si les parents souhaitent se prélasser des heures entières en commandant café sur café dans l'établissement où ils se sont attablés, leur détente est malheureusement souvent stopée par les plaintes de leurs bambins qui trouvent le temps long. Pour remédier à cela, rien de plus simple que de penser à des astuces pour occuper les plus petits ! Les opportunités sont nombreuses et relativement simples à mettre en place : coloriages, jeux de société, livres en libre service ou encore, si un espace extérieur et protégé le permet, zone de jeux aménagée...

Le restaurant portugais Pàssarito séduit ainsi de nombreuses familles grâce à son espace pensé spécialement pour les enfants sortis de table : dessins, livres jeunesse, kapla sont à disposition. Le restaurant est même l'heureux propriétaire de 4 magnifiques perruches (Ulysse, Smarties, Dimitri et Mimi-Ines) qui font rêver les plus petits !

5. Et pourquoi ne pas prévoir une nounou ?

Mieux encore peut être (du moins plus rassurant encore) que des espaces pensés pour les enfants, certains restaurants ont poussé l'idée et proposent un service complet pour les marmots. C'est le cas du MOB HOTEL qui pense aux parents fatigués de leur semaine et qui souhaiteraient se reposer le temps d'un brunch dominical : l'hôtel leur donne la possibilité de profiter de quelques heures de répit ! Une nounou s'occupe en effet des enfants le temps du repas. Regroupés dans un espace différent pensé spécialement pour eux, ils dévorent ainsi leur propre repas et participent à des activités en rencontrant des copains tandis que les parents se régalent à table et se prélassent.

La formule porte son nom à la perfection, avec le taux d'auto-dérision qu'il faut : "Les dimanches des parents indignes".

6. Organiser des ateliers parents-enfants

Sortir au restaurant est souvent synonyme pour les Français d'instants partagés, de souvenirs agréables créés. Pourquoi alors ne pas proposer de prolonger ce moment passé ensemble à table en effectuant une activité familiale ? Les restaurateurs ont le bagage qu'il faut pour occuper les petits et les grands : cours de cuisine, atelier potager ou encore création de pâte à sel (qui demande seulement de l'eau, du sel, de la farine et un four !) les idées peuvent être nombreuses et séduire bien des familles. Ces instants passés dans le restaurant avant ou après l'heure d'un repas ont l'avantage d'inciter les parents et enfants à s'attabler au sein de l'établissement une fois l'activité achevée ou avant qu'elle n'ait commencé.

Le MOB HOTEL a ainsi eu cette idée ingénieuse dans le prolongement de son brunch dominical : le lieu, qui dispose d'un espace assez spacieux pour cela, propose en effet des ateliers yoga pensés pour les enfants tous les dimanches matins à 10h15, soit, juste avant leur offre brunch.

7. Anticiper l'heure du goûter

S'il y a une heure sacrée dans la journée d'un enfant, c'est bien celle du goûter ! Les générations passent et le réflexe sucré de l'après-midi lui ne perd pas sa popularité. Cette heure est bien souvent creuse pour les restaurants qui préparent le service du soir et achèvent tout juste celui du midi. Mais il pourrait être judicieux de penser ces heures comme des opportunités : celles d'attirer des familles en pleine balade !

Pour cela, rien de mieux que d'ajouter une note sucrée et des boissons non alcoolisées à la carte de son établissement. Cela permettra d'optimiser les moments de creux, de remplir son restaurant tout au long de la journée et d'augmenter son chiffre d'affaire.

8. Profiter de son espace extérieur

Les restaurants possédant un espace extérieur profitent d'un atout non négligeable une fois les premiers rayons de soleil arrivés. Outre les tables en plein air qui permettent de déjeuner à la lumière du jour ou de dîner sous les étoiles, ils peuvent aménager un petit espace pour les familles mais aussi pour les groupes d'amis qui souhaiteraient profiter d'un moment de convivialité.

Mettre en place un terrain de terre ou de sable propice aux jeux de pétanque ou de Molky (qu'il est aisé de se procurer et de mettre à disposition de ses clients) permettrait d'occuper les enfants, mais aussi les groupes d'amis qui voudraient prolonger leur après-midi ou leur soirée au sein de l'établissement. C'est le choix qu'a fait le Mama Shelter parisien sur son rooftop. Au milieu des tables et des canapés cosys se trouvent des tables de ping-pong dont peuvent profiter les clients de tout âge. Cela apporte une touche de chaleureuse au lieu et ravit de nombreux joueurs !

9. Tirer profit des événements annuels adorés par les enfants

Les fêtes de Noël, Halloween, Pâques ou encore la chandeleur... Voici autant de moments adorés par les enfants dans l'année et autant de moyens faciles de leur faire plaisir !

Penser ainsi à glisser quelques bonbons dans le menu Halloween, à faire des clins d’œil au père Noël et aux couleurs rouges et vertes à l'horizon de Noël, ajouter des notes chocolatées à son menu pour Pâques ou des crêpes pour la Chandeleur seraient d'excellents moyens de conquérir les cœurs des enfants. Ces surprises peuvent se glisser dans le menu ou bien aisément s'offrir au moment de l'addition comme petite attention (un chocolat, un bonbon, un petit Père Noël...).

10. Et surtout : penser à valoriser ces efforts dans sa communication !

Afin d'être identifié comme un restaurant kids friendly par ses clients et potentiels clients, il est important de valoriser tout ces efforts concrets au sein de sa communication. Pour cela, tous les canaux de communication sont bons ! Les posts et stories Instagram et Facebook permettront de toucher directement les adeptes ; les posts publiés sur Google My Business et sur tous les autres annuaires pertinents permettront d'améliorer son référencement sur les mots-clés les plus avantageux sur Google (restaurant kids friendky, par exemple ou encore restaurant familial). Il est également important de mettre à jour son site internet pour rappeler que les enfants sont les bienvenus. C'est ce que le restaurant Pàssarito a fait en ajoutant un onglet dédié aux actions qu'ils mettent en place pour les plus petits.

Mon article vous a plu ? N'hésitez pas à en faire profiter vos proches en le partageant !

Valentine Cuzin

Responsable de la Stratégie Éditoriale
Malou - Food Influencer Marketing

Des questions ou des suggestions ? Laissez-moi un petit mot!